image
image
image

Votre IP : 54.80.33.183
Dernier ajout : 19 novembre
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > critique du plan électrique

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

critique du plan électriqueVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Février 2016, (màj Février 2016) par : Coriandre  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Merci de votre attention. Mon bateau n’étant pas un bateau de série, je peux pas copier une installation déjà faite. Ci-joint mon plan. Toutes vos critiques seront bonnes. Mon parc de servitude est formé de deux blocs à cause du chargeur, qui ne peux pas charger des parc de puissances trop différentes.
Mais comment vous montrer mon plan, je suis nouveau sur le site ?
Un gros merci encore.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

12 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 28 février 2016 20:50, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonsoir
    Bienvenue sur PTP

    Je ne suis pas un spécialiste de l’électricité, mais... je peux vous indiquer comment faire passer un plan

    • C’est un petit problème chez nous, on ne peut pas mettre une copie jointe en créant le fil.
    • On peut le faire avec le premier post, comme ci dessous !!! ;-)

    Donc, faites une copie d’écran, puis collez là en ouvrant un post en réponse au mien. Vous trouverez l’option“ Ajoutez un document” juste sous la fenêtre de saisie du texte

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 28 février 2016 21:14, par yoruk écrire     UP Animateur

    A la demande de Coriandre, l’auteur

    Répondre à ce message

    • 29 février 2016 09:28, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Tout d’abord, je ne comprends pas votre remarque sur votre chargeur qui « ne peut pas charger des batteries trop différentes ».
      Ce chargeur, comme la quasi-totalité des chargeurs dispose de trois sorties isolées par diodes pour éviter la décharge des batteries l’une dans l’autre, mais alimentées et régulées (en tension) ensemble. Le courant total de 40 A se répartit donc en fonction de l’état de décharge de chaque batterie sans aucun contrôle.Rien n’empêche donc de connecter une batterie 440 Ah sur une sortie et une de 90 Ah sur une autre.
      Dans votre schéma, vous avez deux batteries de servitude, mais une seule sera rechargée par les panneaux solaires et alimentera le réfrigérateur, sauf si vous laissez le coupleur sur 1 + 2. Dans ce cas, pourquoi ne pas connecter tous les équipements de servitude ensemble, ainsi que les circuits de charge. Le coupleur permettrait d’isoler une partie du parc éventuellement défectueuse ou d’alterner les décharges pour gérer la consommation ?
      A part cela, peu de remarques sauf la section incohérente des câbles dans le circuit du guindeau.

      Répondre à ce message

    • 29 février 2016 13:58, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      je tique un peu sur le cyrix.
      Un cyrix se connecte :

      • par une borne, à la fois à l’alternateur et à un parc, ce qui revient à dire que l’alternateur est en permanence connecté à ce parc ;
      • par une autre borne, à l’autre parc. Cette autre borne n’est active (== reliée au 1er parc et à l’alternateur) que sous certaines conditions de tension reflétant que le 1er parc est déjà un peu chargé.

      Le schéma ne précise pas le parc connecté en permanence à l’alternateur

      Répondre à ce message

  • 29 février 2016 15:16, par Coriandre écrire     UP  image

    Comme je suis pas très doué en électricité, je me suis mal fait comprendre je pense.
    Jusqu’à présent mon alternateur moteur, un Mitsubishi Vetus de 35A, alimentait la batterie moteur et un parc de trois batteries gel de 90A en parallèles par l’intermédiaire de mon coupleur. Mon chargeur Cristec de 25A/220v trois sortie chargeait au port les deux parcs. Mais mon alternateur ( 30 ans d’âge et le bobinage était bien noir à l’intérieur, donc avait chauffé, j’ai décidé de le changer pour un alternateur de 40A ) et mon chargeur Cristec lui ne fonctionne plus. J’ai donc acheté un chargeur Victron de 40A et un alternateur de 40A pour l’homogénéité) et quatre batteries neuves de 110A. pour la servitude.
    Mon chargeur ( 220v) Victron Centaur de 40A peut-il charger un parc batterie moteur de 90A (j’ai la possibilité de mettre 2 batteries gel, en parallèle, de 90A si une n’est pas suffisante ) et un parc de batterie servitude de 440A en même temps, quitte à relier la sortie 3 à la sortie 2 du chargeur Victron pour préserver la diode de la sortie 3 du chargeur ? il y a une grosse différence de capacité entre les deux parcs, voilà pourquoi je scinde le parc de 440A en deux de 220A. Ainsi les trois sorties du chargeur Victron Centaur de 40A sont occupées à peu près équitablement.
    La distance entre le guindeau et les batteries est de 10 m, d’où l’utilisation de cables + et - en 70 mm² que l’on m’a donné.
    L’alternateur charge en priorité la batterie moteur, puis lorsque cette dernière est pleine par l’intermédiaire du Cyrix devrait charger la batterie servitude.

    Répondre à ce message

    • 29 février 2016 16:44, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Mon chargeur ( 220v) Victron Centaur de 40A peut-il charger un parc batterie moteur de 90A ... et un parc de batterie servitude de 440A en même temps

      On recommande C10 (serait-ce C20, vieux doute soudain) comme intensité à choisir pour un chargeur. Dans votre cas 90+440 = 530Ah, donc C10 = 53. Vous êtes un poil juste mais c’est certainement jouable

      je suis moi-même dans le même cas de figure avec 2x110 + 3x110 = 550 Ah et un chargeur 30A au lieu d’un 55A. Même en ne raccordant le chargeur qu’aux servitudes mes 30A sont un poil short (il faudrait un 33 ;-) ) et j’attribue la paresse endémique de mon chargeur en phase boost et absorption à cette poilitude là

      un alternateur de 40A pour l’homogénéité

      l’alternateur peut fort bien presque suffire, en le raccordant au parc moteur et servitude par un ciryx. Très rapidement la batterie moteur sera rechargée et les 40A de l’alternateur seront entièrement dédiés aux servitude. Ce qui devrait suffire (presque)

      je scinde le parc de 440A en deux de 220A

      De mon coté j’ai toujours relié chaque parc à une seule sortie du chargeur, jamais deux sorties en // même si cristec le recommandait. J’imagine que les diodes anti-retour sont suffisement costaudes pour encaisser ça. Ma pratique serait donc : une sortie du chargeur vers MOT et une vers SERV et c’est tout. Attendons le verdict des experts.

      Le fait d’avoir la même techno (gel) pour MOT et SERV vous soulage de préoccupations et autres angoisses concernant le réglage des tensions boost/absorption/float à retenir (plus celles du MOT ou plutot cells du SERV, voyez les forums ;-) )

      La distance entre le guindeau et les batteries est de 10 m, d’où l’utilisation de cables + et - en 70 mm² que l’on m’a donné

      Pour 20 mètres (car il faut compter l’aller et le retour) ce 70 carré me semble judicieux. Le tableur (A. Fraysse, 2004) que j’utilise encore) donne 0,5V de chute pour 100A dans 20m de 70 carré, et le double pour 200A. Ca reste très acceptable, même au niveau échauffement du cable.

      Cyrix uniquement entre alternateur et SERV (c.a.d ALT rechargeant d’abord MOT) , qui est votre montage, semble très classique.

      Merci de vos précisions.

      Répondre à ce message

    • 29 février 2016 16:51, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Vous pouvez en effet répartir sur les sorties du chargeur vos batteries par souci d’éviter de trop charger les diodes, mais, personnellement, je modifierais le circuit comme indiqué : toutes les batteries de servitude sont chargées en même temps, que ce soit via le Cyrix (contrairement à ce que vous semblez penser, le Cyrix ne va pas « attendre » que la batterie moteur soit pleine, mais va mettre les deux parcs moteur et servitude en parallèle dès que la tension de charge va apparaître), le panneau solaire ou le chargeur de quai.
      Le coupleur n’aurait pour intérêt que de permettre d’isoler une des moitiés du parc servitude en cas de défaut sur une batterie et peut être supprimé et cette fonction assurée en déconnectant un câble de la batterie défectueuse.

      Ce schéma simplifié rendra beaucoup plus facile l’installation d’un gestionnaire de batterie.

      Je comprends bien votre démarche pour le guindeau et ma remarque venait simplement du fait qu’il n’est pas usuel de mettre un câble plus fin au départ batterie que plus loin, mais c’est acceptable si la portion de faible section est assez courte.

      Ne pas oublier que des fusibles sont nécessaires pour protéger les câblages et que, par exemple, les fils du panneau solaire doivent aussi être protégés : une batterie de 440 Ah peut fournir plusieurs centaines d’ampères en cas de court-circuit sur le câblage et provoquer un incendie

      Répondre à ce message

  • 29 février 2016 18:13, par Coriandre écrire     UP  image

    Merci pour vos commentaires. Si je comprends bien sur votre plan je supprime le coupleur et je relie les sortes 2 et 3 du chargeur centaur sur le parc de batteries servitudes toutes reliées en parallèles,

    Répondre à ce message

  • 2 mars 2016 16:11, par Coriandre écrire     UP  image

    Boujour,
    Voici le plan final, si je n’ai rien oublié, sauf les fusibles du cyrix et du régulateur solaire que j’ignore, d’après vos critiques très instructives et salutaires pour moi.

    Répondre à ce message

    • 2 mars 2016 17:13, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Pas de remarques. Comme le signalait YvesD, il n’est pas vraiment nécessaire de remplacer le petit bout de 50 mm2 du guindeau.

      Pour les fusibles, on conseille habituellement 1,3 à 1,5 fois le courant maximal que peut supporter le circuit.
      Pour le Cyrix, on aurait donc 60 A (l’alternateur ou le chargeur fournissent au maximum 40 A, même si le Cyrix est capable de transmettre plus).
      Pour le solaire 100 W, soit 8,3 A, un fusible de 15 A devrait suffire.

      Il faut penser que les fusibles sont destinés à protéger le câblage et, par exemple, pour le panneau solaire le risque essentiel est que la batterie fournisse un fort courant en cas de court-circuit sur le câblage : il vaut donc mieux placer le fusible près de la batterie que du régulateur.
      Dans le domaine automobile, ce principe a finalement été compris et certaines voitures modernes ont des fusibles directement au niveau des cosses : ex Renault Megane :

      JPEG

      Répondre à ce message

  • 2 mars 2016 17:55, par Coriandre écrire     UP  image

    Merci pour vos remarques.
    En effet, je parle de la photo jointe, sur ma FIAT Stilo , il y a ce genre boitier fixé sur la cosse + de la batterie : voilà donc la réponse, merci.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales