image
image
image

Votre IP : 54.198.126.110
Dernier ajout : 15 août
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Les moteurs -forum- > Inverseur et propulsion > « Téflonnage » Hélice.

Rubrique : Inverseur et propulsion

__________________________________________________________________________________________________________________

« Téflonnage » Hélice.Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2014, (màj Mars 2014) par : Haddock29   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,

Une société dans le sud ouest de la France propose de « téflonner » nos hélice.

Le principe :

« Les pièces avant traitement subissent un dégraissage ou un étuvage afin d’éliminer toutes les
graisses ou autres résidus.
Ensuite il est réalisé un micro sablage pour faciliter l’adhérence du revêtement sur le substrat.
Le FLUORIMID 10P est un revêtement monocouche que l’on peut toutefois appliquer en
plusieurs couches afin d’obtenir des épaisseurs de 80μ afin de le réusiner. Température de
polymérisation : 370°C pendant une heure »

Est ce que qu’un a déjà essayé cette technologie ? Quid du résultat ?

Le FLUORIMID 10P étant « un revêtement PTFE anti-adhérent alimentaire résistant
aux températures élevées » en gros ce que l’on trouve sur certain ustensile de cuisine.

Jérôme

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

15 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 24 mars 2014 18:32, par Négofol écrire     UP Animateur

    Le téflonnage est un revêtement très courant depuis des années pour les hélices des hors-bord et Z-Drive (en général de couleur noire) mais ce revêtement est appliqué sur des hélices qui sont en acier inoxydable et non en bronze et dont la résistance à la salissure est très mauvaise. J’ai entendu dire que c’était aussi pour avoir une surface lisse améliorant le rendement à moins cher qu’un polissage soigné....

    Est-ce plus efficace que l’effet antifouling naturel du bronze pour une hélice classique ?

    Le Fluorimid 10 P est un revêtement couramment utilisé en milieu industriel, notamment aéronautique et médical pour ses propriétés antifrottement et anti-adhésives. Il est à noter que le fabricant (Fluorotechnique) ne cite pas le traitement d’hélices comme antifouling dans les apllications du produit. Il ne semble donc pas que ce soit un domaine privilégié de ce procédé.
    http://www.fluorotechnique.fr/appli...

    Je suis aussi un peu sceptique sur le réusinage d’un revêtement de 80 microns... Avec quel outillage ?

    Quelqu’un qui a expérimenté la chose peut-il fournir un retour d’expérience ?

    Répondre à ce message

    • 24 mars 2014 21:55, par Haddock29 écrire     UP     Ce message répond à ...

      Salut,
      J’ai posé effectivement la question à la dite société qui m’a proposé la chose www.fluorotechnique.fr concernant l’accroche de leur revêtement sur une hélice Bronze.

      Au dire du technicien que j’ai eu au tel traiterai une dizaine d’hélice par ans ... et ont eu aucun retour.

      J’ai creusé un peu et j’ai trouvé un internaute qui a testé cette technique :

      « _ Oui, comme mon hélice se couvrait de fouling malgré différent traitements essayés, je l’avais fait »téfloniser". J’espérais que ce serait une solution durable.
      Cela a très bien fonctionné la première année : pratiquement pas de végétation et aucun coquillage. J’avais toutefois constaté de petits arrachages du téflon sur le bord d’attaque des pales.
      La seconde année, les arrachages de téflon étaient devenus tellement importants que j’ai tout poncé et appliqué du Velox à la place. Je le renouvelle maintenant chaque année et cela me satisfait.
      Objectivement, c’est un petit peu moins bien que le téflon, mais c’est moins coûteux et cela ne m’oblige pas à démonter l’hélice pour l’envoyer en usine.

      ......"

      Premier retour donc mitigé.

      Ci joint la doc du produit.

      Jérôme

      Répondre à ce message

    • 24 mars 2014 21:56, par Haddock29 écrire     UP     Ce message répond à ...

      Salut,
      J’ai posé effectivement la question à la dite société qui m’a proposé la chose www.fluorotechnique.fr concernant l’accroche de leur revêtement sur une hélice Bronze.

      Au dire du technicien que j’ai eu au tel traiterai une dizaine d’hélice par ans ... et ont eu aucun retour.

      J’ai creusé un peu et j’ai trouvé un internaute qui a testé cette technique :

      « _ Oui, comme mon hélice se couvrait de fouling malgré différent traitements essayés, je l’avais fait »téfloniser". J’espérais que ce serait une solution durable.
      Cela a très bien fonctionné la première année : pratiquement pas de végétation et aucun coquillage. J’avais toutefois constaté de petits arrachages du téflon sur le bord d’attaque des pales.
      La seconde année, les arrachages de téflon étaient devenus tellement importants que j’ai tout poncé et appliqué du Velox à la place. Je le renouvelle maintenant chaque année et cela me satisfait.
      Objectivement, c’est un petit peu moins bien que le téflon, mais c’est moins coûteux et cela ne m’oblige pas à démonter l’hélice pour l’envoyer en usine.

      ......"

      Premier retour donc mitigé.

      Ci joint la doc du produit.

      Jérôme

      Répondre à ce message

  • 26 mars 2014 09:10, par ernestpt écrire     UP  image

    on m’a dit le plus grand bien de l’antifouling POUR ALU sur les hélices. Des retours d’expérience ?

    Répondre à ce message

    • 26 mars 2014 09:31, par Haddock29 écrire     UP     Ce message répond à ...

      Je ne sais pas si l’antifouling pour alu marche bien pour les hélice. Le fait d’utiliser de cet antifouling peut préserver l’hélice d’un point de vue corrosion contrairement à l’utilisation d’un antifouling au cuivre qui lui doit être isolé par un primaire.

      En plus du rôle d’isolation le primaire a aussi un rôle pour l’accroche de l’antifouling.

      Après l’idée du « teflonnage » je pense utiliser un primaire de type MARLIN métal primer ( « Primaire pour métaux (inox, bronze, aluminium) à fort pouvoir d’adhérence ») + 1 antifouling à matrice dur.

      Jérôme

      Répondre à ce message

      • 26 mars 2014 09:39, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Je ne vois pas pourquoi il faudrait isoler une hélice bronze d’un antifouling base cuivre.
        Il existe aux USA un procédé de revètement électrolytique des hélices bronze en cuivre pur qui serait très efficace.

        Répondre à ce message

      • 26 mars 2014 09:42, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Un peu loin de tout, on utilise ici une graisse blanche,«  Lubrimar marine grease » vendue par Osculati...

         
        Avec des effets satisfaisants, et surtout très facile à poser !!!
        Plus marrant, vous la connaissez, elle apparait régulièrement dans le bandeau de tête de page de PTP... Je vous la rappelle ci dessous

        Michel

        JPEG

        Répondre à ce message

        • 26 mars 2014 10:07, par Haddock29 écrire     UP     Ce message répond à ...

          J’ai utilisé ce style de graisse qui doit être à base de PTFE ... c’était ce qui marchait le mieux.

          L’eau étant fraîche en Bretagne .... j’aimerai bien trouvé une solution plus performante. En Martinique je me posais pas autant de question.

          Ci joint la doc pour le cycle de traitement d’une hélice avec les produits MARLIN.
          Jérôme

          Répondre à ce message

          • 26 mars 2014 15:42, par Haddock29 écrire     UP     Ce message répond à ...

            Lithium et non PTFE

            Lubrimar Marine grease :
            « Graisse blanche protective et hydrorépulsive, recommandée pour toutes les parties mécaniques qui réclament simultanément protection et lubrification. Contient des composants au lithium, assure un bon rendement à hautes températures »

            Jérôme

            Répondre à ce message

            • 26 mars 2014 16:12, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              En fait une graisse est constituée d’une huile lubrifiante épaissie par adjonction d’un produit épaississant.
              Environ 70 % du tonnage total des graisses vendues utilisent comme épaississant du savon de lithium, de sorte que la mention Graisse au Lithium comme argument de vente relève plus du marketing que d’une quelconque supériorité....
              On peut trouver aussi des savons complexes d’aluminium (graisses Extrème-Pression) ou de l’argile (graisses Haute Température).
              Par exemple chez Mobil toutes les graisses sont à base Lithium !
              http://www.mobilindustrial.com/ind/...

              Répondre à ce message

  • 26 mars 2014 17:55, par ernestpt écrire     UP  image

    Ici, à Dz, ceux qui échouent à chaque marée peuvent mettre un truc très simple : le savon noir (sans sable, évidemment !). Pour les autres, c’est toujours la recherche du GRAAL ...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales