image
image
image

Votre IP : 54.224.164.166
Dernier ajout : 18 novembre
Visiteurs connectés : 7

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Instruments > VHF les communications en état d’urgence > 2.0 Chap 2 : Procédures d’appel d’urgence sur VHF ASN/DSC

Rubrique : VHF les communications en état d’urgence

Dans cette rubrique on trouvera également :    (2 articles)

2.0 Chap 2 : Procédures d’appel (...) 1.0 Urgence/VHF chap 1 : présentatio

__________________________________________________________________________________________________________________

2.0 Chap 2 : Procédures d’appel d’urgence sur VHF ASN/DSCVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2015, (màj Janvier 2015) par : Thira  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: sécurité

Procédures d’appel d’urgence sur VHF ASN/DSC

Note de l’auteur  : Ce document décrit la procédure transcrite à partir des manuels français et anglais, pas toujours cohérents, fournis avec l’appareil RO 4800 de Furuno/Radio Ocean.
Je l’ai écrit, car je n’ai pas trouvé la lecture des manuels très explicite, en plus de quelques approximations des traductions.
Il me paraît préférable de comprendre la logique avant d’être confronté à la situation d’urgence et j’en ai donc fait un tableau simplifié.
Je compte afficher ces 2 feuillets (ou 3 selon l’impression), sous forme de livret, près de la VHF.
Je suppose que les VHF ASN des autres marques suivent la même logique, à quelques détails près.
J’espère que ce petit mémo pourra servir à d’autres. Comme je n’ai pas pu tout tester jusqu’au bout, je remercie d’avance ceux qui pourront corriger et aider à compléter le lexique pour les termes espagnols et portugais.

NDLR : le choix du RO 4800 est fortuit, c’est la VHF de l’auteur. Il faut noter qul s’agit d’un appareil d’entrée de gamme de qualité, fabriqué et distribué par Furuno, qui le distribue en France sous deux marques : Radio Océan et Navicom.
Pour info, ce lien :
ICI


Appel de Détresse


Bouton “DISTRESS (sous capot rouge)

Envoi automatique (ch 70) par navire “A”

  • 1) Bouton « DISTRESS » (< 1 seconde)
  • 2) Nature de la détresse : renseigner d’après le menu, si on a le temps. Sinon passez en 3)
  • 3) Bouton "DISTRESS" (> 3 secondes)
    • Envoi automatique sur ch 70 de l’appel de Détresse contenant le MMSI du navire, ainsi que la position et l’heure, et la nature de la détresse si renseignée. Ré-émission par intervalles de 3,5 à 4,5 minutes
    • Affichage clignotant écran : Distress call sent + Bips sonores lorsque le message est en cours d’envoi
    • Affichage permanent écran : Distress call sent + Tonalité continue pendant 2 secondes, lorsque le message est envoyé. Veille automatique simultanée sur ch 70 (pour réception accusé de réception) et ch 16

Accusé de réception (ch 70) : arrêt alarme et “Acknowledgment Received”

 

  • Voir en bas du tableau procédure pour accuser réception par le navire “B”
  • Passage automatique sur ch 16 pour messages vocaux

Messages vocaux (ch 16)

Navire « A »

MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY

  • ICI (THIS IS) Navire “A” : “THIRA” “Tango Hotel India Romeo Alpha” par exemple
    • « MMSI xxx xxx xxx »
    • position du navire (vessel position)
    • nature détresse (nature of distress)
    • secours demandés (assistance requirement)
    • X personnes à bord (X persons on board)
    • intentions responsable navire (action on going)
    • tout renseignement facilitant les secours
  • A VOUS (OVER)

 

Navire « B »

  • ICI (THIS IS) Navire « B » : Épeler nom du navire “B”
    • “MMSI xxx xxx xxx”
    • délai de route pour se rendre sur zone (time to arrive)
  • A VOUS (OVER)

Poursuite messages, coordination secours .....


Appel d’Urgence par Menu

  • 1) Touche DSC / Menu (appui bref)
  • 2) Sélection “ALL SHIPS” avec bouton CH (tourner puis appuyer)
  • 3) Catégorie d’appel “URGENCY” avec bouton CH (tourner puis appuyer)
  • 4) Affichage “INTER SHIPS” Sélectionner le canal (par le bouton CH) et confirmer en appuyant sur CH
  • 5) Affichage “SEND ?” Envoi en appuyant sur CH
    • Confirmation par l’affichage : “SENT” et retour automatique aux fonctions VHF normales sur le canal sélectionné

PAN PAN, PAN PAN, PAN PAN

  • A TOUS, A TOUS, A TOUS (ALL STATIONS)
  • ICI (THIS IS) Navire “A” nom du navire“ A” : “Tango Hotel India Romeo Alpha” par exemple
    • “MMSI xxx xxx xxx”
    • position du navire (vessel position)
    • nature de l’urgence (nature of urgency)
    • secours demandés (assistance requirement)
    • intentions responsable navire (action on going)
    • tout renseignement facilitant les secours
  • A VOUS (OVER) …

Poursuite messages, coordination de l’aide .....


Appel de Sécurité par Menu

  • Idem Urgence, en sélectionnant “SAFETY” en lieu et place de “URGENCY”

Accusé de réception d’un appel de détresse

  • Tourner le bouton CH (Silence) pour arrêter l’alarme
  • Tourner CH pour voir les infos de l’appel de détresse
  • Appuyer sur CH pour accepter et accuser réception

Retour et Passage automatique sur CH 16"

 


Annexe

NDLR

  • En français la numérotation suivra la même logique,
    • on ne dira pas vingt, mais deux/zéro
    • pour trente deux, on dira trois/deux
    • et pour 122 on dira un/deux/deux. Les anglais, eux diront one/two/two...

Lexique franco-anglais

 

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

14 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Une petite remarque : dans la liste des termes anglais, il y a les nombres supérieurs à 10, ce qui est inutile car dans les communications radios de détresse, tout nombre doit être épelé en chiffres :

    Par exemple cap 215 ne se dit pas heading two hundred fifteen mais heading two one five.

    Il existe un document international IMO de phraséologie Marine officiel, fort intéressant : voir ci-joint.

    En particulier, on notera la prononciation des chiffres (§ 2.2 page 11 de l’annexe) qui est différente de l’anglais courant :
    Three se prononce Tree
    Four se prononce Fower
    Nine se pronoce Niner
    Thousand se prononce Tousand

    Un peu surprenant que le tableau donné ne le reprenne pas...

    Répondre à ce message

  • Je suis content de voir ce sujet, voici la situation et mes questions : Je navigue en Turquie et de temps en temps en Grèce, quand je parle de la Grèce c’est juste un arrêt de quelques heures pour lequel nous ne faisons pas une demi journée de formalité au port avec un coût de plus de 100 € pour modifier le transitlog (j’ai remarqué que tout le monde fait comme ça ici, personne ne se fait ch… à aller au port puis au douane, puis à la police pour juste jeter l’ancre 1h ou une après-midi à 1800 m plus loin en face chez les grecs).

    Sur le bateau, le constructeur a installé une VHF. Je navigue essentiellement à vue, jamais de mauvais temps (brouillard) et je ne navigue pas « encore » la nuit.

    Sachant tout cela :

     Est-il indispensable d’avoir un numéro MMSI, es-ce mieux pour la sécurité ?
     Est-il encore mieux de s’équiper d’un AIS et d’un radar, cela faciliterait-il, accélèrerait-il les secours ? L’identification et la position du bateau en cas de naufrage/problème. Es-ce un argument majeur de sécurité ?
     Le faite de devenir identifiable va-t-il mettre un frein à mes butinages Turquie/Grèce ? Ou me direz-vous il suffit de couper le système ? Comme certain le savent il y a bcp de patrouille en Grèce comme en Turquie, là ou tout le monde nous avait dis « qu’il n’avais jamais été controlé en 20 ans », nous on a déjà eu 2 fois un controle rien que cette année-ci (une fois par les grecs et une fois par les turcs), sans conséquence ni amende.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Bonjour Anterak
      Pour cette partie du monde, je dois pouvoir répondre..

      Tout d’abord, il n’y a que très peu de risques de repérage par l’utilisation de la VHF en vocal, en butinant entre Grèce et Turquie. Les contrôles sont devenus plus présents, mais nous ne sommes pas visés spécifiquement. S’ils font des repérages radiogoniométriques, ce n’est pas nous qu’ils visent mais les trafiquants d’immigration, et cette zone est sensible
      Pas de risque non plus avec l’AIS en réception… Risques par contre avec un transpondeur en émission, mais ce n’est pas une obligation.
      Quels intérêt d’être équipé d’une VHF, donc d’une identification MMSI, à mon avis oui et c’est bien montré par l’article de Thira : en cas de pépin, s’il faut demander de l’aide, autant que les procédures soient automatisées et faciles à mettre en œuvre. Cà n’arrive pas qu’aux autres
      En fait, tu poses la bonne question, connaissant ton bateau (rapide motors sailor), avec l’arrivée des Smartphones, de la wifi, etc… la VHF est tombée en désuétude, si comme on le faisait le préc édent millénaire, on s’en sert pour obtenir des infos météo. Sauf que s’il faut communiquer à plusieurs stations en même temps … là, la VHF est un élément de sécurité primordial
      Il faudra voir comment a évolué la règlementation pour l’utilisation de la VHF. J’ai obtenu un n° MMSI par l’ANFR sans aucun diplôme… je crois que c’est devenu la règle. Quelqu’un a peut-être des infos pertinentes sur le sujet. Auquel cas, tu peux acheter une VHF en France et la poser tout seul sur ton bateau

      Michel

      Répondre à ce message

  • La version 10 du manuel de préparation au CRR, publiée par l’AFNR est sortie.

    Utile .

    On y trouvera/ retrouvera la description du système, la description générique du matériel.

    Un texte remis à jour autour du MMSI.

    Les procédures d’appel urgent (en émission et réception)

    Les procédures spécifiques à la communication ASN.

    Francois.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales