image
image
image

Votre IP : 34.228.55.57
Dernier ajout : 22 mars
Visiteurs connectés : 22

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports mer Ionienne Nord > Grèce/Mer Ionienne/Ithaque/Vathy

Rubrique : Mouillages et ports mer Ionienne Nord

__________________________________________________________________________________________________________________

Grèce/Mer Ionienne/Ithaque/VathyVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 11 janvier, (màj 11 janvier) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Cet article étant géolocalisé localement, validez OK ci-dessous convient.

Grèce/Ionienne nord/Ithaque/Vathy

Vathy en Ithaque


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Situation

Position : 38 23.30 N 020 41.72 E
Carte : CM93 2011 origine inconnue
Chargement des traces (GPX et KML)

Zip - 7.9 ko

Approche


 

En venant du large, l’approche est claire. Mais il faudra gérer les puissantes rafales d’ouest et de Nord Ouest du golfe K.Aetou. 4 possibilités de mouillage

  • Immédiatement à l’Est : O Skhoinos, où il faudra passer des amarres à terre, vite intenable si le les vents de W/NW montent en puissance
  • Au fond et au SW de Kolpos Aetou, en parant des roches affleurante en proximité de la côte. Soumis à de très violentes rafales de W/NW
  • Dexia à l’entrée Sud de Vathy, malcommode et exposée
  • Limin Vathy, où l’on trouvera des places à quai et des possibilités de mouillage forain

 

Les mouillages et le port de Vathy


4 zones de mouillage

  • à l’Est de l’îlot du Lazarette (ou lazaret,ou Lazaretto, ou N.Loimokavatirion)
  • au fond de la baie, face à la ville et à son quai

3 quais

  • Au NE un quai, jouxtant une auberge
  • Au Sud, avec peu d’eau, le port de pêche, dans la ville
  • A l’Ouest le quai principal de part et d’autre de l’ancien quai des ferries aujourd’hui désaffecté

Dans tous les cas, en saison, il faut arriver de bonne heure très prisé par les flottilles, la baie est vite pleine.

JPEG - 101.4 ko
Mouillage vu depuis le NW du quai de la ville
Le mouillage à l’Est de l’îlot du Lazaret
  • La passe au sud est impraticable, avec très peu d’eau et des mouillages locaux anarchiques.
  • Il faut laisser l’îlot au SE en arrivant par le NW
  • Les fonds remontent très vite et la côte et ses roches affleurante est colonisé par les petites barques locales
  • Les fonds sont réputés de bonne tenue
  • Exposé aux rafales de NW, mais bien protégé d’un clapot pouvant être musclé, plus inconfortable que dangereux
  • Sur la photo ci contre, le petit îlot est masqué par les deux bateaux le plus à droite

 

JPEG - 146.6 ko
1er plan : le quai SW à droite le quai des douanes, au fond les mouillages forains
Le mouillage de Liman Vathy

Au SE de la baie, face à la ville au sud et au quai des ferries

  • On mouille sur des fonds de vase de bonne tenue par 3 à 10 m d’eau
  • Exposé au vent dominant, mais avec un faible fetch, on subira un clapot pouvant être désagréable, sans être dangereux
  • Excellent mouillage exigeant quelques précautions
    • Il faut mouiller long
    • Dans le même temps, éviter de croiser les chaînes des bateaux mouillés arrière au quai des ferries.
    • Eviter de mouiller face à l’ancien débarcadère des ferries, aujourd’hui réservé aux grands yachts, qui mouillent très long, à 90°, et ont besoin de place pour manœuvrer
    • Calculer un rayon d’évitage suffisant pour préserver le mouillage des bateaux mouillés arrière au quai de la ville, au sud
    • Laisser libre un chenal pour les bateaux de petite pêche, du petit port de la ville
Ormos Aetou, (38°21.943, 20°40.516)
  • En dehors de Liman Vathy. Ouvert sur Nord Est, mais bien protégé du sud Est au Nord-Ouest, fonds entre 4 et 10m, bonne tenue sur sable et assez calme malgré la plage, et les bateaux à touristes, qui y viennent pour déjeuner et faire nager leurs clients.
  • Peut être soumis à de très fortes rafales W/NW
  • Parer des hauts fonds rocheux, à la côte à 0.2 mille du fond SW de la baie
  • Ça peut être une solution d’attente en cas d’arrivée tardive, et de Vathy plein et fort vent de Nord Ouest.
  • Éloigne de la ville, mais en été il y a un bus qui passe devant la plage. (s’armer de patience)
Ormos Skhoinos 38 23.16 N 020 42.98 E
  • Mouillage de beau temps, et d’attente si Liman Vathy est trop plein, très peu de bateaux car très profonde, les gros bateaux mouillent près de la cote nord.
  • Deux possibilités : eu NE et au SE de la baie
  • Généralement, on passe des amarres à terre, mais hors saison, on peut poser son ancre en mouillage forain
  • Ouverte pour sa partie nord aux vente dominants. Rod Heikell la déclare tenable par vents d’ouest légers

Crédit photo et documentions : Nevermind

JPEG - 86.6 ko
O.Skhoinos mouillage NE
JPEG - 118.4 ko
O.Skhoinos mouillage SE
JPEG - 78.8 ko
A droite le quai, à gauche les amarrages à terre
Liman Vathy quai NE
  • Au NE de la baie, un quai bétonné équipé d’anneaux d’amarrage.
  • On mouille arrière au quai en prenant garde à la profondeur à l’extrémité NE du quai
  • Cette extrémité est la mieux protégée des vent dominant de NW.
  • Peu de places, jalousement gardées par les locaux. On doit pouvoir trouver un arrangement avec la taverne proche
  • Si l’on y trouve plus de calme qu’au quai de la ville, on est quand même loin de tout.
  • A l’ouest du quai, on peut passer des amarres à terre, mouillé sur ancre, bien protégé des vents dominants de NW

 

JPEG - 76.4 ko
1er plan le port de pêche, et derrière, quai et bâtiment des douanes
Port de pêche et quai des douanes
  • Peu d’eau dans le petit port de pêche, et des postes réservés par les locaux
  • En saison, les pêcheurs se font organisateurs de promenades à la journée
  • En arrière plan, le bâtiment administratif des autorités portuaires, des douanes et des coast-guards
  • Dans le port de pêche la face nord de l’épis reçoit quelques bateaux de passage
  • Masqué par le bâtiment des douanes, un quai malcommode reçoit généralement les bateaux des flottilles. Emplacement très exposé au vent du Nord, sans aucune commodité, sans anneaux, l’amarrage se fait comme il peut.
  • On est pratiquement dans les restaurant du bord de mer
Quai SW ou quai de la ville
JPEG - 75.5 ko
Quai de la ville, vu depuis les douanes
  • Orienté SE/NW, la quai de la ville offre 400 m de possibilités d’amarrage
  • Pas de pendilles (2018), on mouille arrière au quai, en allongeant beaucoup de chaîne (50m) car dans l’après midi le vent dominant de NW prendra les bateaux par le travers
  • En été la brise de NW se lève vers midi pour souffler régulièrement à environ 30 nœuds.
  • Contrairement à certaines assertions, les fonds de vase tiennent bien. Nous y avons subi plus de 40 nœuds, sans problème
  • Le quai s’organise en trois zones
    • Au centre l’appontement des ferries. Bien que désaffecté par les lignes maritimes, il reste réservé aux grands yachts (ce qui est bien visible sur la photo ci jointe). officieusement géré par la taverne toute proche, c’est un lieu sujet aux controverses. Inutile de faire appel aux autorités portuaires, qui donneront systématiquement raison au tavernier... Bon... on va dire, qu’ils sont chez eux
    • Au nord de l’appontement des ferries, et jusqu’au sud de l’îlot du Lazaret, on ne trouve plus de quai organisé, juste un trottoir avec des anneaux de fortune. Bruyant, dangereux en bordure de route, très exposé au vent dominant, c’est un très mauvais mouillage
    • Au Sud du quai des ferries, le meilleur point d’amarrage, et aussi le plus proche de la ville. On y mouille dans 5 à 10 m d’eau, et 2 m mini au quai, au plus proche du sud du quai. Le débordement de l’appontement des ferries, et l’orientation plus Sud du trait de cote protège correctement des vents de NW dominants.

Réparation, entretien et services

Services
  • Administration portuaire
    • Quelques fois annoncé comme port d’entrée, ce n’est pas le cas. Les ports d’entrée ou de sortie les plus proches sont Argostoli, Patras, Zakinthos et Preveza
  • Frais portuaires : une équipe mobile officielle passe encaisser chaque après midi. Ils établissent une facture informatisée, à partir d’une tablette et d’une imprimante thermique BlueTooth. Faible facturation : 7 euros/40 pieds en 2018
  • Avitaillement (ref cruiserswiki)
    • Carrefour petit supermarché à la périphérie de la ville (épicerie fine - pas de comptoir de viande fraîche)
    • Kovtovios : un excellent supermarché bien approvisionné avec un comptoir de viande fraîche à 50 mètres tout droit dans la rue au bout du quai SE, puis à gauche.
    • Boucheries
    • Fruits et légumes
    • Plusieurs boulangeries
    • Banques
    • Quincailleries
    • Pharmacie
  • Eau, carburant et électricité
    • Eau ; par mini-tanker, ou à la station service portuaire au nord de la baie
    • Electricité, aucune borne, mais probabilité de dépannage par la taverne du quai NE
    • Carburant, mini-tanker et la station servie de la baie, en faisant très attention à l’accostage, avec peu d’eau, des hauts fonds au NW, et un pompiste pas vraiment doué pour l’accostage des bateaux. Tarifs prohibitifs.
Réparation, entretien
  • Peu choses, ici, un petit shipchandler en ville faisant aussi office de bazar, peut offrir du dépannage
    • Pour les réparations lourdes, on peur contacter sur Lefkas de bons professionnels qui pourront se déplacer. Nous avons eu affaire par le passé chez Paleros
Liaisons

Autrefois, escale active sur la route de l’Adriatique vers la Mer Égée, Vathy a vu décroître son influence avec le développement de Igoumenitsa et de Preveza, continentaux et proches d’aéroports

  • Il n’y a pas d’aéroport à Ithaque. Les aéroports domestiques les plus proches sont ceux de Zakhinthos et de Cephalonie, sinon il faudra monter sur Preveza/Aktio pour trouver un aéroport international (ouvert uniquement en été), ou Corfou, aux destinations limitées en Hiver.
  • Liaisons maritimes :
    • journalières depuis le nouveau port des ferries à Piso Aetos Harbour sur la côte orientale d’Ithaque. Liaisons ferries vers Sami, Patras, Astakos.
    • En été liaisons inter insulaires avec Preveza , Lefkas (Nidri), et différents petits ports d’Ithaque
  • communication
    • Wifi avec les bistrots et restaurants
    • Excellente connexion 4G (Cosmote de préférence)
    • VHF : rien d’officiel
Restaurants - Bars

  • Marqué par le tourisme, on n’y retrouvera que peu de restaurants traditionnels grecs. Néanmoins, les locaux ont développé une cuisine de qualité. Parmi les restaurants les plus appréciés :
    • Sur l’appontement du quai des ferries : Karamela . Pas vraiment un restaurant, plutôt un bar proposant quelques plats basiques. Emblématique pour plusieurs raisons : le propriétaire s’affiche comme le patron du quai, de celui des ferries en particulier. Titre tout à fait officieux, qui peut poser problèmes si on ne trouve pas la bonne façon d’entrer en négociation. Il y a eu dans le passé des altercations sévères. Néanmoins, et c’est notre cas, si on le prend dans le bon sens du poil, ça se asse très bien, et il peut rendre des services précieux (douches et toilettes en particulier.
    • Sur la baie, à l’angle SW : Kohili, Nikos, O Batis
    • Sur le quai NE : Dimitri Taverna, Tsiribis et Gregory’s taverna
    • En général, voir Tripavisor
  • Bars nombreux en ville et sur les quais
  • Sur le plan ci contre, Kohili, que nous avons particulièrement apprécié. On peut y manger dans son jardin, ou sur des tables établies face à la mer. Depuis deux petites tables, sur le trottoir contre le restaurant lui même, on peut voir travailler le patron, un vrai plaisir

 
 

Ambiance

Si l’impacte touristique est d’importance, il demeure limité par les difficultés de liaisons aussi bien routières, maritime qu’aérienne. La ville complètement reconstruite après le séisme de 1953, reste paisible et offre des promenades agréables. La cadre est somptueux, dans une ambiance marquée par le mythe homérique et la légende d’Ulysse. Bien que vraisemblablement, l’ancien port pré historique ne soit pas situé ici, à Vathy. Les marins anciens avaient besoin de plages pour tirer leurs bateaux à terre.
Aujourd’hui, la tradition maritime se perpétue surtout par la plaisance.

JPEG - 155.4 ko
Anse NW de l’île du Lazaret
JPEG - 108.6 ko
Quai SW l’église Dormition de la Vierge Marie
JPEG - 144.9 ko
Depuis le quai SW le mouillage de Liman Vathy

Histoire

Vathy, ville principale d’Ithaque. Le nom Ithaque peut provenir également du mythe d’Ulysse et de la signification symbolique du parcours initiatique du héros qui cherche à retourner sur son île natale. Ithaque provient de la racine Ιθ/Ith qui évoque un rapport direct et naturel, la droiture, la franchise et une forme de noblesse. Ainsi Ιθαγένής, « Ithagenês », signifie « dont la naissance est droite, franche, légitime, formé naturellement, né dans le pays même »
Au moyen âge, Ithaque, sans doute parce qu’elle était dépeuplée, est considérée comme un simple pâturage des Céphaloniens.
Il semblerait qu’un raid ottoman en 1479 ait trouvé Ithaque déserte. Ce n’est qu’à partir de 1504 que l’île se repeuple, les Vénitiens ayant attiré des Grecs du continent fuyant la domination turque, et des citoyens de la Sérénissime par des exemptions de taxe et des facilités d’acquisition de terres. La population augmente petit à petit pour atteindre 12 000 habitants dans les années 1790. Venise fortifia la ville de Vathy.
À la fin du xviiie siècle, disputée entre Français, Autrichiens, Russes et Britanniques durant les guerres napoléoniennes, Ithaque échoit au Royaume-Uni en 1809 : elle fait partie de la République heptanèse (ou République des Îles Ioniennes) sous protectorat britannique jusqu’en 1864, lorsqu’elle rejoint la Grèce avec les autres îles Ioniennes. Occupée par une poignée d’Italiens en mai 1941, l’île est évacuée par ceux-ci en octobre 1943 : des marins allemands les remplacent. La population résiste ou s’enfuit, les Britanniques débarquent en octobre 1944
Une grande partie des bâtiments de l’île a été détruite par un séisme en 1953, et les familles qui sont alors parties ne sont pas toutes revenues.
Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ithaque

Culture

La légende d’Ulysse, reprise par les plus grands auteurs, trouve ici, à Vathy toute sa résonance. Le poète grecKonstantinos Kavafis l’a magnifié, Marguerite Yourcenar l’a traduit, et notre ami Robert Curbet en a tiré cette très belle vidéo

Ἰθάκη - Konstantinos Kavafis Ithaque - traduction M.Yourcenar
Σὰ βγεῖς στὸν πηγαιμὸ γιὰ τὴν Ἰθάκη, Quand tu partiras pour Ithaque,
νὰ εὔχεσαι νἆναι μακρὺς ὁ δρόμος, souhaite que le chemin soit long,
γεμάτος περιπέτειες, γεμάτος γνώσεις. riche en péripéties et en expériences.
Τοὺς Λαιστρυγόνας καὶ τοὺς Κύκλωπας, Ne crains ni les Lestrygons, ni les Cyclopes,
τὸν θυμωμένο Ποσειδῶνα μὴ φοβᾶσαι, ni la colère de Neptune.
τέτοια στὸν δρόμο σου ποτέ σου δὲν θὰ βρεῖς, Tu ne verras rien de pareil sur ta route si tes pensées restent hautes,
ἂν μέν᾿ ἡ σκέψις σου ὑψηλή, ἂν ἐκλεκτὴ si ton corps et ton âme ne se laissent effleurer
συγκίνησις τὸ πνεῦμα καὶ τὸ σῶμα σου ἀγγίζει. que par des émotions sans bassesse.
Τοὺς Λαιστρυγόνας καὶ τοὺς Κύκλωπας, Tu ne rencontreras ni les Lestrygons, ni les Cyclopes,
τὸν ἄγριο Ποσειδώνα δὲν θὰ συναντήσεις, ni le farouche Neptune,
ἂν δὲν τοὺς κουβανεῖς μὲς στὴν ψυχή σου, si tu ne les portes pas en toi-même,
ἂν ἡ ψυχή σου δὲν τοὺς στήνει ἐμπρός σου. si ton cœur ne les dresse pas devant toi.
Νὰ εὔχεσαι νά ῾ναι μακρὺς ὁ δρόμος. Souhaite que le chemin soit long,
Πολλὰ τὰ καλοκαιρινὰ πρωϊὰ νὰ εἶναι que nombreux soient les matins d’été,
ποὺ μὲ τί εὐχαρίστηση, μὲ τί χαρὰ où (avec quelles délices !) tu pénétreras
θὰ μπαίνεις σὲ λιμένας πρωτοειδωμένους· dans des ports vus pour la première fois.
νὰ σταματήσεις σ᾿ ἐμπορεῖα Φοινικικά, Fais escale à des comptoirs phéniciens,
καὶ τὲς καλὲς πραγμάτειες ν᾿ ἀποκτήσεις, et acquiers de belles marchandises :
σεντέφια καὶ κοράλλια, κεχριμπάρια κ᾿ ἔβενους, nacre et corail, ambre et ébène,
καὶ ἡδονικὰ μυρωδικὰ κάθε λογῆς, et mille sortes d’entêtants parfums.
ὅσο μπορεῖς πιὸ ἄφθονα ἡδονικὰ μυρωδικά. Acquiers le plus possible de ces entêtants parfums.
Σὲ πόλεις Αἰγυπτιακὲς πολλὲς νὰ πᾷς,σί, et que tu abordes enfin dans ton île aux jours de ta vieillesse,
πλούσιος μὲ ὅσα κέρδισες στὸν δρόμο, riche de tout ce que tu as gagné en chemin,
μὴ προσδοκώντας πλούτη νὰ σὲ δώσῃ ἡ Ἰθάκη. sans attendre qu’Ithaque t’enrichisse.
Ἡ Ἰθάκη σ᾿ ἔδωσε τ᾿ ὡραῖο ταξίδι. Ithaque t’a donné le beau voyage :
Χωρὶς αὐτὴν δὲν θἄβγαινες στὸν δρόμο. sans elle, tu ne te serais pas mis en route.
Ἄλλα δὲν ἔχει νὰ σὲ δώσει πιά. Elle n’a plus rien d’autre à te donner.
Κι ἂν πτωχικὴ τὴν βρῇς, ἡ Ἰθάκη δὲν σὲ γέλασε. Même si tu la trouves pauvre, Ithaque ne t’a pas trompé.
Ἔτσι σοφὸς ποὺ ἔγινες, μὲ τόση πείρα, Sage comme tu l’es devenu à la suite de tant d’expériences,
ἤδη θὰ τὸ κατάλαβες ᾑ Ἰθάκες τί σημαίνουν. tu as enfin compris ce que signifient les Ithaques.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

9 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 11 janvier 16:26, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Bonjour Michel,
    et bonne année à tous.

    Un autre coin que j’adore, c’est la baie de Schoinos, très peu de bateaux car très profonde, les gros bateaux mouillent près de la cote nord.
    Mais dans le fond, se trouve une plage avec des fonds de sable entre 5 et 10m.
    Jean Paul

    Répondre à ce message

    • 11 janvier 16:37, par Nevermind écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      La photo n’était pas passée !

      JPEG

      Répondre à ce message

      • 11 janvier 16:39, par Nevermind écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Une autre vue vers le sud

        JPEG

        Répondre à ce message

        • 11 janvier 17:58, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Bonsoir Jean Paul et merci
          Tout comme pour O. Aetou, je n’avais fait qu’effleurer l’option de O Skhoinos. C’est Lysigée qui me l’a rappelé pour O. Aetou, que j’ai mis à jour juste avant d’éditer l’article
          Grâce à tes commentaires et tes photos, je vais pouvoir faire la modification.
          Je note avec plaisir vos interventions judicieuses, validant l’intérêts de ce style d’article dépassant la simple explication de navigation technique.
          Il nous faut trouver quelqu’un, voire quelques uns capables de développer et d’améliorer encore la recherche, l’édition et l’archivage de ces articles. Il lui faudra maîtriser le langage SPIP et adhérer à nos valeurs associatives... J’ai bientôt 78 ans, va venir vite l’âge de la transmission et de l’apprentissage...

          A tous mes meilleurs vœux pour une année qui s’annonce difficile pour notre pays...

          Répondre à ce message

  • 15 janvier 17:38, par Loup de mère écrire     UP  image

    Bonjour ! Vathy me fait penser aux fjords norvégiens mais dans une version grecque qui va à ravir à l’endroit. Je suis passé au Salon Nautique de Paris et en passant par le stand Click&Boat (https://www.clickandboat.com/ si vous ne voyez pas de quoi je parle) j’ai pu consulter un magazine avec notamment un passage sur les Ioniennes. Je cherchais les meilleurs spots au départ de Fiskardo pour un départ en avril. Il est fait mention dans la publication de Papanikolis et Vathy. Avez-vous aussi des bonnes infos sur Akotos, Arkoudi et Vasiliki ? Je suis très preneur.

    Cordialement,

    Françis

    PS : j’ai essayé de faire original pour le pseudo. Mea culpa !

    Répondre à ce message

    • 15 janvier 17:52, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Loup de mer

      Pas de problème, on a rien à craindre en mer :-)
      Pour Atoko, nous venons d’éditer un article. Vous le trouverez sur la carte géolocalisée ci dessus. Répondez OK à l’invite Google sur la professionnalisation de leur produit, c’est sans risque et sans effet. De très nombreux ports et mouillages sont couverts. Il suffit une fois validé la carte Google Maps de naviguer avec les flèches de direction et de grossissement pour trouver les icônes des lieux traités.
      Cordialement, Michel à Riposto

      NB prochains articles : Les approches d’Astrakos et Fiscardo

      Répondre à ce message

  • 18 janvier 14:15, par pacolarame écrire     UP Animateur

    Bjr. Je suis rentré à Vathi,,par nuit noire (22 heures) et temps calme, arrivant par le sud.

    Alors que de jour, l’entrée est très facile, j’ai trouvé l’entrée de nuit compliquée. Il n’y a pas d’alignement . Les 2 feux dans le virage de la passe ne sont pas visibles avant d’être à proximité.Les pécheurs de toutes tailles étaient nombreux et peu éclairés, dont de nombreuses barques.
    Nous sommes rentrés à petite vitesse , en longeant à 300 mètres la falaise au radar . Francois

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales