image
image
image

Votre IP : 54.224.30.39
Dernier ajout : 26 juillet
Visiteurs connectés : 232

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports mer Ionienne Nord > Grèce/Mer Ionienne/Canal Lefkas - approche Nord

Rubrique : Mouillages et ports mer Ionienne Nord

__________________________________________________________________________________________________________________

Grèce/Mer Ionienne/Canal Lefkas - approche NordVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 29 juin, (màj 29 juin) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

“Grèce”/ mer ionienne/ Canal Lefkas - approche Nord

PNG - 950.4 ko

Approche

  • origine de la carte : GR,HNHS,graph,213/2B
  • VHF : Les horaires, ouverture du pont aux heures rondes entre 06 et 22 H locale. Pour confirmer : VHF 12 « Floating Bridge Santa Maura », mais ils n’assurent pas une veille systématique. Sinon « Levkas marina » VHF 69, où la veille semble aussi incertaine
  • Approche du large à soigner, par beau temps exclusivement. Si le chenal est bien balisé dorénavant, les bordures sont malsaines et sujettes à l’ensablement
  • En sortant du canal, l’identification du chenal est plus évidente. Il faudra néanmoins respecter scrupuleusement le balisage
  • Il faudra également gérer les horaires d’ouverture du pont pivotant. On peut attendre au quai W du nouveau port si l’on y trouve de la place alongside. Sinon les bateaux entrant attendent à l’extérieur du chenal, avant les bancs de sable, bien visible de près. Les bateaux sortant attendent en file indienne, avant le pont sur le canal
  • Prendre en compte également les vents qui en été, renforcés par des thermiques, peuvent atteindre F 4/6 de NW. Un courant significatif de 1 noeud, voir plus, porte au sud, compliquant la gestion des routes des bateaux en attente
  • On ne peut pas manquer l’île et ses 1250 m d’altitude On identifie le fortin. Le banc de sable se trouve devant, identifié par 3 marques spéciales « jaune » sur des structures métalliques. L’entrée du chenal et ses marques latérales se trouve à gauche du fortin turco-vénitien.
  • Télécharger les traces au format GPX et KML
    Zip - 5.5 ko
Approche par le Nord

 

Le problème de la cartographie

PNG - 164.5 ko
CM93 v2 2011... Tout faux, sauf l’atterrissage au nouveau quai. Les lignes de sondes sont exactes au large
PNG - 199.7 ko
Navionics - Les 3 marques spéciales et leurs enrochements sont présents. Manque la mise à jour du balisage et des sondes
PNG - 1 Mo
Google Earth - La topographie est précise. On distingue le banc de sable et les enrochements. Manque hélas les lignes de sonde

 
Sans cartographie précise, il faudra se fier soit à une trace dont on soit sûr, à une identification visuelle. La mise à jour récente du balisage par les grecs est parfaite. Sauf si une bouée vient à manquer. En venant du Nord :

  • En venant du large, à la hauteur de la première bouée de chenal verte, on aperçois derrière le trois marques spéciales de couleur jaune, marquant les limites actuelles du banc de sable vers le nord.
    Cette photo montre le point de convergence entre les bouées du chenal qu’il faudra respecter. On est à l’est de la première lattérale verte, donc dans le chenal, et les trois marques spéciales qui délimitent la zone d’ensablement au nord.
  • gagnant le large, on quitte le chenal, et il restera à parer les marques spéciales...

 

  • En faisant cap sur le bosquet d’arbres à l’est du fortin, on découvre la première bouée latérale du chenal, ici presque masquée par un bas hauban
  • On laisse à tribord les trois marques spéciales matérialisant la face Nord du banc de sable, et le paysage marin se met en place, on découvrira bientôt l’axe su chenal identifié par trois paires de bouées latérales rouge et verte.

 

  • On considère l’accès au chenal comme une entrée de port : vertes à bâbord et rouge à tribord.
  • Le chenal orienté NE/SW a été dragué et dérocté à plus de 5 mètres
  • Le positionnement des trois paires de bouées latérales, ne laisse planer aucun doute, une fois identifiées.

