image
image
image

Votre IP : 54.198.165.74
Dernier ajout : 23 septembre
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > En navigation > Performances et météo > Tutoriel de base SailGrib > SailGrib - chap 1 : Introduction et avertissement

Rubrique : Tutoriel de base SailGrib

__________________________________________________________________________________________________________________

SailGrib - chap 1 : Introduction et avertissementVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2016, (màj Janvier 2016) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: météo , navigation_divers

Version 2.0 : Chap 1 : Introduction et avertissement

Références

Les réserves d’usage

  • L’application SailGrib WR est développée par un navigateur passionné de navigation au large dans le but d’avoir une application de navigation et de routage météo sur Android précise et efficace tout en restant simple d’utilisation.
  • La version gratuite de SailGrib WR est limitée à :
    • la requête et à la visualisation de 48 heures de prévisions
    • à un nombre illimité de routages de moins de 50NM
    • à 10 routages dont la distance est comprise entre 50 et 150NM
    • l’utilisation de courants constants
    • les modèles GFS et WW3
    • pas de panneau de navigation
  • Pour bénéficier jusqu’à 16 jours de prévisions et aucune limitation, passez à la version payante de SailGrib WR pour le prix de 2 manilles !

Les précautions d’usage

  • Ce programme intuitif et d’un usage facile et les tutoriaux qui le traite, conçus par des marins, ne doivent être utilisé qu’en conjonction avec des documents officiels. C’est une aide à la décision, et la décision vous appartient, sous vôtre entière responsabilité.

Principe

  • Les applications de routage météo utilisent la méthode des isochrones. Un isochrone est une courbe représentant les points qu’un voilier peut atteindre en un temps donné. Cette courbe dépend principalement du vent prévu et de la vitesse du bateau pour la force et l’angle de vent. La vitesse du bateau est calculée à partir de courbes appelées polaires de vitesse qui donnent la vitesse du bateau pour une force de vent et un angle donné.

Algorithme de routage météo

  • Le principe général des logiciels de routage est assez simple :
    • On connait la vitesse du bateau en fonction de la force et de la direction du vent.
    • On dispose de prévisions météo le long du parcours.
    • On part d’un point donné à une certaine heure et on calcule les points que le bateau peut rejoindre en un temps donné.
      • Ceci nous donne le premier isochrone.
      • En partant de chacun des points du premier isochrone, on calcule les points que l’on peut atteindre en un nouveau pas de temps. Parmi tous les points calculés, on choisit les « meilleurs » pour définir le nouvel isochrone.
    • Tant qu’on n’a pas atteint la destination, on réitère le calcul à partir des points
      définissant le dernier isochrone calculé.

Fichiers Grib

  • Pour faire simple, ce sont des fichiers légers, dédiés aux transfert d’informations spécifiques à la météorologie, et aux mouvements océanographiques. Géolocalisés, les points gribs donnent une série d’informations propre à ce point.
    • Fichiers de prévisions générées par ordinateur, leurs modèles mathématiques sont traités et envoyés sans contrôle humain. Rien ne garantit que les données soient exactes ou inexactes !
    • Vous devez les utiliser en historique, et c’est la cohérence de cet historique qui vous donnera une information (sous votre seule responsabilité) sur le fiabilité de la prédiction
  • Les fichiers les plus couramment utilisés sont issus du modèle GFS calculé par la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) américaine.
    • Il s’agit d’un modèle global qui couvre l’ensemble du globe. Les données sont disponibles sur une grille de 0,25 ° x 0,25 ° toutes les 3 heures, de 0 à 240 heures, puis sur une grille de 1,0° au-delà toutes les 12 heures jusqu’à 384 heures (16 jours). Les données sont calculées pour 00h00, 06h00, 12h00 et 18h00 GMT. Elles sont disponibles en HH +05h00.
    • Les paramètres disponibles sont entre autres : le vent, la pression, les précipitations, la couverture nuageuse, la température de l’air, la hauteur significative des vagues.

Polaires de vitesse

  • Les courbes polaires représentent la vitesse fond du bateau en fonction d’une vitesse de vent réel (TWS) et de son angle d’incidence (TWA)

En conclusion

  • On a vu que les logiciels de routage météo se sont largement démocratisés au cours des dernières années. L’essor des smartphones et tablettes devrait accentuer ce phénomène dans les prochaines années. Il serait dommage de ne pas se servir de ces outils bien évidemment en course mais aussi en croisière pour essayer de mieux anticiper et d’améliorer la route à suivre lors de nos traversées.
  • NDLR : à portée de main, dans le cockpit, les tablettes sont un complément parfait au PC, à sa place sur la table à carte. Légers, portables, intuitifs et réactifs, ils n’entrent pas en concurrence avec les PC conventionnels, ils sont parfaitement complémentaires, sans sous estimer leurs limites : fragiles, en particulier avec leur système d’alimentation, souvent difficiles à lire, et surtout le syndrome « gros doigts gourds » vs « clapot rugueux » qui peut limiter leur usage dans le gros temps.


UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales