image
image
image

Votre IP : 54.162.171.242
Dernier ajout : 18 août
Visiteurs connectés : 28

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Qui peut jeter un oeil à mon schéma électrique ?

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Qui peut jeter un oeil à mon schéma électrique ?Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2013, (màj Novembre 2013) par : Fanch  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour à tous,

Certes, le sujet de l’électricité à bord a été traité (et bien traité) dans tous les fils alentours. Pour faire mon schéma électrique et choisir mon matériel, j’ai bien pris en compte tous vos conseils et remarques.

Mais voilà : je passe commande dudit matériel la semaine prochaine. Et je voudrais (un dernier) éclairage avisé de votre part pour être sûr de mon coup. Et par là même aussi partager avec vous le schéma de mon installation électrique (ça peut servir à d’autres...)

Mon cas est loin d’être unique : bateau TDM en acier, rénovation totale (plus aucun fil électrique dans le bateau aujourd’hui !), départ dans 2 ans pour vie à bord à 4 personnes.

J’ai mis dans un fichier l’ensemble des éléments nécessaires à la « critique » : estimation des consommations, liste et marque des équipements, schéma, sections de câbles.

N’hésitez pas non plus à donner votre avis sur mon choix de batteries : OPTIMA jaunes ( 1 moteur et 2*2 pour servitude) : ce choix est-il ok ? Des retours négatifs sur les OPTIMA jaunes ?

Le fichier est dispo par mail pour ceux qui le demandent (je n’arrive pas à l’uploader sur ce site).

Merci !

François

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Bonjour Fanch,
    Si tu réponds à ton article tu pourras joindre un fichier. C’est une petite particularité du site qui déroute au départ mais on s’y fait ! ;-)
    Ainsi tout le monde pourra le consulter.
    à bientôt,
    Rémy

    Répondre à ce message

  • Attendons le plan.
    En général les navigateurs qui restent longtemps à bord (donc TdMistes inclus) dans des coins pas possibles disent préférer les « batteries de camion », car disponibles partout et à des prix raisonnables, leur présence à bord continue facilitant l’entretien soigneux qu’elles réclament.

    Le rapport qualité/prix qu’ils annoncent et apprécient tient compte de la longévité plus faible, autour de 3 ans disent-ils.

    Répondre à ce message

    • Le rapport qualité/prix qu’ils annoncent et apprécient tient compte de la longévité plus faible, autour de 3 ans disent-ils.

      Hé, hé... je confirme. Et la remarque de Yves est pleine de bon sens pour quelqu’un qui se trouverait au bout du monde !!!

      Ceci dit, je viens de changer les miennes qui étaient des batteries camions Pb Ca classiques, et qui ont faiblis un peu plus tôt que prévu(3,5 an) pour le même fournisseur (en Turquie), mais proposant des batteries Pb Ca dites marines (ils nous jurent que c’est la même technologie), mais avec des plaques épaisses. J’aurai tendance à les croire, il y a une très grosse flotte de bateaux d’excursion, en Turquie (plusieurs milliers).

      Pour mémoire : 4 ans (avec les plaques épaisses) en vivant à bord à l’année

      Michel

      Répondre à ce message

  • 21 novembre 2013 18:30, par yvesD écrire     UP Animateur

    2*2 pour servitude

    Un auteur sur ce site rapporte utiliser deux bancs séparés (donc avec un inverseur) pour la servitude, ce qui lui permet au besoin de remplacer un banc défaillant sans se soucier de l’age de l’autre, les deux bancs n’étant jamais interconnectés.
    Il alterne l’inverseur chaque jour (de mémoire), ce qui ne lu pose pas de problème, vivant à bord.
    Ca a des avantages d’être à bord en permanence.

    Répondre à ce message

  • En ce qui concerne les Optima jaunes, j’en ai installé une avant de quitter la méditerranée pour le groupe moteur, c’est à dire démarreur + treuil 800 W pour relevage de la dérive lestée de 1,8 tonne + guindeau 1000 W.
    J’en suis très satisfait, notamment pour le treuil qui fonctionne longtemps en continu et à pleine charge. Elle a maintenant bientôt 8 ans et pas encore de soucis.

    Par contre pour la servitude, si tu te contentes de 2 Optima jaunes en parallèle, tu n’auras que 150 Ah en décharge lente (C20) ce qui me paraît très juste pour une utilisation en vie à bord permanente.
    Autre inconvénient : elles nécessitent 14,8 V en boost (de mémoire). Il faudra soit adapter les régulateurs de charge, soit se contenter d’une batterie qui ne sera pas chargée à 100 %.
    Ce n’est pas gênant pour moteur et guindeau, ça l’est plus en servitude, même si elles acceptent une décharge plus importante.
    Rémy

    Répondre à ce message

  • Rebonjour,

    Merci pour vos premières réactions. Et aussi pour l’info de la différence de tension de boost entre mon chargeur CRISTEC et les batteries OPTIMA (14.4V v/s 14.8V). Pas vu ce point, mais vraiment critique ?

    Voilà donc le bilan et le schéma. Le bilan est pour une nav de 24 en continu au large (pas celui d’une croisière côtiere avec arrêt au port).

    Désolé je n’ai pas réussi à supprimer l’accès au fichier en lecture seule, je ne maitrise pas encore la dernière version d’excel.

    Fanch

    Répondre à ce message

    • Bonjour, je ne suis pas un spécialiste mais 2 choses me choquent dans ton bilan électrique :
       le frigo que tu donnes à 6W pour 5h, ce serait plutôt 50W pour environ 8h par jour non ? Qu’en pense Fred ?
       par contre la pompe à eau sous pression ne tourne pas 24h par jour, plutôt 1 heure maxi chez moi.... mais je suis un économe en eau douce.
      Et je pense que la conso de l’ordi est beaucoup sous-estimée.... moi c’est H24 en veille avec quelques sorties de veille, rares au large, mais fréquentes en côtier, par contre au large avec la prise des Gribs et leur étude je compte bien 2h !
      Pour le shéma je ne suis pas assez fort, mais je suis de près ce fil....
      Bon courage
      Cdlt, Piou

      Répondre à ce message

    • Bonjour,

      A mon avis, et sauf erreur :

      • Les deux groupes de 2 batteries servitudes seront difficiles à gérer proprement :
        • si vous avez un motif très précis pour séparer le parc servitude en deux, cela peut se comprendre. Quel est le motif ? Sans motif précis, ce n’est pas souhaitable.
        • soit on les laisse en permanence en // et il vaut alors mieux supprimer la possibilité de les désaccoupler pour être sûr qu’elles vieilliront ensemble
        • soit on va les utiliser parfois l’un seul, parfois l’autre seul, et cela exigera beaucoup de discipline de surveillance et de gestion du risque de décharge profonde d’un groupe pris éparément . Dans ce cas la position des 2 commutateurs en série n’est pas judicieuse.
        • enfin cette disposition en deux groupes séparés ne pas permettra l’installation d’un gestionnaire de batterie, ce qui est d’un confort sécurisant pour un prix raisonnable, et garant d’une longue durée de vie des batteries.
      • Les 3 répartiteur MOSFET coûtent 3 à 4 fois plus cher qu’un cyrix qui permettra un meilleur résultat malgré son faible coût.
      • Je ne comprends pas pourquoi le modèle de batterie de démarrage est le même que celui de servitude. En principe on choisi plutôt deux modèles spécialisés, l’un fort courant brefs (démarrage) l’autre faible courant permanents (servitude).

      Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Ce schéma me semble bien compliqué...

      • Pourquoi deux parcs servitudes, un seul suffit et est plus efficace.
      • Pourquoi trois répartiteurs Mosfet, un seul suffit... et peut en plus être remplacé par un relais de couplage automatique.

      Je vois des choses étranges dans le bilan des consos :

      • Frigo 6 watts ? Il doit manquer un zéro...
      • Feu tricolor... en incandescence c’est bien 25 watts pour 2 Nm, en leds c’est plutôt entre 2 et 4 watts.
      • Convertisseur 12/230 volts de 5 watts ? Même question que pour le frigo !
      • Pompe eau douce... chez moi on consomme en moyenne 50 litres par 24 heures, pour cette quantité pompée elle tourne 4 minutes !
      • Pompe de cale : si chez moi elle tournait plus d’une minute par an... je serais inquiet !

      Quelques améliorations possibles :

      • Remplacer à la TAC le spot rouge de 10 watts par un spot led VERT de 0,25 watts, lire l’excellent sujet La vision nocturne.
      • Remplacer les « neons » fluos de 8 watts par des bandes leds de 4 watts.
      • Remplacer les liseuses de 10 watts (halogène ?) par des leds de 1,2 watts.

      A propose des batteries Optima, un avis qui n’engage que moi : c’est une excellente batterie à tout faire en usage démarrage, guindeau ou propulseur, mais d’un mauvais rapport qualité/prix/volume en usage servitude.

      _/)

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je comprends donc qu’il s’agit d’un parc de 4 Optima, soit 300 Ah, sur lequel,il est possible de déconnecter 2 batteries en cas de problème ? Ça me semble une bonne solution.
    En ce qui concerne la charge, on voit dans le document ci-joint que le temps de recharge à 14,4 V sera de 16 heures (à 20°C) pour une décharge de 50 %. C’est le double d’une batterie classique, ce qui peut être gênant pour une recharge sur panneaux solaires ou éolienne si le régulateur n’est pas réglable.

    En ce qui concerne le circuit : cela me paraît correct mais il faudrait vérifier la section des câbles sortant du répartiteur afin qu’ils puissent passer 60A au moins.
    Je vais naviguer durant quelques jours, mais d’autres pourront répondre à tes questions.
    à bientôt,
    Rémy

    Répondre à ce message

  • Mon cas est loin d’être unique : bateau TDM en acier, rénovation totale (plus aucun fil électrique dans le bateau aujourd’hui !), départ dans 2 ans

    Il y a un détail intéressant, voir même important à vérifier avec le chargeur choisi, un Cristec ?

    Les bons chargeurs actuels comme ceux de Victron, Mastervolt ou Sterling ont la particularité peu connue de pouvoir servir d’alimentation stabilisée sans batterie ! A vérifier si ce Cristec récent a bien ce mode de fonctionnement...

    Cette particularité a un avantage certain : celui de pouvoir passer tout le temps du chantier sans investir dans de toujours coûteuses batteries en faisant fonctionner tout le circuit 12 volts du bateau (dans la limite de la puissance du chargeur) sur la prise 230 volts du chantier.

    Autrement dit, on partira avec des batteries neuves datant de la veille ou du jour de la mise à l’eau, plutôt qu’avec des batteries prématurément usées à ne rien faire durant des mois ou des années de chantier...

    _/)

    Répondre à ce message

    • Bonjour à tous,

      Merci pour vos posts. J’ai pris en compte la majorité de vos remarques, pour simplifier le schéma (et corrigé les coquilles du bilan électrique, ca m’apprendra de ne pas me relire...).

      Voilà donc la version 2, libre pour vos dernières remarques.

      Le cable 70² est acheté depuis ce matin : 9.6€ TTC/m pour un rouleau de 25m.
      Les batteries (OPTIMA jaunes 75Ah) sont négociées à 220€ TTC
      Les répartiteurs MOSFET trouvés pour 60€ TTC / pce (puces nautiques).

      Pour répondre à certains d’entres vous :
       Mon choix d’une techno de batterie unique est fait pour justement réduire la complexité. Les OPTIMA jaunes délivrent 900CCA en démarrage, et en servitude elles sont bonnes également. Le rapport €/capacité est équivalent à des EXIDE ou d’autres bonnes AGM. Alors autant prendre des OPTIMA.
       OK pour les néons, je vais changer tout ça pour des LED. Mais faible influence finalement sur le total des besoins
       Pilote : la conso est une grosse inconnue. Si certains de vous connaissent la pompe RV2, quelle est la conso journalière en utilisation intensive ?
       Idem pour le boitier de commande du pilote NAVPILOT. La doc indique 3A en continu, je doute. Ou alors il faut que je cahnge de pilote !
       Pour faire « encore mieux », je pourrais mettre un STELING AtoB à la place du MOSFET moteur. Mais je crains de trop booster mes batteries.

      A vous lire ! Merci encore pour votre coup de main très utile pour moi !

      Fanch

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales