image
image
image

Votre IP : 54.226.33.117
Dernier ajout : 20 février
Visiteurs connectés : 16

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > Pilote > Réglage du pilote automatique Raymarine st 6000

Rubrique : Pilote

__________________________________________________________________________________________________________________

Réglage du pilote automatique Raymarine st 6000Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2014, (màj Mai 2014) par : Zakouski  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

A basse vitesse, moins de 4 nœuds, le pilote automatique oscille rapidement, c’est à dire qu’il demande une petite correction vers tribord, puis aussitôt, pris de remord il demande une correction inverse, puis redemande une correction vers tribord, etc. Les oscillations ont une période de l’ordre de la seconde et peuvent durer plusieurs minutes !. Ces oscillations fatiguent le matériel et le skipper. Le pilote consomme alors beaucoup d’électricité. J’ai trouvé un correctif assez étrange : j’ajoute un poids(de l’ordre de un kilo) sur le rayon horizontal de la barre à roue. La création de ce déséquilibre, arrête les oscillations.
Au-dessus de 4 noeuds, le comportement du pilote est satisfaisant.
J’imagine que ce problème est lié au réglage du pilote automatique. J’ai joué avec les paramètres mis à la disposition de l’usager lambda :« response » et « rudder gain », sans résultat significatif. J’aimerais maintenant essayer d’agir sur les paramètres mis à la disposition de l’installateur, entre autre count rud (contre barre), auto trim, amortissement de barre, etc. Il faut sans doute agiter ces paramètres dans un certain ordre pour obtenir un résultat satisfaisant. Existe-t-il une procédure à suivre pour modifier ces paramètres, quelles variations résultantes observer. Plus simplement, comment s’y prendre ?
Le pilote auto est un pilote auto Raymarine ST 6001+ avec le logiciel ST6002, il est complété par un vérin hydraulique Lecomble et Schmitt.
Mon bateau est un Centurion 40S et, oh bonheur, la barre est exceptionnellement douce et précise.

Merci de votre aide. _

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 31 mai 2014 14:10, par yvesD écrire     UP Animateur

    J’ai souvenir d’avoir effectué ces réglages utilisateurs (sensibilité et importance du coup de barre) en me référant à la doc du ST6000 de l’époque, avec succès.
    Dans cette doc, Il y était dessiné, de mémoire, un réglage avec une oscillation (== repassage au cap visé) et un autre avec retour très progressif (en exponentielle décroissante) vers le cap visé, et précisé que le premier cas était lié à un coup de barre trop important qu’il fallait réduire jusqu’à éliminer cette oscillation.

    De plus la sensibilité (au bout de combien de temps ou de degrés dans l’écart de route le pilote réagira-t-il) doit être assez faible (ne pas réagir tout de suite, ne pas imaginer coller à une ligne droite parfaite).
    Dans le cas que vous évoquez (sur-oscillation) si on est pas revenu au cap avant ce « temps » de sensibilité, l’automatisme va redonner un coup de barre identique au précédent, sans attendre l’effet du précédent. Bonjour les ampères. Pire encore, il peut corriger brutalement avant même que l’oscillation n’ai franchi la route exacte et alors, un coup d’un coté, un coup de l’autre, et encore les ampères.

    Avant de m’adresser à mon vendeur pour toucher aux réglages « installateurs », je commencerai avec des valeurs faibles pour sensibilité et pour importance du coup de barre. Bien sur je ferai ça par petit temps pour commencer. Une fois noté des réglages acceptables, j’augmenterai le vent et l’état de la mer et augmenterai pas trop sensibilité et pas trop importance. Je jouerai sans doute aussi avec des réglages excessifs, histoire de comprendre mieux l’engin.

    En pratique, j’avais un réglage qui restait le même que ce soit à 4nd par F3 ou à 17 nd au portant par mer formée en sur-départ au surf. Par contre je réglai les ampères consommés en réduisant/réglant la toile.
    J’étais bluffé par ce 6000.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales