image
image
image

Votre IP : 54.80.87.166
Dernier ajout : 22 octobre
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > OpenCPN > High-Tech’GE2Kap > Ge2Kap et mise à jour des cartes

Rubrique : High-Tech’GE2Kap

__________________________________________________________________________________________________________________

Ge2Kap et mise à jour des cartesVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2012, (màj Octobre 2012) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: cartographie

Les risques d’interprétation des cartes en fusion/transparence

Il faut se méfier de cartes en fusion/transparence dont on ne connaît pas l’origine

Dans beaucoup de pays, la faible qualité des relevés topographiques, engendre d’importantes erreurs cartographiques. Les erreurs peuvent provenir du manque de précision du trait de côte, ou d’erreurs de synchronisation des multiples systèmes géodésiques du patchwork des cartes utilisée à la numérisation.
Voir le lien de l’IHO sur la qualité des relevés hydrographiques : http://www.iho-ohi.net/iho_pubs/CB/...

L’exemple de Castellorizo, ci-dessous est symptomatique.

  • La carte de détail CM93, de l’édition v2 de 2009 est fausse de plus de 160 mètres
    • Issue de GR, HNHS, 452/1B, éch 1:7500.
  • Cette même carte corrigée par l’édition v2 de 2011, est juste par rapport à Google Earth, et à la trace du bateau
  • Mais, si la carte à grande échelle (recommandée par C-map) est juste pour l’édition 2009
    • Issue de GR,HNHS, 452, éch 1:150000
  • Cette même carte corrigée par l’édition v2 de 2011, est fausse à sa liaison avec la carte de détail…
     
    Il existe donc un risque de confusion en utilisant des cartes en fusion/transparence dont on ne connait pas l’origine, ou dont on a oublié le mode de fabrication.

Pour les quatre exemples donnés plus bas

  • Cas n° 1 :
    • La référence Google Earth est juste, et la carte fausse, ce que montre bien la trace. Cette carte est sans ambigüité, si on utilise une fusion/transparence établie avec une CM93 2009 et utilisée en mosaïque avec une CM93 2009
  • Cas n° 2 :
    • La référence Google Earth est juste, et la carte aussi, utilisant en mosaïque une CM 93 juste, de 2011, sur une fusion/transparence établie en 2009 et masquant l’exactitude de la CM 93 2011.
    • La correction de compensation utilisée pour rendre exacte la carte de détail, là rend fausse avec la carte à grande échelle
  • Cas n° 3 :
    • La référence Google Earth est juste, mais la carte de détail, ed 2009, est fausse, masquée par la fusion/transparence exacte, établie avec une CM 93 2011.
    • La liaison entre la carte de détail et celle à grande échelle est juste
  • Cas n° 4 :
    • La référence Google Earth est juste, la carte de détail CM 93 2011, est juste et la fusion/transparence établie avec la même carte vectorielle est aussi exacte.
    • Mais…. La liaison avec la carte à grande échelle est fausse…
  • Paradoxe : C’est le cas n° 3 qui porte le moins à l’ambigüité.
    • La liaison entre la carte de détail et celle à grande échelle est exacte
    • La fusion/transparence (2011), corrige bien les erreurs de la CM93 (2009)
    • La trace et les traits de côte, qu’ils soient GE ou C-map, sont cohérents
    • Mais… Il aurait fallu établir en 2009, une fusion/transparence fabriquée avec une vectorielle éditée en
      2011 !!!

Quelles solutions ?

  • Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, si pour la majorité des côtes française, ces cartes sont justes et ne nécessitent pas nécessairement de contrôle GE (à l’exception de mises à jour d’amers ou du trait de côte). Dans la plus part des cas, c’est d’un grand secours pour les destinations lointaines
  • Il faut évidemment se méfier de cartes en fusion/transparence dont on ne connaît pas l’origine
  • Mais surtout, il est de loin préférable de préparer soi même ses cartes en fonction de ses projets, et de les remettre régulièrement à jour.

Or, aujourd’hui, la technologie déployée par Paul Higgins, et son programme GE2KAP, très largement automatisé, est d’un usage pratique, rapide et simple à mettre en oeuvre. http://www.plaisance-pratique.com/g...
 
 
 

  • Cas N°1 : Carte CM93 2009 et Fusion/transparence 2009
    • Compensation WGS X : 36,9 m WGS Y 35,2 m
    • Echelle de la vectorielle 1:7500
    • Trace exacte (et çà vaut mieux…) La carte de détail est fausse de plus de 160 m. Par contre la liaison entre la carte
      vectorielle et détail et la carte à grande échelle (matérialisée par une flèche), est juste
       
  • Cas n° 2 : Carte CM93 2011 et Fusion/ transparence 2009
    • Compensation WGS X : - 59 m WGS Y -146 m
    • Echelle de la vectorielle 1:7500
    • Trace exacte (et çà vaut mieux…) La carte de détail masquée par la fusion/transparence, parait fausse de plus de 160 m,
      mais on ne peut pas le savoir… Qui plus est, elle est fausse maintenant, entre la carte de détail et la carte à grande échelle
      (matérialisée par une flèche).
    • Cas n° 3 : Carte CM93 2009 et Fusion/ transparence 2011
      • Compensation WGS X : 36,9 m WGS Y 35,2 m
      • Echelle de la vectorielle 1:7500
      • Trace exacte (et çà vaut mieux…) La fusion/transparence établie avec une carte 2011 est juste et masque les erreurs de la vectorielle 2009. Le raccord entre la carte détail et celle à grande échelle, est juste
  • Cas n° 4 : Carte CM93 2011 et fusion/ransparence 2011
    • Compensation WGS X : - 59 m WGS Y -146 m
    • Echelle de la vectorielle 1:7500
    • Trace exacte (et çà vaut mieux…) La fusion/transparence établie avec une carte 2011 est juste et masque les erreurs de la vectorielle 2009. Le raccord entre la carte détail et celle à grande échelle, est faux (matérialisée par une flèche).
  • UP


    Répondre à cet article
    (pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

    1 Message

    __________________________________________________________________________________________________________________

    __________________________________________________________________________________________________________________

    • 6 février 2013 14:13, par Nevermind écrire     UP Animateur

      Bonjour,
      Avec les nouvelles versions d’opencpn, pour faire des cartes Ge2kap,

      dans un premier temps, il faut mettre le pluging Ge2kap dans le dossier pluging de la version concernée et l’activer dans la boite à outils.

      ensuite, on peut créer les cartes.

      JP

      JPEG

      Répondre à ce message

    Répondre à cet article

    UP

    Copyright et informations légales