 

  • la photo montre une vue à l’arrière du bateau une fois engagé dans le chenal, pratiquement en arrivant sur les quais du nouveau port et du pont tournant
  • C’est ici, en sortant que l’on décidera si l’on peut affronter la passe, par mer forte. Dans ce cas de figure, on peut toujours faire demi tour et trouver une place d’attente au quai ouest.

Le pont Tournant

En sortant vers la haute mer, c’est un élément incontournable de l’accès à la mer. Constitué d’une barge flottante, elle peut pivoter et se ranger le long du canal, libérant le passage. Constitué d’une partie centrale flottante et de deux tronçons relevables aux extrémités, les gestionnaires peuvent décider de n’ouvrir qu’un seul des tronçon, généralement celui de l’ouest, si peu de bateaux se présentent.
L’ouverture se fait aux heures rondes, entre 06 et 22 H locale. Signalé par une sirène stridente, l’accès routier est suspendu et le pont commence à pivoter immédiatement. Il n’y a pas à ma connaissance de priorité de passage entre les sortants et les entrants, si bien que pour le premier front, ça peut être un peu chaud.
Dragué entre 4 et 6 mètres de profondeur, bien balisé par des paires de bouées de chenal parfaitement identifiables, la ville, le port et la marina, se trouvent à 0,6 milles.
La vitesse est limitée à 4 nœuds.

JPEG - 133.1 ko
Quai d’attente côté mer et balisage du chenal
JPEG - 196.4 ko
Le pont tournant depuis le quai d’attente
JPEG - 283.2 ko
Pont tournant ouvert à la circulation des bateaux
JPEG - 267 ko
Trafic et balisage du canal. Au fond, Lefkas

Réparation, entretien et services

  • Absolument rien ici, Mais tout ,et en abondance comme en qualité, à Lefkas, tout proche

Clearance

  • Rien ici il faut aller à Preveza

Informations générales

  • prochainement détaillé dans l’article sur le port et la marina de Preveza

 

Ambiance

C’est assez surréaliste. Un canal tracé dans des marais, débouchant sur un pont tournant, sous la garde d’une forteresse rappelant son intérêt stratégique... Et rien d’autre...

 

 

Histoire et culture

  • Connu depuis l’antiquité, on manque de références sur le canal. Depuis toujours, les marins ont cherché à canaliser les marais, pour éviter le contournement de l’île.
    • On sait que les corinthiens avaient tracé un canal, dans les marais. Rien n’en reste
    • Cléopâtre, en avait fait un repère
    • Les romains s’y sont intéressés
    • Et bien sûr, les vénitiens et leurs alliés ottomans. C’est du reste, ce qui reste de ce passé
    • Enfin, les grecs modernes, au début du siècle précédent, tracèrent ce canal tel que nous le connaissons aujourd’hui, malheureusement gravement affecté par le terrible tremblement de terre de 1953.

s/y Laorana, juin 2017

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 29 juin 17:51, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonjour
    Plutôt que de faire un énorme article sur Lefkas et son canal, j’ai préféré le scinder en trois documents : celui de l’accès par le nord, parce que c’est le point crucial, et que personne, absolument personne ne s’en est donné la peine. Et pourtant, le travail de sécurisation effectué par les grecs est remarquable...
    Voilà qui est fait qui sera utile, je le souhaite.
    Sinon, demain et après demain, je travaillerai sur les deux autres volets : Lefkas, la ville, le port et la marina, puis je traiterai la partie sud du chenal...
    En attendant, cadeau, en copie jointe, une photo de l’ancien canal dit « turco-vénitien », ou du moins ce qu’il en reste, après qu’une route reliant au continent l’ai en partie bouffé
    Michel

    PNG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright des logiciels, charte graphique, et images du bandeau supérieur : reproduction interdite sauf autorisation de reproduction de Robert Schirrer