image
image
image

Votre IP : 54.225.54.120
Dernier ajout : 20 septembre
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > OpenCPN > Tutoriel OpenCPN > Tutoriel OCPN V4 > v4.0.0 Chap 5.3 : Gestion de la cartographie

Rubrique : Tutoriel OCPN V4

__________________________________________________________________________________________________________________

v4.0.0 Chap 5.3 : Gestion de la cartographieVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2014, (màj Décembre 2015) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord

Chap 5.3 : Gestion de la cartographie

Voir la version officielle, en anglais : Help about charts

La fenêtre Cartes et Données

 

  • Menu de gestion des cartes et données
    • Depuis le menu des options (l’ancienne boite à outils), cliquer sur l’icône « Cartes/Données » ouvre une fenêtre gérant quatre onglets. Par défaut, elle ouvre sur le premier onglet, celui du chargement des cartes
    • Chacune des options, une fois encochée, sera validée par « Appliquer », puis on sort par « Ok »

L’onglet“Cartes chargées

  • Zone du dossier actif des cartes
    • Provenant de vos répertoires, ces dossiers cartes sont mises mises en portefeuille par OpenCPN
    • La commande « ajout de dossier » permettra l’archivage des cartes dont vous aurez un besoin régulier
    • La commande « supprime la sélection » permet de ressortir des dossiers de carte de la sélection sans les effacer sur vos mémoires (disque dur ou périphériques).
  • « Analyser les dossiers, et mettre à jour la base de données » On utilise cette option, si l’on a modifié uniquement que le contenu des répertoires.
    • « Forcer la reconstruction de la base de données » Si l’on a intégré de nouveaux dossiers de cartes, ou si l’on a modifié le nom de cartes existantes

L’onglet Gestionnaire de groupe de cartes


Comprend deux zones et un groupe de commande
  • La fenêtre des dossiers activé de cartes
    • C’est celle de la zone où l’on a rangé les dossiers de cartes. Elle servira à pointer des cartes que l’on souhaite traiter les groupes de cartes
    • La commande en haut à droite « Ajouter » permettra dajouter un dossier de carte depuis le tableau du haut vers celui du bas, ouvert sur un groupe activé. Pour l’exemple ci contre, le groupe de carte « bsb2_turquie ». La commande en bas à droite : « Enlever ce dossier du groupe sélectionné » aura l’effet inverse.
    • Dans cette zone entre les deux commandes « Ajouter/Enlever »
      • « Nouveaux groupe » permet de créer un groupe
      • « Supprimer le groupe » l’efface
      • On active les groupe en cliquant sur le titre de l’onglet du groupe
  • La fenêtre de gestion des groupes de cartes
    • Par défaut elle n’ouvrira qu’un seul groupe regroupant tous les dossier de cartes activées
    • On peut créer un onglet de groupe de carte, par la commande « nouveau groupe », et on lui donne un nom. On y met autant de dossiers de cartes que l’on veut, en adéquation avec le titre donné à ce groupe. Ce qui permettra de le retrouver facilement à l’écran, sur la carte active. Voir plus bas « Affichage de la bibliothèque des cartes »
  • L’interrogation à l’écran du groupes de cartes
    • Le groupe a été créé
    • On peut l’interroger depuis la carte active à l’écran. Un clic droit sur la carte fait d’abord apparaître un premier menu contextuel dan ce menu, en bas « Gestionnaire de groupe de cartes »
    • faire un clic gauche, génère la liste de tous les groupes de carte
    • Ici, c’est le groupe baptisé « CM93_2011 » qui est actif (le point devant son nom)
    • Si on clique « bsb2_turquie », c’est ce groupe qui deviendra actif

L’onglet Cartes vectorielles

L’onglet « Cartes vectorielles » de la boite à outil, très complexe, sera un de ceux les plus utilisés, si l’on privilégie les cartes vectorielles, ce qui se fait dans la majorité des cas.
Deux grandes zones :

  • A : concerne les filtres d’affichage des cartes.
    • A1 : quatre options d’affichage (en A1a, une fenêtre dédiée à l’option « Objets affichables permettra d’affiner ses choix »)
    • A2 : quatre options d’affichage
    • A3 :neuf options encochables, concernant des variables d’utilisation
  • B : Concerne la configuration des profondeurs
    • B1 : trois options de contrôle des lignes de sonde
    • B2 : trois choix d’unités de profondeurs
  • C : concerne spécifiquement les variables d’affichage de détail des CM93

Une troisième zone permet le validation ou d’annulation

 
A) Options d’affichage

  • A1 : “contenu affiché” Sous l forme d’un menu déroulant, les utilisateurs ont le choix entre trois présentations prédéfinis différents, de contenu ENC :
    • Base : Affiche des informations générales, y compris les côtes, à la sécurité de contour, de danger isolé,bouée, zone de séparation du trafic balise, etc… Définition de l’IMO : “Base des moyens d’affichage du niveau d’information des cartes électroniques vectorielles, ne pouvant pas être retirés de l’écran. Composé d’informations nécessaires en tout temps dans toutes les zones géographiques et toutes les circonstances. Il est insuffisant pour une navigation sûre
    • Standard : Tout ce que l’on trouve dans le menu de base, auquel s’ajoute les aides à la navigation, les approches, les limites de chenaux, les zones restreintes de navigation, les zones réglementées, etc.
    • Autres : Toutes les autres informations, supplémentaires au menu « Standard ». Ce niveau pourrait être décrit comme : “tous les points essentiels”, pour en savoir plus que la norme décrite dans les niveaux précédents. OpenCPN a également défini
    • une quatrième option,standard très flexible ; décrite comme « Choix navigateur », permet par encochage de définir des options d’affichage des objets de la carte vectorielle :
    • Objets affichables Les utilisateurs peuvent utiliser la case à cocher « Objets affichables » permettant de filtrer les informations souhaitées. Un grand nombre de filtres, peuvent être employées. Ils sont tous à la norme de l’OHI S57, et il est recommandé de se procurer l’annexe A - catalogue d’objets S-57, de l’OHI et d’avoir une copie à bord. Notez que norme « Objet affichables » donne à l’utilisateur un choix beaucoup plus large de ce que doit afficher un système ECDIS.. Il est par exemple possible de ne pas afficher les éléments de la catégorie de base. De ce fait :
      AVERTISSEMENT il est possible de supprimer les informations essentielles avec « Objets affichables ». En cas de doute, passer à l’option d’affichage « autre », ou utiliser la fonction « Sélectionner tout » dans « Objets affichables ».
      Les 4 options d’affichage
Présentation prédéfinie simple « Base » Présentation prédéfinie « Standard » Présentation prédéfinie « Autres » Présentation définissable « Objets affichables »
Peu gourmande en affichage, c’est son seul avantage. N’affiche pas le balisage et les aides à la navigation, ce qui le rend inapte à la navigation Affiche le balisage, les feux, les zones réglementées, les aides à la navigation. Les amers à terre sont aux normes S57 de l’OHI Affiche toutes les présentations de « Standard », plus tous les renseignements d’approche et de mouillage. Toutes les options, et la présentation de « Autres ». Les objets sont paramétrables dans la cartouche « A1a »

 

  • La liste des objets affichables permet le paramétrage des objets affichables sur la carte.
    • Elle ne devient active qu’une fois « Objets affichables » sélectionné dans les options de « contenu affiché », elle agit en ode ON/OFF en cliquant les cases de sélection. On peut alors cocher ou décocher les option de la liste déroulante. Si cette liste d’objets affichables permet beaucoup de souplesse, en particulier en occultant l’Objet « LIGHTS », il désencombre l’affichage... On a intérêt à le réinitialiser de nuits....

Ndlr : cette option ne doit être traitée, qu’avec circonspection. Le risque de décocher un objet important pour la navigation, sans s’en rendre compte, existe. La prudence recommande d’utiliser soit l’option « Autres », soit l’option « Objets affichables », en sélectionnant tous les objets

 

A2) Les options de style des cartes (aka visuel de signalisation)

  • A2a : Option « carte papier » activée (meilleur niveau d’affichage)
    • La marque de danger isolé est figurée formellement . Les deux marques spéciales le sont aussi (interdiction de mouiller)

 

  • A2a : Option « carte simplifiée » activée (affichage économique)
    • La marque de danger isolé est figurée symboliquement, les deux marques spéciales le sont aussi (points d’interrogations)

 

 


Propriétés des objets présents sur les cartes :
  • Le menu contextuel (double clic sur la carte) fait apparaître les objets de la carte, ou alors par un clic droit sur un objet spécifique
    • « LIGHTS » (feux)
    • « BCNISD » (balise de danger isolé)
    • « TOPMAR » (marque d’identification)
    • « DEPARE » (zone de profondeur)

Sous chaque objet figure ses attributs particuliers

  • Pour l’objet « LIGHTS »
    • Sa position géodésique
    • La nature du feu : FL (2) 3m 3Nm
  • Pour l’Objet « BCNISD »
    • Sa position géodésique
    • « COLOUR » Black, Red, Black 2,3,2
    • « COLPAT » Horizontal Stripes (1)
  • Pour trouver le sens des acronymes, des objets et attributs :
  • A2b « Limites de zones »
    • Copie d’écran de gauche : option en pointillé
    • Copie d’écran de droite : option en crénelé. Les bordures sont indentées de petits triangles dont la pointe est indentés vers l’intérieur de la zone considérée.

 

 

  • A2c : « couleur des cartes »
    • On peut choisir 2 ou 4 colorations des zones de profondeurs
    • Coordonner ces variables, avec l’option des zones de profondeur de sécurité, matérialise en caractère gras la ligne de sonde sécurisée. Ci-dessous à 10 et à 5 mètres.
2 zones colorées, sécurisées 10 m 2 zones colorées, sécurisées 5 m 4 zones colorées, sécurisées 10 m 4 zones colorées, sécurisées 5 m

 
A3) Les variables d’affichages des textes et des objets

Encochables, elles permettent des modifications ponctuelles d’affichage

  • Afficher les sondes… annule à l’affichage toutes les valeurs de sondes, ne laissant apparaître que les lignes de sondes…
  • Informations relatives aux objets (Méta Objet) : cochée, permet aussi par un double clic sur la carte, d’afficher la fenêtre de propriété de la carte à cet endroit.
  • Afficher les textes importants seulement : spectaculaire…. Encochée, fait disparaître absolument tous les textes…. probablement de l’humour anglais….
  • réduire les détails à petite échelle ( SCAMIN) : désencombre l’écran à petite échelle
  • Afficher, sur la carte, le nom et la description des bouées et des feux. ***
  • Afficher, sur la carte, les caractéristiques des bouées et des feux. ***
  • Afficher par roll-over les secteurs d’un feu
  • Désencombrer le texte.
  • Afficher sur la carte, les noms en langue nationale
NB : *** important : pour que ces options fonctionnent, “l’option Information” Objet et l’icône d’affichage de texte doivent être activées

 

Sonde OFF Sonde ON Info objets OFF Info objets ON Texte important OFF Texte important ON

 

Nom du feu OFF Nom du feu ON Caractéristique feu OFF Caractéristique feu ON Secteurs/Rollover OFF Secteurs/Rollover ON

 
B) Options de configuration des profondeurs

L’utilisation de cartes vectorielles, et de programme de lecture électroniques, permet en particulier de gérer l’affichage des lignes de sondes. Il est possible d’indiquer par un épaississement d’un trait, les limites d’une ligne de sonde dont on définit la profondeur. Utilisé avec un niveau de 4 couleurs, on visualise aisément les zones à risque.

  • Les zones intercalaires entre lignes de sondes, pour les valeurs définies ci-contre, matérialisent une ligne de sécurité à 5 mètres :
    • Bleu le plus foncé : zone de 0 à 2 m
    • Bleu ciel clair : zone de 2 à 5 m
    • Bleu gris : zone de 5 à 10 m
    • Bleu le plus clair : zone au-delà de 10 m
  • Pour les valeurs modifiées, ci-contre, avec la ligne de sécurité matérialisée à 10 mètres :
    • Bleu le plus foncé : zone de 0 à 5 m
    • Bleu ciel clair : zone de 5 à 10 m
    • Bleu gris : zone de 10 à 20 m
    • Bleu le plus clair : zone au-delà de 20 m

B2 Afficher les unités les profondeurs [1] [2]

Paramétrage La sonde exprimée près du WP montre 1,7 mètre La sonde exprimée près du WP montre 5,5 pieds La sonde exprimée près du WP montre 0,9 brasses
Il est possible de paramétrer l’affichage des profondeurs en trois échelles, ce qui aura deux conséquences : Les sondes données sur les cartes vectorielles seront indiquée en fonction du choix de l’unité de profondeur.
  • Par sécurité, cette valeur sera affichée à l’écran, si la variable « Profondeur :afficher l’unité » de l’onglet « Edition des cartes ((affichage) » est cochée.
  • Si elle n’est pas activée le risque de confusion de lectures des sonde existe
  • Et, c’est là que l’on se rend compte que “1,7 mètres = 5,5 Feet = 0,9 Fathom...

 

4) les marées et les courants

L’onglet des marées et courants affiche une fenêtre de données et deux icônes de paramétrages.

  • On peut ajouter des fichiers de marées et courants.
  • On peut en supprimer
  • On procède exactement comme pour la gestions de la “Zone du dossier actif des cartes

On peut archiver plusieurs types de fichiers. Ci-contre : les données mondiales fournies par OpenCPN, et des données françaises

Par défaut OpenCPN télécharge un dossier de données de courants et marrées, couvrant toute les mers... A l’exception notoire de la France. Ce qui peut être gênant pour une lecture sur la carte à l’écran.
On trouve des données créées par des plaisanciers français. Exploitables par OpenCPN, elles peuvent fournir de nombreux services, avec un affichage à l’écran. Cependant, ce ne sont pas des documents officiels. Il est recommandé de se munir à bord, de documents officiels. Voir : aide SHOM

Par défaut OpenCPN placera les données dans le répertoire C :\Program Files (x86)\OpenCPN 4.xxxx\tcdata
Pour pouvoir faire lire plusieurs dossiers de marées et courants, on créera deux sous répertoires, sous la racine ...\tcdata :

  • ...\tcdata\france\dossiers_harmonics.xxx” que l’on aura récupéré sur le web (interroger Google)
  • ...\tcdata\opencpn\dossiers_harmonics.xxx” que l’on aura déplacé depuis la racine “...\tcdata

Ces fichiers harmonics différents, mais portant le même nom seront différenciés par leurs racines respectives. Une autre façon de protéger ces dossiers consiste à les placer dans un répertoire indépendant du programme OpenCPN. pour W7 on peut les placer sous ProgramData et et un répertoire créé spécialement : opencpn_bak. Ce qui les protégera lors d’une mise à jour de version d’OpenCPN affectant les TCDATA du répertoire Program Files (x86)

  • C :\ProgramData\opencpn_bak\UserTCDATA\maree_monde
  • C :\ProgramData\opencpn_bak\UserTCDATA\maree_france

Mise à jour décembre 2015

Par défaut, et quelle que soit l’OS, OpenCPN place un sous-répertoire « tcdata », sous sa propre racine, lors de son installation. Dans ce sous répertoire on trouve les fichiers harmonic du monde entier, sauf de la France, comme expliqué plus haut.
Pour télécharger les fichiers de marée pour la France, voir à ce lien, où Merak56 met à disposition ces Harmonics, merci à lui.

  • Lien vers le site de Merak56
    Mais vous serez amenés à un téléchargement lourd : 67 Mo. Ce qui vous donnera accès à une mine d’informations complémentaires
    Pour ne télécharger que les harmonics, voir ci dessous :
    Zip - 180.2 ko

 
 

Gérer les données actives du module ’marées et courants"

On active les boutons « courant » ou « marée » de la barre des menus :

Une fois activés, les ponts de données courants et/ou marées s’affichent sur la carte. Voir ci contre l’exemple du raz Blanchard. Les données sont caractérisées par des icônes spécifiques

pour les courants, la flèche indiquant la direction, et la taille sa force.

pour les hauteurs de marées, une barre indiquant la hauteur d’eau à cet instant

 

Un clic droit sur la base de l’icône présente sur la carte fera apparaître, une fenêtre développée indiquant les données détaillées pour ce jour à cet endroit précis

  • La fenêtre développé pour l’exemple ci contre montre la courbe des courants, dans un diagramme pour la journée. Ici, le 09/11/14.
    • Une fenêtre en haut et à droite indique en mode texte la force et la direction des courants, toutes les heures pour la journée considérée.
    • En cliquant sur la courbe du diagramme, on verra apparaître la force et la direction du courant à cet instant
    • Deux commandes de direction, en bas, permettent de passer à la veille ou au lendemain.
  • Les options de la base de données des marées répondra aux mêmes critères.

 

Cartographie S63

  • Affichable uniquement qu’avec le plugin S63 activé, cette fenêtre permet de gérer les options très complexes d’utilisation des cartes cryptées au format S63
  • Cette option sera traitée avec le plugin S63, dans l’onglet “Compléments
     

 


[1] NDLR : pour la V4.0.0, cette commande est affichée dans les fonctions avancées de l’onglet Affichage ( ???) Pour les besoins du tutoriel, nous préférons la traiter, ici, où elle semble plus logique

[2] Lien vers l’onglet Affichage : http://www.plaisance-pratique.com/v...

UP


UP

Copyright et informations légales