image
image
image

Votre IP : 54.92.190.11
Dernier ajout : 22 septembre
Visiteurs connectés : 22

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Traditions et cultures > F Marguet hist. navigation > Histoire de la navigation Présentation et calendrier

Rubrique : F Marguet hist. navigation

__________________________________________________________________________________________________________________

Histoire de la navigation Présentation et calendrierVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2014, (màj Décembre 2014) par : Négofol    yoruk    yvesD   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: cartographie

F.MARGUET - Histoire de la navigation du XVe au XIXe siècles

 
 

Présentation

Nos recherches sur l’aventure du Marion Dufresne II [1] [2] [3], la fantastique épopée de Marc-Joseph Marion (aussi connu sous le nom de Marion Dufresne) a montré la vigoureuse présence de grands marins français : Jean-Baptiste Lozier Bouvet, Surville, Marc Marion, et Julien Crozet, Yves Kerguelen de Trémarec , D’entrecasteaux, Baudin, D’Umont d’Urville, Duperrey et bien d’autres : Colomb, Gama et Magellan mais aussi Vespuce et Anson, Cook, Bougainville et La Pérouse dont, l’énumération pourrait paraître gigantesque

Puis toute l’hydrographie moderne dès Beautemps-Beaupré, D’Après de Mannevillette, etc...

Il leur a fallu pratiquer de l’estime, dont il fallu longtemps se contenter et qui a longtemps suffit mais que la généralisation des voyages de commerce rendait insuffisante. Estime qui a nécessité de raffiner les instruments que nous utilisons encore : boussole, loch, sonde, cartes , forme et dimension de la terre ...

Pour la plus part d’entre eux la recherche de la longitude posait problème. Si la théorie était connue, son application était limitée soit par la sensibilité des instruments d’observation, soit par les techniques de conservation du temps. Des réactions épidermiques au progrès, posèrent aussi des problèmes, opposant des marins soucieux d’expérience prudente, mais limitée à des scientifiques freinés par une technologie balbutiante. Entre les deux, des officiers de marine éclairés et des artisans ingénieux Plus de quatre siècles ont été nécessaire pour faire avancer les progrès de la science et des techniques. C’est ce que Frédéric Marguet, marin, officier et historien de la marine a mis en évidence, retraçant notre histoire maritime un peu oubliée.

F Marguet conclue son ouvrage paru en 1931, et en citant Bailly : «  En haute mer, l’homme ayant tout perdu, n’a plus que le ciel pour ressource  ».

L’avenir n’est peut-être pas éloigné où, sur l’étendue des mers, le recours aux astres sera devenu inutile et ou le « point résultera de procédés que l’on pourra faire rentrer dans ceux du pilotage, si on étend ce terme, en le généralisant, aux méthodes qui utilisent directement des points à terre pour fixer une position sur mer.

«  alors une immense somme de labeurs deviendra sans emploi, mais les services qu’elle aura rendus resteront acquis à jamais  »

C’est cette immense somme de labeur, collectée et éditée par F Marguet que nous avons retravaillé pour vous la rendre plus présentable sur un média de notre temps. Cette époque toute récente, qui a vu naître : le radar, le GPS et l’AIS. Phénoménale accélération de la technologie en un peu plus de deux générations.

Nous vous proposerons une publication étalée dans le temps, à terme, 16 chapitres seront à votre disposition suivant ce calendrier :


calendrier de parution

NuméroTitre du chapitreDate de parutionEtat
=> chap 00 => Bibliographie 30/10/2014 paru
=> chap 01 => Les Origines et les différents aspects du problème 30/10/2014 paru
=> chap 02 => Le Point Estimé 03/11/2014 Paru
=> chap 03 => L’acte de 1714. Le Prix Rouillé. Le Bureau des Longitudes. 06/11/2014 paru
=> chap 04 => Les Progrès de l’Estime et la Mécométrie de l’Aimant. 10/11/2014 paru
=> chap 05.1 => La Latitude et l’Heure locale 13/11/2014 paru
=> chap 05.2 => Les Éclipses des Satellites de Jupiter 17/11/2014 paru
=> chap 06.1 => I. Huygens, Sully et Harrison 20/11/2014 paru
=> chap 06.2 => II. Le Roy et Berthoud 24/11/2014 paru
=> chap 06.3 => III. Les voyages d’épreuves 27/11/2014 paru
=> chap 07.1 => I. Les tables lunaires 01/12/2014 paru
=> chap 07.2 => II. Les instruments de mesure 04/12/2014 paru
=> chap 07.3 => III. Les méthodes d’observation 08/12/2014 paru
=> chap 07.4 => IV. Les procédés de calcul 11/12/2014 paru
=> chap 08 => La Longitude et les Marins 15/12/2014 paru
=> chap 09 => La Géographie et la Découverte du Pacifique 18/12/2014 paru
=> chap 10 => Les Apports Essentiels du XIXe siècle 22/12/2014 paru
=> chap 11 => Index - Table des chapitres -Table inversée des chapitres 30/10/2014 paru



[1] La malédiction du Marion Dufresne II, se plantant sur un écueil de l’île découverte par… Marion Dufresne voir ce lien : http://www.plaisance-pratique.com/m...

[2] Le parcours étonnant d’un malouin sorti du rang, marin, aventurier, découvreur, humaniste, et finalement mort pour ses idées en Nouvelle Zélande http://www.plaisance-pratique.com/l...

[3] La présence française en zones australes et le navire océanographique « Marion Drufresne II » http://www.plaisance-pratique.com/l...

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

7 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 31 octobre 2014 19:09, par yoruk écrire     UP Animateur

    En 1931, le Capitaine de Vaisseau Frédéric Marguet a publié une Histoire générale de la navigation du XVe au XXe siècle et vers 2000 les facsimilés de cet ouvrage ont été publiés sur le site de l’école de la marine marchande de Marseille (aka mar mar mar, http://hydro.marseille.free.fr/ ). On en trouve le facsimilé à http://hydro.marseille.free.fr/hist... accompagné d’une présentation de l’auteur et de l’ouvrage.

    Ce livre, imprimé en 1931, tombé dans le domaine public, force le respect, mais, non réédité, rare à trouver et difficile à lire, nous a donné la possibilité de servir l’auteur en l’éditant avec un moyen moderne de diffusion : le web. Et sur un média respectant ses auteurs et ses lecteurs : Plaisance Pratique.

    Toujours, pour servir l’auteur, vous trouverez en introduction de chaque chapitre, des liens ramenant à un facsimilé proposant l’original du livre de F Marguet, et une transcription du chapitre après reconnaissance OCR des caractères

    Et, c’est pour vous servir, vous lecteurs, que nous, éditeurs numérique, d’une édition papier à peu près introuvable et tombée en désuétude, avons commis cette mise en page respectant autant que faire se peut l’auteur F Marguet et vous-mêmes lecteurs que nous espérons satisfaire

    Face à cette exigence principale, de respecter l’œuvre et l’auteur F. Marguet, et face à l’exigence accessoire de donner à cette publication une forme habituelle et commode pour les lecteurs de Plaisance Pratique nous nous sommes attaché à conserver à cette publication une forme la plus proche possible de son aspect initial.

    Il nous a fallu éditer en numérique, avec les maigres moyens offerts par SPIP, et ses très pauvres possibilités de mises en exergue : quelques caractères gras, quelques indentations, quelques parenthèses et guillemets. C’est peu, et cela a rendu difficile cette mise en page que nous souhaitons claire, encore une fois, pour servir l’auteur… et vous lecteurs !!!

    Tout ceci allant sans dire mais… c’est mieux en l’écrivant….

    Francis, Yves et Michel

    Répondre à ce message

  • Une excellente initiative , d’autant que ce livre est quasiment introuvable et que le livre devrait tomber dans le domaine public sous peu.( vérifier la date du décès de Marguet + 70 ans) On dispose néanmoins, sur le net de photocopies de l’ouvrage grâce aux enseignants de l’Hydro de Marseille.
    Il y a enfin l’’ Histoire du point astronomique en mer de J-J Ségéric (2013) qui vient compléter Marguet.
    J’ai écrit une note de lecture que je joint en attaché.
    Annaig

    Répondre à ce message

    • Excellente idée que cette fiche de lecture sur le bouquin de Ségéric, sur la mine qu’est ce bouquin.
      La forme pdf de la fiche la dessert considérablement, le format est nettement moins convivial que la forme article.
      Je vous proposerai bien mon aide pour en faire un article (c’est juste de la mise en page, sous votre contrôle bien sur pour ce papier qui reste le votre), et qui ferait l’occasion d’ouvrir un débat sur ce bouquin (j’ai énormément aimé sa bibliogrpahie, je ne vois pas ce qui y manque ;-) )
      Mais je suis un peu « off » pendant encore une semaine.
      Qu’en pensez-vous ?

      Et encore, bravo pur la fiche.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Par curiosité, j’aimerais savoir comment vous procéder pour ce travail de Benedictin. J’avais renoncé à cette opération à partir des *.pdf , copie faite par des enseignants de l’Hydro de Marseille, faute de disposer d’ un OCR travaillant en batch. et d’un ordinateur puissant.
    Si vous avez besoin d’un coup de main (ou d’oeil) pour accèlerer le calendrier des livraisons, je suis prête à y contribuer.
    Annaig

    Répondre à ce message

    • 18 novembre 2014 16:46, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Bonsoir
      C’est Yves qui sué sang et eau pour convertir le document OCR, puis à le sauvegarder sous DOC. je lui est fait la mise en page et Francis nous conseille... Mais c’est vraiment le boulot de Yves ... Merci à lui.

      Merci de ta proposition, mais c’est bâché pour les derniers chapitres ; on limite l’édition à deux parutions par semaine, pour ne pas noyer les lecteurs avec une prose ardue...

      Par contre si tu as autre chose à nous proposer, je crois que Yves t’en a parlé... ce sera avec plaisir... Et puis on la chance de pouvoir proposer quelque chose d’original ; tout en servant les auteurs...

      Michel

      Répondre à ce message

    • 18 novembre 2014 18:07, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      C’est bien un travail de bénédictin, c’est long, très long, souvent fastidieux avec l’OCR qui marche à 96-98% seulement et se plante presque sur les mêmes difficultés.
      Trouver un original du bouquin et le scanner, c’est vraiment le plus facile, même si c’est manuel.
      Au final, il y a toute la partie mise en page et débats autour des corrections à (ne pas) apporter, pas du tout négligeable, la mise en page pour internet d’un texte imprimé au début du siècle dernier ...

      Mais ça y est, c’est bouclé, et très bientôt lorsqu’on demandera à google ce qu’est la correction octantale on se verra renvoyé vers le texte de Marguet, ce qui était le but recherche, et inatteignable avec du seul facsimilé.

      Fallait se presser, cette navigation là est quasiement morte (cf l page de présentation du site de hydro marseille), tout ce qui a été écrit est maintenant inutile, mais quel régal.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales