image
image
image

Votre IP : 3.231.228.109
Dernier ajout : 19 octobre
Visiteurs connectés : 7

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Feux de signalisationsur panneau solaire

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Feux de signalisationsur panneau solaireVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Août 2013, (màj Mars 2015) par : Gilles Buteux  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour à tous,
Je voudrais alimenter des feux de signalisation avec un montage autonome constitué d’une batterie, petite, type moto me paraissant suffisante pour alimenter des feux à leds, batterie maintenue chargée par un panneau solaire, petit lui aussi et donc j’imagine d’un coût modéré.
Je crois avoir vu il y a longtemps sur un autre site un fil sur le sujet mais je ne le retrouve plus.
J’ai consulté les différents articles sur les panneaux solaires, et ai bien compris qu’il fallait la séquence : panneau solaire, régulateur, batterie, et le circuit de consommation (feux de signalisation) branché sur la sortie ad hoc du régulateur.
Plusieurs questions :
L’idée est-elle absurde ?
Peut-on imaginer un système totalement automatique, déclenché par un « contacteur jour nuit », créant ainsi une alternance charge décharge. Y-a-t’il un réel danger à laisser un tel système fonctionnel en continu, avec une batterie de l’ordre de 20 Ah, et un chargeur, panneau solaire de 10 ou 20 Watts ?
Un panneau solaire produit de l’énergie qui est en partie consommée par le système (3, soyons fous, à 10%) et en partie stockée dans une batterie. Je n’ai pas bien compris si le régulateur stoppait ou non la production d’électricité, je pense vraiment que non, le panneau solaire qui reçoit de l’énergie la transformera tjrs en électricité. Que devient donc cette énergie quand la batterie est pleine et donc ne peut plus prendre ? Le régulateur gère (?) et transforme ou dissipe sous forme de chaleur sans doute ? Y-a-t’ il danger qqpart ?

Merci pour vos conseils
amicalement,

Fever

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

5 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 6 août 2013 20:13, par Pil-Poil écrire     UP

    « L’idée est-elle absurde ? »

    Cela dépend du bateau, de sa situation géographique (ensoleillement) , et de la manière de s’en servir ! Si le bateau a par ailleurs une installation électrique conséquente, l’idée sera difficile à justifier.

    « Peut-on imaginer un système totalement automatique, déclenché par un « contacteur jour nuit », »

    Facile et pas cher, mais n’a d’intérêt que pour le feu de mouillage quand on est absent. J’ai cela sur mon bateau.

    « Que devient donc cette énergie quand la batterie est pleine et donc ne peut plus prendre »

    Elle ne devient « rien », car le régulateur coupe la liaison entre le panneau et la batterie. Le panneau ne débite plus et il ne se passe rien de plus. Aucun risque.

    A lire , y compris le fil de discussion : http://www.plaisance-pratique.com/c...

    et aussi : http://www.plaisance-pratique.com/m...

    Répondre à ce message

  • Merci Robert pour ces réponses toujours aussi précises et rapides.
    Mais où sont donc ces pays où l’on peut laisser son bateau sagement au mouillage (voire forain) pour plus d’une nuit avec seulement pour sentinelle une petite led alimentée par une petite pile....
    Chez nous en Normandie on a moins de soleil et on accède à l’eau qu’après avoir acquité son péage de 6,50 euros la passe et débrouille toi avec ça....

    Amicalement (quand même),
    Fever.

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 7 août 2013 09:39, par yoruk écrire     UP Animateur

    Une solution très souvent adoptée en méditerranée orientale, consiste à installer des panneaux se repliant en navigation, à l’intérieur des filières...
    J’étais plutôt septique sur ce procédé, à cause des risque de casse au port... Mais en fait il semble que ce soit exceptionnel.
    Pour le beau bateau classique de Gilles, çà risque d’être un peu inesthétique... L’autre solution sera alors des panneaux mobiles... avec les risques de vols... hélas
    Michel

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales