image
image
image

Votre IP : 52.201.27.211
Dernier ajout : 24 mars
Visiteurs connectés : 21

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Voiles, carènes, gréements -forum- > Un nouveau mât pour un Sangria ?

Rubrique : Voiles, carènes, gréements -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Un nouveau mât pour un Sangria ?Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2016, (màj Mars 2016) par : Sangria de la manche  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour à tous et à toutes heureux de faire parti avec vous du forum plaisance-pratique.

Je suis propriétaire d’un sangria classique de 1972, et mon mât à plusieurs points de corrosion perforante au niveau de sont pied juste au dessus du sabot.

Le reste du mât est en assez bonne état pour sont âge.

J’hésite donc à changer mon mât actuel contre un autre mât complet provenant d’un écume de mer, ma question est quel incidence cela peut concrètement avoir sur le comportement générale du bateau ? Merci

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 12 mars 2016 09:47, par Négofol écrire     UP Animateur

    Changer le mât pour un mât provenant d’un bateau d’un autre type est une aventure.

    Il y a deux aspects :

    • Réglementaire : il y a modification du plan de voilure et donc des calculs de stabilité, ce qui remet en théorie en cause l’homologation initiale.
    • Technique : dans votre cas les deux bateaux ont des caractéristiques proches, ce qui devrait limiter les conséquences. Le mât de l’Ecume de mer semble légèrement plus court, la surface des GV est similaire. Les bateaux de cette époque avaient des plans de voilure très semblables. Par contre, dans ce type d’opération le diable peut résider dans les détails : est-ce la même emplanture par exemple ? Il va certainement falloir renouveler tout le gréement, avec le risque que le réglage de l’équilibre sous voile amène à modifier la quête du mât et donc à refaire à nouveau étai et pataras. Il n’est pas certain que les voiles et éventuellement l’enrouleur de génois soient réutilisables...

    A part ces généralités, difficile de donner un avis sans avoir les bateaux et mâts sous les yeux.

    Si la corrosion n’est pas trop étendue, il est peut-être possible de raccourcir un peu le mât à la base, en réalisant éventuellement une cale sous l’emplanture pour compenser.

    Peut-être un autre lecteur a l’expérience de ce changement.

    Répondre à ce message

    • 12 mars 2016 10:47, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Si la corrosion n’est pas trop étendue, il est peut-être possible de raccourcir un peu le mât à la base

      Bonjour Francis
      On peut aussi manchonner, sur un mat de cette taille, le risque est faible, mais il faudra faire faire l’opération par un professionnel, pour éviter tout risque avec les assurances en particulier, mais aussi respecter les tolérances entre les alu.
      Dans ce cas, il n’y aura aucun problème de réglage des longueurs de haubanage...

      Michel

      Répondre à ce message

      • Bien vos explications sont très claires.

        Depuis déjà quelques temps j’étudie plus la seconde solutions à savoir refaire le pied de mât, le manchonage est aussi à voir, pour ce qui est couper de quelques centimètres non merci.

        Je pense que c’est la plus viable, du fait des travaux réalisé précédemment il y a deux ans remplacement de l’intégralité du gréement dormant, et une bonne parti du courant, et révision des lattes qui permette la fixation des haubans à hauteur des bars de flèches, ainsi que tous les autres autres points important.

        Pour refaire cette parti de mon profil, je me suis réinscrit dans l’association des amis du sangria et de l’Aquila pour commandé un nouveau support de pied de mât avec sont sabot, faire un traitement des points de corrosion et si besoin mettre des plaques d’acier traité ayant la forme du profil, avec des rivets isolée de l’aluminium par du mastinox avec un joint sika.

        Un exemple ce trouve sur le site de l’association dans les dossiers techniques section gréement.

        Et en profiter pour changer tous les autretouspes, nettoyer le tube et le reste de l’acastillages, réas cages, boite à réas en tête de mât.

        Et bonne après-midi à tous.

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales