image
image
image

Votre IP : 54.198.247.44
Dernier ajout : 20 septembre
Visiteurs connectés : 9

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > OpenCPN -forum- > Divers non classés OpenCPN -forum- > Distance depuis mon bateau...

Rubrique : Divers non classés OpenCPN -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Distance depuis mon bateau...Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Décembre 2015, (màj Décembre 2015) par : Jean Paul  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour et merci pour cet espace de discussion !

Je suis actuellement en train de préparer ma navigation pour 2016, c’est à dire le tour de la Sicile en passant par les Éoliennes et Malte, tranquillement à la maison sur mon ordi bureau.
Lorsque je crée des waypoints et que je vais voir dans le gestionnaire de route, traces, marques et couches, je remarque que la distance depuis mon bateau est de 9 500 miles en moyenne. (Je pourrais envoyer une capture d’écran si besoin).
J’avais déjà remarqué ce phénomène sur le portable du bateau dans la rubrique distance parcourue du journal de bord.
Je veux bien une erreur de quelques miles, mais là, cela fait beaucoup... :-)
Quelle pourrait en être la cause ?
Si vous avez une idée, merci d’avance.
Et bonne année !!!

Jean Paul

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 30 décembre 2015 19:18, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonsoir
    Oui... c’est une facétie du programme de calcul de la route.
    En fait il calcule toujours la distance de la route, mais indique sans la prendre en compte, la distance entre la position du bateau et le 1er WP qui lui servira au calcul vrai de la distance du 1er segment

    • Pour mon 1er exemple il trouve 4.05 milles entre la position du bateau et le 1er WP, mais il ne les prend pas en compte dans son total à 9.05 milles
    • Pour le 2èm exemple, j’ai placé le bateau exactement sur la position de 1er WP. Là pas de problème il trouve 0 mille pour arriver au 1er WP, puis calcule aussi : 9.05 milles.

    Cordialement, en espérant avoir répondu à votre attente
    Michel

    NB si vous envisagez le tour de Sicile, nous ne serons peut être pas très loin ... De plus, si ça peut vous être utile, nous avons noté et évalué tous (presque tous !!!) les ports et mouillages de Sicile Sud et Est

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 31 décembre 2015 09:23, par Jean Paul écrire     UP  image

    Bonjour
    Merci pour cette réponse rapide, mais je n’ai pas la solution (s’il y en a une ;-=), pour remédier au problème.
    Je te joins une capture d’écran.
    Bon réveillon !

    Jean Paul
    Si tu es en Sicile entre juin et juillet, nous avons l’émetteur AIS. Ce sera avec plaisir de prendre l’apéro.

    PNG

    Répondre à ce message

    • 31 décembre 2015 11:57, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Si il y a une solution :-)

      En demo j’ai refait ta route vers Taverna. Je trouve depuis St Raph à peu près la même valeur que toi environ 160 milles.
      La différence avec ta présentation, est que j’ai placé le bateau (commande clic droit => placer le bateau ici) exactement sur le WP de départ à St Raph, et la valeur annoncée pour la première ligne (et non calculée) est de 0 mille pour moi alors qu’elle est de 9750 milles pour toi (c’est que j’ai surligné en jaune)

      Ce qui sigifie que lorsque tu as créé ta route, ton bateau se trouvait à ... 9750 milles CQFD...

      Place ton bateau sur ton premier WP et tu règles le problème. Notes bien que ça ne modifie en rien les valeurs réelles de la route, ce qui est essentiel

      Michel

      JPEG

      Répondre à ce message

      • 31 décembre 2015 12:21, par Jean Paul écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Hello Michel !
        Trop facile !!! Si j’ai bien compris en fait, c’est le bateau qui sert de WP d’origine et qui est le départ de la route, et non pas le 1er WP ?
        Merci encore et re-bonne année !
        JP

        Répondre à ce message

        • 31 décembre 2015 12:48, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          En fait non, le 1er WP reste bien celui du premier segment que l’on dessine... Mais et je ne sais pas pourquoi, les développeurs du programme ont incorporé une ligne (la 1ere) qui n’indique et à titre inopérant pour le calcul, que la valeur entre la position du bateau et le 1er WP

          C’est une bricole, mais merci de soulever la question... on mettra le tuto à jour

          Bonnes fêtes de fin d’année et meilleurs voeux
          Michel

          Répondre à ce message

      • 3 janvier 2016 19:37, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        ton bateau se trouvait à ... 9750 milles CQFD...

        je n’ose imaginer qu’à 9 750 M de là pourrait se trouver le point de coordonnées 0° N et 0°W, lieu de repos des GPS éteint. Non, je n’ose, ça serait vraiment trop moche.

        Répondre à ce message

        • 3 janvier 2016 19:48, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Non, c’est idiot, ça n’est qu’à environ 2800M
          à 9800M c’est le nord de la nouvelle zélande.
          Désolé, ma suggestion ne tient pas la route.

          Répondre à ce message

          • 3 janvier 2016 20:04, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            Non, c’est idiot

            Non c’est pas idiot

            Il n’y a rien de pire que de ne pas se poser la question B-)
            Je vais quand même vérifier comment OpenCPN traite l’antiméridien ... Quoique je n’aurai pas le temps de le faire à la voile, d’ici le printemps...
            Michel

            Répondre à ce message

            • 3 janvier 2016 20:36, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              la puce qui m’a piqué l’oreille est copine du bug qui fait que là où le NMEA du GPS devrait dire W (comme Ouest) le logs de ma trace (je navigue le long des côtes vendéennes) contient un E du plus vilain effet pour la trace de la route. Un coup d’éditeur de texte dans le fichier navobj.xml suffit à virer l’éclair qui zèbre ma trace et à ramener la distance journalière à une valeur réaliste. Ça m’arrive plusieurs fois par an, oserais-je dire que c’est quand ça roule beaucoup ;-)
              Avant que je ne redistribue l’alimentation du bord, la mise en route du moteur était suffisante pour insérer un point de coordonnées 0° N et 0° W, d’où cette hypothèse ballotte.

              Répondre à ce message

              • 3 janvier 2016 21:57, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                Avec les dernières versions dont la très aboutie v4.0.0, à la fermeture du programme, OpenCPN enregistre la dernière position du bateau dans

                • C :\ProgramData\opencpn\navobj.xml

                Ce qui sauvegarde les variables d’un crash du programme qui lui est sous

                • C :\Program Files (x86)\OpenCPN 4.0.0\opencpn.exe

                Le point 0° N/S et 0° E/W est le point par défaut quand on charge une nouvelle version d’OpenCPN, sauf si on a pris l’option d’un chargement en parallèle. dans ce dernier cas, il retrouvera ses variables... C’est plutôt bien foutu.

                En plus on a la possibilité de récupérer des sauvegardes de navobj.xml (1,2,3,4,et 5)...

                Dans ton cas Yves, il peut y avoir plusieurs causes...

                • Cause 1 et plus fréquente que l’on pense, ton GPS a pris un coup de lassitude et te balance un point chouïa à l’Est ou à l’ouest de ta route... Cà perturbe le log !!!
                • Cause 2, et ça m’agace depuis toujours... OpenCPN n’est pas un logiciel très puissant. Il a des limites de calcul. Nos copains Geeks développeurs on trouvé un coup de trapèze qui règle leur problème : il y a un règlage d’enregistrement des traces qui propose des raccourcis plaisants pour l’enregistrement... Il rognent sur les WP et font des moyennes pour engregister les traces... Super sur le papier... Plus chiant si tu veux un jour réutiliser ta trace, tu peux te retrouver à l’Est de l’Ouest comme de le dire.
                  On trouve le réglage dans : bateau => Utilisateur du bateau => Précision de la trace
                • Cause 3, tu as un version ancienne qui ne sauvegarde pas sous C :\ProgramData\opencpn\navobj.xml et quand tu fais tomber la tension électrique au démarrage = micro coupure et maxi embêtement (c’est comme ça que l’on dit ???)
                • Cause 4 : perte de trace quand tu roules... là il y a un suspect évident... ton GPS (tu devrais le monter à la cardan ;-) )

                Michel
                NB tu peux plonger sur la v4.0.0 elle est fiable

                JPEG

                Répondre à ce message

                • Cause 4 : perte de trace quand tu roules... là il y a un suspect évident... ton GPS (tu devrais le monter à la cardan

                  précision :
                  En fin de croisière je remet de l’ordre dans mes traces journalières, histoire de les retrouver rapidement ultérieurement (passage délicat, par ex., l’entrée dans Le Pouliguen, par ex.). Je tique bien sur lorsqu’une trace journalière dépasse 30M (au bout de 6h je somnole irresistiblement, ergo cette limite)

                  C’est à cette occasion que je nettoie les « éclairs » de la trace, éclairs lié à un seul point en discontinuité de la trace, point envoyé brutalement vers le maine et loire au lieu de rester en mer vendéenne.

                  Pour nettoyer j’édite directement le fichier navobj.xml (avec sauvegarde bien sur) et lorsque l’éclair porte vers l’est (9 fois sur 10) il me suffit de remplacer, dans le navobj.xml, le ’E’ (longitude) par un ’W’ sans changer le reste des valeurs de la longitude qui elles sont correctes et en sont continuité avec la précédente et la suivante. Et l’éclair disparait, et la limite des 30M reste respectée ;-)

                  Or c’est OpenCPN 3.2 qui a collé cette pétouille dans le log, et comme la vérification des checksum NMEA est imposée j’en vient à déduire que c’est mon GP32 Furuno, excellente bête au demeurant, qui part en quenouille et qui dit E au lieu de W et calcule sur cela un checksum valide.
                  Bizarre tout de même pour un GPS qui n’aura bientot qu’un an.
                  Rien n’interdit que ce soit OpenCPN qui change le W en E lorsque le bateau roule beaucoup, rien, mais que le rayon alpha tape précisément là me parrait plus improbable, un crash ou une autre aberation serait plus plusaible.

                  L’aberration vers le 0° N / 0° W est hors sujet, c’était avec le GPS précédent, dont l’alimentation s’écroulait suffisement d’un coup de démarreur. Bug corrigé, recâblé.

                  Répondre à ce message

                  • passage délicat, par ex., l’entrée dans Le Pouliguen, par ex

                    • Vouiiiii.... « délicat accès au Pouliguen » Je garde un souvenir ému et ça remonte à 40 ans en AR, d’une entrée de nuit délicate sur le Pouliguen... Doublement délicate, car daltonien je suis et le risque est fort de confondre les feux clignotants du remblai avec un étonnant isophase rouge... Dieu merci, à l’époque, pas GPS, pas de sondeur juste la dérive (dériveur lesté) qui en talonnant nous prévenait qu’il était temps de remonter le safran...je blague pas là c’était une époque incroyable !!!

                    Point envoyé brutalement vers le maine et loire au lieu de rester en mer vendéenne.

                    • Je n’avais pas capté totalement ton problème W/E... Mon hypothèse de mise à la cardan de ton GPS, ciblait plutôt une perturbation de l’horizon de ton antenne GPS, avec le roulis (masse métallique entre autre), masquant l’azimut des satellites

                    Pour nettoyer j’édite directement le fichier navobj.xml (avec sauvegarde bien sur) et lorsque l’éclair porte vers l’est (9 fois sur 10) il me suffit de remplacer, dans le navobj.xml, le ’E’ (longitude) par un ’W’ sans changer le reste des valeurs de la longitude qui elles sont correctes et en sont continuité avec la précédente et la suivante. Et l’éclair disparait, et la limite des 30M reste respectée ;-)

                    • Ca c’est troublant. Il m’est déjà arrivé de constater des aberrations de position, mais rarement et très limité, genre 50/100 m. mais si j’étais passé en W depuis la mer Egée, ça se serait vu !!!

                    Or c’est OpenCPN 3.2 qui a collé cette pétouille dans le log, et comme la vérification des checksum NMEA est imposée j’en vient à déduire que c’est mon GP32 Furuno, excellente bête au demeurant, qui part en quenouille et qui dit E au lieu de W et calcule sur cela un checksum valide.

                    • A voir aussi, si la difficulté de communication ne vient pas d’un règlage spécifique dans OpenCPN pour Furuno 3x (voir dans connexion de la boite à outils)
                    • Un truc super, pour tester et suivre les phrases NMEA : le plugin VDR de Jean-Eudes Onfray. Il fonctionne très simplement et enregistre toutes les phrases NMEA passant par OpenCPN. Ce qui évite de désosser ce malheureux « navobjet.xml » !!!

                    Michel
                    NB en cadeau la copie d’écran incroyable de mes traces trois jours durant ce printemps, sur la côte turque, sévèrement secouées par des orages au mouillage. Les fonds tenaient bien, et ça tombait de partout... Les traces on couvert une surface de 60 x 100 m

                    JPEG

                    Répondre à ce message

  • 3 janvier 2016 22:42, par yoruk écrire     UP Animateur

    Pour le calcul à l’antiméridien, en prenant deux points : 0° N/S et 0°E/W d’une part et 0° N/S 180 E, donc sur le mérdien équatorial, il établi une route à l’Est ou à l’ouest, en fonction de la position du centre de l’écran. En loxodromie il me donne 10.873 milles pour un demi tour.
    En orthodromie, il calcule bizarement, découpant la route en multiples segments loxodromiques... Bon, là je suis en surchauffe de mon niveau d’expertise....
    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales