image
image
image

Votre IP : 34.204.0.181
Dernier ajout : 24 mai
Visiteurs connectés : 15

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Le confort à bord -forum- > Electro Scan...une solution pour les eaux noires ?

Rubrique : Le confort à bord -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Electro Scan...une solution pour les eaux noires ?Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2013, (màj Mars 2013) par : tchavalo  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Salut à tous,
Je me pose la question si cet appareil est accepté en remplacement d’un réservoir à eaux noires en Grèce et en Turquie et en Med de façon plus générale.Quelqu’un utilise-t-il ce matériel à bord et si oui des avis sur son utilisation ? Enfin,que pensez-vous de la solution du wc portable genre Potti potta qui a l’énorme avantage d’être hyper simple et beaucoup moins honnéreuse...reste le problème de la capacité et du vidage mais si c’est ok vis à vis de la loi ...c’est tentant pour quelqu’un qui comme moi veut absolument éviter le « holding tank » à bord , un boulet à installer, un boulet à surveiller, un boulet à entretenir, un côut élevé et rien quà l’idée d’avoir ça à bord ça me déprime...mais parfaitement d’accord de rester propre au mouillage par ailleurs. Alors une bonne solution alternative...?

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

21 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 3 mars 2013 14:10, par yoruk écrire     UP Animateur

    Alors… la situation à l’heure actuelle, pour ce que je sais, en Turquie

    • Des textes sont sortis, sur les rejets, eaux grises comme eaux noires
    • Les zones protégées sont connues, elles concernent toute la province de Mugla c’est-à-dire de Bodrum (tout la presqu’île), jusqu’à Kalkan… mais Kas, un peu plus à l’ouest est équipé, je l’ai constaté visuellement avant hier.
    • Le système sera cadré par un suivi informatique performant (les turcs sont en pointe à ce niveau), avec un pointage de cartes dédiées, permettant de vérifier si les vidanges ont été en phase avec les documents de navigation du bateau…
    • A ce jour je ne connais pas de bateau ayant subit une amende. Je connais des bateaux qui ont été contrôlés.
    • les turcs ne plaisanteront pas avec cette fortune naturelle qu’ils ont entre les mains. Pour mémoire, je viens de faire un topo sur STW sur un projet de marina sur Antalya : 20.000 places (vous avez bien lu : vingt mille)
    • Les procédés électro chimique de type électro-San n’apporteront rien, dans le cadre d’une réglementation zéro rejet. Je connais un ami qui en était équipé sur son précédent bateau, et qui évite soigneusement d’en réinstaller un autre : trop lourd, trop cher, gros consommateur d’électricité, difficile d’entretien…
    • La solution Poti Pota est satisfaisante pour l’esprit, mais ne règle ni le problème des eaux grises, ni celui du flicage informatique
    • Pour cette région et encore une fois pour ce dont je peux témoigner, la meilleure solution restera celle d’un réservoir tampon, gravitaire, pour les eaux noires… Pour les eaux grises… c’est de folie furieuse, du moins pour ce que je sais, ou plus exactement pour ce je crois savoir…
      Promis, juré ; je suis en train de poser un réservoir gravitaire à eaux noires, je vous ferais un petit dossier ici…
      Il faudra trouver un titre, et… une rubrique ou le ranger… : confort à bord, ou arnaque à tous les étages ???
      Michel

    NB un lien vers le dossier STW : http://www.stw.fr/forumstw/quest_an...

    Répondre à ce message

    • Les procédés électro chimique de type électro-San n’apporteront rien, dans le cadre d’une réglementation zéro rejet.

      Les effluents ainsi traités sont sensés être neutres d’un point de vue bactériologique, mais... ça ne change pas la couleur ! :-/

      _/)

      Répondre à ce message

      • Sauf si les vannes sont plombées et le réservoir marqué au fluo...
        Michel

        Répondre à ce message

      • Bonjour

        Retour d experience

        Sur mon precedent bateau j etais equipé d un systeme Electro scan acheté aux USA,a conditions de le détartré tous les deux ans l appareil a fonctionné parfaitement durant quinze années,je ne connais pas la suite j ai vendu le bateau Je n ai jamais reusit a savoir si j etais en conformité avec la réglementation concernant les eaux noires donc j ai installe sur mon nouveau bateau un reservoir qui ce vidange par gravité Seul PB avec Eletro Scan c est la consommation electrique et le bruit mais vous pouvez utilisé les toilettes sans faire fonctionné le systeme ce qui etait mon cas en navigation l etiquette en face avant du produit est a mon avis un leure vis a vis de la réglementation mais il serait interessant de creuser le sujet pour les amis possedant ce type de materiel
        Je voudrai complété l information concernant l usage de la carte a puce (blue Sea) qui est demandé pour la vidange des eaux noires et du dépot en bidons des huiles de vidange ,j ai fait l expérience il y a quinze jours en Turquie marina de Kas ;le preposé a la marina pour la récupération des huiles a enregistré dans le computer les info de ma carte a puce ainsi que la nature de déchet et la quantite ;je n ai rien payé Il peut vous etre demandé le nombre de passagers a votre bord qui pour nous est noté sur notre permi de circulation (transit log) et qui est repri sur la carte a puce ;je resume nous sommes surveillé et les PV peuvent pleuvoir
        Amicalement La Marie Pierre

        Répondre à ce message

    • Ok Michel,
      je savais bien que tu répondrai à mon interrogation et les choses paraissent claires et compliquées à la fois. Donc j’oublie Electro scan et j’attends ton article sur ta future galère pour la pose de ta cuve à eaux noires sans même osez penser à celle des eaux grises ...ça promet ! Pour l’éventuelle solution des poti pota ta réponse signifie-t-elle que le flicage informatique mis en place impose de facto l’obligation de posséder tout l’arsenal eaux noires/eaux grises à bord ? et surtout élimine définitivement les Poti Pota d’une possible adéquation avec la loi sur les eaux noires ? C’est ça qui m’intéresse de savoir : utiliser un chiot transportable à réservoir intégré que l’on peut vidanger au port est-il légalement possible en Grèce et en Turquie actuellement ?

      Répondre à ce message

      • Oui… C’est problème ‘’emm…dant’’ il faut bien le dire
        Un sentiment partagé par ici, est que généralement pour nos voiliers menés en couple, la charge écologique en mer est très faible et en adéquation avec les moyens naturels de régulation, les UV n’étant pas des moindres
        Un bémol : celui des médicaments, et des antis biotiques en particulier. Là nos bateaux de petits vieux, peuvent peser sur l’éco système. Le Poti Pota que l’on s’imposerait à vidanger soit dans une marina, soit dans les toilettes d’un bistrot, reste une réponse intelligente. Elle règlerait aussi le problème moral du voisinage dans des mouillages isolés. C’est vrai que c’est moyennement sympa que de produire des étrons sous le nez de voisins qui prennent leur petit déjeuner dans leur cockpit… Sans parler des créatures de rêve que se baignent dans l’eau turquoise… quoique… le voisin est un gros dégeulasse…

        • Mais… si Poti Pota est une solution intelligente, elle n’est pas règlementaire ici (en Turquie).
        • A mon avis, la Grèce confronté hélas, à d’autres problèmes n’imposera pas de règles contraignantes… sauf si un petit malin, gestionnaire d’une grosse société européenne de traitement écologique, débarque avec les dossiers, le matériels, les factures et… les aides européennes… pour convaincre le grecs.. à s’endetter et à qui il ne resterait qu’à rembourser les soldes de factures encaissées par… les sociétés européennes … ce qui s’est déjà vu… mais en l’état le risque est faible
        • J’exagère un peu, mais, il y a de çà… La solution intelligente, et la moins onéreuse à mon avis est l’installation d’un réservoir de stockage gravitaire, permettant soit de vidanger au large, soit de venir vidanger par aspiration dans une unité de traitement à terre…
        • Le flicage électronique à terre, par carte à puce, s’essoufflera à mon avis. Ce n’est pas dans la mentalité des turcs, nomades par nature…
        • Le traitement des eaux grises, et son installation ingérable sur les voiliers anciens (même modernes) tombera à l’eau aussi. Les turcs sont pragmatiques : si çà ne le fait pas… on fait pas.. Restera cependant le problème de l’évacuation des eaux grises dans les ports et les baies à espace restreint… Là les mesures peuvent être contraignantes (sous la pression en particulier des restaurateurs !!!)
          Michel

        Répondre à ce message

    • bonjour

      Dans un article parue il y a six mois dans PTP j avais fait une description de mon instalation eaux noires et grises J ai testé le montage en mer et tout fonctionne parfaitement Je dois precisé que la hauteur entre le bas de la pompe des WC est le haut du reservoir tampon est de 130 cm avec le colle de signe,pour les eaux grises j ai une derivation sous le siphon de l evier avec robinet,lorsque j e vide l evier j utilise un bidon amovible,j ai testé et sa marche J ai investi dans le tuyau des toilettes en achetant du tuyau Vetus de 38 mm de diametre interieure La mise a l air libre du réservoir ce fait sur la coque avec un passe coque et une vanne ,je n ai pas monté de filtre je vairai a l usage
      Christian La Marie Pierre/o

      Répondre à ce message

    • bonjour Michel

      Tu veux dire ,toilettes a tous les étages avec bornes pour payé comme sur les parkings et en plus la pesée Soyons serieux et revenons au sujet des eaux noires ;il existe de nombreux produits sur le marché pour désinfecter le tanck et la tuyauterie ,personnellement j utilise de la javel,ce produit me semble efficace mais un peu dangereux a stocké donc j utilise des pastilles que je ramene dans mes bagages de france ; je cherche une autre solution ? genre produit qui ce trouve partout a moindre prix Michel tu devrais le jour ou tu auras du temps libre faire une synthese sur le sujet eaux noires et grises avec photo ,shema ,.reglementation,prix des materiaux ,montage etc ,pourquoi pas un tutorat !
      Merci La Marie Pierre

      Répondre à ce message

      • Oui je vais faire çà... oui mais là j’ai vraiment le feu au lac... je carène samedi... après je prépares le bateau et je file sur Kas ; dans le vieux port hein... si je croise un alsacien méridional, et ce ne serait pas étonnant...on travaille sur le dossier ;-)
        Michel

        Répondre à ce message

      • Attention, les « pastilles de javel » sont du dichloroisocyanurate de sodium. Lorsque ces pastilles sont dissoutes dans l’eau, le dichloroisocyanurate de sodium réagit avec l’eau pour donner de l’hypochlorite de sodium et de l’acide cyanurique.

        J’ai constaté que ces pastilles dans leur bocal d’origine stocké dégagent un gaz très corrosif (en fait, je pense que c’est du chlore) pour les métaux à proximité (exactement comme de l’acide chlorhydrique mal fermé).

        Ca ma déjà coûté à terre deux jeux de charnières de meubles de salle de bains transformés en tas de rouille en quelques semaines !

        Attention au lieu de stokage !

        Répondre à ce message

      • Remarques que l’eau de javel existe sous forme alimentaire (stérilisation des biberons des bébés) et non alimentaire. La présentation « pastille » est le plus souvent non alimentaire, mais pour l’usage que tu envisages ...

        Celle pour stériliser les biberons des bébés se trouve très courrament en pharmacie mais dans certains pays (Italie, Sicile) il faut une ordonnance
        Je ne suis pas 100% certain que la présentation pastille soit autorisé dans les bagages avions en soute, et suis près à parier gros que la présentation liquide est interdite

        Répondre à ce message

        • Les deux sont interdits en bagages :
          http://www.airfrance.fr/FR/fr/commo...

          eau de javel et chlore (donc pastilles) nommément cités....
          Noter que les fusées de détresse sont aussi interdites. Par contre les armes et munitions sont autorisées.... mais pas les pistolets factices !

          Répondre à ce message

        • Merci les Amis

          Vous avez mis le doigt sur un PB de transport avion avec les pastilles de Javel ,je n avais jamais pensé au PB Les crustacés vivants sont aussi interdit en soute,j ai ete obligé de les faire cuire le jour ou j ai pris l avion a Rodrigue et depuis je fais attention au contenu des bagages
          J ai trois solutions pour désinfecté les cuves :rien faire juste un rincage a l eau douce,vivre dangereusement avec la Javel a bord ou acheter chez le ship du coin la solution dite ecologique au prix du Champagne
          Merci de vos réponses,je vai faire attention et promis je stockerai que du raki a mon bord
          Christian de La Marie Pierre

          Répondre à ce message

          • J ai trois solutions pour désinfecter les cuves :rien faire juste un rincage a l eau douce,vivre dangereusement avec la Javel a bord ou acheter chez le ship du coin la solution dite ecologique au prix du Champagne

            • L’été je ne fais rien et je bois l’eau de l’outre ;
            • avant l’hivernage (== visite toutes les 6 semaines) j’ajoute parfois (dosage à retrouver) un peu de javel alimentaire. C’est pour ça que j’avais attiré ton attention sur l’existence de javel non alimentaire, à éviter pour cet usage ;
            • le champagne, je le bois entre potes et le ship je l’engraisse autrement.

            Le propriétaire précédent hivernait ses outres pour 6 mois au vinaigre non balsamique avec rinçage copieux au printemps, pour les algues.
            Mais je dois préciser que je n’ai jamais eu à subir de bateau où la situation aurait dégénéré

            Répondre à ce message

            • ... pour les algues

              Contre les algues, il faut simplement... de l’obscurité ! Mon réservoir d’origine de 500 litres était dans la quille au dessus du lest.

              Le bateau est en acier, le revêtement intérieur était simplement du lait de ciment directement appliqué sur l’acier ! J’ai bu de son eau stockée depuis plus de deux ans, aucun souci.

              C’est le dessus du réservoir qui s’est corrodé par l’extérieur, et ce grand réservoir étant très bruyant lorsque à moitié plein (ou moitié vide) en navigation malgré des cloisons internes, j’ai fabriqué quatre réservoirs séparés en polyéthylène épais de 6 mm et noir ! Aucune lumière ne peut ainsi permettre la prolifération d’algues...

              Le lait de ciment du réservoir d’origine où sont installés les quatre nouveaux réservoirs est toujours intact, depuis... 1966 ! |-)

              _/)

              Répondre à ce message

  • En d’autres termes , y a -t-il une autre solution que ces Put...!!! de vacheries de cuves à Merd...!!!:’-(

    Répondre à ce message

  • Super clair Michel, merci beaucoup, j’attends avec impatience la suite des évènements ...et me réjouis aussi de constater qu’à bord des « bateaux de petits vieux » il y a encore des êtres humains capables d’indignation et de questionnement vis à vis d’une situation grecque que je considère personnellement comme un pur hold-up et un crime impardonnable à l’instar du Portugal et de l’Espagne d’ailleurs.Je ne veux pas faire de politique ici, ce n’est pas le lieu, mais je suis entièrement d’accord avec toi et j’ai hâte de me rendre là-bas pour découvrir la réalité de ces pays magnifiques...en essayant de ne pas trop polluer leurs côtes.

    Répondre à ce message

  • 27 mars 2013 18:13, par yoruk écrire     UP Animateur

    Je l’avais promis pour Thierry (Grietick ), ci-joint un petit document sur les zones relativement tranquilles entre Rhodes et Antalya
    Au lien ci-dessous, ceux que çà intéressent pourront télécharger 25 WP documentés qui s’afficheront sur tout programme de navigation sachant lire les fichiers GPX (dont bien sûr OpenCPN).
    Beaucoup de bruits et de rumeurs infondées circulent actuellement autour de cette règlementation. Vous trouverez parmi les WP, un POI traitant du sujet.
    Sinon :

    • 21 poi’s pour les points relativement tranquilles
    • 3 donnant la météo en ligne pour le large
    • 1 donnant accès au site officiel et aux textes actualisés fin 2012 (en turc en anglais, et une partie en français

    Cordialement
    Michel

    http://www.eauxturquoises.fr/oturq/...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales