image
image
image

Votre IP : 34.203.245.76
Dernier ajout : 22 janvier
Visiteurs connectés : 26

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > Centrale Nav /Ecran multifonction > etrier pour raymarine RC435

Rubrique : Centrale Nav /Ecran multifonction

__________________________________________________________________________________________________________________

etrier pour raymarine RC435Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Décembre 2018, (màj Décembre 2018) par : hyphen   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

:->B-)
Avec le changement de bateau, je suis à la recherche d’un étrier + molettes pour un Chartplotter Raymarine RC435 (à priori le même étrier est fournit avec le RC435i ou le sondeur DS600X).
Si un membre avait cet étrier et les molettes remisés au fond d’un placard, cela m’intéresse fortement car impossible à trouver en pièces de rechanges (modèle produit en 2004 et non suivi en rechanges......sniffff)

merci

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 1er janvier 16:53, par ernestpt écrire     UP  image

    Et si tu t’en bricolais un, à partir d’une feuille d’alu un peu solide, facilement réalisable si tu dispose d’un vieil appareil électronique type vieille chaine HiFi, vieux poste radio, etc, en le démontant et en découpant/perçant ? C’est toujours mieux qu’un bout de chatterton ...

    Répondre à ce message

    • J’ai pratiqué ce genre de sport dans le passé, cintrer de l’alu à 90° est réalisable sans casser ou trop criquer l’alu à condition de le chauffer suffisamment. Bien sur si on chauffe trop, l’alu non oxydé devient liquide alors que la couche d’oxyde « protectrice » est encore rigide. Résultat désopilant.
      Le truc est de crayonner un coté au savon (dit de Marseille) et de passer doucement le flambard de l’autre coté, arrêter dès que le savon noircit : l’alu est prêt pour un cintrage.
      La littérature de l’immédiate après-guerre suggérait aussi la sciure de bois à la place du savon.

      Répondre à ce message

      • Autre méthode apprise dans ma jeunesse, qui ne marche qu’au chalumeau oxy-acétylénique : régler la flamme très riche pour déposer du carbone (suie) sur la pièce, puis régler sur une flamme normale et chauffer en tenant le chalumeau assez loin et mobile : quand le dépôt noir disparaît, c’est à point....
        La méthode scientifique est un crayon thermoindicateur (350 °C environ).
        Nota : le thermomètre infrarouge, si commode par ailleurs, est peu fiable dans ce cas (aluminium poli).

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales