image
image
image

Votre IP : 54.159.94.253
Dernier ajout : 27 mai
Visiteurs connectés : 9

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > Pilote > Gyrocompas pour pilote Brookes et Gatehouse

Rubrique : Pilote

__________________________________________________________________________________________________________________

Gyrocompas pour pilote Brookes et GatehouseVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Février 2013, (màj Février 2013) par : tchavalo  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour et bonne AG à tous,
mon voilier acheté d’occasion est équipé d’un pilote et d’une centrale Brookes. Trés bon matériel par ailleurs maisqui présente le défaut majeur d’un prix des pièces détachées exorbitant...Mon calculateur ACP2 n’est pas doté d’origine d’un gyro et j’aimerais bien en mettre un...mais celui proposé par Brookes , un KVH m’est financièrement innacessible.. à moins d’en trouver un d’occasion. Savez-vous s’il existe une solution financièrement raisonable ?

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

10 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 24 février 2013 13:53, par Robert écrire     UP

    Il y a bien le gyro « maison » proposé par Fulup ( http://www.plaisance-pratique.com/c... ) mais c’est un cas particulier où le signal électrique du gyro est connecté directement sur le calculateur.

    Pour un système B&G (c’est le cas du mien également) les informations entrent dans le calculateur par un bus spécifique B&G, ou éventuellement par une entrée NMEA.

    Comme j’ai une centrale B&G, j’ avais un peu écumé les forum et autre lieux à ce sujet. Pour le cas du Gyro on trouve quelques infos avec Google, par exemple : http://forums.sailinganarchy.com/in... ou encore http://www.chicagomarineelectronics... ou http://www.kvh.com/Leisure/Marine-S... qui montre que le GyroTrack KVH peut se connecter en NMEA.

    Si le calculateur B&G a une entrée NEMA on pourrait espérer utiliser un gyro d’autre marque moins cher ?

    Répondre à ce message

    • Oui Robert, c’est exactement ce que j’aimerai savoir : peut-on connecter autre chose que le trés onéreux gyro KVH vendu aussi par Brookes qui est , il est vrai, un vrai 3 axes et qui se branche en direct sur le calculateur. Il y a le nouveau compas mini gyro GRC 1 axe de chez Brookes et le pg 500 2 axes nmea 0183 et pg700 nmea 2000 de chez Furuno.D’après ce que j’ai compris, les branchements en nmea 0183 n’apportent rien car pas assez rapides et provoquent un décalage important dans la vitesse de transmission des données reçues par le calculateur à la fois par le compas fluxgate (Halcyon 2000), le gyro, la vitesse surface ou fond, éventuellement la girouette...Donc, le mini gyro GRC Brookes, quoi que moins performant que le trois axes KVH apporte-t-il réellement un plus et peut-on utiliser les Furuno 2 axes directement branchés sur l’ACP ?

      Répondre à ce message

      • A ce niveau de détail technique, seul un représentant de la marque B&G pourra donner des assurances ... mais cela m’étonnerait qu’il en donne pour adapter sur B&G un matériel concurrent Furuno ou autre !

        Le catalogue http://pdf.nauticexpo.fr/pdf/b-g/b-... indique que le mini gyro GRC Brookes se branche directement sur l’ ACP

        A ma connaissance, les Gyro courant sont souvent mono-axe, et le gain de pilotage apporté est cependant important, car le second et/ou le troisième axe sert à des corrections mineures de la mesure de vitesse de lacet. Comme on ne navigue pas gîté à 30° la plupart du temps même sur un monocoque, on peut estimer les 3 axes ne sont peut être pas primordiaux sur un bateau de croisière « normal ».

        Chez NKE (mon pilote) le 3 axes n’est installé que sur les versions « régate » et les « pros » ont même une centrale inertielle ! http://www.nke-marine-electronics.f...

        Ma conclusion serait que si B&G fait un mini-gyro à 1 axe à un prix raisonnable et câblé directement sur le bus B&G ( = grande vitesse de transmission) ça vaut le coup ... et ça donnera peut être un meilleur résultat qu’un 3 axes d’une autre marque branché « à l’arrache » sur une entrée NMEA fonctionnant à 1 mesure/seconde ...

        Répondre à ce message

        • Super Robert, ça m’éclaire et je pense comme toi quant à la conclusion : il faut brancher un appareil compatible directement sur le bus rapide du calculateur...un mini-gyro GRC Brookes semble effectivement le meilleur compromis ; La liason Nmea 0183 est à banir absolument, j’aimerai juste comprendre s’il s’agit d’un accélérometre angulaire simple ou aussi d’un gitometre ... mais bon , c’est pas grave.

          Répondre à ce message

  • 24 février 2013 15:15, par tchavalo écrire     UP  image

    J’ai oublié le COMPAS MINI-GYRO MARETRON SSC200 qui semble intéressant aussi

    Répondre à ce message

  • 24 février 2013 17:35, par Alien écrire     UP  image

    A quelle série le pilote et la centrale appartiennent-ils ?
    J’ai aussi des instruments BG network avec un calculateur ACP.
    Il n’y a pas d’entrée autre que compas :

    Le gyro est apparu avec la série H3000 semble t-il.
    Je crains qu’il n’y ait pas de solution financièrement raisonnable chez B&G.
    Les systèmes sont fermés, pas documentés et les prix exorbitants.
    De plus Navico stocke de moins en moins de pièces détachées des séries un tant soit peu anciennes.

    JPEG

    Répondre à ce message

    • Comme les informations sont multiplexées sur un bus spécifique, il n’y a pas besoin d’une borne de connexion spécifique pour compas et une autre borne pour gyro-compas, la même entrée peut servir pour l’un ou l’autre ... Par contre il faut que le logiciel de l’ACP soit prévu pour utiliser le signal multiplexé que fournira le gyro-compas. Et là il peut y avoir des questions à poser, car la doc indique un ACP1 à 1000£ et un ACP2 à 2000£. Dans l’exemple de câblage donnée avec gyro-compas, il est indiqué un ACP2 ... ce qui ne prouve pas que l’ACP1 ne possède pas également le bon logiciel, encore faudrait-il en être certain :-/

      Page 8 ici : http://www.bandg.co.uk/Documents/pr...

      Je suggèrerais de prendre contact avec B&G en UK, vaut mieux s’adresser à Dieu le Père plutôt qu’à ses saints :-P

      Répondre à ce message

    • Le gyro n’est pas du tout apparu avec le h3000, le KVH 3 axes date des années 90.Le processeur est soiit un ACP1, soit un ACP2 selon l’unité de puissance, peut être un upgrade est-t-il nécessaire pour faire fonctionner le nouveau mini-gyro compas GRC.Les systemes chez Brookes ne sont pas fixés et il y a toujours une possibilité de mettre à niveau du matériel un peu ancien.Pour la serie Network qui commence à dater, je crains que ce ne soit impossible mais je n’en suis pas sûr.

      Répondre à ce message

      • A propos de mise à jour, le mien est un Hydra-330 datant de 1988, les pièces existent toujours, ou bien sont compatibles si la référence n’est plus la même, et le bus est inchangé. Les pièces du capteurs vent d’époque existent toujours, j’ai changé les roulements il y a 2-3 ans. Tout est d’origine et fonctionne parfaitement 25 ans plus tard.

        On se console en se disant que le prix élevé n’a pas été dépensé pour rien ...

        Répondre à ce message

        • Le mien date de 2002.
          Il n’y a aucune mise à jour logicielle possible à ma connaissance. Et cela n’est pas prévu ni documenté.
          Les pièces facilement disponibles sont des pièces d’usure dont le modèle n’a pas changé au cours des siècles .
          J’ai pu remplacer :
          * un RRU (potentiomètre de recopie de l’angle de barre) pour 300zorros c’est un vulgaire potentiomètre de pas si bonne qualité qu’on pourrait le penser car un infime défaut indécelable avec un contrôleur a suffit à ecrouler le système (pas de pilote).
          * les roulements de l’anémomètres pour 100 zorros. Mais l’unité complète de tête de mat vaut (de mémoire) 1600 zorros.
          Impossible de se procurer le câble et surtout la prise qui va au bout pour extraire les données NMEA.
          Il n’y a pas de spécifications de bus officielles. On peut trouver des bribes sur le net mais rien de complet ni fiable.
          Elles changent à chaque génération.
          Il suffit d’un rouet de speedomètre encrassé pour ne plus avoir de pilote : message « no speed » .
          L’agent « officiel » B&G de Vannes n’a aucun matériel de la marque en vente ou en démonstration ! Il peut tout avoir sur demande. (No comment)

          Il y a semble t-il un gros malaise dans l’électronique marine « grand public »’ .
          Deux grands groupes se sont affrontés à coup de millions de dollars pour dominer le marché mondial.
          Raymarine est à vendre.
          Quid de Simrad/Navico ?

          Nouzot pov plaisanciers sommes là pour payer des matériels obsolètes.

          Il semble qu’une nouvelle génération émerge : les capteurs intelligents NMEA 2000.
          A suivre car hors sujet.

          Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales