image
image
image

Votre IP : 54.167.29.208
Dernier ajout : 24 février
Visiteurs connectés : 10

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Le confort à bord -forum- > pompe eau de mer

Rubrique : Le confort à bord -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

pompe eau de merVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Août 2013, (màj Août 2013) par : Nevermind   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,
Je souhaite installer une pompe pour nettoyer le cockpit avec de l’eau de mer.
Est ce qu’une pompe Flojet est assez puissante pour pomper la hauteur d’eau environ 2m50 ?
Merci

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 2 août 2013 11:27, par yvesD écrire     UP Animateur

    Ceci n’est pas une réponse à la question posée : il existe aussi l’option karcher qui consomme très peu d’eau mais nécessite une source de 220V à bord.
    On trouve souvent en grande surface ,autour de 50€ à l’approche des vacances, un petit modèle, très compact, à 100 bar, 6A en 220V, qq kg.
    Insuffisant pour le très grand carénage de printemps (quoique ...) mais bien utile pour des retouches occasionnelles (hélice, safran) et entretien intérieur divers (cockpit mais aussi l’annexe, le cabinet de toilette, WC et cuisine, la marmite de pâtes, le four ? et surtout, la cale moteur). Assez faiblard pour ne pas trop exploser les bulles de gelcoat.
    Vu la faible conso je l’ai toujours fait fonctionner à l’eau douce, n’ayant pu évaluer les risques d’un fonctionnement à l’eau de mer, mais il faut déjà un onduleur conséquent (1200 - 1500 VA)

    Répondre à ce message

  • 2 août 2013 12:31, par tilikum écrire     UP

    Bonjour,

    Pour le nettoyage, autant pour la vase de la chaîne d’ancre que pour nettoyer les traces de l’assassinat du dernier poisson dans le cockpit, la Flojet 17 litres/minutes est parfaite !

    Pour la capacité en hauteur d’aspiration, personnellement testée à 10 mètres ! ;-)

    Celle prévue pour le nettoyage est livrée avec filtre d’entrée et pistolet en sortie... j’ai la ref dans l’ordi en Martinique...

    Hier, avec le beau-frère au retour de pêche dans le Trieux, on a fait ça à l’ancienne : au seau ! :-)

    _/)

    Edit :

    Petite recherche : http://www.allpumpsdirect.co.uk/flo... ;-)

    Répondre à ce message

  • 2 août 2013 23:05, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Merci Fred pour la réponse.
    Comme tout le monde j’utilise le seau, pour les poissons je me sert du vide tout.
    JP

    JPEG

    Répondre à ce message

  • Ce fil m’a paru le moins pire endroit pour évoquer un compteur-totalisateur de démarrages de pompe de cale, pas de quoi ouvrir un fil pour ça.

    lu dans l’inventaire d’un bateau nord-américain sur-équipé :

    New bilge pump switch/alarm with cycle counter

    C’est pas la première fois que je vois cette idée pas nécessairement idiote, qui permet au retour de désarmement de constater que la pompe automatique a (ou n’a pas) malheureusement déclenché.

    Vous réaliseriez-ça comment, vous ?

    Moi, je laisse un datalogger de tension branché en permanence pour surveiller la décharge/charge, au retour y a plus qu’à débriefer, 5A pendant 15" ça passe pas inaperçu au niveau de la tension.

    Répondre à ce message

  • 1er décembre 2013 10:27, par Koala-5 écrire     UP

    J’utilise à bord ce système :
    Une pompe de cale installée sur un support plombé.
    Un bout permettant d’accrocher la pompe aux filières afin qu’elle soit à environ 30 cm sous la surface
    Alimentation électrique par un câble volant sur une prise 12 V du bord ;
    Sortie d’eau avec un simple tuyau d’arrosage.

    JPEG

    Répondre à ce message

    • 2 décembre 2013 19:30, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      J’utilise la même pompe pour tenter d’évacuer la dernière goutte dans la cale moteur, vraiment très profonde et accessible uniquement par le dessus : toute goutte qui y reste y passera tout l’hiver, pas top du tout (excellent article sur PTP à propos de l’humidité et de la conservation des équipements ici : http://www.plaisance-pratique.com/c... )
      Dans mon montage, la base de la pompe peut être mis en contact direct avec le GRP du fond de cale (dernières gouttes ...) : je n’utilise pas ta platine en bois mais j’ais sanglé la pompe directement sur un embout de gaffe que je balade assez précisément sous le moteur.
      Et ça ne suffit pas, ça laisse encore ici et là 1 ou 2 mm d’eau (dont le reflux du tuyau lorsque je le remonte), les 7 derniers litres partent à l’éponge emmanchée avec pressoir (15-20 manœuvres). Long et efficace, très motivant pour traiter/éviter tout apport d’eau dans la câle ;-), permet de passer l’hiver au sec.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales