image
image
image

Votre IP : 3.88.220.93
Dernier ajout : 20 juin
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Les moteurs -forum- > réparation > faut il mettre une cale d’épaisseur sous les silent blocs

Rubrique : réparation

__________________________________________________________________________________________________________________

faut il mettre une cale d’épaisseur sous les silent blocsVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Août 2013, (màj Août 2013) par : kerponant   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,
pour éviter aux silent blocs (assez souples) d’avoir à soutenir les 180 kg du moteur au bout de leurs petits boulons, un mécano les a sur élevés par des cales de 15 mm.
- était-ce une bonne idée,
- le matériau utilisé est il approprié ?

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

21 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Mettre une cale sous les silent-blocks ne modifie pas la charge supportée.
    En fait il y a trois lectures possibles :

    • les silent-blocks se sont tassés suite à vieillissement et sont à changer probablement,
    • les silent-blocks sont trop bas pour obtenir un alignement satisfaisant, d’où la nécessité de caler,
    • les silent-blocks sont du modèle à tige filetée et écrous de réglage et le mécanicien n’a pas aimé l’aspect des silent-blocks avec une longueur de tige trop importante sous les écrous.

    Il est difficile de trancher sans en savoir un peu plus ou des photos...
    Quel est le matériau dont sont faites les cales ?

    Répondre à ce message

  • Je pense qu’il s’agit du cas 3.
    Les SB Av et Ar sont différents mais le principe est le même :
    - à l’Av le réglage se fait par un goujon qui se visse dans le bloc de caoutchouc,
    - à l’Ar (cf photo) par un écrou.
    lls semblent en bon état
    Le mécano m’a dit que c’était du Téflon.

    JPEG

    Répondre à ce message

  • Vu la photo, le mécano a réalisé un bon boulot et il n’avait pas le choix pour rester dans la bonne partie du filetage !

    Connaissant les mécanos, ils appellent n’importe quel bout de plastoc « téflon » ! |-)

    Toujours connaissant les mécanos pour la plupart d’une précision plutôt aléatoire... je ne m’inquiéterais pas du fluage du matériau des cales, partant du principe que la matière du silentbloc va aussi varier dans le temps...

    La vraie bonne solution consiste à vérifier régulièrement le lignage pour compenser l’usure naturelle des composants....

    _/)

    PNG

    Répondre à ce message

    • Pour simplifier pour les « non mécaniciens » : le fluage est un écoulement à l’état solide (comme si le solide était un peu fluide) .

      Les élastomères (le silentbloc) ne fluent quasiment pas, sans commune mesure avec le fluage d’un téflon. L’élastomère va vieillir bien entendu et se dégrader. Mais l’échelle de temps n’est pas la même que celle du fluage qui est beaucoup plus courte, débute immédiatement dès l’application de la charge et se poursuit indéfiniment.

      Heureusement, si la section de la cale est suffisamment grande, le fluage peut rester négligeable.

      Un autre problème existe quelle que soit la section de la cale : c’est le coefficient de dilatation de la cale qui est beaucoup plus grand que celui de l’acier du boulon de fixation du pied. Quand la température montera à 40-50°C , la cale veut se dilater mais ne le pourra pas vu la raideur du boulon qui ne se dilate pas. La conséquence sera un changement de d’épaisseur de la cale (par déformation permanente), et au prochain refroidissement la cale sera moins épaisse et le boulon moins serré.

      Donc pas cher et vite fait, surveiller le serrage des boulons de fixation du pied des silentbloc.

      Pour la petite histoire : j’ai un panneau de pont en plexi un peu long et vissé. La contraction du plexi en hiver (très supérieure à la contraction de l’alu de mon pont) a tellement tendu le plexi qu’il s’est fendu d’un bord à l’autre , car empêché de bouger par les vis. La fente est ouverte de 2 mm en hiver et fermée à 0 mm en été.

      Répondre à ce message

  • Si la cale ne modifie pas la masse de l’objet suspendu, elle réduit le bras de levier et donc, je pense les oscillations.
    Je m’y suis intéressé car, après leur pose et l’alignement par le pro, ça fuyait et je n’arrivais plus emboîter les tourteaux sans racler.
    Après démontage j’ai vu que le trou Ar d’une des cales Ar était percé très juste et de travers. Le boulon maintenu oblique décalait suffisamment l’arrière du moteur pour interdire l’alignement.
    Je l’ai alésé mais m’interroge sur les effets de la dilatation et du fluage. J’ai pas trop confiance et j’ai déjà assez de trucs à vérifier.
    Quel matériau serait plus stable ; de l’alu ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    la règle est que le support doit porter dans le tiers inférieur de la tige filetée
    Quand c’est pas bon, il est parfaitement normal de mettre des cales d’épaisseur
    Le meilleur matériaux est le contre plaqué car le bois a une excellente résistance en compression tout en transmettant moins les vibrations que le métal

    En plus, c’est pas cher, facile à trouver dans plusieurs épaisseurs et à travailler, et indestructible dans cette application

    le Gaïac n’apporte absolument rien dans cette application et un élastomère fait bien mieux pour les bagues hydrolub (et bien moins cher)

    Cordialement

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales