image
image
image

Votre IP : 54.224.164.166
Dernier ajout : 18 novembre
Visiteurs connectés : 7

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Trucs et astuces > Manoeuvres du bateau (brèves) > Proposition pour un nœud de bosco

Rubrique : Manoeuvres du bateau (brèves)

__________________________________________________________________________________________________________________

Proposition pour un nœud de boscoVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Décembre 2016, (màj Décembre 2016) par : aikibu  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: sécurité , Voiles_carènes_et_gréements

Proposition pour un nœud de bosco….

Peut être existant”… pour finir une erse en dyneema ou manille textile

JPEG - 43.6 ko
Garrick asymetrique
JPEG - 42.2 ko
Préformation du bosco
JPEG - 42.2 ko
Orienter les courants
JPEG - 45.4 ko
Parallèle aux brins
JPEG - 44.5 ko
Repli dans le milieu
  • Après un nœud de carrick asymétrique, on fait filer les brins courants le long de ceux formant l’œil de l’erse.
    • Ces brins, au lieu de sortir au centre du nœud comme classiquement, sortent donc en périphérie et l’on peut facilement les rentrer dans le milieu du nœud vers le bas, pour avoir une tête ronde.
    • La longueur des brins peut varier suivant que l’on veuille créer une section double, en repassant les brins dans l’âme de ceux formant l’œil, ou les arrêter juste à la base du nœud de bosco, pour avoir une tête ronde facilitant la rentrée du nœud dans l’œil, contrairement au nœud classique où le plumet des deux brins coupés, dépassant la tête, sont toujours à s’accrocher avec l’œil, surtout s’ils sont soudés.
  • Enfin je parle pour moi, car pour plus de sécurité j’ai soudé les brins de ce plumet et ça croche toujours, alors que maintenant ça va glisser.....car employant le nœud de ride, j’avais ce problème de croche avec les plumets soudés.
    • ,Maintenant je vais passer au bosco tête lisse ....je n’ai plus qu’à refaire mes erses et mes manilles, car les solutions de nœud sont identiques....

 
Précisions : Le doublage de la section travaillant au cisaillement est proposé suite à des essais de traction effectués sur banc, montrant qu’une manille ne résisté à la rupture qu’environ à 75 % de la puissance conjuguée des deux brins la constituant. Le doublement de cette section devrait donc conduire à une résistance double elle, de la résistance unitaire à la rupture du brin de dyneema, mais cela n’a pas encore été confirmé par des essais. Si quelqu’un dispose d’un banc d’essai…….

 
Quant à l’erse, perso j’ajoute un bonnet turc un peu serré, pour bloquer l’œil sur le bouton, puisque il n’y a pas le glissement des deux brins l’un dans l’autre comme pour la manille, solution qui bloque également l’œil, sur le bouton formé par le nœud de bosco.

Liens utiles :

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales