image
image
image

Votre IP : 54.92.182.0
Dernier ajout : 19 août
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Au mouillage > Régler un mouillage en poupe

Rubrique : Au mouillage

__________________________________________________________________________________________________________________

Régler un mouillage en poupeVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juin 2013, (màj Juin 2013) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Régler un mouillage en poupe

On peut être amené à mouiller en pointe, étrave au quai. Pour les ports dépourvus de pendille, la seule solution sera de mouiller une ancre par l’arrière, avec plusieurs conséquences

  • Si le bateau n’est pas pré équipé d’un système de mouillage en poupe (guindeau + baille de mouillage AR + davier dans l’axe), le risque de se mettre en travers avant que le mouillage ne soit raidi, est grand.
  • Seuls les bateaux de plus de 40 pieds, équipés pour le voyage pourront supporter ces poids à l’arrière.

Il existe une alternative aux efforts considérables à mettre en œuvre : utiliser les winchs du bord, en complément d’une poulie volante ouvrables, qui retiendra le câblot dans l’axe. L’utilisation d’une ancre légère de type Fortress est recommandée. 30 mètres de câblot suffiront dans la majorité des cas. Prévoir plus long selon la spécificité des mouillages.

Mode opératoire

Pré requis
  • un bout et une poulie volante acceptant un diamètre de 14, celui du câblot
  • un bout permettant de gréer la poulie à l’opposé du winch en traction
  • des winchs convenablement positionnés
  • une barre franche, préférable à une barre à roue. Dans ce dernier cas, il faudra prévoir une contre poulie à l’opposé, pour contourner la barre à roue… Cà devient compliqué
Réglages
  • Tout à poste, on laisse filer le mouillage AR
  • Une fois les amarres d’étrave sécurisées, on raidi le mouillage AR à la main
  • On clip la poulie volante sur le câblot
  • On peut alors raidir le câblot dan l’axe su tableau, au winch
  • On place une patte d’oie par un nœud de bosse ou un cabestan gansé
  • On règle le tout en fixant aux taquets et en relâchant la tension sur le winch (ne jamais laisser les winchs sous tension, au mouillage)

Observations

  • A l’inverse, cette technique permettra aussi de dégager une ancre difficile à relever.
  • Les positions des pataras (un dans l’axe ou deux en patte d’oie) nécessiteront de prévoir des martyrs et probablement des chaumards sur le tableau arrière
  • Non négligeable : cette façon de tendre le mouillage dans l’axe, permettra aussi à un bateau venant à quai, à vos côtés, d’identifier facilement l’axe de votre mouillage, lui évitant de mouiller sur votre ligne…
     
    Laorana, Lipso juin 2013
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales