image
image
image

Votre IP : 54.159.94.253
Dernier ajout : 27 mai
Visiteurs connectés : 12

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillage et ports du Dodécanese > Dodécanese/Kalimnos

Rubrique : Mouillage et ports du Dodécanese

__________________________________________________________________________________________________________________

Dodécanese/KalimnosVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Août 2013, (màj Août 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Kalimnos Dodécanese Égée Grèce

Imray-Rod-Heikell / Grèce Dodécanese/Kalimnos

Edition française 2002
11 ème édition anglaise 2011
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Erreur constatée : aucunes
  • Lacunes de mise à jour : L’édition 2011 met à jour le port de Pothia, en indiquant la création d’une marina dans la darse SE, ce qui reste à vérifier

Approche

  • Globalement l’approche est clair
  • La topographie, encore plus que pour Leros influera grandement sur l’état du vent. De profondes vallées orientées NW => SE peuvent accélérer le Meltem
  • Elle peut aussi avoir des effets dévastateurs par orage de et vents de SE, Pothia, mais surtout Vathy et Palionisou pouvant devenir des pièges à l’automne ou au printemps.

 

Les mouillages du Nord

Deux faces : Ouest et Est

  • Sur la face Est
    • Le plus au nord, Ormos Sikati, bien protégé du SE, main intenable même avec un meltem calme.
    • Ormos Palionisou, réputé pour la mauvaise tenue de ses fonds, mais équipé aujourd’hui de bouées sur corps morts. Très exposé au SE
    • Juste au SE Ormos Pezonta procurera éventuellement un bon abri des vents de SE... Difficilement tenable le matin quand le Meltem souffle au NE.
  • Sur la face Ouest, deux complexes complémentaires
    • Ormos Emborios, bien protégé du Meltem, avec de bonnes profondeurs pour mouiller ; On y trouvera aussi des bouées sur corps morts. Juste en face Ormos Organo offre un bon abri des vents de SE mais totalement ouvert au Meltem
    • Le mouillage de l’île de Télendos, relativement mal protégé du Meltem, et en face Myrties, protégé du SE. Un peu plus au sud, Ormos Linarias offre une bonne protection su SE, mais ouvert à tous les autres vents.

 

Vathy

Ria profonde d’un mille, encadrée de falaise culminant entre 500 et 600 m C’est un des plus beaux mouillage du Dodécanèse. Malheureusement, ça se sait, et le tout petit port est vite envahi des bateaux de location de Kos tout proche.

  • On mouille sur ancre avec peu de longueur , arrière au quai, entre les deux flèches indiquées sur l’image ci contre.
  • La forme du quai fait qu’immanquablement des mouillages se croiseront... C’est quelque fois assez chaud...
  • Passé la petite taverne, le fond du port n’offre plus assez d’eau.
  • On peut trouver des solution alternatives, en mouillant arrière aux rochers, à l’Est du petit quai, des deux côtés de la ria... C’est plutôt acrobatique
  • La forme de la ria amplifie la houle, et on a connu des mini tsunamis provoqués par la vague d’étrave de ferries passant au large
  • En cas de risque de vent de SE (fréquent avec les orages), il faut dégager très vite. l’auteur y a vu des vague exploser à plus de 6 m de hauteur...

Les mouillages de dégagement

  • Si Vathy ou Pothia sont pleins ce qui peut arriver, il existe des alternatives
    • Pour Vathy, juste au sud de la ria en sortant, Akti offre des possibilités, malheureusement encombrées de fermes marines
    • Pour Pothia on peut filer jusqu’à Vlikadia, à 2 milles au sud, ou l’on trouvera des possibilités limitées en mouillage forain,

Pothia


Capitale de l’île, prospère et riche d’un passé prestigieux, en particulier avec ses plongeur et chasseurs d’éponges. Le grand port proposent plusieurs bassins, dont quelques uns peu adaptés à nos bateaux
  • Le quai des ferries, réservé aux ferries et au commerce
  • La darse NE avec peu d’eau à la côte et dont le quai est exposée en plein au meltem
  • A l’Est du quai des ferries, un e darse elle aussi exposé au Meltem
  • à l’ouest un petit port et un quai réservé aux locaux, aux bateaux de promenade en particulier
  • Au SW marqué par un A sur la carte jointe, le meilleur des mouillages, bien protégé de tous les vents et de des vagues d’étraves des ferries
  • Enfin, au NW, un nouveau ponton, réservé semble t il à la plaisance, mais très inconfortable, la houle rentre et les vagues d’étrave des ferries s’y fait sentir puissamment.

Clearance

  • Rien ici, mais,on vous demandera les documents du bord (DEPKA, acte de francisation, assurance, liste d’équipage).

Général

  • La ville active est marquée par sa tradition de pêcheurs d’éponges
  • On trouve des bornes d’eau et d’électricité au quai, mais pas partout
  • Large approvisionnement en ville, dans une ambiance très accueillante.

Michel Laorana Août 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

10 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 16 août 2013 10:05, par yoruk écrire     UP Animateur

    Vathy en Kalimnos...
    31 aout 2002... Je m’en souviens encore... Nous découvrions en entrant lentement, dégustant la beauté de la ria, et nous sommes tombé sur cette barque incroyable... Le reste ne fut que du bonheur...

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

    • 16 août 2013 10:33, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Vathy

      Kalimnos

      • Vous ne trouverez qu’une dizaine de places sur un quai aménagé au début du port.
      • Si l’approche est claire, la prise de mouillage se soigne particulièrement.
      • Vous n’aurez guère plus de 3 longueurs de bateau pour planter vote ancre aux pieds de la falaise de l’autre côté du fjord.
      • Vous culez à quai, sans trop de possibilités d’amarrage. Les anneaux sont rares...
      • Jusqu’à la fin de la 1ère taverne, vous aurez 1.80 m d’eau à 1 m du quai, en veillant aux enrochements.
      • Vous aurez dans ces conditions, 2.5m d’eau à la hauteur de votre quille, en ayant planté vote ancre sur des fonds de bon sable par 5 mètres de fond et allongé 20 m de chaîne...
      • Ouf... sauf que vous êtes vent de travers, et que les bateaux de location, ici sont terrorisants !!!
      • Bonne protection des vents dominants en été, mais.... attention en juin ou septembre aux orages. Nous y avons passé une nuit infernale, par gros orage et vents d’Est, levant une mer très grosse, les formes du fjord décuplant la hauteur des vagues. Coincés, sans pouvoir se dégager, nous aurions très bien pu perdre le bateau.
      • Même avec un cata, ou un dériveur intégral, ne comptez pas trouver une place au fond du port, réservé à l’inextricable dédale des mouillages grecs locaux....
      • Il se dit aussi, que par certaine conditions d’angles, la vague d’étrave des ferries croisant au large, peut créer un mascaret de plus de un mètre dans le port.
      • WC et douches en toute proximité, pas d’eau, pas d’électricité, pas de Wifi
      • Mouillage gratuit
      • Si vous n’êtes pas trop loin de la 2ème taverne (excellente), possibilité de négocier une connexion électrique par un long fil traversant la route...
      • Touristique en saison, çà se calme le soir, et le village devient très agréable.
      • Magnifique lumière la soir sur les falaise. Possibilité de s’accrocher arrière à la falaise, et de mouiller une ancre, en cas manque de place dans le port

      sy laorana 2009

      Répondre à ce message

  • 17 août 2013 14:20, par Peio écrire     UP

    Bonjour,

    Juste un petit ajout à cet article par ailleurs très complet :

    Ormos Sikati (la baie la plus N-E de l’île) est très fréquentable par temps calme et même par Meltem modéré. J’y ai mouillé plusieurs fois et c’est un endroit agréable et désert.
    Par vents de secteur Sud, la baie doit constituer un bon abri mais avec de probables rafales, vu sa configuration. Je n’ai cependant pas expérimenté cette situation et mon avis est dans ce cas hypothétique.

    Une petite chapelle au fond à l’Est et une grotte qu’on ne peut manquer de voir, en entrant à droite, en haut d’une petite plage. En fait, cette grotte est un aven très profond qui vaut la visite (par temps très très calme, on peut mouiller provisoirement devant la plage. Sinon, s’y rendre en annexe). C’est tellement profond que j’y ai vu une école d’escalade y faire de la varape. A ce sujet, l’escalade est l’une des grandes attractions de l’île qui est internationalement réputée pour ce sport.

    Mouiller le plus au fond possible par 5 à 6m. Fond de sable et de posidonies (ces dernières étant à éviter si possible, comme toujours).

    Peio
    Haize Egoa

    Répondre à ce message

  • 4 juillet 2016 09:51, par anterak écrire     UP  image

    Y a-t-il a Pothia tous les bureaux nécessaires à faire les formalités de sortie de Grèce ? (gardes-cotes, douane et police) ?

    Répondre à ce message

  • 23 mai 2017 13:53, par anterak écrire     UP  image

    Vu sur la carte l’orientation nord ouest des îles de Kalymnos et Leros. est-il imaginable de naviguer par mer formée (4bf) le long des côtes sud ouest de ces iles avec un bateau à moteur sans etre trop secoué ?

    Répondre à ce message

    • 29 mai 2017 09:25, par anterak écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      Le but de ma question est de voir s’il y a une route plus protégée de la houle.
      Exemple : par mer formée, nous avons relié Patmos à Samos en passant entre Arki et Lipsi, le sud d’Agathonisi, et en profitant de la protection offert par le relief de Samos pour remonter plein nord sans la houle.

      Ce chemin nous a été partagé sur le quai à Grikos (Patmos) par les locaux.

      Existe-t-il un chemin qui épargne de la houle pour naviguer d’Arki à Kalymnos ?

      Répondre à ce message

      • 29 mai 2017 13:46, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Alors... de Arki à Kalimnos

        • Par beau temps, mer modérée, 35 milles à faire en 6 à 7 heures pour un voilier, au portant, et 2 à 3 heures pour un motors sailer rapide. En belle saison, avec un meltem fiable, régulier en force et en direction. Le meltem est un ami fidèle, l’ennemi c’est le calendrier et l’obligation de faire route.
        • Par meltem light, il sera influencé par les thermiques de la côte anatolienne, soufflant du NE le matin et basculant NW en se renforçant l’après midi. La houle, venant de loin, suivra le sens du vent à l’ouest des îles, mais restera orientée au nord, à leur Est, résiduelle de la houle synoptique venant de loin : au delà de la barrière Samos/Ikaria.
          • Dans cette option, un voilier, lent, restera à l’Est des îles, protégé par les reliefs, et pouvant trouver de nombreux abris sous le vent et protégés de la mer
          • Un bateau à moteur rapide, pourra prendre le risque de passer au vent, s’il part tôt le matin. Si les conditions s’aggravent, il aura toujours la possibilité de passer à l’Est des îles, par les détroits francs, qui les séparent.
        • Par fort Meltem, ce sera obligatoirement le contours des groupes d"îles par l’Est. La côte au vent est affectée par le soufflet puissant situé entre Samos et Icaria, qui lève une mer très forte. C’est le cas bien connu de la pointe NE de Patmos, et le train de vagues se propage très loin, largement au delà de Kalimnos, entretenu l’après midi par la rotation du Meltem au NW... C’est la raison pour laquelle les pratiques de Patmos, vous ont indiqué de contourner Arki et Agathonisi par le sud pour gagner Pythagorion...
          Michel
        PNG

        Répondre à ce message

        • 29 mai 2017 23:38, par anterak écrire     UP     Ce message répond à ...  image

          Merci pour la précision de ta réponse comme d’habitude :-)
          Maintenant j’ai une idée précise de la route. C’est vrai que 35 Miles, c’est plié en 1h30 pour moi.
          J’ai déjà pris l’habitude d’appareiller très tôt pendant mes croisière généralement vers 6h du matin ce qui me fait généralement arriver en moyenne 75 miles plus loin dès 9h du matin ;-)

          Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales