image
image
image

Votre IP : 107.22.118.242
Dernier ajout : 26 septembre
Visiteurs connectés : 19

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Analyse d’un circuit électrique

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Analyse d’un circuit électrique Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié 5 janvier, (màj 5 janvier) par : Pilgrim  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour et meilleurs vœux à la communauté.
Je m’interroge sur la cohérence du circuit électrique de mon Océanis 281 acheté d’occasion. Le chargeur qui était installé lorsque j’ai acheté le voilier a « grillé ». J’ai mis cela sur le compte de la vétusté et j’ai installé un chargeur Dolphin de 10 ah muni de 2 sorties qui semble se mettre en sécurité en fin de phase 1. J’essaie de comprendre ce qui se passe au niveau des branchements électriques et j’avoue m’y perdre.
Sur les différents fils que j’ai parcourus, j’ai vu que les sorties + du chargeur étaient branchées aux pôles + des batteries alors que dans mon installation elles sont connectées au 1 et au 1+2 du coupleur de batterie. Le branchement du coupe circuit + sur la position 2 du coupleur m’interpelle également.
je joins le shéma que j’ai réalisé en essayant de remonter chaque câble mais ce n’est pas toujours facile et j’ai pu faire des erreurs. Si vous trouvez des incohérences voire des impossibilités, faites m’en part, j’irai vérifier sur le bateau.
Je vous remercie par avance pour vos commentaires qui me seront trés utiles.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

76 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 5 janvier 15:06, par Pilgrim écrire     UP  image

    Ci-joint le shema

    Répondre à ce message

  • 5 janvier 15:22, par Pilgrim écrire     UP  image

    2eme essai pour envoi du shéma pdf de 2ko qui apparaît bien à côté de choisir le fichier...

    Répondre à ce message

    • 5 janvier 16:26, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Avez-vous fait « voir mon message avant de le poster » puis « envoyer au site » après avoir choisi le fichier ?

      Répondre à ce message

      • Bonjour,,
        j’ai suivi scrupuleusement la procédure, je recommence avec cette réponse...
        avant de poster, dans Prévisualisation je vois bien document : shéma électrique Pilgrim 2 pdf
        cordialement

        Répondre à ce message

        • J’ai fait une copie d’écran au cas où cela fonctionnerait...

          PNG

          Répondre à ce message

          • 6 janvier 09:38, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            Votre copie du schéma est bien passée.
            Si je comprends bien, les sorties du chargeur sont reliées aux bornes de connexion des batteries sur le coupleur (cosses sur la même vis).
            Ce montage est totalement équivalent à un branchement direct sur les batteries respectives et a du être adopté pour des raisons de commodité (économie de câblage ou montage plus facile).
            Par contre, le branchement de l’alternateur sur la borne 2 est plus surprenant. Où est connecté le (+) du démarreur ?

            Normalement, on branche une batterie sur le (1), l’autre sur le (2) et le moteur sur (1+2)

            Les coupe-circuits servent à isoler le moteur lorsqu’il n’est pas utilisé, bonne solution pour prévenir la corrosion galvanique.

            Répondre à ce message

            • Merci pour votre réponse, je pense que le bateau était équipé à l’origine d’une seule batterie, la batterie 2 à été montée aprés coup. Ce qui m’interpelle entre autre c’est que la sortie 2 du chargeur est connectée à la borne 1+2 et non à la borne 2 du coupleur et cette borne 2 est connectée à la borne + du coupe circuit.

              Répondre à ce message

            • Je vais voir sur le bateau le branchement du démarreur et je reviens vers vous aprés vérification.

              Répondre à ce message

              • 6 janvier 10:03, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                Effectivement, logiquement la deuxième batterie devrait être connectée au (2), avec le fil venant du chargeur, et le moteur (démarreur et alternateur) au (1+2).

                Répondre à ce message

                • 6 janvier 15:25, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                  Essai de transmission du Pdf

                  Répondre à ce message

                • Je suis passé voir sur le bateau et je me suis aperçu que j’avais fait une grossière erreur sur mon shéma. Le rouge + qui part du coupe circuit va au démarreur (photos) et le - qui part du coupe circuit au bâti moteur me semble t’il. Je n’arrive pas à localiser le fil qui part de l’alternateur.

                  JPEG

                  Répondre à ce message

                  • 6 janvier 18:03, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                    Il n’en reste pas moins que ce câblage semble anormal et je pense qu’il serait intéressant de connecter le (+) moteur sur (1+2) et la batterie et le chargeur sur (2).
                    Ne pas oublier, avant de toucher à ces branchements de déconnecter les cosses (+) des deux batteries, un court-circuit pouvant avoir de graves conséquences.
                    Avec ce câblage, les deux batteries seront isolées en position (0) et le chargeur ne devrait pas se mettre en sécurité

                    Répondre à ce message

                    • Le + moteur est-il le + de l’alternateur ? Ce qui m’étonne c’est que dans la configuration actuelle,lorsque je mets le courant avec les 2 coupes circuit+ et - et que je positionne le coupleur de batterie sur 2 le moteur démarre alors que Sur le shéma aucune des 2 batteries n’est branchée sur le 2 j’essaie de comprendre d’où vient le courant .

                      Répondre à ce message

                    • J’ai pu identifier à priori tous les câbles et fils sauf les 2 fils rouge à gauche sur la photo (celui du haut sert à alimenter une prise allume cigare) ces 2 fils sont connectés au coupe circuit +. Se peut-il que ce soit le + de l’alternateur ?

                      JPEG

                      Répondre à ce message

                      • 7 janvier 05:30, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                        Possible, mais dangereux et interdit : les fils doivent se terminer par des cosses fermées serties, qu’il est possible d’empiler sur une même borne (2 max normalement) alors que j’ai l’impression que les fils sont pris sous l’écrou sans cosses... Épissures également proscrites.

                        Répondre à ce message

                        • L’électricité n’est pas mon fort...
                          Merci pour votre aide, je vais revoir toutes les connections (la sécurité avant tout) et poursuivre mes investigations, suivre le chemin de chaque fil pour être sur du point de départ et d’arrivée et trouver le + de l’alternateur.

                          Répondre à ce message

                          • 7 janvier 09:05, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                            Si vous voulez vous intéresser de plus près à votre installation électrique, il est utile, si ce n’est déjà fait, de s’équiper d’un multimètre pour pouvoir contrôler les valeurs, notamment chutes de tension, et essayer de comprendre ce qui se passe.
                            Pas la peine de prendre un appareil très cher. Par exemple celui-ci est bien adapté amha :
                            http://www.conrad.fr/ce/fr/product/...
                            La fonction pince ampèremétrique est très commode pour mesurer le courant dans un fil sans le débrancher. Attention, beaucoup d’appareils de ce type ne mesurent le courant par pince que pour l’alternatif, ce qui n’est pas très utile à bord. Prendre plutôt un multimètre avec pince capable de continu (DC)), comme celui indiqué.

                            Répondre à ce message

                            • Je possède un multimètre qui est en permanence dans le bateau, je vais poursuivre mes investigations avec cet appareil mais si le besoin s’en fait sentir, j’investirai dans du matériel plus adéquat comme vous le suggérez.

                              Répondre à ce message

                            • Je me suis enrichi de l’excellent article de JP « l’alternateur pour les non spécialistes » et je me suis appuyé sur le shéma électrique présent dans la documentation de mon Volvo MD2020. De nouveau sur mon bateau j’ai constaté la présence de 3 connections sur le démarreur (voir photo)
                               le câble le plus gros est connecté au coupe circuit +

                              JPEG

                              Répondre à ce message

                            •  je ne vois pas où est connecté le câble rouge (zone impossible d’accès) mais en m’appuyant sur l’article de JP je pense qu’il ne peut être relié qu’à la borne + de l’alternateur
                               les 2 câbles rouges qui sont reliés au niveau du connecteur doivent rejoindre le coupe circuit + car je les retrouve également à cet endroit. Un trou à été aménagé sous le support moteur et je perds leur chemin (voir la photo au niveau du coupe circuit +) on voit bien qu’il s’agit des mêmes fils

                              JPEG

                              Répondre à ce message

                            • Shéma électrique Volvo MD2020

                              PNG

                              Répondre à ce message

                            • Mon nouveau shéma suite à ce qui précède.
                              Pour moi lorsque le moteur tourne, seule la batterie de servitude est alimentée qu’en pensez vous

                              PNG

                              Répondre à ce message

                              • 11 janvier 07:43, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                Je n’en suis pas sûr puisque normalement les deux batteries sont reliées au point (1+2).
                                Ceci peut être vérifié à l’ohmmètre après avoir débranché les (+) des batteries
                                Par contre, il apparaît clairement que le câblage actuel est incorrect : le moteur devrait être relié à (1+2) et pas à (2).

                                Répondre à ce message

                                • Je vais suivre vos préconisations, connecter le 2eme + du chargeur au 2 du coupleur au lieu du 1+2 comme il est actuellement et en ce qui concerne la connection du moteur au 1+2 au lieu du 2 comme actuellement.
                                  Avez vous une idée de la finalité des 2 fils rouge reliés ensemble à la sortie du coupe circuit + qui à priori sont également ceux qui sont connectés au démarreur comme le montre les photos précédentes ? J’ajoute qu’il y a un troisième fil (noir) que je n’ai pas représenté qui est branché au coupe circuit - ces 3 fils sont proprement « enrubannés » avant de passer sous le bâti moteur.
                                  La 2ème batterie à, me semble t’il, été ajoutée peut être le coupleur également, ces 3 fils sont probablement d’origine.
                                  Merci de votre aide et de votre patience...

                                  Répondre à ce message

                                  • 11 janvier 10:29, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                    S’il n’y avait pas de deuxième batterie, il n’y avait sûrement pas de coupleur car sans objet, puisqu’il y avait des coupe-batteries.
                                    Il est difficile de faire des suppositions... Le plus sûr serait de vérifier les continuités à l’ohmmètre lorsque vous referez les branchements ; batteries débranchées.

                                    Répondre à ce message

                                    • 11 janvier 11:17, par lysigée écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

                                      Je suis loin d’être un expert, juste un avis par rapport aux branchements qui existent chez moi.
                                      Pour moi, la fonction principale d’un coupleur est de relier deux réseaux électriques distincts alimentés chacun par sa source d’énergie (réseau servitude et réseau moteur), pour « coupler » les deux sources. Et, en général, c’est pour pallier temporairement à la décharge excessive d’une des sources. Même si électriquement, cela doit fonctionner, connecter la sortie d’un chargeur à ce coupleur, empêche de couper les deux circuits pendant les périodes d’hivernage, si on veut garder le chargeur de quai en marche pour compenser les décharges dues aux petites fuites de courant.
                                      Je suis conscient des possibles difficultés d’accès mais la préconisation de Négofol de brancher les deux sorties du chargeur sur chacune des batteries me semble très nettement préférable.
                                      Autre inquiétude pour moi, si le chargeur est branché, passer en 1+2 pendant que le moteur tourne, risque de générer des surcharges au niveau ampèrage, susceptibles d’endommager chargeur ou alternateur. Un répartiteur de charge ne serait pas inutile.
                                      Enfin, par rapport au schéma, je me demande comment l’alternateur peut charger la batterie, sinon en passant encore en 1+2 pendant que le moteur est en marche, avec le risque d’oublier de revenir en 1, quand on arrête le moteur.
                                      Ma préconisation serait donc :
                                      de brancher les sorties du chargeur directement sur les batteries
                                      d’introduire un répartiteur de charge dans le circuit entre l’alternateur et les batteries
                                      de laisser le coupleur jouer son rôlede coupleur/séparateur/mise en off des circuits en aval

                                      Je me permets de donner cet avis, car dans les années 90, j’avais le même schéma, avec le même moteur Volvo, et que j’y ai laissé, deux batteries, et un alternateur.
                                      Robert

                                      Répondre à ce message

                                      • 11 janvier 11:48, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                        Si le schéma est exact, le fait de brancher les sorties du chargeur au fil venant de la batterie à une extrémité ou l’autre est équivalent. C’est le câblage du coupleur qui est incorrect.

                                        Répondre à ce message

                                        • 11 janvier 12:38, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                          Votre schéma, du fait du coupleur rajouté n’est pas très classique.

                                          Je vous propose une solution qui demandera une modification minimale sur le schéma modifié joint :

                                          • connecter le câble venant du coupe-circuit (+) du moteur sur la borne (1)
                                          • le câble du chargeur batterie moteur peut rester relié à (1)
                                          • le câble du chargeur batterie servitude et la batterie servitude sont branchés sur la borne (2)
                                          • installer un Cyrix entre les batteries moteur et servitude.

                                          Avec ce schéma, les circuits moteur et servitude sont bien séparés avec le coupleur en position (Off).
                                          Les coupe-circuits permettent d’isoler le moteur hors fonctionnement (corrosion).
                                          Le Cyrix assure la charge des deux batteries au moteur.
                                          Le coupleur permet en cas d’urgence de démarrer le moteur avec la batterie de servitude en position (1+2).

                                          A noter que ce n’est pas une utilisation très classique du coupleur, mais ça devrait fonctionner....

                                          Lysigée votre avis ?

                                          JPEG

                                          Répondre à ce message

                                          • 11 janvier 13:57, par lysigée écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

                                            Comme je l’ai dit, je suis loin d’être un expert. Mais je préfère ce schéma, qui évite les oublis.
                                            Ah ! maudite électricité qui nous cause tant de soucis, mais sans laquelle, nous ne saurions naviguer sans notre confort. Dire que Slocum, Gerbault et d’autres ont fait le tour du monde avec une lampe tempête :)
                                            Robert

                                            Répondre à ce message

                                            • 11 janvier 14:45, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                              J’utilise un schéma avec un cyrix depuis 5 ans ce qui a simplifié mon circuit :

                                              • le chargeur de quai alimente directement les deux batteries
                                              • J’ai shunte le répartiteur en sortie d’alternateur, mais il reste opérationnel à la demande (3 fils à rebrancher)
                                              • Le cyrix charge en priorité la batterie moteur, puis charge le parc de service, ce qui est très rapide, la batterie moteur étant pratiquement toujours pleine
                                              • Le coupleur mécanique offre peu d’intérêt dans ce cas de figure, la seule exception étant en cas de décharge de la batterie moteur. J’ai réglé ce problème avec un jeu de robinets.

                                              Une astuce pour un petit bateau (j’avais un Fantasia) est de ne pas s’embêter avec un coupleur mécanique qui complique le schéma électrique, et de garder quelque part, bien au sec une petite batterie de démarrage de rechange (60 A doivent suffire), qui pèse peu et qui sera facile à monter en urgence... Tous les deux ou trois mois, on recharge la batterie de réserve
                                              Michel
                                              NB Il doit y avoir (il y a !!!) un schéma de montage de cyrix, dans un article PTP... J’essaierai de le retrouver plus tard (voir l’outil recherche)

                                              Répondre à ce message

                                          • Merci à tous les intervenants, j’aime beaucoup le shéma proposé par Négofol et je pense que c’est la solution que je vais adopter. Reste à vérifier avec mon ohmètre la continuité électrique de ces 2 fichus fils qui partent du démarreur et qui vont au coupleur +.
                                            Quelle que soit leur fonction ils n’interviendront pas plus dans le shéma de Négofol qu’actuellement.
                                            Pour l’achat du Cyrix, j’imagine que le modèle de base est suffisant.

                                            Répondre à ce message

                                            • 11 janvier 16:34, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                              Le modèle de base 120 A est largement suffisant (120 A sous 12 V = 1 500 W, beaucoup plus que ne peut produire votre alternateur ou votre chargeur...).
                                              Je ne comprends pas bien les fils qui doublent le câble du démarreur : reste d’un ancien circuit, recherche d’une section plus forte pour limiter la chute de tension ?
                                              Puisque les câbles des sorties chargeur moteur et servitude existent, on peut les conserver : ça augmente la section utile et réduit les chutes de tension. De toutes façons, les sorties sont en parallèle dans le chargeur...

                                              Répondre à ce message

                                              • D’accord pour le Cyrix, j’ai fait une erreur dans mon message précédent, au lieu de coupleur il fallait lire coupe circuit +.
                                                Les batteries actuelles ont une capacité de 75 amp. Lorsqu’elles seront en fin de vie, j’envisage de racheter 1 batterie de 75 amp. pour le moteur et 100 amp. pour la batterie de servitude.
                                                Pour une question de répartition de poids, la batterie de servitude sera à la place actuelle de la batterie moteur (devant le moteur) et vice et versa. Suivant le shéma que vous m’avez proposé, suffira t’il de connecter le câble qui part du coupe circuit + pour aller au 1 du coupleur au 2 du coupleur ?

                                                Répondre à ce message

                                                • 11 janvier 17:52, par Négofol écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                                  Tout à fait. Penser quand même à vérifier que la section des câbles de la batterie de servitude actuelle est suffisante pour le démarrage... Certains font de petites économies !

                                                  Attention à acheter deux batteries de même technologie car le Cyrix les met en parallèle pour la charge et elles doivent donc avoir les mêmes réglages de tension.

                                                  Répondre à ce message

  • [je répond intentionnellement à l’article initial afin de supprimer l’indentation vers la droite qui va rapidement rendre la lecture impossible à un écran 768 pixels]

    Pour une question de répartition de poids, la batterie de servitude sera à la place actuelle de la batterie moteur (devant le moteur) et vice et versa

    Pensez aussi à placer vos batteries dans des endroits pas trop chauffé, un compartiment moteur peut être trop chaud et réduire fortement la durée de vie les batteries (relire les articles sur l’électricité à bord)

    Répondre à ce message

    • Pour Négofol,
      j’ai examiné attentivement le shéma que vous avez proposé et sauf erreur de ma part, je ne pourrai pas démarrer.le moteur lorsque le coupleur de batterie sera en position 2 c’est à dire sous voile. Si je ne peux pas faire autrement je m’en accommoderai.
      je me posais juste la question : Pourquoi ne pas brancher la borne 1 du Cyrix directement sur le câble qui part du coupe circuit + et qui est connecté au 1 du coupleur de batterie puis sur le 1 du coupleur et la borne 2 au 2 du coupleur ?

      Répondre à ce message

      • Non, comme je l’indiquais, suivant ce schéma, le coupleur doit rester en position (0). La seule position utile est (1+2) en secours.
        Le moteur est toujours relié à sa batterie dès que les coupe-circuit sont fermés et peut démarrer.
        En fait , sur mon schéma, j’ai conservé le coupleur parce qu’il existe et qu’il est probablement commode pour le câblage, mais il ne sert en fait à pas grand chose : avec un Cyrix, les deux circuits servitude et moteur peuvent être entièrement séparés. Il est évidemment nécessaire que l’ensemble des circuits servitude soient reliés en permanence à la batterie servitude, sans passer par le coupleur.
        Le Cyrix peut être branché n’importe où entre les (+) des deux batteries en fonction de la commodité d’installation (en faisant attention à la section des câbles....).
        On peut supprimer le coupleur et, comme le signalait Yoruk, le remplacer par un câble de démarrage entre les (+) des batteries pour le cas très peu fréquent de démarrage en secours.
        C’est d’ailleurs plus simple pour les utilisateurs non avertis : la seule consigne serait alors d’isoler, si on le souhaite, le moteur hors utilisation en ouvrant les coupe-circuits.

        Répondre à ce message

  • 13 janvier 21:38, par Alien écrire     UP  image

    Je possède un Oceanis 311 de l’an 2000.
    Quand je l’ai acheté, j’ai mis un certain temps à comprendre l’installation électrique réalisée à l’économie.
    Deux batteries plomb calcium basiques (batteries de démarrage auto) de 70 A.h.
    Chacune d’elle isolée par un « switch » unipolaire sur le positif.
    Les circuits de charge étaient raccordés en amont des switches.
    La borne de charge de l’alternateur alimentait les deux batteries en //.
    Un chargeur de quai d’origine Reya (Plastimo- Accastillage Bernard - Goiot - Amiot marine - etc, ... avant la faillite, maintenant c’est Dolphin ?) alimentait les deux batteries via deux sorties 10A. Mais comme les plus bat étaient reliés entre eux via l’alternateur ... !
    Donc on ne pouvait disposer sur la partie « servitude » que de 70 A.h sauf à laisser fermé le switch de l’autre batterie avec le risque de ne plus pouvoir démarrer le moteur. (expérience vécue sur le bateau, O323, d’un voisin et ami)
    Partant de la batterie dite de servitude un gros fusible protège le positif qui va au tableau d’interrupteurs.
    Derrière ce tableau on découvre une masse de fils rouges et noirs non repérés et de section 0,75mm² .
    Les protections et coupures étant unipolaires tous les fils noirs sont rassemblés en gerbe, soudés ensemble, abondamment scotchés, et partent vers les différents points d’utilisation (essentiellement des lampes : éclairages des cabines, feux de route, etc...).
    Les fils rouges sont assemblés et soudés en gerbe de la même façon. Mais ils vont se raccorder sur les bornes du tableau.
    Ce tableau d’origine Amiot marine est constitué de modules de circuits imprimés sur les quels il y a, pour chaque circuit, un interrupteur, un fusible type automobile, et des connecteurs. Sur les connecteurs il y a parfois des sur-connecteurs permettant de brancher plus de fils. Bien entendu rien n’est repéré.
    Avec le temps, les interrupteurs sous dimensionnés rendent l’âme.
    Impossibles à remplacer car il faudrait tout démonter, dessouder et ressouder à condition de trouver les pièces de rechange.

    En tant que bon PTPiste j’ai revu les circuits de base : batteries, charge, isolation .
    Voici le résultat :

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales