image
image
image

Votre IP : 54.145.51.250
Dernier ajout : 11 décembre
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Livres > Le Beligou autour du monde

Rubrique : Livres

__________________________________________________________________________________________________________________

Le Beligou autour du mondeVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Février 2016, (màj Février 2016) par : Négofol   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Pour la première fois, vous aurez en plus de notes de lecture le livre lui même !

Impubliable en version papier, 400 photos....l’auteur a choisit de publier un « livre électronique » et nous a autorisé à mettre le lien correspondant :

http://www.beligou.fr/

Ce livre, préfacé par J.Y. Le Toumelin (excusez du peu !), est le récit d’un tour du monde à la voile effectué entre 1966 et 1968.

J’avoue que je ne connaissais pas...

Tour du monde classique : Canaries, Cap-Vert, les Alizés vers les Antilles, Panama, Galapagos (sans permis ni taxe de mouillage...), la Polynésie, Nouvelle Calédonie, Maurice, la Réunion, Afrique du Sud, Sainte-Hélène (où on rencontre La Calypso...), Ascension (en pleine guerre froide), Açores et retour à la maison...

On se replonge avec nostalgie dans le monde d’avant, celui où les circumnavigateurs étaient accueillis à bras ouverts et aidés par tous, et non par l’encaisseur des places de la Marina...

Le bateau, construit spécialement en vrai bois, était un cotre norvégien à quille longue de 10,8 m, assez semblable au Kurun de Le Toumelin mais gréé en cotre marconi et non aurique et muni d’un moteur diesel auxiliaire.

Bien sûr, navigation au sextant (un Loriot-Petit bien français !), mais déjà un régulateur d’allure (construit aux Antilles par un compagnon de Moitessier...).

Le fait que deux des trois compères aient été officiers de la Marmar et le troisième photographe et artiste peintre nous vaut un récit précis et vivant, sans esbroufe ni faux suspense, avec de superbes illustrations. Une singularité : le bateau était en copropriété entre les trois compères.

Sur le site, ne manquez pas le dossier sur la construction, aussi intéressant que le récit sur les techniques de l’époque et illustré de très beaux dessins, et le Livre d’Or à étudier de près.

Allez-y, laisser vous emporter vous le regretterez pas !

Le livre peut être lu en ligne ou téléchargé.

Avec nos profonds remerciements à l’auteur !

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

4 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales