image
image
image

Votre IP : 54.162.239.233
Dernier ajout : 19 septembre
Visiteurs connectés : 16

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Méditerranée occidentale > Sicile/Syracuse

Rubrique : Mouillages et ports Méditerranée occidentale

__________________________________________________________________________________________________________________

Sicile/SyracuseVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Février 2015, (màj Février 2015) par : Nevermind   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Sicile / Côte Est / Syracuse

37.060 974N / 015.289 769E


Approche
  • Claire venant du large
  • L’approche est facile de jour comme de nuit, il faut aligner deux feux indiqués ci-contre
  • On peut mouiller dans le sud de la baie, mais le mouillage NE est plus proche de la vieille ville historique dans ile d’Ortygie, où l’on trouvera une petite marina
  • Services portuaires : VHF ch 16 - 09 (service continu).
  • Service marina : Siracusa Marina Yachting VHF ch 69
  • Les ports situées au nord de l’isthme, dans Porto Marmareo dit le petit port, sont généralement pleins et utilisés par les locaux. Voir ce lien pour l’évaluation de Cruiserswiki
    • (also known as Porto Piccolo) is the old harbour of Siracusa in Sicily at the north end of Ortigia island, now given greater protection by two long breakwaters. There is rarely space here for yachts in transit.

La mythique Syracuse

  • La marina
    • 99€ par jour au port, pour un cata de 12m.
    • Eau, électricité en plus sous forme de badge à 20€. Seule la consommation réelle est facturée à votre départ
    • Gazoil en dehors de la marina.
  • Accueil sympathique.
    • Parfois contrôlé par la police, mais avec humour.
    • Surveillée d’un œil distrait
  • L’avantage c’est qu’elle est proche de la ville et du marché.

Clearance

  • Nous manquons d’information à ce sujet. Commentaires à venir appréciés...

Général

  • Mythique et çà fait trois millénaires que dure !!! Simonide de Céos, Eschyle et Pindare vous auront précédés. Platon lui-même y séjourna. Syracuse fut de toutes les actualités qui agitèrent la méditerranée : les guerres puniques, Archimède fortifia les défenses de la ville, ville où il mourut, tué par un soldat romain. Byzance, les lombards, les ottomans, les Normands l’occupèrent. Plus récemment ce furent les alliés qui utilisèrent sa position géographique, sur la route entre l’Italie et l’Afrique
    Plusieurs fois détruite par les tremblements de terre, dévastée par les épidémies, la ville s’est toujours relevée entretenant ses trésors architecturaux grecs, romains et plus récents ses églises baroques. C’est une splendeur
    Voir ce lien : Syracuse entre histoire et mythe
    Et aussi vu par un marin : Syracuse pour toujours
  • A voir :
    • Ortygie : Duomo, palais, places, ruelles ...
    • Le marché tous les jours le matin sauf dimanche : légumes, poisson et surtout câpres et tomates séchées.
      • Ne pas acheter du vin sur Ortygie : hors de prix
      • Préférer le lieu indiqué sur la carte.
    • Les temples à la sortie nord de la ville nouvelle, 10€ en taxi.
    • Basilica della Madonna delle Lacrima au nord de la nouvelle ville.
  • Mais aussi le must de la Sicile baroque à Noto à 39km, prendre le bus à la gare.

 

 

 
Nevermind

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

32 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 6 février 2015 13:57, par yoruk écrire     UP Animateur

    Merci Jean Paul

    Là tu nous fais rêver… J’ai bien aimé aussi dans le lien donné sur “Syracuse pour toujours”, (s/y Antidote), le sourire de la poissonnière… François a l’œil…

    Je pense que l’on va s’arrêter à quelques temps à Syracuse…;-)

    Michel à Finike

    Répondre à ce message

  • 9 février 2015 19:22, par yoruk écrire     UP Animateur

    ndlr 6 photos de Syracuse suplémentaires

    Répondre à ce message

  • 13 février 2015 17:22, par scorseau écrire     UP

    Bonsoir,
    pas de clearence nécessaire ( 2013).
    Le mouillage devant est d ’excellente tenue.
    Noto et Taormina méritent absolument le détour .
    le marché est « somptueux » et peu cher .
    Cdlt.

    Répondre à ce message

    • 26 mars 2015 17:53, par lysigee écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

      désolé, mais les fonds ne sont pas vraiment de bonnes tenues, en tout cas pas aux endroits où j’ai mouillé. C’est aussi ce qui est indiqué sur la carte navionics (Fonds vaseux). Un cata de mes amis, laissé seul, a dérapé de presque 1 mille pendant un coup de vent et s’est retrouvé dans les petits fonds au SW.
      Donc prudence, vérifiez où vous avez planté votre pioche.
      Si vous voulez rire, cet « ami » , qui en fait était (est) un gros « beauf », ne voyant plus son bateau là où il l’avait laissé, a cru qu’on le lui avait volé et est allé tout de suite porter plainte à la capitainerie. Comme il les a pris de haut, ils l’ont gardé 2 heures, avant de lui montrer à la jumelle son cata échoué en se fichant de lui. Ils ont fait aussi semblant de lui coller un PV pour avoir laissé son bateau seul, c’est théoriquement interdit en Italie, mais comme personne ne paye ses amendes en Italie, il n’y a pas de mal.

      Répondre à ce message

      • 26 mars 2015 18:19, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Fonds vaseux

        Merci Robert
        C’est un problème, avec les fonds de vases, qui peuvent être de très bonne tenue et 50 m plus loin, en tombant sur des sources sous marine, on trouvera des lits de vase molle sans aucune tenue.
        Il y a des exemples célèbres en méditerranée orientale, à Uçagiz (Kekova) en particulier où au SW du village (exactement où Rod Heikell indique de mouiller ;-) ), sur 100 m c’est intenable !!!

        Je l’ai aussi vécu à Porto Ferraio, où dans la nuit, avec des vents un peu musclé, j’ai décroché sur 50 m avec une vitesse étonnante, avant de raccrocher, sans bouger le reste de la nuit... Et pourtant, cà soufflait velu...

        Répondre à ce message

  • 26 mars 2015 17:28, par lysigee écrire     UP  image Animateur

    Très belles photos. c’est vrai que Syracuse est splendide. ne manquez pas non plus le grand amphithéâtre et les Latonies où furent enfermés les Athéniens lors de la guerre du Péloponnèse

    La marina est hors de prix et souvent déclarée « pleine » pour de petits bateaux.
    Mais dans le « grand port », on peut aussi s’amarrer le long du quai Est, juste en entrant à droite, cul à quai. Mouillez long, les fonds ne sont pas de très bonne tenue. Les places, sans eau, ni électricité, sont gratuites, tout dépend de l’humeur des gardes-côtes. Les italiens étant très sensibles à la politesse, demander l’autorisation à la capitainerie (juste au début sud du quai) ne peut faire de mal. ci joint une photo du quai, la marina est tout au fond..Mais mes informations datent de 2010, cela a pu changer.

    Attention, les fonds dans la baie sont de vase molle. En cas de coup de vent, le vent tourbillonne dans la baie et un mouillage trop faible ne tient pas. Par précaution, si vous laissez le bateau seul, mouillez deux ancres en empennelant, une soc de charrue lourde étant préférable à une plate.

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 26 mars 2015 17:32, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Merci, mais pour le quai il faut oublier.
    Il a été transformé pour accueillir les navires de croisière.
    jean Paul

    Répondre à ce message

    • 26 mars 2015 21:20, par lysigee écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

      Ah merde !
      du coup, pour le mouillage, il doit falloir leur laisser une place énorme pour manoeuvrer, et çà nous repousse loin du débarcadère.

      Répondre à ce message

      • 28 mars 2015 15:01, par Nicodefreja écrire     UP     Ce message répond à ...

        En fait plus on est près du débarcadère, moins le fond tient l’ancre ..... Se méfier d’un vieux cable acier pourri qui traine dans l’alignement du quai des cargos (je l’ai relevé plus d’une fois celui là !)

        Les fonds sont très inégaux en tenue effectivement à Syracuse, là où ça tient le plus c’est dans la partie W de la baie, en avant du quai de la douane. Ca fait une chouille de plus en trajet d’annexe, mais on est plus tranquille (également pour la proximité avec les autres bateaux, tout le monde veut être près d’Ortiggia).
        Dans cette partie il m’est arrivé de devoir m’y reprendre à plusieurs fois pour relever l’ancre tellement elle était scotchée dans la vase. Par contre, bonjour l’état de la baille après ......

        Que le grand quai ait été alloué aux gros yachts de luxe ne me choque pas : ils font vivre pas mal de commerçants de la ville, et surtout, ce quai était un enfer pour nous petits bateaux dès que ce fameux vent de sud se lève. De plus, le quai n’est pas « safe » du tout en ce qui concerne les risques de « visite » du bateau ...

        Le quai, je l’ai fait une fois, plus jamais !

        La place à laisser pour la manoeuvre des yachts est infime en regard de la taille de la baie. Elle est délimité fort logiquement par le trajet des bateaux de pêche qui rejoignent leur canal.

        De plus, on peut bidonner gratuitement au quai des pêcheurs, soit le matin avec leur robinet qui a un bon débit (il suffit de demander aux pêcheurs, ils sont très sympa), soit l’AM à la fontaine un peu plus loin (mais qui a un débit faible)

        Répondre à ce message

  • 28 mars 2015 15:12, par Nicodefreja écrire     UP

    J’oubliais : en laissant son annexe au quai de la douane (facile à repérer, il y a des bateaux de ..... douane !), on est à 300 m à pied d’un excellent supermarché où on trouve tout.Très pratique pour faire un gros ravitaillement. Dans la rue derrière la douane, il y a un grossiste en alcool à des prix très avantageux.

    Bien cadenasser son annexe quand même (annexe ET moteur ET réservoir). Valable pour tous les endroits où on laisse son annexe à Syracuse, Syracuse et Porto Pallo sont les hauts lieux de la fauche d’annexe en Sicile.

    Pour éviter les mésaventures du cata, j’ai l’habitude à Syracuse (et ailleurs) de repérer un bateau qui a l’air sympa, et aller lui demander de surveiller notre bateau pendant les visites ou courses, en lui proposant de lui rendre la pareille quand il voudra quitter son bord. Un bon moyen de se faire des amis, au passage .....

    Répondre à ce message

  • 17 septembre 2015 10:11, par yoruk écrire     UP Animateur

    Syracuse Mouillage sud, quai de la ville et marina Yachting

      • Le quai de la ville est en travaux, inaccessible pour l’instant, du coup les grands yachts ont tendance à venir dans le chenal d’accès à la presqu’île, au NW de celle ci pour se mettre à quai du port de la nouvelle ville. Sinon ils mouillent, assistés par les pilotes du port, en forain, face à la vieille ville. Leur laisser de la place pour manœuvrer et mouiller est chaudement recommandé. les bateaux de la police maritime circulent régulièrement
      • La petite marina dite “Marina Yachting”, nous a accepté à l’extérieur du ponton SW. 55 euros la nuit (12 m), eau et électricité payante, WiFi invisible et 3G (Vodaphone) laborieuse
      • Les mouillages forains, tout ce qui reste à l’exception de l’extension de la ferme marine de la baie sud qui a bouffée toute la zone prévue au mouillage (voir la copie d’écran jointe). Ce sont des élevages sur cordes reliés à des flotteurs, aucun n’est signalé par des feux. Eviter d’y arriver de nuit, c’est totalement casse gueule
      • La nouvelle Marina dite “Marina d’Archimède”, sort doucement de l’eau, ce qui semble normal, selon Archimède : peu de travail mis à la surface, provoque à l’évidence une baisse de pression de la réalisation de la marina... Ceci dit quand elle sera terminée, si les tarifs restent raisonnables, ce sera un lieu d’hivernage fabuleux...On est dans la ville, et quelle ville !!!

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • A Syracuse, un ship francophone, accrédité par Accastillage Diffusion

    Proche de la marina, parlant français, bien achalandé et capable de procurer toute les produits AD (à des prix AD pour mes achats).
    Ils doivent pouvoir faire livrer sur Licata et d’autres ports siciliens. Accueil chaleureux et professionnel

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 5 décembre 2015 23:28, par yoruk écrire     UP Animateur

    Kit de téléchargement des cartes locales, et de la trace ” (zip), Format KAP pour les cartes et GPX pour le WP et la trace. Sous la seule responsabilité de l’utilisateur, ce ne sont pas des outils de navigation, ils ne doivent servir qu’à titre pédagogique

    Répondre à ce message

  • 24 décembre 2015 19:21, par yoruk écrire     UP Animateur

    Les fonds de vase molle de la rade de Syracuse

    La tenue incertaine au mouillage dans la partie ouest de la rade, peut s’expliquer par des fonds de vase molle nourris par la grande plaine marécageuse (Pantanelli) Elle reçoit les eaux de la Ciane, courte rivière, alimentée même en été, et de La rivière Anapo, prenant sa source sur les sommets des monts Iblei (986 m ), près de Palazzolo. Elle se jette dans le port de Syracuse, en confluent de la Ciane.

    On voit bien sur les photo Google Earth, l’écoulement des ces boues (matérialisées par les flèches jaunes). Nous avons trouvé une meilleure tenue, là où est implantée l’icône de mouillage

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 26 mai 2016 20:21, par yoruk écrire     UP Animateur

    Une douzaine de bateaux en mouillage forain dans la baie de Syracuse, viennent d’être verbalisés au motif qu’ils avaient mouillé sans demander l’autorisation par VHF. Réf : http://dev.stw.fr/fr/forums/cafe-du...

    Les places, sans eau, ni électricité, sont gratuites, tout dépend de l’humeur des gardes-côtes. Les italiens étant très sensibles à la politesse, demander l’autorisation à la capitainerie (juste au début sud du quai) ne peut faire de mal

    Nous indiquait Robert un peu plus haut... (post du 26 mars 2015). Reste à attendre les retours

    A tout hasard : PER CONTATTARE IL PORTO
    VHF canale 16 - 09 (servizio continuo)
    E-mail : siracusa@guardiacostiera.it
    Telefono : 0931-481011

    http://www.pagineazzurre.com/italia...

    Michel

    Répondre à ce message

    • Je viens de poster un message sur plusieurs forum italiens pour demander des explications et s’il y a une nouvelle règlementation.
      Il est vrai que les bons usages nautiques demandent de prévenir un port avant d’y rentrer, mais peut-on considérer le mouillage comme un port, et si une VHF ne fonctionne pas ou si la station ne répond pas, on ne devrait pas avoir payer une amende.
      (c’est en grèce, bien sur, mais j’ai appelé ce matin le 12 pour rentrer dans Pylos, personne ne m’a répondu)
      Robert

      Répondre à ce message

      • mais peut-on considérer le mouillage comme un port

        Oui, mais la zone de mouillage peut gêner la manœuvre des grands yachts venant au grand quai... C’est peut être ça le problème
        De toute façon, j’en saurai un peu plus dans une quinzaine, j’y serai
        Michel

        Répondre à ce message

        • Selon toute vraisemblance, les zones de mouillage organisées, existaient depuis longtemps. ici sur les CM93, mais on les trouvent aussi sur les Navionics.
          Deux zones, protégeant des vents de secteur Nord et Sud. La zone nord est la plus fréquentée. J’y ai vu plus d’une trentaine de bateaux de plaisance en mouillage anarchique. Naturellement, ces bateaux ont tendance à se mettre sous Ortigia, et la vieille ville. Mais... en proximité du quai NE, du chenal vers le picolo Porto (Porto Marmoreo), et le quai des douanes.
          Tant que le quai NE n’était pas équipé pour les grands yachts, celà posait peu de problème

          • Or, ce quai est maintenant fonctionnel : plus de 250 m, dédié aux très grands yachts et aux paquebots.
          • Or, la baie s’envase, et certains de ces bateaux ont des tirant d’eaux conséquents (plus de 6m)... Que ce soit en attente, ou en manœuvrant sur ancre, pour venir arrière au quai, il leur faut de la place.
          • Or entre ces grands yachts et la valetaille des petits voiliers, il n’y a pas photo : caltez... valetaille... voir le post suivant
            On doit pourtant, pouvoir se loger au NW sans trop s’éloigner de la ville, après avoir appellé la capitainerie du port à la VHF (09)

          Michel

          PNG

          Répondre à ce message

          • Les grands yachts... Récupéré depuis VesselFinder, sans que ce soit exhaustif, ni que les grands yachts déjà à quai soient répertoriés... Quelques bateaux prenant de la place, dont Octopus : 127 m de long et 7m de tirant d’eau...
            Il est clair que les autorités portuaires doivent organiser les mouillages...
            Hélas pour nous... mais ceux qui naviguaient en Turquie, le savent déjà... Et cela semble inéluctable...

            Michel

            PNG

            Répondre à ce message

    • De source sûre (un garde-côte), le capitaine du port qui a mis les amendes a été viré de Syracuse et a été affecté ailleurs. Mais respectons les usages nautiques : annonçons nous à la VHF avant de rentrer dans un port.
      On peut de nouveau s’amarrer au quai public à droite en rentrant, mais mieux vaut avertir la capitainerie.
      Les travaux de la marina prévue au nord sont arrêtés : plus de fric.
      Robert
      (10/16)

      Répondre à ce message

  • EVOLUTION DE LA REGLEMENTATION DES MOUILLAGES A SYRACUSE

    Plusieurs décrets édités par la Guardia Costiera de Syracuse, règlementent les conditions de mouillage ou d’accès.

    • Le plus ancien, et aussi le plus complexe date de 2007 : ORDINANZA N° 220/2007.
      122 articles pour 74 pages. Touffu, il n’ a jamais été appliqué pour la plaisance
      • Regolamento di Polizia Marittima e Portuale del Porto di Siracusa e degli Approdi minori del Circondario Marittimo di Siracusa : http://www.pagineazzurre.com/italia...
        Tombé en désuétude avec le déclin commercial du port (concurrencé sévèrement par Catane et Augusta), il se trouve réactivé par l’agrément du nouveau quai (Banchina Santa Lucia), dédié aux grands yachts :
    • ORDINANZA N° 39/2016. Si cette règlementation convient aux grands yachts, elle est obsolète pour nos petits voiliers.
      • Dans l’attente de la réalisation de la nouvelle marina, dont les travaux ont été longtemps stoppés (contestations écologiques et dépôts de bilan), les voiliers de passage n’ont le choix qu’entre la petite marina, malcommode et onéreuse, et un mouillage forain. Or, manifestement, nous gênerons les grands yachts, que ce ce soit sur leur zone de manœuvre portuaire, ou sur leur zone de mouillage d’attente. C’est le message qui a été passé par la rafales d’amendes tombée fin mai...
      • En attendant, il est prudent de passer un appel VHF sur le canal 09, en arrivant... Voir, ci joint un résumé des ordonnance 220/2007 et 39/2016.

    Michel

    NB : on peut télécharger des traces et des cartes (format kap), au commentaire du 5 décembre 2015

    Répondre à ce message

  • 30 mai 2016 09:14, par Nicodefreja écrire     UP

    En regardant Vessel finder ce matin, je me demande s’il n’y a pas surtout un gros « foutage de gueule » à Syracuse......

    Tous les mega yachts sont au mouillage, même Octopus (qui a eu la délicatesse d’aller mouiller plus au sud, merci) et son « annexe » Garçon. On se demande à quoi il sert le quai, pas un seul mega yacht, pas un seul yacht d’ailleurs, n’y est. A quoi ça sert que Ducros il se décarcasse ....

    Pile poile mouillé en face du quai, y’a lui :

    https://www.vesselfinder.com/fr/ves...

    Oh ben non il ne gêne pas les manoeuvres, mais non, mais non, pas du tout du tout .....

    Bien content de ne plus avoir à mettre la quille à Syracuse pour les années à venir .....

    Répondre à ce message

    • 30 mai 2016 10:08, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Oui, on peut se poser la question sur ce qui se passe au grand quai. Ce que l’on constate, c’est qu’il y a du monde au mouillage... J’hésiterai, à allonger ma chaîne entre eux !!!

      Il y a aussi du trafic, NANOOK qui était au quai de la douane avant hier, est revenu en mouillage forain, pour laisser la place à SEBASTIANO, un remorqueur de 31 m. La même chose avec Island Sky, un navire à passager

      C’est une évolution que l’on peut regretter, mais, nous n’y pouvons pas grand chose. ceux qui connaissent la Turquie, le savent bien. En baie de Gocek, quand débarquaient les grands yachts, nous n’avions plus qu’à dégager...

      Michel
      NB : je n’en démord pas, la solution de dégagement c’est « Ster Wen » B-)

      PNG

      Répondre à ce message

      • 30 mai 2016 14:39, par Pioupiou écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Bonjour à tous ,

        il y a des travaux sur le réseau électrique de la Banchina Municipale et l’accostage est interdit , voir la video .http://www.siracusanews.it/node/72402 . Ps : la verbalisation de masse des bateaux au mouillage remonte à la date de l’inauguration du nouveau quai municipal. Les travaux ont commencé une semaine après l’inauguration . François , Sy Antidote .

        Répondre à ce message

        • 1er juin 2016 08:16, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Merci François, ça devient clair
          Pour info, ce matin, Nanook a quitté le mouillage pour revenir à sa place au môle des douanes. On note que les bateaux équipés d’un transpondeur sont bien mouillés en zone B. on note aussi qu’il n’ y a encore personne sur le nouveau quai, probablement toujours HS.
          Il faudra voir (j’y serai dans une dizaine de jours) si les petits voiliers sont mouillés hors zone A et B. Si c’est le cas, ils ont eu la prudence de mettre leur transpondeur en veilleuse...
          On note aussi l’arrivée au quai des douanes de « Sam Simon » le navire d’interception de la flotte “Sea Shepherd”, arrivant de Cannes, où il est resté mouillé le temps du festival de cinéma... Cinéma, cinéma... quand tu nous tiens.
          J’ai bien peur que tout cela ne soit pas notre monde...
          Michel

          PNG

          Répondre à ce message

  • 28 juin 2016 19:21, par yoruk écrire     UP Animateur

    La règlementation tourne à la maniaquerie. 11 « ordinanze », rien que pour le mois de juin. Celles du 16 juin traite entre autre de nos navires...

    On doit appeler les services portuaires, à la VHF en entrant en rade qui est considérée comme faisant partie du port : appel sur 09 ou le 16
    Je les ai appelé sur 09, sans obtenir de réponse. Je leur ai expédié un mail précisant mes coordonnées de mouillage, et leur demandant si j’étais autorisé à mouiller où je me trouvais. Pas de réponse. Ce matin une vedette de la Guardia Costiera, est venue contrôler mon voisin américain, en m’ignorant totalement...

    Sinon, les travaux sur la nouvelle marina avancent très calmement. Selon les locaux, il y en aurait pour deux ou trois ans, et selon toute vraisemblance, pour une autre vie....

    Michel

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Quelques infos qui datent du 10/06/2016 :

      Pour avoir parlé avec la police maritime pendant la mise à quai du Sam Simon, il m’a été dit que, en ce moment, il était très difficile pour eux ( effectifs,moyens) d’identifier les bateaux de plaisance rentrant dans « Schengen ».Il n’y a pas de problème,si le règlement est appliqué (pavillon national,pavillon jaune,appel vhf pour se présenter,...).Michel, dans ton cas, les garde-côtes étaient plus « curieux » du pavillon américain...D’autre part, il est en effet « fâcheux » qu’ils ne répondent pas à la Vhf....
      Quant au quai municipal, il semble qu’il soit de nouveau accessible aux « petites » unités.. A quelles conditions ?

      Gilles

      Répondre à ce message

  • Résumé des obligations en rade de Syracuse

    • Zone réglementée : toute la rade
      Sont interdits de transit, d’amarrage et de mouillage toutes les unités à voile et à moteur à une distance inférieure à 300 mètres des plages du littoral ou à 100 mètres des côtes abruptes. Les bateaux qui mouillent dans le voisinage de la limite doit prendre toutes les mesures nécessaires pour veiller à ce que l’évitage de ces bateaux n’atteignent pas la zone interdite. Cependant, en face de Lungomare Alfeo (c’est la prolongation, jusqu’à la forteresse, du quai municipal) le mouillage des bateaux de plaisance est autorisé à une distance de plus de 20 m de la côte et jusqu’à une distance de 50 mètres entre 09:00-20h00, avec l’obligation de naviguer à faible vitesse (jusqu’à 3 nœuds).
    • Le quai municipal est totalement refait, dégageant une large esplanade, qui ne servira certainement pas les voiliers de passage…
      • On mouille sur ancre, arrière au quai, les autorisations sont accordées par les autorités portuaires
      • Les bornes d’eau et d’électricité sont installées, mais ne sont pas opérationnelles
      • Pour le moment, on ne sait pas si les voiliers sont autorisés à accoster. Sur les images du jour, ci-dessous, on voit que seuls 4 grands Yachts sont en place, dont Sam Simon, qui doit s’y plaire, il est là depuis le début du mois. Enfin juste après son passage à Cannes pour le festival….
    • En arrière-plan de Sam Simon, les zones tolérées pour le mouillage des voiliers ordinaires. On voit que la zone d’évitage des grands yachts est préservée
    • La petite marina jouxtant le quai municipal est opérationnelle (voir les référence dans l’article)
    • Règles de savoir vivre
      • Comme indiqué sur le post précédent, merci Jona, le bateau doit arborer, les pavillons règlementaires, et s’annoncer sur le 16 ou le 09. Je m’étais annoncé sur le 09 sans obtenir de réponse. Il est possible qu’ils soient en veille prioritairement sur le 16. Ils parlent anglais. J’ai eu droit à une visite le lendemain, et ça s’est très bien passé (faut dire que j’avais commencé par « Scusi, non parlo italiano » du meilleur effet.). Ils demandent à voir le pavillon du bateau, demande combien de personne à bord, date d’arrivée, date prévue de départ, last port et next port, et basta… Je leur avait leur signalé que je les avis appelé sur le 09, sans réponse et que j’avais expédié un mail… On en est resté là, et ce matin, ils sont passé près du bateau pour me saluer…
      • Je les préviendrai donc demain matin de mon départ, avec le magique « Scusi, non parlo italiano »
    PNG

    Répondre à ce message

  • 1er juillet 2016 17:56, par pef écrire     UP  image

    salut à tous,
    sommes bientôt à Pylos (pelopo) pour rejoindre la Sicile et certainement j’espère (selon le vent) Syracuse d’ici une 10zaine de jours.... donc d’après la lecture de ce post le carré « B » est encore ouvert au mouillage, bonne nouvelle, et je ne manquerai pas de me présenter à la VHF (comme partout en italie).... merci à Michel et les autres pour ces infos
    stef sur Mr Happy qui vont regretter la facilité de la Grèce.....

    Répondre à ce message

  • 18 décembre 2016 16:18, par yoruk écrire     UP Animateur

    De voilier s/y Antidote

    l’indigo des rives du Ciane et le vert de celles du Nil se rejoignent ici , en Sicile, lieu unique en Europe, la présence de papyrus endémiques .

    https://murmuresdemer.com/2016/12/1...

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales