image
image
image

Votre IP : 3.80.85.76
Dernier ajout : 10 décembre
Visiteurs connectés : 23

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Méditerranée occidentale > Le Castella

Rubrique : Mouillages et ports Méditerranée occidentale

__________________________________________________________________________________________________________________

Le CastellaVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2015, (màj 20 novembre) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Cet article est géolocalisé.

Italie / Calabre / Le Castella

38 54.4666 N 017 02.0140 E
24IT,IIM,graph,24

Approche

  • Approche du large
    Délicate, en proximité du port. Le Castella réduit de 20 milles, la longue route entre Crotone et Rocella Ionica.
    • Venant de Crotone, par l’ouest, on parera les cap Colonne et Rizzuto, clairs de tout danger, en respectant trois zones d’exclusion « A » (navigation et mouillage interdits).
    • Venant du Sud, il faudra parer les hauts fonds de la Secca di Castella et une épave réputée non dangereuse pour la navigation

 

  • Approche des passes
  • Dans tous les cas exclue, par gros temps de NE à SE
    • On cible l’extrémité N du môle du port de pêche, en contournant très largement les haut fonds débordant au SE la presqu’île de la marina « Capo di Rizzuto ». On trouvera très vite 5 m d’eau, puis moins, entre la pointe Nord du môle et les hauts fonds de la presqu’île.
    • Nouveau port de pêche : peu de place, peu d’eau rapidement vents l’ouest. J’ai vu un voilier à couple d’un chalutier tout à l’extrémité interne du môle... mais les pêcheurs ici, n’ont pas une bonne réputation d’accueil.
    • Marina : on ne la voit pas, mais on aperçoit les mats. En faisant prudemment de l’Est (les fonds remontent très vite à 2/3 m), on finit par apercevoir l’étroit chenal menant à la marina. On vire vers ce chenal dès qu’on la dans l’axe. En serrant plutôt la presqu’île, on aura 2 m d’eau dans un chenal large de 15 m.
  • Appel VHF : pas de veille

 

Les ports de Le Castella

Depuis le môle Est, en regardant vers la marina Capo di Rizzuto, au nord. Au premier plan le petit port de pêche, et son petit épi, puis derrière, la passe peu profonde vers la marina.

  • On trouve deux ports, sous le village.
    • Le vieux port au nord, aujourd’hui“ Marina Capo di Rizzuto”, caché masqué par des falaises rocheuses, probablement utilisé comme abri naturel depuis toujours
    • Au sud, un port artificiel récent, dédié à la pêche côtière. Fort heureusement, son môle protège le vieux port des vents de sud.
    • A l’ouest du promontoire, la forteresse aragonaise, sur une île reliée au continent par une digue empierrée au nord, devait aussi offrir un abri pour des barques que l’on pouvait tirer à terre

Faux amis

 
Si vous naviguez avec des guides anciens, méfiez vous, vous risquez, comme nous en 2001 de passer à côté du vieux port, et pour cause !!! Le chenal très étroit, enchâssé dans des falaises rocheuses, ne se voit qu’une fois dessus.

  • Rod heikell est un faux ami dangereux ici
    • à gauche : Imray édition de 1991
    • au centre : Imray édition de 2011
    • à droite : Situation réelle de la marina 2015

 

  • Kit de téléchargement des cartes locales, et de la trace ” (zip), Format KAP pour les cartes et GPX pour le WP et la trace. Sous la seule responsabilité de l’utilisateur, ce ne sont pas des outils de navigation, ils ne doivent servir qu’à titre pédagogique
    Zip - 488 ko

 


Marina Capo di Rizzuto

  • En principe les bateaux de passage s’installent immédiatement a gauche, dans l’angle SW. Peu d’eau et peu de place, on mouille sur pendille. C’est la première des photo ci contre
  • On peut trouver de la place, mais c’est un hasard, sur le quai immédiatement à droite en sortie du chenal ou sur la face sud du ponton faisant face au chenal. Toujours avec peu d’eau et en veillant à l’inextricable bordel de bouts flottants un peu partout.

 

Le port de pêche

  • Très peu d’eau, très vite. Même s’il semble y avoir des places disponibles, elles seront récupérées dans la soirée au retour de pêche des petits chalutiers.
  • Le fond du port, à l’ouest bordé de hauts fonds, est inabordable, par manque de profondeur et par manque de place
  • L’épi au nord occupé de façon permanente par les petits chalutiers, son ’extrémité, empierrée, doit être évitée
  • L’intérieur du môle Est et Sud-Est, est réservé au plus grands des chalutiers, qui viennent y faire leur débarque. Se mettre à couple doit exiger des trésors de diplomatie
JPEG
  • Selon les locaux, la zone comprise entre les l’épi et le môle est affecté par le ressac des mers fortes levées par des vents d’Est à SE

Réparation, entretien et services

  • Zone technique : à vérifier
    • Chantier, pas de référence (nov 2015),
    • Un shipchandler axé pêche de plaisance
    • Rien d’organisé pour les bateaux de passage. On doit pourtant au minimum trouver du carburant
  • Services
    • Approvisionnement limité et difficile. On est vraiment en calabre
    • Marché : à vérifier
    • Confort : eau et électricité aux pontons, mais les bornes sont occupées
    • Accès internet-wifi : rien en proximité. On capte bien la 3G (Vodafone)
    • Restaurant, bars et pizzeria : en ville

Clearance

  • Rien ici

Général

Mouillages forains

  • Mouillages en Proximité
    • Le mouillage sous la forteresse aragonaise.
    • C’est évidemment tentant, mais probablement risqué, avec des fonds de tenue incertaine... Un mouillage de beau temps pour dériveurs intégraux ou catamaran !!!

 
 

  • Les mouillages du Cap Rizzuto
    • A 2 milles dans l’E/SE de Le Castella, le cap offre deux bons mouillages, permettant un abri bien protégé des vents dominants en été, en changeant de côté du cap pour les vents de SW à SE par le nord. Avec de forts vents de sud, il faudra remonter sur Crotone, en pensant que le cap Colonne est en zone restreinte, mouillage et navigation interdits, tout comme pour la petite zone « A » au NE du cap Rizzuto.
    • Pour tout le reste, vous êtes en zone « B » restreinte uniquement pour les usages professionnels. Vous pouvez naviguer et mouiller.

Mise à jour sept 2018 : les bouées à l’ouest du cap Rizutto

JPEG - 249 ko
les bouées à l’ouest du cap Rizzuto
JPEG - 383.1 ko
Bouée W cap Rizutto 38 54.03 N 017 05.38 E
JPEG - 562.6 ko
Quai de débarquement en annexe W Rizutto

Les mouillages du cap Colonne - MAJ oct 2016/sept 2018

  • A l’extérieur de la zone “A” du cap Colonne, on trouvera des protections des vents de Nord ou de Sud
    • Pour les vents de Sud, il faudra mouiller à l’ouest de la zone protégée, au nord du cap. On doit aussi pouvoir y trouver des bouées d’amarrage.
    • Pour les vents de Nord, il sera difficile de trouver de bons fonds sur la côte sud du cap. Très rocheuse et encombrée des débris de ports vétustes, on y trouve quatre bouées, dont l’une à fait l’objet d’un CR de s/y Lysigée, dans les commentaires plus bas. Réputées payantes, mais, les habitués du lieu prétendent que personne ne passe faire les encaissements.
  • La cartographie est sommaire, mais cependant, les Navionics indiquent la présence de bouées et les dangers qui les entourent. C’est finalement bien plus visible sur les vues Google Earth. La photo du cata sur bouées est une màj sept 2018

 

Bouée au sud du cap, crédit photo : s/y Lysigée Le cap colonne, son phare et la colonne en regardant vers l’ouest une des balises délimitant la zone du cap colonne Au nord du cap colonne, les zone de mouillages sont à l’ouest

Ambiance

  • Agricole plutôt que maritime, Le Castella donne l’impression de tourner le dos à la mer. Loin de tout, elle est passé par des hauts et des bas. Parmi ces derniers, sont exposition stratégique aux raids ottomans a fini par la tuer
  • Elle se relève en s’appuyant sur un peu de tourisme maritime, grâce aux zones de protection maritime du cap Rizzuto. C’est un paradis pour les plongeurs.
  • La forteresse aragonaise, superbe sur sa presqu’île, bien restaurée, attire du monde...
  • Et puis c’est tout, le village semble mort, désespérément mort... Peut-être est ce du à la proximité de la puissante Crotone, ennemie et... protectrice depuis toujours.
     


Crédit photo : https://it.wikipedia.org/wiki/File :...

 

Histoire et culture


Histoire
Cette côte a été fréquenté par l’homme depuis l’antiquité. Fondée par des Achéens venus de Miskellos, vers le milieu du VII e siècle BC, qui y débarquent, et fondent l’ancienne Kroton. A cette époque déjà, Le Castella était une dépendance de Crotone.

 
La côte du “Capo Rizzuto” a été habité par d’importantes civilisations du passé, ceux de la grande Grèce en particulier, déterminant la position géographique favorable de la Calabre, à l’aube de son histoire lorsque, il y a plus de deux mille ans, les Grecs dominèrent le commerce de la mer Méditerranée.

 
Puis, la région est devenue essentiellement une terre de conquête. S’y succédèrent : Hannibal, en retraite, mais aussi les Normands, les Souabes, les byzantins, les angevins, les aragonais, surélevant les défenses au fur et à mesure, jusqu’à l’érection de la puissante forteresse, elle même attaquée par les ottomans, à tel point que la population a déménagé sur le continent, créant le petit village actuel.

 
Trace encore visible de ces combats, les tours de guets, dont celle bien conservée : Torre Vecchia di Capo Rizzuto, voir ci contre. En fait, et contrairement à d’autres régions maritimes, comme la Ligurie, la Calabre n’a jamais été en mesure de bénéficier de ses mers : ce qui est confirmé par le fait que quatre de ses cinq capitales provinciales sont situés à l’intérieur des terres..
On peut trouver là, une explication plausible au fait que Le Castella tourne le dos à la mer.

 
Culture

Ou plutôt, tournait le dos à la mer,” la création du parc naturel du Cap Rizzuto, retournant la tendance. Aujourd’hui, Le Castella est devenu un important centre d’activité touristique, axé sur le potentiel du parc naturel
 
La zone de protection marine « Capo Rizzuto » est divisé en trois zones de protection de l’environnement :

  • Zone A : est un domaine défini en tant que « réserve intégrale », où le système de protection est particulièrement limité et ne permet aucune forme de perturbation de l’environnement.
    • Y est interdit : la natation, la plongée, la navigation, le mouillage et la pêche.
      • Les visites guidées et seulement la plongée sans appareil respiratoire, régies par des associations officielles, sont autorisées.
    • Ces zones protègent un intérêt biologique, et une situation historique et archéologiques spéciifiques. Du cap colonne au cap Rizzuto, on trouvera trois zones « A », délimitées clairement par des balise jaunes :
      • La zone située au nord et à l’Est du cap Colonne
      • La zone située au cap Cimiti (Bosco Fratte)
      • La zone située au cap Bianco
  • Zone B : zone définie comme « réserve générale », s’étend du cap Donato, à mi distance entre Crotone et le cap Colonne jusqu’à Barco Vercillo, à l’ouest de Le Castella. La pêche récréative est autorisée, mais aussi la plongée, le snorkeling, la natation, le surf avec une vitesse ne dépassant pas 5 noeuds. On peut mouiller dans les zones spécifiquement identifiées sur des bouées d’amarrage dans des zones équipées ou, des mouillages appropriés. Vous pouvez exercer la pêche professionnelle, ou utiliser des outils de pêche artisanaux, dans le cadre légal . La pêche de plaisance est autorisée, à la ligne et à l’arrêt. Cependant, la pêche sous-marine, est interdite.
  • Zone C, zone définie comme « Réserve partielle », prolonge vers le large la zone « B », autorisant la pêche par des locaux dont les activités seront contrôlées par le capitaine de port.

 
s/y Laorana nov 2015

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

7 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 23 juillet 2016 17:57, par yoruk écrire     UP Animateur

    La beauté de la Calabre ionienne.

    Ici, la torre Vecchia di Capo Rizzuto, vue depuis mon mouillage. Nous sommes deux au mouillage !!!
    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 25 septembre 2016 11:54, par lysigee écrire     UP  image Animateur

    Un lien vers le site du Krotone Yacht Club, qui donne des détails sur les possibilités de mouillage, en particulier de zones de corps morts, théoriquement payantes, mais personne pour les contrôler (dixit les membres du YKC)
    Le site officiel du parc n’est plus actif (!)
    http://www.ykc.it/riserva-marina/
    Robert

    JPEG

    Répondre à ce message

    • 25 septembre 2016 12:52, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Pas payant, à Crotone, voilà qui me réconcilie avec ce port malheureusement conforme au jugement de Rodd Heikel.
      Ah, une explication peut-être : tous les « gomone » de la mafia locale sont mobilisés sur les côtes lybiennes.

      Répondre à ce message

    • 25 septembre 2016 13:31, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Merci Robert
      Remarquable sens de l’ubiquité... Je suis au mouillage à l’ouest du Capo Rizzuto (entre le capo piccolo et Rizzuto), bien protégé d’un petit NE pas tros méchant, fonds de 5/8 m de bon sable...
      Mais peut-être avais tu des infos récentes...;-)

       
      Où je me trouve, il ne reste plus qu’une seule bouée (jaune), mais les corps mort doivent encore être là, il seront probablement réactivés pour la prochaine saison.
      J’avais repéré en juillet les bouées sous le cap Colonna : belles comme des bouées de protection de zone, et personne dessus, j’avais pas osé...
      Il est probable que l’année dernière tu t’es trouvé mouillé au NW du cap colonna, juste là où c’est autorisé... bravo (cul béni en fait !!!)
      A noter que pour se protéger du SW et un peu du SE, on peut aussi mouiller dans l’Est du cap Rizzuto, mais... c’est extrêmement rocheux, mieux vaut oringuer...
      En fait, entre le marketing touristico/écolo du cap et l’imprécision des cartes, c’est pain béni pour les coast guards pour peu que l’envie leur en prenne. Finalement, on devrait ériger une statue à PTP... eux seuls se donnent la peine de tenir à jour les infos... faut dire qu’on trouve sur PTP des administrateurs/animateurs remarquables... avis que tu ne peux que partager avec moi...

      Michel en mouillage forain entre Capo Rizzuto et Capo Piccolo

      NB pour répondre à Yves, dont le post est tombé quand je rédigeais. Non je ne pense pas qu’il faille mettre en cause une influence de la mafia dans le désordre de l’organisation des mouillages... On est tout simplement dans le cadre du joyeux bordel habituel des italiens, où, ce qui n’est pas formellement interdit, et surtout contrôlé, est probablement peut-être autorisé !!! Suffit d’avoir les bonnes infos. c’est pourquoi probablement ils règlent tout au téléphone, jamais par la VHF !!!
      De plus, Robert parlait du mouillage du cap Rizzuto et non de Crotone, toute proche. néanmoins, nous sommes dans un autre monde, et si l’on est admis (ici il suffit d’être plutôt marin que riche plaisancier), on obtient des conditions tarifaires préférentielles... ce qui a été mon cas et devrait l’être celui de Robert

      NB bis technique de négociation : d’abord tu accostes en maîtrisant ta manœuvre... avec le sourire... Ensuite tu vas tout de suite au bureau déclarer ton arrivée. Quand on te donnes le prix, tu simules immédiatement un infarctus grave, et tu expliques en te marrant, que c’est plus pour le porte-feuille que pour le coeur... Puis tu commences à négocier, en gardant du respect pour ton partenaire... Entre marins, c’est rare que l’on ne trouve pas un terrain d’entente... Encore faut il avoir à faire à des marins... Or c’est le cas à YKC ... Vraiment des bons... enfin, comme disent les jeunes : AMHA

      JPEG

      Répondre à ce message

  • 20 septembre 17:36, par yoruk écrire     UP Animateur

    màj des bouées du cap Rizutto

    • On trouve bien deux bouées (bienvenues) à l’ouest du cap Rizutto. La màj figure dans l’article, avec des photos
    • Cerise sur le gâteau, une photo d’un cata sur bouée à l’Est et au sud du cap Colonne
    • Cadeau une photo potable, et en gros plan de cette fameuse « colonne » qui nous échappait à Robert et à moi

    Michel, sur bouée, à l’ouest du cap Rizutto

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales