image
image
image

Votre IP : 54.166.245.10
Dernier ajout : 21 mai
Visiteurs connectés : 10

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > BLU/Wifi/Comm > Météo par BLU sous Linux

Rubrique : BLU/Wifi/Comm

__________________________________________________________________________________________________________________

Météo par BLU sous LinuxVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2013, (màj Mai 2013) par : fulup   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

J’essaie de trouver la meilleure manière de récupérer la météo avec un récepteur BLU/HF et un PC sous Linux.

Coté matériel j’ai une radio HF ICOM IC7000 avec un accordeur AH4 connecté sur le patara. Le tout est connecté via un câble data de type UD02IC et une carte son USB sur un PC Linux en Ubuntu 10.04. J’utilise FLDIGI et ça fonctionne parfaitement pour la réception des fax météo ou des bulletins en RTTY, il y a tout un tas de littérature disponible mais le meilleur résumé que j’ai trouvé reste le document d’Alex d’Erna3 mis à jour en 2011 par Antonin de Pili [voir http://www.stw.fr/forumstw/att_file... ].

Par contre je ne trouve pas les fichiers de prévision du NOAA au format IAC Fleet Code sans passer par une connexion Internet. Comme je n’ai pas de modem Pactor, je n’ai pas accès à la messagerie électronique via la BLU et je ne peux donc pas faire de requête sur saildoc.

Question : quelqu’un sait il s’il des fichiers de prévisions IAC sont broadcasté en BLU, et si oui par qui et à quelle heure et sous quel format. Alternativement, certain on t"il une config qui permette de faire du saildoc en Linux via BLU sans passer par une émulation de type wine ou autre.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

14 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 21 mai 2013 09:12, par Robert écrire     UP

    Je suppose que tu as ce document et vérifié si l’accès recherché n’est pas dans la liste des émissions ?

    Répondre à ce message

  • 21 mai 2013 11:39, par yvesD écrire     UP Animateur

    Le format désuet IAC Fleet, pratiqué par Fidji Met Office, est récemment utilisé par le NWS du NOAA
    Il doit donc être diffusé avec les autres produits du NWS, et est bien sur sur leur site internet. A voir sur les horaires des émetteurs (Miami and Co)
    J’ai remonté un truc avec gogol(IAC fleet site : noaa.gov) : http://www.ngdc.noaa.gov/metadata/p... , y rechercher ensuite IAC, on trouve les produits de nom GHIA10 ... GHJA10 ... , noms sur lesquels on sera tenté de faire une recherche

    Par ailleurs il a été cité récemment sur PTP un fabriquant bourguignon (Macon ?) de trucs électroniques astucieux et qui propose pour environ 300€ un boitier externe très attrayant, substitut à une carte son. Bêtement j’ai omis de le bookmarker. Faudra bien que je le teste un jour, mais je ne vais plus assez loin.

    Répondre à ce message

    • Le format IAC Fleet est effectivement passé de mode depuis l’apparition des GRIBs, mais il fournit le même niveau d’information qu’un fax météo pour un fichier bien plus petit et s’affiche très bien dans zyGrib. Depuis que le NOAA l’a adopté et zyGrib ajouté dans les options de téléchargement c’est une source de prévision très facile d’utilisation quand on accès à Internet.

      Par contre j’ai pas trouvé si les prévision en question était diffusées en BLU/HF, a part me perdre dans les liens du NOAA j’ai rien réussi à faire.

      Sinon pour le système dont tu parles en remplacement de la carte son, je pense l’avoir vu lors du salon radio amateur de Tours. Toutefois sauf erreur c’est au final rien de plus qu’un adaptateur data pour la radio couplé à une carte son USB. Pour ma part j’ai commander un câble data pour ICOM sur ebay ( 20€) et j’utilise un ancien adaptateur USB d’un casque logitek pour avoir une carte externe. La partie acquisition fonctionne à merveille, c’est bien les fréquences d’envois des fichiers IAC qui manquent (si elles existent !!!).

      Enfin pour l’accès internet sans passer par l’achat d’un modem à plusieurs centaine d’Euro, PKSmail http://pskmail.wikispaces.com/home est probablement une piste à suivre, mais j’ai pas encore pris le temps de faire les tests nécessaire, et comme tout ce qui est relative à la mise en place d’une transmission paquets en HF ça n’est jamais vraiment simple.

      Répondre à ce message

  • 21 mai 2013 12:24, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Bonjour,
    Si j’ai bien compris, tu recherches les heures de prévisions pour les différentes zones ?

    J’ai ça sur la bateau avec une BLU nasa en RTTY et fax.
    JP

    Répondre à ce message

  • 25 décembre 2013 20:50, par aikibu écrire     UP  image

    Je sais, ce qui suit est un peu hors sujet, mais quelqu’un d’entre vous connait il ce site de meteo, que perso, je trouve fascinant....mais
    A qu’elle hauteur sont les vents,1000Hpa c’est le niveau de la mer ???
    Il manque bien sur les deformations occasionnées par un cap ou une peninsule, mais est ce que l’idée generale du flux est exacte... ??
    Le maillage est egalement discutable, mais si la generalite est bonne c’est deja une bonne appreciation de base...
    http://earth.nullschool.net/#curren...

    Répondre à ce message

    • 26 décembre 2013 00:24, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      1000 hPa est une altitude conventionelle (un peu au dessus du niveau de la mer dans les dépressions, à raison de 1 hPa pour 8 m d’altitude et un peu en dessous dans les anticyclone et dans les mêmes proportions). Il peut être commode de rapporter un champs à cette altitude (c’est le cas pour les températures potentielles) même si au voisinage du niveau de la mer on préfère généralement ... le niveau de la mer pour représenter les champs de vent.
      Le modèle est clairement synoptique
      La représentation de la circulation générale est joliement exprimée mais, à 1000 hPa l’influence du frottement, beaucoup plus fort à terre que sur mer devrait se traduire par un angle rentrant vers la dépression d’au moins 15° à l’interface mer-terre, ce qui n’est pas du tout le cas ici. Curieux, comme s’il n’y avait pas cette distinction dans la rugosité. J’ai cru percevoir des différences de vitesse entre mer et terre, plus lent sur terre que sur mer, mais alors on devrait avoir aussi les inflexions liées au frottement
      Il y a un peu de relief (le blocage des alpes le montre, mais pour ce vent de sud, la Corse ne permet pas de décider car // au vent) mais sans doute très grossier, les reliefs de Bretagne (il y en a) ne déforment pas la circulation : là aussi sans doute un modèle synoptique.
      Le plus curieux sont les centres moteurs, dépression sur Plymouth, hautes pressions sur la vallée du Rhone et l’Allemagne, qui sont remarquablement immobiles.
      Sans doute est-ce un modèle très simplifié, pour illustrer des fondamentaux.

      As-tu réussi à savoir quel modèle - très simplifié - est visualisé ici ?
      Comment préciser ce qu’on veut afficher, quel champs, à quel altitude ...

      Répondre à ce message

      • 26 décembre 2013 14:04, par aikibu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Je ne sais de la chose que ce que j’en ai passé....
        Pour tout dire c’est un site trouvé en face (HeO) pour ne pas le citer, mais rendons à cesar....,discussion fermée par un cadenas, je m’adresse donc à d’autres, en plus ça fait circuler l’info...
        En cliquant sur « earth » on decouvre les sources, et tripotant les boutons et cliquant un peu partout, on progresse dans le site sans trop savoir où l’on va car je ne suis pas assez calé en meteo ni en internet, pour diriger mes pas ici ou là.....
        En somme est ce un site pratique pour une meteo globale, ou n’est ce qu’un jouet pour meteorologue invéteré....

        Répondre à ce message

        • 26 décembre 2013 16:14, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          on trouve des trucs avec gogol(nullschool) dont un http://earth.nullschool.net/about.html qui présente des trucs, dont cette assertion a visualization of global weather conditions forecast by supercomputers updated every three hours

          Donc cette apparence de mouvement qu’on perçoit est pure fiction, représentation du champs de vitesse sans doute par des couleurs et des déplacement là ou il n’y a pas de déplacement de matière car update every three hours, 3 heures qui explique aussi ’immobilisme des moteurs d’actions (dépression et anticyclone).
          J’ai tout de même un très grand doute sur la paternité annoncée du GFS/NWS : l’absence totale de déformation du champs de vent par le relief Corse suggère plutôt un modèle des années 60 ou un niveau supérieur à 700 hPa (cf histoire de la prévi numérique par Rochas). Bon, bien sur, il y a un poil de déformation par la chaine cantabrique et les pyrénées, mais si peu, et bouches de Bonifaccio et Gibraltar aux abonnés absents. Ah, il y a un soupçon de déviation du champs de vent le long des cotes d’Irlande sud, si, regardez bien !

          Le nom du site évoque furieusement la météo pour les null ;-)

          Mais bon, je peux me tromper ;-)

          JPEG

          Répondre à ce message

          • 27 décembre 2013 11:21, par aikibu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

            Le site dont tu parles est bien le meme dont je parles plus haut...
            C’est effectivement un genre de meteo pour les nuls, mais quand on compare ce que l’on trouve en vitesse de vent, compte tenu bien sur du manque de precision, avec« weather forecast » par exemple, il y a au maxi 5Km/h de difference , ce que je trouve troublant pour un systeme archaique et à 1000Hpa....mais je peux egalement me tromper car il peut y avoir egalement des coincidences surprenantes....
            Il faudrait peut etre creuser les comparaisons pour determiner si ces données concomitantes sont, ou pas, coincidences...mais le jeu en vaut il la chandelle, il y a tellement de sites meteo ....

            Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales