image
image
image

Votre IP : 54.80.97.221
Dernier ajout : 24 mai
Visiteurs connectés : 11

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Les moteurs -forum- > Circuit d’alimentation > Le moteur diesel et la consommation d’oxygène

Rubrique : Circuit d’alimentation

__________________________________________________________________________________________________________________

Le moteur diesel et la consommation d’oxygèneVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2011, (màj Septembre 2011) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Question aux experts : mon ventilateur de cale à rendu l’âme, probable victime de mon foudroiement de l’hiver dernier.
J’ai ouvert les panneaux de visite intérieurs et forcé l’aération depuis une cabine avec un ventilo de confort 12v. Moteur Yanmar 4 JHTE, tournant à 1.800/2.000 tours, je ne pourrai pas changer le ventilateur de cale avant mon retour à ma base de Finike en octobre (environ 50 H). Questions

  • Ais je assez d’apport en oxygène
  • Quels sont les manifestations de ce manque d’oxygène éventuel
  • Quels sont les risques

Cordialement
Michel

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

21 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 10 septembre 2011 08:17, par Négofol écrire     UP Animateur

    Si le moteur tourne, il a assez d’oxygène...
    Le signe serait le manque de puissance (refus de monter dans les tours : un diesel n’a pas de papillon et avale sa cylindrée à chaque cycle moteur (tous les deux tours pour un quatre temps).
    Le risque est plutôt la surchauffe du compartiment moteur, qui va entraîner un manque de puissance (diminution de la densité de l’air). Ceci n’entraîne pas de risque pour le moteur directement, mais éventuellement pour les accessoires : dommage aux cablages, risque de griller l’alternateur par non refroidissement, vie des batteries raccourcie si dans le compartiment :

    Répondre à ce message

  • 10 septembre 2011 20:32, par Robert écrire     UP

    Je suppose que ton ventilateur de cale marche en extraction. Donc son arrêt ne diminuera pas la pression atmosphérique dans la cale moteur, au contraire. Donc le moteur n’aura pas moins d’oxygène à cause de l’arrêt du ventilo.

    Par contre le ventilateur augmente le volume d’air remplacé dans la cale, donc contribue à abaisser la température.

    Un moteur atmosphérique de 2 litres à 2000 RPM avale (donc remplace ) 2x2000x60 = 240m3 d’air par heure. Combien en remplace le ventilateur d’après sa référence ?

    Répondre à ce message

  • 13 septembre 2011 02:26, par yoruk écrire     UP Animateur

    Les explications de Négofol confirment un souci apparu peu de temps après la panne du ventilateur extracteur. J’avais alors simplement ouvert le compartiment moteur coté filtre à air, partant de son besoin d’air.
    J‘avais complètement occulté l’aspect extraction de ces calories. Très rapidement, un problème est apparu au niveau de la durite de retour de gazole, qui s’était fendillée. Durite d’origine Yanmar, mais dont j’ignore l’âge (le moteur a 21 ans). Après avoir recoupé la durite jusqu’à sa partie saine, je l’ai remonté, et constaté très vite qu’elle se fendillait rapidement à nouveau… Probablement cuite par surchauffe si l’on admet l’analyse de Négofol.
    Changé la durite pour une neuve, ouvert l’autre porte du compartiment moteur, et mis en place un ventilateur de confort 12v (AD) brassant 5m3/minute, c’est-à-dire 300 m3 si l’on en croit la documentation technique. Largement les besoins annoncés par Robert. Les portes des deux cabines grandes ouvertes.
    Depuis, le moteur tourne sans problème… Et je surveille comme le lait sur le feu ma pression d’huile. Là, une défaillance d’une durite d’huile serait plus embêtante…
    Je retiens aussi l’idée du thermomètre infrarouge à distance, parfait auxiliaire de mes amours tumultueuses avec mon presse étoupe à tresse. Là, pour reprendre les observations de Robert, il faudra, peut être tout simplement, étalonner le thermomètre et définir une zone de sécurité… Ce sera plus facile et plus précis que la gymnastique habituelle, pour juste l’effleurer du bout des doigts…
    Michel Pythagorion septembre 2011

    Répondre à ce message

    • Pour une bonne utilisation du thermomètre infrarouge, il faut tout d’abord définir LA température normale de fonctionnement.
      C’est pourquoi j’ai repéré les endroits de mesures avec une touche de peinture ou un coup de feutre en croix et un numéro d’identification. J’ai noté les mesures « normales » haute et basses dans un carnet. Moteur bien chaud et ayant fonctionné pendant un moment.
      Sitôt la première inquiétude, un petit coup de laser sur le point référencé et de suite je sais s’il se passe quelque chose d’anormal.
      Depuis l’acquisition de cet instrument de mesure je n’ai jamais autant vérifié les températures de fonctionnement étant donné la facilité. Un vrai plaisir de gamin.B-)

      Un inconvénient c’est que maintenant j’ignore ce qu’il y a exactement au fond du coffre car je n’ai plus besoin de matosser pour simplement toucher le presse étoupe.
      Un autre ennui c’est que je ne sais plus exactement où sont situés mes muscles du dos ainsi que les ligaments des genoux alors qu’auparavant je pouvais le savoir facilement et pendant un certain temps. :-(

      Répondre à ce message

  • 19 octobre 2011 11:50, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonjour à tous, et merci...
    Voilà c’est fait, grâce à vos conseils éclairés, c’est réparé. J’ai ré installé une nouvelle turbine, Jabsco 35440-series, 420 m3 à l’heure... trop fort n’a jamais manqué... c’est bien, mais.... 12 Amps... aïe, aïe, il a fallu changer les fils d’alim et le fusible... faut souhaiter que mon alternateur (70A) digère tout çà... Mais là, je suis sans inquiétude, je sais où obtenir des renseignements de qualité...:-P
    Merci encore, Michel...

    Répondre à ce message

  • 14 novembre 2011 20:05, par pom66 écrire     UP  image

    Bonsoir
    Je possède 2 petits régulateurs de température thermostat « etc-200 »
    un en 12v continu et un en 220v aternatif qui ne sont pas tres chère une trentaine d’euros.

    Il n’est pas tres grand 75x35x85
    plage de -40° +120°
    une sonde
    Programation avec ou sans
    alarm ,relais ect...
    vraiment un petit truc sympa (je n’ai pas d’action) d’ailleur je ne connais même pas la marque !
    mais quand c’est pas chère et que ça fonctionne bien ,alors je le signale.
    On le trouve de 30 à 60 euros du simple au double !! a vous de le trouver le moins chère;-)
    un site le d’écrit tres bien avec les branchements et programation ,site plutot sympa ,en tout cas j’aime bien (l’odeur moins bien:-)) le site « oliomobile »

    Vous ne pouvez pas le rater !! en tapant sur Go.... etc-200 2eme lignes.
    (Je ne suis pas inscrit chez eux) quoi-que peut-être ! !

    L’image
    Voila si ça peut servir ?
    patrick

    JPEG

    Répondre à ce message

    • Bonjour Patrick
      Ton truc, tu peux l’installer pour déclencher ton ventilo pour envoyer de l’air dans dans ta cale moteur quand ça chauffe trop ?
      merci, Pascal

      Répondre à ce message

    • Bonjour et bonne année à tous,

      On le trouve ici :

      http://www.ebay.co.uk/itm/Digital-T...

      ...pour 10,60 Euros (envoi gratuit depuis la Grande Bretagne).

      Cela dit, au vu de ses caractéristiques techniques :

      Working voltage : 12V ±10%

      ... soit 13,2V maxi, je pense qu’il serait bon de lui adjoindre un petit régulateur à découpage qu’on trouve chez Radiospare pour 6,62 Euros :

      6664385 Régulateur à découpage 15-32Ve 12Vs 1A

      Et, puisqu’on est chez Radiospare, pourquoi ne pas acheter en même temps une sonde (thermistance 10k) qui s’adaptera mieux que la sonde cylindrique fournie aux éléments de moteur dont on veut mesurer la température ?
      Celle-ci est, je pense, celle qui convient le mieux :

      1912128 CAPTEUR TEMPERATURE (4,72 Euros)

      Peio
      Haize Egoa

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales