image
image
image

Votre IP : 54.224.111.99
Dernier ajout : 18 juillet
Visiteurs connectés : 10

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Sporades du NE > Ile de Samos/Marathakampos

Rubrique : Mouillages et ports Sporades du NE

__________________________________________________________________________________________________________________

Ile de Samos/MarathakamposVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Août 2013, (màj Août 2014) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Samos Marathakampos Sporades de l’Est Égée Grèce

Imray-Rod-Heikell / Grèce Sporades de l’Est/Marathakampos

Edition française 2002
11 ème édition anglaise 2011
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

Approche

  • Extrêmement délicate, sujette à de très violentes rafales sous le vent de l’île
  • A n’entreprendre qu’avec une couverture météo parfaite

Marathakampos (Google Earth mars 2007)

  • Petit port de pêche situé sur la partie Est de la côte Sud de Samos. C’est en fait le seul abri correct sur cette côte, extraordinairement ventée
  • Même réaménagé (2003), le port nous est quasiment impraticable.
  • Il faut tenir compte de l’incroyable virulence des rafales. la meilleure solution étant, souvent, de mouiller très très long, sur ancre entre les deux jetées nord, sur de bons fonds de sable
Topograhie
La copie d’écran jointe montre pourquoi les rafales de Matahakampos on mauvaise réputation : le Meltem arrivant plein Nord depuis 40 milles (Chios), est soulevé par un seuil de 250 m d’altitude, canalisé entre le mont Kerkis à 1.500 mètres et les monts Amelos à 1.100 mètres... c’est le chaudron du diable. Les effets de ces turbulences, jointe à celles voisines du détroit de Fournoi, se font ressentir jusqu’à Patmos, 15 milles au sud
 

Clearance

  • rien ici,

Général

  • Gros bourg de campagne, aux pieds d’un extraordinaire environnement montagneux, on y trouvera un peu d’approvisionnement et quelques tavernes agréables. Sinon, on est loin de tout

Marathokampos – les travaux – Mise à jour juin 2014

Le vieux port mal commode de Marathokampos est en réfection. On y accompli des travaux importants qui le rendront plus facile d’accès, des quais avec de l’eau et de l’électricité sont on voie de finition. On peut dès à présent se mettre alongside sur les quais équipés de bittes d’amarrage. Les travaux d’équipement de ces quais (ceux de la marina) devraient être prêts sous peu. (juin 2014)

  • Une fois terminé, ce port offrira une alternative intéressante sur la Route Chios vers Leros, et vice et versa.
  • Il offrira en particulier la possibilité d’attendre de bonnes conditions météo pour visiter Icaria et Founoi, dont l’accès peut être mouvementé par Meltem
  • Il offrira aussi des options de navigation entre les îles sud des Sporades du NE, et celles du nord du Dodécanèse.
  • Enfin, par bonne météo, il raccourcira de 25 milles la route entre Leros et Chios, par rapport à la route classique, par le détroit de Samos. (en pointillé sur la carte)

Les travaux en cours

  • Le port a été dragué, on trouve 3 m partout sauf en bordure des plages
  • Les deux épis de la marina sont finalisés.
    • Selon toute vraisemblance, le bassin du fond sera réservé aux barques, les bateaux de passage mouilleront probablement sur pendille, arrière au quai sur le bassin entre les épis
    • L’épi le plus au sud est renforcé par une jetée de grosses roches en mur cyclopéen spectaculaire (voir ci-dessous)
  • Des blocs de bétons sont moulés sur place sur le quai SW et le quai Est, et déplacés avec les faibles moyens du port… Tout le monde est au boulot
    Une fois terminées les jetées devraient protéger le port des violentes tempêtes de SW et SE l’hiver. Les pêcheurs locaux nous indiquent qu’avant les travaux ils subissaient des creux de 3 m à l’extérieur et 1 m à l’intérieur par fort coup de vent de Sud.
  • C’est incroyablement ‘’busy’’, et très bien organisé avec peu de place. Là sur le quai SW, on voit bien le moulage des formes de bétons, qui seront déplacées, avec une grue, pour prolonger une nouvelle partie du quai… Qui une fois terminé servira à la mise en forme de nouveaux blocs de béton (5x5x2 m) C’est balèze !!!
    La même chose sur le quai Est
  • Mais le plus spectaculaire, est peut être leur façon de construire des jetées en blocs cyclopéens… Exactement (aux machines près) comme les grecs anciens l’ont fait pour Tirynthe ou les acropoles mycéniennes. La forteresse qui domine l’ancienne Loryma , en est aussi un bel exemple.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_cy...

La construction cyclopéenne

Là (les trois photos et diaporama ci dessous) :

  • Un camion vient livrer des blocs de pierre d’une carrière voisine.
  • Il les dépose tout à côté de la pelleteuse qui construit la jetée
  • L’alignement de la construction est donné par deux mannequins de bois, alignés au laser et ajusté au niveau à bulle
  • Et la pelleteuse ajuste ses blocs en fonction des recommandations visuelles d’un technicien
  • Spectaculaire : l’alignement des blocs cyclopéens se fait au quart de poil de cul de mouche…

Pour preuve :

  • Sur la photo de gauche, le technicien de la pelleteuse vient prendre les infos avant de poser un bloc
  • Sur les deux photos suivantes, les deux techniciens se concertent pour savoir où poser et quelle taille de pierre il faudra poser
  • Et sur les deux dernières, la pelleteuse qui manie en douceur le bloc à poser, comme une mariée le soir de ses noces…
  • Puis… ils recommencent !!!

JPEGJPEGJPEGJPEGJPEG


Le projet

  • Quand tout ceci sera terminé, on pourra jouir d’un port très agréable. Ci-dessous
    • A gauche le port actuel et en arrière-plan le village adossé à la phénoménale masse du mont Kerkis et ses 1.500 m d’altitude
    • Au centre le port et son écrin de verdure
    • A droite une terrasse bien sympa, donnant sur le port
  • Et la nouvelle donne en Grèce, du moins dans cette région :
    • L’épicerie est ouverte tous les jours de la semaine
      • On y trouve de tout, en nombre limité, mais on peut s’approvisionner
    • Un peu plus loin, un électromécanicien a ouvert une boutique dédiée aux bateaux de passages.
      • On peut y recharger ou changer ses batteries
      • On peut s’y dépanner
      • On peut trouver du gazole
      • Etc…
  • Un restaurateur m’a expliqué la démarche : les fonds viennent d’Athènes et de la communauté européenne, mais… ce sont eux, les locaux qui assument le boulot, et ils le font eux même, parce qu’ils veulent que ce soit bien fait… et que les valeurs restent sur place.

Quand ce sera fini, ils confieront la gestion du port à un tiers, en souhaitant que les prix restent raisonnables…

Michel Laorana août 2013


Marathakampos mise à jour août 2014

Dragage

    • Les travaux se poursuivent et se développent. Les travaux de dragage, entrepris entre l e môle Est et le nouvel épi du petit port de pêche, empêche le mouillage forain que les bateau da passage pratiquaient habituellement à cet endroit bien protégé
    • Si on ne trouve pas de place sur les nouveaux quais, on devra mouiller, en rade à l’Est du port, relativement bien protégé des vents de Nord, mais probablement sujet à la houle résiduelle d’Ouest par Meltem même modéré.
  • Travaux, aménagement des môles et des quais
    • L’enrochement à l’Est du môle Sud est terminé et consolidé
    • L’enrochement SW de ce même môle est consolidé par des blocs de béton qui serviront probablement se supports à l’aménagement de nouveaux quais.
    • L’enrochement du môle Est, semble terminé, sans certitude en l’état
    • Le quai est aménagé, à l’intérieur de ce même môle, sur sa partie nord. Inaccessible actuellement à cause des travaux de dragage et de la fabrication et du stockage des blocs de béton. C’est ici logiquement que se développera la future marina
  • Les quais du môle Ouest, sont pour partie terminés, mais utilisés principalement par les pêcheurs et la drague quand elle est au repos
    • Tous les quais du petit de port de barque et de petite pêche sont finalisés, les bittes d’amarrage sont posées, l’eau et l’électricité sont amenées, mais les bornes ne sont pas posées. On peut utiliser le quai de l’épi sud, en se mettant alongside, mais les places sont comptées, et surtout, il faut être capable de se protéger du quai quand le vent de NW souffle. Or, il peut souffler comme un furieux ici, il n’y a que regarder la taille des défenses rondes posées à poste !!!
    • Un bâtiment pour les douches et les toilette est en voie d’achèvement.

Cartographie
Toutes fausses, et au minimum pas à jour, en particulier sur les sondes

  • Les CM93 de 1998… sont les moins fausses. Les deux balises des feux d’entrée ont été positionnées sur la base de la géo localisation de Google Earth en WGS84. Elles se positionnent parfaitement, y compris sur les fusions transparence
    • Issue des services Hydrographiques grecs, la carte numérisée porte le n° 325 D
    • Elle été numérisée le 31 mars 1999, à l’échelle 1 :5000
    • J’y suis venu en 2002, les sondes étaient justes, à cette époque
  • Les CM93 2011… soit les dernières mises à jour sont fausses, fausses dans leur localisation, fausses pour le trait de côte et fausses pour les sondes
    • Issue des services Hydrographiques grecs, la carte numérisée porte le n° 422/2 D
    • Elle été digitalisée le 22 août 2008, à l’échelle 1 :5000, et numérisées par C-map le 30 novembre 2010
    • Compensée par C-map, de +74 m en longitude et de -141 m en latitude… C’est probablement de là que vient l’erreur.
    • Le trait de côte est faux, en particulier pour le môle sud.
  • Les Navionics, ne sont pas fausses pour leur trait de côte
    • Les lignes de sondes ne sont pas à jour, et les travaux non plus (2012)
  • La carte Google Earth est juste, et les balises à leur place. Manque les sondes bien sûr
    • La carte est mise à jour le 2 février 2014.
    • Depuis le trait de côte a évolué avec le dragage et la mise en place des nouveaux quais.
    • Hauteurs d’eau : on trouve 5 m mètres partout, sauf en bordure des plages (sur une très large zone, voir le post du 24/08/14), au nord du quai Ouest. On n’y trouvera de bonnes profondeurs, qu’en proximité du nouveau quai ouest.
  • Ambiance
    • C’est exceptionnel, et malheureusement ça risque de ne pas durer si la marina développe du tourisme de masse. Mais… On retrouve ici, l’ambiance des petits ports grecs d’il y a 40 ans… Celle que décrit si bien Jacques Lacarrière dans l’été grec…
    • On y mange très, très bien, et il n’y a pas beaucoup à chercher. Comme indiqué plus haut, on peut aussi se dépanner en approvisionnement, et location de voiture, en carburant, et en petit dépannage
    • Fin des travaux, et date opérationnelle pour la marina… certainement pas cette année 2014…

 
JPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

 
Michel

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

5 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales