image
image
image

Votre IP : 54.226.179.247
Dernier ajout : 19 janvier
Visiteurs connectés : 22

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Instruments > VHF les communications en état d’urgence > 1.0 Urgence/VHF chap 1 : présentation et calendrier d’édition

Rubrique : VHF les communications en état d’urgence

Dans cette rubrique on trouvera également :    (2 articles)

2.0 Chap 2 : Procédures d’appel (...) 1.0 Urgence/VHF chap 1 : présentatio

__________________________________________________________________________________________________________________

1.0 Urgence/VHF chap 1 : présentation et calendrier d’éditionVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2015, (màj Janvier 2015) par : Modérateur   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: sécurité

La VHF en urgence

Ou, les situations d’urgence à traiter par la VHF... Thira, auteur PTP a attiré notre attention sur le problème, on peut trouver plusieurs niveaux d’états d’urgence : feu à bord, homme à la mer, entrées d’eau, démâtage, aggravation subite des conditions météo, barre ou entrée portuaire délicate, demande de conseils météo, panne , malade à bord ??? la liste est longue et dans certains cas on aura peu de temps et besoin de beaucoup de sang froid pour gérer la situation.

 
Cette rubrique, traitera plusieurs dossiers :

  • Chapitre 1 : ce dossier de présentation
    • Détaillant les articles traités ou à traiter, avec un calendrier de prévision d’éditions et de réalisations. Ouvert aux commentaires, il peut permettre un débat sur d’autres perspectives traitant du sujet : “Situations urgentes à traiter par la VHF
  • Chapitre 2 : Procédures d’appel d’urgence sur VHF ASN/DSC
    • Mémorandum concis, des procédures à appliquer en cas d’urgence. Il devra faire l’objet d’une fiche téléchargeable détaillant les procédures et affichables en proximité de la VHF
    • On y trouvera aussi un tableau de l’alphabet phonétique, une traduction en anglais, espagnol et portugais du lexique des mots usuels utilisable à la VHF
  • Chapitre 3 : ANFR et les manuels utilisateurs
    • C’est une grande misère, rien n’a été pensé et présenté sous cet angle : “comment réagir en cas d’urgence
    • Or, ce ne sera pas la même tension à bord si l’équipière de charme se casse le bras, ou si elle s’écorche un doigt en ouvrant une boite de conserve. Dans les deux cas on risque de manger froid, mais c’est un moindre mal si les conditions météo sont bonnes.
    • Dans ce cas badin, on aura besoin de conseils, mais dans d’autres ça peut être beaucoup plus urgent et carrément stressant. Là des procédures claires, faciles à mettre en oeuvre, et... comprise du reste de l’équipage sont recommandées. Ce dont traitera ce chapitre.
  • Chapitre 4 : définition des niveaux d’urgence
    • Comme indiqué plus haut : ce ne sera pas la même tension à bord si l’équipière de charme se casse le bras, ou si elle s’écorche un doigt en ouvrant une boite de conserve.
    • On définira les niveaux d’urgence et leur traitement pour un appel VHF
  • Chapitre 5 : coordination dans le cadre d’une recherche SAR
    • Comment organiser sa communication en cas d’une requête SAR
  • Chapitre 6 : liste des Sémaphores
    • Les sémaphores veillent... Qui appeler ??? Quand ??? Sur quels sujets ??? Sur quel Canal ???
    • Ce ne sera pas la même approche entre un appel au sémaphore d’entrée de la rivière d’Etel, et une arrivée tardive à la marina de Porto Cervo.

Calendrier de parution et de mise en oeuvre

  • Chap 1 : paru, ce jour, 20/01/2015
  • Chap 2 : paru, ce jour, 20/01/2015
  • Chap 3 : d’ici fin janvier 2015
  • Chap 4 : Courant février
  • Chap 5 : Courant février
  • Chap 6 : Courant février

Vos observations et vos réflexions, voire, votre participation, sont les bienvenues dans les commentaires ci-dessous

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Concernant le chapitre 3 et l"ANFR

    Il faudrait rechercher quelles règles sont appliquées par d’autres pays

    Michel

    Répondre à ce message

    • En théorie, la chose est simple !

      L’ANFR n’est qu’une agence gouvernementale chargée de l’application des règles techniques.
      Tous les pays participants au SMDSM doivent appliquer les mêmes règles et procédures.

      Après se pose la question des moyens dont disposent ces pays et de la langue.

      Les grandes nations maritimes ont des opérateurs qui maîtrisent facilement l’anglais conventionnel et les procédures.

      En contrepartie, en plaisance on voit et on entend tout. Le meilleur comme le pire.
      Les opérateurs des CROSS sont capables de faire face, avec calme et tolérance, à toutes les situations même les plus cocasses.
      En est-il de même partout ?

      Répondre à ce message

      • Y a aussi le cadre de l’ITU, International Telecommunication Union, agence internationale, sans doute autour de l’ONU. C’est là que va être défini tout ce qui touche à la télécommunication. Le reste pouvant être défini à l’OMI et/ou dans le cadre du SMDSM

        Dans ce cadre de l’ITU la communication en mer à coup de VHF est réglementée, avec la notion de navire astreint (VHF très codifée, personnel compétent, certificat de compétence) ou pas astreint (nous, certificat restreint, CRR).
        Chaque pays signataire s’engage à transposer tout ça (restreint, pas restreint) dans sa réglementation nationale (en France, ANFR et CRR), et du coup ce qu’on appelle CRR en France pour des navires non astreint se retrouve de manière assez comparable dans le monde entier.

        La question que je me pose est de savoir si les canevas d’appel DSC sont précisés à l’ITU et s’ils s’imposent aux fabriquant de nos VHF, avec du coup des fonctionnalités identiques ou comparables, et à l’extrême des boutons identiques, des canevas d’appel eux aussi identiques ou comparables.

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales