image
image
image

Votre IP : 54.92.153.90
Dernier ajout : 24 juin
Visiteurs connectés : 22

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Batteries > Parc en 24V

Rubrique : Batteries

__________________________________________________________________________________________________________________

Parc en 24VVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Avril 2016, (màj Avril 2016) par : jean marie   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,

Je recherche les valeurs de tension au repos d’un parc en 24V pour se rendre compte de son état.
C’est pour avoir une idée, pas de contrôleur sur le bateau et parc un peu sous dimensionné.
Et aussi quelle est la tension en dessous de laquelle il ne faut pas descendre ?

Merci.
Jean marie

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

6 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 13 avril 2016 18:19, par Négofol écrire     UP Animateur

    Quelle technologie de batterie ?
    Electrolyte liquide, gel, AGM ?

    Répondre à ce message

    • 13 avril 2016 18:33, par jean marie écrire     UP     Ce message répond à ...

      Electrolyte liquide.

      Numax CXV 180Ah/C20

      Répondre à ce message

      • 13 avril 2016 18:40, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Pour une batterie plomb classique, voir tableau joint.
        La zone verte donne la zone utilisable (ne pas aller au-dessous de 50 % est même préférable).
        Jaune = danger
        Rouge = batterie dégradée de façon irréversible.
        Nota : valeurs mesurées sans débit

        Répondre à ce message

        • 13 avril 2016 18:48, par jean marie écrire     UP     Ce message répond à ...

          Merci beaucoup Négofol.
          Ce sont bien des valeurs au « repos » ?

          Répondre à ce message

          • 13 avril 2016 19:00, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            Oui : mesure sans débit.

            Répondre à ce message

          • Une très vielle doc (Fulmen : manuel pratique de l’accumulateur, 1955) précise le comportement de la tension « au repos » pour les batteries ouvertes au plomb :

            § 31 (page 30) . rétablissement de la force électromotrice (fem)
            La concentration de l’électrolyte à l’intérieure des électrodes est inférieure en décharge et supérieure en charge à celle de l’électrolyte intermédiaire. A circuit ouvert, après rupture du courant de charge ou de décharge, les différences de concentration s’égalisent par diffusion et on constate une variation de la fem croissante après décharge, décroissante après charge, jusqu’à une valeur fixe qui correspond à la densité de l’électrolyte contenu dans l’élément (2,10 V si l’acide marque 30 °Beaumé à 15 °C). La figure 12 montre l’allure du rétablissement de la fem à circuit ouvert après charge et après décharge

            En résumé  :

            • la tension est stabilisé, en décharge, au bout de 2 heures
            • la tension est presque entièrement stabilisée, en charge, au bout de 2-3-4 heures, mais ça se stabilise encore de 24 à 96 heures.

            Bon, bien sur c’était en 1955 mais la techno des batteries au plomb ouvertes étaient déjà bien mature, non ?
            On peut noter que les valeurs de l’époque (2,10 V, 30 °B à 15 °C soit 29 °B à 30 °C soit 1,252 de densité à 30 °C) sont un peu distinctes de celles qu’on lit de nos jour (2,12 V, densité à 30 °C 1,255 à 1,275 ou 1,27 à 1,28 selon auteurs, et plus selon les climats)
            Il me semble que le mécanisme de diffusion de l’acide contenu dans les plaques vers l’acide de l’électrolyte entre les plaques reste comparable - entre 1955 et 2015 - et induit des retards comparables dans la stabilisation des tensions au repos.

            JPEG

            Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales