image
image
image

Votre IP : 54.198.190.185
Dernier ajout : 28 avril
Visiteurs connectés : 146

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Les échos du web > L’incroyable finale du Vendée-Globe 2016/17

Rubrique : Les échos du web

__________________________________________________________________________________________________________________

L’incroyable finale du Vendée-Globe 2016/17Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié 14 janvier, (màj 18 janvier) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: météo , logiciels


Au delà des progrès des carènes et de l’avènement des foils, ce qui frappe, c’est la précision des prévisions météorologiques et de leurs traitements au format grib. Petit rappel : pour faire simple, ce sont des fichiers légers, dédiés aux transfert d’informations spécifiques à la météorologie, et aux mouvements océanographiques. Géolocalisés, les points gribs donnent une série d’informations propre à ce point. Voir :

Les règles du Vendée Globe, interdisent le routage à terre, il faudra donc que les skippers assument leurs prévisions et qu’ils s’en donnent les moyens. parmi ceux-ci

  • des logiciels de routage
  • des fichiers météo exploitables avec les moyens du bord
  • des moyens de communication...

Finalement exactement comme un plaisancier, sur un trajet excédent les conditions de prévisions côtière, que ce soit une transat, ou une traversée du golfe de Gascogne. Pour des skippers professionnels, ce devrait être relativement facile... sauf que cette année la situation météo est spéciale. Depuis leur sortie du pot au noir, les deux leaders, séparés par une dizaine d’heures jouent au yo-yo avec des prévisions météo commandées par l’anti cyclone des Açores, anormalement haut, et se déplaçant en l’obstruant partiellement vers le Golfe de Gascogne, et une dépression très profonde arrivant des côtes américaines
La vitesse de déplacement de la dépression, l’orientation de sa course, détermineront les routes d’accès vers les sables. Il y a presque une semaine, alors que les leaders étaient au niveau des îles du cap vert, à peine sortis du pot au noir, les grib montraient l’intérêt, dix jours plus tard, de contourner la zone de calme du Golfe de Gascogne...

JPEG - 192.2 ko
Prévision SailGrib WR à 10 j le 08/01/2017

 

Les données météo en sortie du Pot au Noir

JPEG - 189.3 ko
Situation météo le 08/01/2017
JPEG - 222.7 ko
Positions en date du 14/01/2017

En date du 08 janvier, la situation météo montre qu’il faut d’abord gagner les Açores, ce qui sera presque fait le 14. Là Le Cléac’h butte dans une zone de calme à l’abord des Açores. Il possède 125 milles d’avance sur Thomson, soit à cet instant 10 H de route. Le routage initial, mais qu’il doit remettre plusieurs fois à jour, lui recommande toujours de contourner la zone de vents faibles du golfe de Gascogne par l’ouest, et de gagner la pointe de Bretagne, ou il trouvera des vents plus favorables (peut être aussi des thermiques), et surtout des courants portants pour redescendre sur les Sables.

 

Les prévisions météo en sortie des Açores

JPEG - 97.6 ko
situation le 14 à 12 H
JPEG - 100.2 ko
Projection du 14 pour le 15
JPEG - 102.4 ko
Projection du 14 pour le 16
JPEG - 104.4 ko
Projection du 14 pour le 17
JPEG - 105.4 ko
Projzction du 14 pour le 18
  • Le 14 Le Cléac’h a 10 H d’avance sur Thomson, la route directe sur le cap Finistère est bloquée. Le Cléac’h a mis Thomson dans la boite.
  • Le 15 la dépression américaine bouge et dans le mauvais sens, Vers le SE. Du coup l’anticyclone se bloque sur le cap Finistère. Thomson est toujours bloqué
  • Le 16 la dépression se déplace un peu vers l’Est. L’anticyclone bloque le NW du cap Finistère, et une partie du Golfe de Gascogne. Il n’y a pas d’autre option que de contourner par l’Ouest, cap sur Brest
  • Le 17 la dépression atlantique s’oriente au NE, l’anticyclone s’effondre, libérant la route directe vers Les sables... trop tard, les bateaux sont déjà à la pointe de Bretagne
  • Le 18 Les bateaux sont en approche des Sables...

Cependant, tout dépendra de la façon dont l’anticyclone déclinera... Et il reste un gros sujet d’interrogation sur la date de l’affaiblissement. Si c’est le 16, il reste une possibilité de faire route directe, à condition de ne pas être trop monté au nord...

 

Les faiblesses d’un anticyclone pas vraiment à sa place

Prévisions de routage du 14/01/2017

JPEG - 211.8 ko
Prévisions du 14 position pour le 15
JPEG - 212.5 ko
Prévisions du 14 position pour le 16
JPEG - 210.4 ko
Prévisions du 14 position pour le 17
JPEG - 214.1 ko
Prévisions du 14 position pour le 18
JPEG - 310.2 ko
Prévisions du 14 position pour le 19

A cette heure : prévisions du 14 à 12 H, le routeur ne prend pas en compte la possibilité d’une route directe... Il faudra contourner par l’ouest... On note que l’écroulement d’un anticyclone de 1036 hPa [1]... se fait en moins de 48 heures !!! On comprend alors la nécessité pour les skippers de disposer de bon matériel, mais surtout de Grib fiables, et des moyens de transmission qui vont avec
C’est une autre échelle, par rapports à nos faibles moyens... Néanmoins, et d’expérience, c’est mieux que le doigt mouillé !!!
On va suivre tout ça ces jours qui viennent, et on verra bien, s’il faut en revenir à Mme Irma

Prévisions de routage du 15/01/2017

JPEG - 175.1 ko
Prévisions du 15 position pour le 15
JPEG - 175.8 ko
Prévisions du 15 position pour le 16
JPEG - 588.8 ko
Prévisions du 15 position pour le 17
JPEG - 178.9 ko
Prévisions du 15 position pour le 18
JPEG - 166.7 ko
Prévisions du 15 position pour le 19

L’évolution de la dépression atlantique qui se creuse plus vite que prévu la veille, son positionnement est pratiquement sur les Açores, et repousse l’anticyclone en l’affaiblissant (1030 hPa contre 1033 prévus la veille), en obligeant la modification du routage pour contourner l’anticyclone par le nord. A tel point que la route remonte vers la manche. A cet endroit, la zone de séparation de traffic perturbe probablement le routage.
A noter, que les courants sont pris en compte, courants de marée et courants océanographiques. Atlas de courants issus du modèle MyOcean IBI http://marine.copernicus.eu/
A ce nveau, la route directe par le cap Finistère, serait peut être meilleure, surtout si on positionne un point tournant au sud de la zone de séparation de traffic... Mais là, il faut du matériel puissant et de gribs précis, pour affiner le calcul... mais encore ce serait insuffisant. A cette position, les grib affinés de Mété France (Arôme en particulier) Mais son horizon de prédiction à 48 heures limite son efficacité pour une décision à prendre à H - 96...
.

Prévisions de routage du 16/01/2017

JPEG - 21.2 ko
prévision dépassée
JPEG - 266.2 ko
Prévision du 16 position pour le 16
JPEG - 269.1 ko
Prévision du 16 position pour le 17
JPEG - 272.8 ko
Prévision du 16 position pour le 18
JPEG - 260.1 ko
Prévision du 16 position pour le 19 à 11 H 35

Dans la nuit du 15 au 16, les conditions météo parfaite pour Thomson, lui permettent de battre le record de distance sur 24 H pour un monocoque en solitaire : 536,31 milles il revient à 71 milles de Le Clac’h, qui pourtant n’a pas trainé : 515,5 milles. Les prévisions restent conformes à celles de des jours précédents

  • Le 16, l’anticyclone résite encore, centré sur l’extérieur du golfe de Gascogne . Le Cléac’h stabilise l’hémoragie et conserve un peu plus de 70 milles d’avance
  • Le 17, l’anticyclone remonte vers le NE, à la même vitesse que les leaders, qui sont toujours tribord amure, mais ça se calme. Les bateaux abattent en faisant route plein EST sur Ouessant
  • Le 18 les bateaux virent de bord à Ouessant. Ils seront babord amure avec des vents maniables, sujets aux varions des courants... Si Thomson, n’a pas doublé Le Cléac’h... sur son mauvais bord, sans foil, ça lui sera difficile de résister au chacal...
  • Le 19, l’arrivée se précise pour l’heure du journal de 13 H... bravo les artistes... des vrais pros !!!

Prévisions de routage du 17/01/2017

JPEG - 21.2 ko
prévision dépassée
JPEG - 21.8 ko
Prévision dépassée
JPEG - 380.6 ko
Prévision du 17 position pour le 17
JPEG - 402.8 ko
Prévision du 17 position pour le 18
JPEG - 385.5 ko
Prévision du 17 position pour le 19

 

Prévisions de routage du 18/01/2017

JPEG - 21.7 ko
JPEG - 296.9 ko
Prévision du 18 position du 19 pour Arome 0,025°
JPEG - 291.4 ko
Prévision du 18 position du 19 pour GFS 0.25°
JPEG - 212 ko
Prévision du 18 position du 19 pour GFS 1°
JPEG - 303.2 ko
Prévision du 18 position du 19 pour Coamps
  • Pour Arôme, bascule à 18 H le 18, arrivée le 19 à 18 H 49
  • Pour GFS 0.25°, bascule à 18 H le 18, arrivée le 19 à 20 H 27
  • Pour GFS 1°, bascule à 16 H le 18, arrivée le 19 à 20 H 25
  • Pour COAMPS 0.2°, bascule à 18 H le 18, arrivée le 19 à 20 H 27

On note que les trajectoires se ressemblent, probablement lié à l’homogénéité des conditions météo. Avec sa définition fine, Arome fait gagner une heure et demi sur 40 H

Liens utiles :

Michel à Riposto


[1] mal écrit : en fait la baisse sera de 10 hPa en 48 H

Il y a 1 documents disponibles.


1  
266.6 ko  
routage_16_19.jpg
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

15 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

  • MAJ du 15 à 12 H Les limites de nos moyens de routage

    La dépression se creuse plus vite que prévu, sur... les Açores. Le malheureux anticyclone éponyme, est viré vers la manche en s’affaiblissant progressivement. Le Cléac’h doit s’arracher les cheveux. Thomson est plus rapide d’un noeud dans ce type de temps et sur cette amure. Dans 100 heures il aura rattrapé le breton. Ces celtes d’outre manche sont impitoyables.

    100 heures, c’est la projection actuelle de l’heure d’arrivée... On risque de voir une arrivée en lutte bord à bord... juste avant les journaux télévisés. Ces deux là ont des services de presse au top !!!!

    La frivolité de la météo, les courants, la zone de séparation de trafic, invitent à moduler les prévisions du routage... Pour le moment Le Cléac’h a mis un peu d’Est sur sa trace... On verra vite s’il persiste, ou s’il tente un bord de facteur vers le Cap Finistère... A moins, qu’il n’ait décidé de marquer la gallois à la culotte...

    Michel à Riposto

    JPEG

    Répondre à ce message

    • Duel à Ouessant, dans les courants

      Selon toute vraisemblance, çà basculera à Ouessant. Les deux leaders sont obligés d’y monter pour contourner l’anticyclone.
      750 milles pour Le Cléac’h et 820 pour Thomson... 70 milles les séparent ce 16 janvier à 04 H . Thomson continue à gratter Le Cléac’h, sur ce bord, il lui prend un mille par heure... Si bien que Le Cléac’h devrait être devant, à Ouessant, d’un quart de poil de cul de mouche... Mais, quand ils vont virer, Thomson va se retrouver sur son mauvais foil, et cerise sur le gâteau, avec des courants significatifs, il seront en vive eau, et là, Le Cléac’h, joue à domicile...
      Michel

      JPEG

      Répondre à ce message

      • Thomson à battu le record de distance pour un monocoque en solitaire, la nuit précédente : 536 milles en 24 H, et pourtant Le Cléac’h s’accroche 515 milles....
        C’est fou. mais plus étonnant amha... ces routages et ces grib qui nous donnent une précision de 15 H et une route concordante sur 3.000 miles à une échéance de 10 jours. Le 8, SailGrib, sur le seul modèle GFS, nous indiquait qu’il faudrait contourner un anticyclone obstruant le Golfe de Gascogne...
        Il y a un peu plus de 10 ans, je prenais la météo sur un journal, on sortait le bout du nez, pour voir, et on rentrait dare-dare... Si c’était mauvais !!!

        Michel, à Riposto

        JPEG

        Répondre à ce message

        • A la position de 04 H, les deux leaders sont à la latitude des Sables, cap au NE en direction de Ouessant. Le Cléac’h n’a rien lâché. On observe, mais, depuis longtemps, que sa trace est bien moins linéaire que celle de Thomson, indication d’une probable très grande attention accordée à la tenue de sa route... Ou moeurs de chacal ???
          L’heure d’arrivée, est un peu retardée : 14H30 UTC... tant pis pour les journeaux télé. La bascule et le virement de bord, à la lattitude de Ouessant est pour le 18 à 17H00 UTC, ce qui nous permettra dès aujourd’hui 12H00 de pouvoir étudier différents modèles de gribs :

          • l’existant depuis 10 jours maintenant : GFS 0.25°
          • Celui des prévisions GFS au large : GFS 1°
          • Arôme à définition très fine : 0.025°
          • COAMPS, de l’US Navy : 0.2°
          • Arpège monde : 0.5°
          • Great Circle et son modèle GCWF, intégrant des données ECMWF : 0.1°

          Et on pourra tester grâce à deux beta testeurs de luxe : deux celtes, dont le furur prochain vainqueur du Vendée Globe !!!
          Michel, à Riposto

          JPEG

          Répondre à ce message

  • Dans la nuit, Thomson est revenu sur Le Cléac’h, proche de 40 milles à 04H UTC ce matin. L’anticyclone peine à remonter vers le NE. Les deux leaders s’encalminent, Le Cléac’h le 1er
    Le virement quand la bascule au NE se fera, sera déterminante...
    On en saura plus pour le point météo de début d’après midi.... Si les projections actuelles se vérifient, Il passeront au large du rail d’Ouessant, de nuit et en pleine bagarre... C’est quand même à peine raisonnable...

    JPEG

    Répondre à ce message

    • Et ce matin, la télé du Vendée Globe, nous annonce que leur sponsor Great Circle, confirme le routage...

       
      Ils doivent aussi regarder et pomper PTP :-))

      JPEG

      Répondre à ce message

      • Modèle Arome

        Ce modèle à très fine définition de Météo France est partagé en zones étroites, pour respecter une bonne tolérance du poids à charger. Ici, téléchargé depuis Great Circle sur mon PC qui accepte des fichiers lourds, puis transféré pour être lu par SailGrib WR, sur ma tablette Samsung Galaxy Note 10.1. SailGrib limite les fichiers téléchargeables à moins de 10 Mo.
        Au résultat : la bascule du vent ce soir vers 19 H locale, et arrivée un peu plus tardive, vers 20 H locale demain, pile poil pour l’arrivée du celte vainqueur.... On ne peut pas faire plus professionnel !!!

        Michel à Riposto

        JPEG

        Répondre à ce message

  • 18 janvier 16:53, par yoruk écrire     UP Animateur

    Les dernières prévisions

    On va pouvoir vérifier dès ce soir les prévisions et les réalisations par nos beta testeur de luxe : en principe à 18 H UTC (20H locale) : bascule au NE et virement de bord pour les leader... Et on verra demain pour les heures d’arrivée

    Michel à Riposto

    Répondre à ce message

  • 18 janvier 18:12, par yoruk écrire     UP Animateur

    La bascule des vents est à l’heure

    Le Cléac’h vire de bord... cap direct sur les Sables...

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 19 janvier 05:50, par yoruk écrire     UP Animateur

    A 5 heure du matin, ce 19 janvier, Armel Le Cléac’h, vient de passer Sein. Il navigue maintenant en Bretagne douce (Bretagne Sud), les gros risques sont passés...
    Arrivée prévue vers 17 H locale, juste pour avoir assez d’eau avec la marée montante dans le chenal des Sables !!! Chapeau l’artiste... il devrait y avoir beaucoup de monde, avec du soleil et une température un peu fraîche...

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 19 janvier 16:34, par yoruk écrire     UP Animateur

    16H20 dernier virement... La ligne dans quelques minutes

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright des logiciels, charte graphique, et images du bandeau supérieur : reproduction interdite sauf autorisation de reproduction de Robert Schirrer