image
image
image

Votre IP : 54.224.100.134
Dernier ajout : 21 avril
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > En navigation > Météorologie > XyGrib

Rubrique : Météorologie

__________________________________________________________________________________________________________________

XyGribVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 10 avril, (màj 11 avril) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: météo , navigation_divers , logiciels

XyGrib v 1.0.0 clone de zyGrib 8.0.1

Ou plus précisément, une mise à jour de ZyGrib, cloné et reprenant les données de ce programme resté figé depuis fin 2016. Sous licence GNU GPL v3 Voir le site

Présentation

  • Ce qui reste inchangé
    • Le programme reste un lecteur de fichiers grib et permettant la visualisation des données hors connexion pour analyser des modèles de prévisions numériques a priori ou a posteriori.
    • XyGrib est développé et fourni comme un logiciel libre sous licence GNU GPL v3.
    • Actuellement disponible en version beta pour Windows, Il sera très rapidement disponible sous Linux (Debian/Ubuntu et d’autres), ainsi que pour Mac OS X. Le co de source est disponible permettant à chacun de le compiler et d’obtenir le binaire dans la distribution de son choix ; il y a déjà un binaire (AppImage, qui fonctionne sur plusieurs distribution Linux - voir appimage.org). Le binaire pour OS Mac n’est effectivement pas encore disponible. Pour ce qui est du paquet Ubuntu/Debian, les concepteurs réfléchissent à une méthode efficace pour faire les paquets, si véritablement c’est nécessaire en plus du binaire AppImage). Les versions pour tablettes qui seront aussi libres et gratuites, contrairement à d’autres produits seront développées un peu plus tard. La priorité est d’avoir un serveur permettant d’obtenir à la volée des données provenant d’autres modèles que le modèle GFS disponible dans zyGrib
    • Le logiciel garde les mêmes fonctions que Zygrib, y compris les formats de lecture des fichiers Grib
    • La page d’accueil offre la même présentation
  • Ce qui va changer
    • La présentation du site
    • Le développement d’un forum actif propulsé par l’équipe OpenGribs’ Team . Il faudra s’inscrire au forum
    • La volonté de développer un lecteur phare libre (open source) des fichiers au format grib, et outil de visualisation des modèles numérique de prévision météo.
    • L’offre, du code source, des versions compilées pour toutes les plateformes et tous les appareils.
    • Fournir des GRIB libres et gratuits à la communauté des utilisateurs qui mérite des données de qualité. L’offre actuellement proposée sur le site jumeau OpenSkiron.org va être étendue tout en gardant le même esprit. La parenté est évidente si l’on considère les graphisme des deux sites. Mais aussi la complémentarité entre le développement de Gribs WRF très performants, et les moyens d’affichage de ZyGrib. voir note [1]
    • Soutenir la communauté des utilisateurs à la fois sur l’utilisation de XyGrib et sur les questions liées aux fichiers grib et aux modèles de prévisions numériques. Nous espérons développer une communauté active et impliquée sur notre nouveau forum.

Les moyens

Principales caractéristiques de XyGrib ; XyGrib permet de visualiser des données au format grib version 1 et 2 provenant de diverses sources (différents modèles numériques de prévision). XyGrib sera adaptés au fur et à mesure que de nouvelles sources seront disponibles. Les principales fonctionnalités de XyGrib sont les suivantes :

  • Visualiser la météo en superposant des données sur une carte pour créer des cartes météo à la volée.
  • Créer une animation temporelle (fonction des pas de temps des fichiers grib) des cartes météo.
  • Extraire de multiples valeurs météorologiques à tout moment et à toute heure de la modélisation.
  • Afficher un tableau de données en fonction du temps pour un point donné.
  • Afficher un graphique de données (météogramme) en fonction du temps pour un point donné.
  • Afficher les données de surface et d’altitude.
  • Afficher une prévision de sondage atmosphérique sur les diagrammes thermodynamiques SkewT.
  • Ouvrir et lire les fichiers Grib précédemment téléchargés à partir de sources diverses.
  • Télécharger de manière interactive des fichiers Grib personnalisés depuis le serveur zyGrib GFS Grib.
  • Télécharger et afficher des données IAC (fleetcode) montrant les isobares et les fronts dans le nord de l’Atlantique.

Les cibles de visualisation

XyGrib permet de visualiser les données météorologiques suivantes :

  • Pression atmosphérique au niveau de la mer
  • Vent à 10 m du sol
  • Rafales de vent en surface et à 10 m
  • Température à 2 m du sol
  • Températures mini, maxi à 2 m du sol
  • Humidité relative à 2 m du sol
  • Cumuls de précipitations (mm/h)
  • Couverture nuageuse (%)
  • Point de rosée à 2 m du sol
  • Altitude de l’isotherme 0°C
  • Neige (hauteur et risque de chute)
  • CAPE (convective available potential energy) et CIN (convective inhibition)
  • Réflectivité composite simulée RADAR (db) Voir note [2]
  • Données en altitude (vent, température, théta-e, altitude géopotentielle, humidité relative) aux niveaux 925, 850, 700, 500, 300 et 200 hPa
  • Prévisions de sondages atmosphériques sur des diagrammes thermodynamiques SkewT-LogP (Emagramme 761)
  • Vagues : hauteur, direction, période, probabilité des déferlantes, pour les vagues du vent, significatives, maximales, primaires, secondaires et pour la houle
  • Courants marins

A noter que les données mentionnées ne sont pas présentes dans toutes les sources de fichiers GRIB

Téléchargement logiciels

Trois options

  • Charger la dernière version release du programme XyGrib
    • Comme ZyGrib, il se décompresse dans le même répertoire
    • A la différence de zyGrib, il n’est pas prévu de sous répertoire de classement des Gribs téléchargés. il faudra en créer un dédié. On peut avoir intérêt à le créer hors du répertoire XyGrib, ce qui préservera l’archivage, en cas de mise à jour du programme XyGrib
  • Charger des cartes plus détaillées
  • Charger des modules de traduction

Télécharger des fichiers grib

La qualité d’un lecteur/visualiseur de fichiers grib dépend de la qualité des fichiers grib qu’il peut lire. L’inverse est également vrai, à savoir que la qualité d’un fichier grib provenant d’une source particulière n’est révélée que si le lecteur et visualiseur de fichiers grib est de qualité.

Plusieurs nouvelles sources de données au format grib sont devenues disponibles, suite à l’entrée en vigueur de la législation de l’Union Européenne concernant l’accès à toutes les données produites par les organismes gouvernementaux. La plupart de ces données ne sont pas facilement utilisables et nécessitent un travail préliminaire pour les rendre accessibles à l’utilisateur non informaticien. C’est le but de ce site de mettre à disposition des données météorologiques directement utilisables pour réaliser une prévision ou une analyse a posteriori.

Il y a actuellement 2 méthodes pour obtenir des fichiers au format grib.

  • Fichiers préparés
    Cette approche répond à la demande d’un public bien ciblé. Le fournisseur décide pour chaque fichier au format grib mise à disposition, de zone couverte, de l’échelle de temps retenue et des variables incluses. Les fichiers mis à disposition doivent être téléchargés, puis ouverts avec un lecteur et/ou visualiseur de fichiers au format grib. Ce qui était le cas de ZyGrib, téléchargeant automatiquement les GFS/NOAA, et plus récemment capables de lire les gribs OpenWRF et OpenSkiron, qu’ils fallaient télécharger séparément
  • Sources de fichiers au format grib libres et ouverts (opendata) compaptibles avec XyGrib
    • Modèle openWRF avec une résolution de 12km et 4km, produits par openSkiron et dispponible sur openSkiron
    • Modèle openSkiron Gribs avec une résolution de 11km produits par l’université d’Athène et disponibles sur openSkiron
    • Modèle ICON EU NEST Gribs avec une résolution de 7km produits par le service métérorologique allemand (Deutsche Wetter Dienst - DWD) et disponibles sur openSkiron
    • Modèle GFS avec une résolution de 4km resolution (wind only), produits par Météo Consult et disponibles sur Météo Consult
    • Modèle Arpege avec une résolution de 0.5° (mondial) et de 0.1° (Europe) produits par Météo France et disponibles sur Météo France
    • Modèle Arome avec une résolution de 0.025° et 0.001° produits par Météo France et disponibles sur Météo France
    • Modèle Harmonie avec une résolution de 2.5km produits par l’institut royal néérlandais des Pays-Bas (Koninklijk Nederlands Meteorologisch Instituut Netherlands - KNMI) et disponibles sur Euros Zeilen
    • Modèle Hirlam avec une résolution de 5km et courants de surface produits par l’institut météorologique norvégien et disponibles sur Yr
    • Courants de surface produits par l’agence fédérale allemande maritime et hydrographique (Bundesamt für Seeschifffararht und Hydrographie - BSH) et disponibles sur BSH (en ftp)
    • Courants de surfaces produits par Iberia-Biscay-Ireland Monitoring and Forecasting Centre (IBI-MFC) et disponibles entre autres sur MyOcean
      Cette liste n’est pas exhaustive et sera complétée au fur et à mesure de la découverte de nouvelles sources et de la possibilité de les lire avec XyGrib.
  • Fichiers créés à la demande
    • ZyGrib possède une fonction interne permettant de créer à la volée un fichier au format grib du modèle GFS et de le télécharger. Le serveur supportant cette fonctionnalité a été développé par Jacques Zaninetti (zygrib.org).
    • XyGrib maintient cette possibilité en utilisant le service du serveur Zygrib, dont l’activité se poursuit grâce au travail fourni par Jacques.
  • Développement à venir :
    L’objectif est de créer de nouveaux services, sur de nouveaux serveurs, permettant de créer à la volée des fichiers à partir d’autres modèles numériques fournis par d’autres sources mettant à dispositions des données météorologiques. Les versions futures de XyGrib permettront d’utiliser ces services.

s/y Laorana, Riposto, avril 2018

 


[1] Ce qui a été compris très vite et largement décrit dans de nombreux articles sur PTP. Voir cette rubrique : http://www.plaisance-pratique.com/-...

[2] Un nouvel indice d’instabilité, outre CAPE et CIN connus sous ZyGrib, XyGrib propose un nouveau paramètre météorologique connu sous le nom de « Simulated Composite Reflectivity ».
C’est l’image radar du modèle, telle que prédite dans le futur, prévoyant une activité de convection sévère. Cette prévision de convection est difficile, car les modèles hydrostatiques globaux ne sont pas capables de la simuler. Ils ne peuvent qu’impliquer son existence basée sur la stabilité de l’atmosphère.
On peut télécharger des données d’altitude pour la température et l’humidité relative en plusieurs couches, puis les analyser dans un diagramme thermodynamique Skew-T. facile pour les experts mais pas pour l’utilisateur moyen.
Alternativement, nous pouvons utiliser des indicateurs monocouches composites tels que CAPE, CIN ou Lifted Index. Ce sont des indicateurs assez simples et légers à charger, mais cela ne montre que le potentiel de convection. Cela peut arriver ou non.
Par contre, les modèles régionaux (de zone locale), modèles non hydrostatiques sont capables de résoudre la convection lorsqu’ils sont exécutés à des résolutions plus élevées (principalement 4 km et moins). Ces modèles peuvent faciliter la compréhension des risques d’instabilité qui conduiront effectivement au déclenchement de la convection.
Avec une réflectivité radar simulée. La réflectivité est déterminée par la quantité et le type d’eau dans l’atmosphère. Exemple : La grêle provoque des valeurs élevées de réflexion, or quand et où la grêle existe-t-elle ? Là où il y a une forte convection (comme au milieu d’un cumulonimbus).
Règle empirique - valeurs de 45 ou 50 dB et plus, des orages moyens ou d’autres événements convectifs plus importants.
À ce moment, il semble que seuls les fichiers OpenWRF Grib incluent la réflectivité.
Voir le détail dans le forum : https://opengribs.org/fr/forum/grib...

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

11 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 10 avril 19:35, par yoruk écrire     UP Animateur

    À PROPOS D’ICON GRIBS
    Le service météorologique allemand DWD offre désormais un accès gratuit aux gribs générés par son modèle numérique spécifique. Ces Gribs, du modèle global ICON, couvrent des données atmosphériques pour toute l’Europe. La résolution de la grille est de 7 km. le pas est d’une heure à l’horizon de 78 heures, puis de 3 heures jusqu’à 120 heures.

    Gribs sont mis à jour deux fois par jour pour les heures de référence 00z et 12z. Les fichiers mis à jour doivent apparaître entre 4 et 5 heures après l’heure de référence.

    Les gribs sont pré-découpés par zones de navigation homogènes. Ils comprennent également des données de vagues provenant du modèle européen DWD à résolution similaire.

    Les gribs, au format GRIB2, avec une compression Jpeg interne, se décompressent automatiquement. Ces gribs peuvent actuellement être lus par le plugin Grib pour 0penCPN et qtVlm. Il est porobable que ScanNav sait les lire aussi, à vérifier...

    Ils se téléchargent sur le site OpenSkiron à cette adresse : http://openskiron.org/en/icon-gribs

    Données lues :
    Les GRIBs ICON incluent les données suivantes :

    • Vent à 10m (vitesse et direction)
    • Rafales à 10m
    • Pression corrigée MSL
    • Précipitations accumulées
    • Couverture nuageuse totale
    • Humidité relative
    • Température de surface
    • Hauteur significative des vagues
    • Hauteur de la houle
    • Direction de la houle
    • Période de houle
    • Hauteur des vagues du vent
    • Direction des vagues du vent
    • Période des vagues du vent

    Premières impression favorables

    • L’homogénéité des zones
    • Deux éditions journalières
    • La finesse de la définition à 7 km
    • La couverture du pas horaire sur 78 heures, poursuivie d’un pas de 3 heures sur 42 heures
    • L’homogénéité et la simplicité des prédictions de vagues et de houle, en hauteur, direction et période

    Impressions défavorables

    • Le poids des fichiers à télécharger : 20 Mo
    • L’absence de lecture des courants de surface

    Références
    On a pu tester les gribs ICON depuis assez longtemps, sur le site Windy qui les propose uniquement en lecture, en option aux GFS et ECMWF.
    Sur une zone sensible, en proximité del’Etna (3.300 m). Leurs prédictions se sont toujours présentées comme les meilleures. Le fait de pouvoir les télécharger et de pouvoir les lire à postériori, est un avantage certain

    Michel à Riposto

    JPEG

    Répondre à ce message

    • Et les GFS, complètement dépassées en parcours côtier montagneux. Ils gardent cependant toujours de l’intérêt

      Sur de long parcours océaniques, en particulier, où leur poids permet des téléchargements satellitaires, et où leur tenue en historique permet de voir venir les mauvais coups

      La tenue en historique des GFS, même en navigation côtière, permettra aussi d’anticiper et de pouvoir développer une stratégie qu’il faudra affinner avec les WRF.

      C’est net sur cette image : pour les GFS, l’Etna n’existe pas...

      JPEG

      Répondre à ce message

      • Pourquoi, il faut remercier XyGrib de développer ZyGrib...

        Parce qu’il a permis, le premier, la mise en valeur des fichiers WRF, ceux de OpenWRF en particulier. Et ce sont eux qui boosterons les développement à venir. Voir l’image jointe, où l’affichage XyGrib met parfaitement en valeur des données très localisées.

        Une lecture rapide et légère, pourrait montrer une navigation musclée et sportive, en faisant du Nord, vers Reggio Calabria. Or on va trouver, certes 20 noeuds de vent venant du SW... On sera grand largue, rien que du bonheur, sauf que :

        On va se frotter à un courant contraire de près de 2 noeuds, portant bêtement au 213... Vent contre courant, alors...

        Il faudra passer par une mer croisée et courte : vagues de la houle, gentillette et portant au 148 et croisant les vagues du vent portant au 198 pas trop creuses : 50 cm, mais... avec une période de 3 secondes... Et ça, c’est le chaudron infernal. Il faudra passer en force, avec des risques de casse matérielle, et de toute façon, l’équipière de mauvaise humeur... On dira, cerise sur le gâteau...

        Voilà ce que permet le développement XyGrib sur des données OpenWRF... Merci à eux...

        Michel, à Riposto, et qui a déjà donné !!!

        JPEG

        Répondre à ce message

      • Comme tu le rappelle, les « globaux » font des prévisions à assez longue échéance, bien utile lorsqu’on sait que dans une semaine on doit rendre le bateau de loc. C’est l"utilisation phare que rappelle la revue de la SNSM dans sa dernière livraison.

        Et, à ma connaissance, sans « globaux » pas de « locaux » et autres « non hydrostatique » d’échelle tellement fine qu’ils est impossible de les faire tourner au niveau du monde entier (aka « global »). A ma connaissance, ces « locaux » fonctionnent toujours sur un domaine ... local dont les condistions initiales aux frontières du domaine sont définies par le modèle global.

        Enfin, c’est dans des modèles globaux qu’on fait l’assimilation des données issues de capteurs non conventionels tels (entre autre) que la détection des vents par satellite et qui assurent des prévi - qui ont fait un gigantesque bond depuis 2000 - dans l’océan indien, le pacifique sud et autres coins peu hospitaliers et très dépourvus de stations d’observations conventionnelles avec chalet peint en blanc et pelouse bien verte ;-)

        Répondre à ce message

    • il est probable que ScanNav sait les lire aussi, à vérifier...

      Eh non, Scannav ne les lit pas :( Pour l’instant,
      j’ai averti le concepteur :)
      Robert

      Répondre à ce message

    • J’explore les fichiers ICON auquel je n’avais pas accès l’année dernière.
      Mais fixé à Licata je ne peux pas vraiment voir l’influence du relief sur la météo.
      Il faudra vérifier cet été en navigation
      La lutte va être chaude entre Arpège, WRF et ICON
      J’utilise fréquemment Arpège pour des routages de plus de 2 jours, car il a l’avantage de pouvoir couvrir un large zone (avec un abonnement Squid), par exemple une traversée Sicile - Cyclades, avec une résolution de 9km , un step d’une heure sur 5 jours. Mais il n’est pas non-hydrostatic et ne tient quasiment aucun compte des conditions locales. Mais pour une traversée, on s’en moque un peu.
      Icon et Openskyron-WRF sont tous les deux non-hydrostatic, tiennent compte des conditions locales, mais WRF est handicapé par sa faible étendue, 2 jours, et sa mise à jour seulement quotidienne et relativement tardive le matin (ce qui empêche des départs avant l’aurore comme je les aime).
      ICON semble tenir la corde avec sa mise à jour deux fois par jour, sa plage de 5 jours, et les prévisions de vagues et houle. Mais pour l’instant la diffusion est aussi tardive 5h20 UTC, ce qui ne facilite pas non les départs. En été en Méditerrannée, il fait jour bien avant la diffusion.
      L’idéal serait que Xygrib puisse charger plusieurs fichiers sur la même carte, par exemple pour quelqqu’un se rendant de Sicile vers les Ionniennes en longeant les côte de Calabre, l’association des prévisions Sicile et Ionian sur la même carte serait intéressante
      N’enterrons pas non plus le modèle GFS, il est le seul à nous donner des prévisions à plus de 5 jours, permettant de planifier des périples plus longs.
      Robert, à Licata

      Répondre à ce message

  • 11 avril 06:07, par yoruk écrire     UP Animateur

    MàJ du 11/04/2018

    Nous avons corrigé, quelques imprécisions
    Michel

    Répondre à ce message

  • 19 avril 19:05, par pacolarame écrire     UP Animateur

    Bonne nouvelle.

    La version Mac de Xygrib est désormais disponible.
    L’installation est parfaite, sur le mode habituel en .pkg.
    L’ application fonctionne immédiatement.

    Le paquet de cartes - facultatif- arrive en mode compressé .zip
    J’ai décompressé sans difficulté avec l’appli « The Unarchiver »

    (Pour mémoire, la version 8.0 et suivantes de Zygrib n’étaient pas compatibles depuis plusieurs mois avec les dernieres versions de l’OS Sierra et High Sierra. Le problème est donc résolu.)

    Francois

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales