image
image
image

Votre IP : 54.196.73.22
Dernier ajout : 15 août
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Méditerranée occidentale > Crotone

Rubrique : Mouillages et ports Méditerranée occidentale

__________________________________________________________________________________________________________________

CrotoneVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2015, (màj Mai 2017) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Italie / Calabre / Crotone

39 04.5933 N 017 08.1666 E
25IT,IIM,graph,25

Approche

  • Claire pour l’accès au nouveau port
  • L’accès au vieux port se soigne
    • Venant du nord, il faudra déborder largement les hauts fonds situés à l’Est du môle extérieur
    • Venant du SW, il faudra veiller aux nombreuses plateformes pétrolières. Bien balisées par un transpondeur AtoN, on les identifie bien de jour comme de nuit
    • Les passes du vieux port s’ensablent, et les bancs se déplacent avec du mauvais temps. En cas de doute, appeler les services portuaires, ils sont très attentifs
    • Ouvertes au SW et très exposées au vents de SE, les passes doivent se révéler dangereuses par mer forte de secteur sud
  • Appel VHF : 16

 

Mise à jour août 2016


Les passes ont été sécurisées en juillet 2016, par l’installation de 4 bouées de chenal, voir la photo.

  • On s’annonce sur le 16
  • Vitesse impérativement limitée à 2 noeuds
  • On ne serre pas le môle Est
  • En restant au milieu, on trouve 3 m d’eau, ensuite plus

 
Les ports artificiels de Crotone

  • On trouvera deux ports, équipés chacun de plusieurs bassins
    • Le vieux port, et trois organisations
      • Tout de suite au SW du port la Lega Navale
      • En face au SE, accolé au môle Ouest : Yachting Kroton Club
      • Au fond, le port de la ville, surtout fréquenté par les locaux
      • Le poste de carburant se trouve immédiatement à l’entrée des passes, à l’extrémité intérieur du môle W.
      • Lega navale et Yachting Kroton Club offrent des places aux visiteurs. On peut aussi négocier avec la station de carburant (très aimable)
    • Le nouveau port, séparé en deux bassins par un épi
      • A l’ouest de l’épi, une zone industrielle en friche, et un cimetière de bateaux
      • Au SE de cet épi, le port commercial, avec des chantiers, une station de carburant, et un port au sec. C’est une zone réservée aux grands yachts et aux ferries
  • Kit de téléchargement des cartes locales, et de la trace ” (zip), Format KAP pour les cartes et GPX, pour le trace et le WP. Sous la seule responsabilité de l’utilisateur, ce ne sont pas des outils de navigation, ils ne doivent servir qu’à titre pédagogique
    Zip - 357.3 ko

 

Le vieux port

  • Les passes s’ensablent, et les bancs se déplacent. La plus extrême prudence est recommandée, y compris un appel sur le 16 pour s’annoncer
  • De nombreux pontons peuvent accueillir les bateaux de passage, voir la liste ci dessous. En cas de doute, la meilleure solution est de s’adresser au poste de carburant situé à l’extrémité du môle Est. Très aimable, il est de bon conseil. Deux associations offrent de bonnes garantie d’accueil
    • Lega Navale, accueil au ponton et deux pendilles
    • Yachting Kroton Club, mêmes conditions d ’accueil
  • Même par vent de secteur nord, la port est agité. C’est très visible sur la copie d’écran jointe. Quel que soit l’amarrage, le port deviendra très inconfortable, il faudra sécuriser les bateaux des pannes extérieures, par forts vents de SW

 
Le nouveau port

  • Construit pour répondre au manque de place et surtout au manque de profondeur du vieux port, le nouveau port, protégé d’un immense digue d’un mille de longueur, orienté SE/NW, protège des vents de secteur sud et permet l’accès des ferries, cargos et grands yachts.
  • Excentré par rapport au vieux port, on se trouve un peu loin de tout. De toutes façon, hormis l’accès au port au sec, les voiliers de plaisance n’ont pas leur place ici
  • Deux chantiers peuvent porter assistance à des petits bateaux de plaisance
  • CARMAR, qui gère la distribution de carburant sur l’épi, et qui peut apporter de l’assistance technique
  • Porto Vecchio Service banchina di Riva porto nuovo qui assure la mise au sec sur le terre plein tout proche. Sortie par grue mobile hightech, menée parfaitement par Elio Balzano, patron du chantier
    • portovecchioservice.it/
    • Expert et entouré de techniciens qualifiés, Elio résoudra beaucoup de problèmes
    • Parfaitemant anglophone, aimable et disponible... Il est en contact régulier avec les ormeggiatori du vieux port
    • Sa zone est sécurisée, sans risque
  • Il existe d’autres sociétés de services, il faut se renseigner sur place

Réparation, entretien et services

  • Zone technique : à vérifier. On trouvera de très nombreuses opportunités, mais il sera prudent de s’appuyer sur les responsables des deux pontons les plus représentatifs. Lega Navale et Yachting Kroton Club
  • Services
    • Approvisionnement sans problème en ville, où l’on trouvera de nombreux petits commerces artisanaux, dont les “Saloneria”, spécialisés en charcuterie et fromagerie, proposant une gamme de très haute qualité et des choix nombreux. On y trouve aussi de l’au minérale, des vins fins, des épices, dans une ambiance de gourmets...
    • Marché : tous les jours, le petit marché permanent juste derrière la forteresse
    • A deux kilomètres, “EuroSpar” un hyper marché bien achalandé, et un peu plus loin à 5 km : “Auchan
  • Confort : eau et électricité aux pontons, douches et toilettes sur les pontons Lega Navale et Yachting Kroton Club
    ** Accès internet-wifi : à gérer avec les bars tous proches. On capte bien la 3G (Vodafone)
    • Restaurant, bars et pizzeria : partout en ville

    •  
      Accueil, le cas spécifique du “Yachting Krotone Club

Association de plaisanciers locaux, sans but lucratif, créée en 1990, elle regroupe une centaine de marins locaux. Elle offre 140 places et une quinzaine de postes réservés à l’accueil des bateaux de passage.

 

 
Trois marineri vous accueilleront en saison, aidés s’il le faut des sociétaires présents sur les pontons. Ambiance très maritime, conviviale et sympathique. on se sent vraiment entre marins

Le ponton d’accueil, au sud de la marina. Vous disposerez de deux pendilles solides Le quai d’accueil, en arrière plan, la station service La marina, essentiellement occupée par des barques locales et quelques voiliers
  • Site web : YKC
    • VHF : 71
    • Tel : 39 320 611 5069
  • Services
    • Assitance à l’accostage très efficace
    • Accès sécurisé par code
    • Eau et électricité
    • Sanitaires (douches payantes 2 euros)
    • Lavage du linge : une grosse machine : 5 euros
    • Calme, pas de boite de nuit
    • Extraordinaire gentillesse des animateurs et des sociétaires. Ne leur demandez pas la lune, ils sont capable d’essayer de le faire
  • Tarifs : ils ont compris que de réserver 10% de leurs places aux bateaux de passage diminuait les frais de l’association. Avec gentillesse, et pour plusieurs jours, vous pouvez négocier le tarif.

 
Mouillages

On trouvera deux mouillages forains en proximité du port de Crotone. Tous deux bien protégés des vents dominants d’ouest à Nord Est en été, mais totalement ouverts aux vent de SE à SW, et intenables dans ces conditions.

  • Le mouillage en toute proximité des passes du vieux port, où il faudra veiller à laisser de la place pour le trafic vers le port
  • A 5 milles dans SE, le Cap Colonne offre sur son versant sud, un bon mouillage bien protégé des vents de secteur NW à NE. Intenable dès qu’il y a un peu de vent pour les autres secteurs de vent. Il faudra respecter la zone d’exclusion de classe « A », au N et à l’E du cap. C’est une zone d’exclusion totale : interdit à tout navire d’y pénétrer

 
Clearance

  • Rien ici

Général

Ambiance

  • Agricole et maritime, mais avant tout place forte incontournable, verrou militaire sur la route maritime périlleuse entre le golfe de Tarante et celui de Squilace, Crotone s’est développé sur cet équilibre entre une terre fertile et les opportunités données par sa position maritime. Elle ne donne pas l’impression d’être une ville de marins, mais plutôt une cité profitant des marins.
  • Ce que l’on retrouve en se promenant en ville :
    • La place forte, celle de la forteresse de Charles Quint, dominant le ville et... le port
    • L’activité commerciale qui s’est développé vers l’intérieur des terres, et sa banlieue sans charme, tournant le dos à la mer.
    • L’omniprésence de ses produit alimentaires locaux, que l’on retrouve sur les marchés et les petites boutiques animées, et surchargés de produits abondants.
  • Et en opposition ses ports et ses chantiers, plutôt tourné vers l’entretien que vers le grand large

 

 

 

Histoire et culture

  • Splendeur de son passé : au cœur de la Grande Grèce, entre Tarante et Syracuse, sans bénéficier de leurs rades protectrices, le fondement historique de la ville, sur le promontoire de Crotone remonte à 718 avant JC.
  • La ville était célèbre pour son climat sain, la beauté de ses femmes ***, les champs fertiles et la force physique de ses hommes, parmi lesquels le champion olympique Milon de Crotone.
  • Kroton était également célèbre pour ses médecins parmi lesquels Démocède et Alcméon, qui a développé l’expérimentation pour transformer la médecine en science exacte, jusque-là, contaminés par la magie et la superstition.
  • Mais c’est surtout Pythagore, fondateur de l’aristocratique gouvernement de la cité, qui marquera l’histoire naissante de Crotone. En -510, une révolution populaire à Sybaris, sous la conduite d’un orateur démocrate, Télys, massacre des pythagoriciens, et 500 aristocrates se réfugient à Crotone. Une guerre s’ensuit entre Sybaris et Crotone. L’aristocratie de Crotone, sous la conduite de Milon de Crotone, l’emporte avec 100 000 hommes contre 300 000 : elle massacre à son tour la population et rase Sybaris, et détourne le fleuve Crathis pour en noyer les ruines. jamais Sybaris ne s’en relèvera.
  • Elle tombera sous la domination des romains, des byzantin, des ottomans, des aragonais. Le roi d’Espagne Charles V lui accorda de nombreux privilèges, et en fait renforcer le port. En 1541, le vice-roi Don Pedro de Tolède fit restaurer et fortifier « château de Charles V », toujours en place
  • Aujourd’hui, il reste des traces de cette splendeur : le château fort et son promontoire, bien sûr mais aussi toute la vieille médiévale, dont on est certain qu’elle remonte à la Grande Grèce
  • Mais aussi l’allure et la beauté de ses femmes***. Rod Heikell (un connaisseur), écrit : « Crotone esteemed for is beautiful women ». Pour être resté bloqué plusieurs jours par du mauvais temps à Crotone, je peux le confirmer : les femmes de Crotone sont très belles.
  • Mais beaucoup mieux : les témoignages de grands peintres du XIXème siècle, reprenant les travaux de Zeuxis, peintre grec, sans doute originaire d’Héraclée de Lucanie, l’actuel Polycoro, un des nouveaux port du golfe de Tarente, dont les travaux sur une commande des autorités de crotone en -210, sont restés dans l’histoire.
  • Son œuvre, totalement disparue, est cependant abondamment citée, en particulier la commande de : *** « Hélène à sa toilette » Pour laquelle il demanda la participation de 5 jeunes femmes de Crotone. Nous n’avons plus de trace de l’oeuvre de Zeuxis, mais il a inspiré de grands peintres qui ont pu commenter et peindre leur vision de Zeuxis et de ses 5 modèles. Parmi ceux ci

 
Liens utiles :

 
s/y Laorana nov 2015

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

12 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 14 novembre 2015 15:07, par yoruk écrire     UP Animateur

    Probablement troublé par Zeuxis et ses modèles, j’avais oublié de parler des mouillages en proximité. On en trouve deux, tous deux bien protégés des vents dominant en été, mais ouverts et intenables par vents de secteurs sud (SW à SE)
    C’est fait...
    Merci à Lysigée de m’avoir rafraîchi la mémoire !!!

    Michel

    Répondre à ce message

    • 16 novembre 2015 16:21, par lysigee écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

      Je complète surtout qu’il y a une petite erreur. lol
      A environ 5 milles au sud est de Crotone, il y a deux mouillages de part et d’autre du Cap Colonne.
      Au nord un mouillage assez sauvage fond de sable entre 4 et 8 m, justement protégé des vents de secteur de Ouest à Sud-Est. j’y suis resté par 25 nds de SE cet été (39°1.759 N, 17°11.824 E).
      Au Sud, mouillage par 10m abrité des vents de secteur N. plages plus fréquentées
      La péninsule du cap est intéressante à parcourir, avec une zone protégée pour les oiseaux, et une tour octogonale d’une ancien phare datant du moyen age, un phare et une colonne grecque de style dorique, reste d’un temple à Hera du VIème siècle av JC.
      Ce site était sur la route maritime entre Taranto et Messina, et ces mouillages ont certainement servis pour s’abriter durant les coups de vents, comme je l’ai fait. Dans Google, on voit dans le mouillage sud, des traces de rochers qui pourraient être les restes d’une ancien port.

      JPEG

      Répondre à ce message

      • 16 novembre 2015 17:17, par lysigee écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

        La colonne
        (trouvée dans Wikipédia, ma photo étant complètement ratée)

        PNG

        Répondre à ce message

      • 16 novembre 2015 18:03, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Merci Robert

        Cependant concernant les zone d’exclusions de cette zone, il semble que deux zones se superposent

        • La vaste zone de restriction de type B, couvrant toute la zone du cap colonne à Le castella, dite zone du cap Rizzuto. Selon Imray et les CM93 : navigation, acces, mooring and anchoring are not subject to regulation. Fishing and diving are permited with the prior consent of authorities.
        • A l’intérieur de cette zone, la zone du cap colonne, zone de resriction de type A, qui elle est totalement et formellement interdite à toute sorte de navigation...

        Page suivante, une mauvaise photo flashée du document Imray

        Michel

        JPEG

        Répondre à ce message

        • 16 novembre 2015 18:08, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          La copie du texte de Rod Heikell dans l’imray sur l’Italie (dernière version, la 8ème en anglais, page 432)

          Mais c’est vrai que les avertissements officiels italiens, sont confus... Là les Navionics (enfin ma version cheap pour androïd) ne donnent aucune indication... Avantage aux CM93 :-))

          Michel

          JPEG

          Répondre à ce message

          • 16 novembre 2015 21:03, par lysigee écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

            Effectivement le mouillage Nord dans lequel j’ai mouillé fait parti de la réserve naturelle du Capo Rizzuto et semble être une zone A dans laquelle la navigation et le mouillage sont interdits.
            le lien est ici http://www.ampcaporizzuto.it/index....
            Le mouillage Sud est par contre en zone B, donc tout est permis.
            J’avoue que après avoir vu la façon dont est traité le Parc naturel des Îles Tremiti, l’un des plus anciens parc de l’Italie (1989) au Nord du Gargano avec au moins 1500 visiteurs chaque jour, des défilé de bateaux à moteur, des plongeurs partout , je n’ai aucun sens de culpabilité pour avoir mis ma pioche dans une belle étendue de sable.

            JPEG

            Répondre à ce message

            • 16 novembre 2015 21:13, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              Bonsoir Robert
              Merci de ta confirmation... En fait c’est un assez grand bordel, et je ne suis pas certain que toutes les zones d’exclusion de Type “A” aient les mêmes valeurs partout !!!

              Ca mérite peut -être un dossier PTP... si tu as des pistes, je peux les creuser !!!

              Michel

              NB le problème se pose aussi avec les mouillages en rade portuaire... à Corigliano, je me suis trouvé dans une zone insensée, où semble t il les plaisanciers de passage sont interdits, sans qu’une indication ne soit donnée ni sur les cartes, ni sur les guides
              A Porto Empedocle, plusieurs plaisanciers ont pris des amendes, pour avoir mouillé dans l’avant port, et là aussi aucune règle écrite ...

              Répondre à ce message

              • 17 novembre 2015 18:28, par lysigee écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

                Les règles sont très claires, et sont partout les mêmes. En France elles sont gérées par le
                « Décret n° 2009-877 du 17 juillet 2009 portant règlement général de police dans les ports maritimes de commerce et de pêche ».
                Théoriquement avant tout entrée dans un port, tout navire doit se signaler à la capitainerie.
                On peut aussi trouver des indications dans les instructions nautiques de la zone.
                Les instructions nautiques du monde entier peuvent se télécharger gratuitement à cette adresse
                http://msi.nga.mil/NGAPortal/MSI.po...

                Extrait du décret français
                Article 9

                Stationnement des navires, bateaux ou engins flottants, mouillage et relevage des ancres.
                Il est interdit à tout navire, bateau ou engin flottant, à l’intérieur du port et dans la zone maritime et fluviale de régulation, de stationner hors des emplacements qui lui ont été attribués et de faire obstacle à la libre circulation.
                Les règlements particuliers précisent les conditions dans lesquelles le stationnement et le mouillage des ancres sont autorisés dans le port à l’exception des chenaux d’accès.
                Sauf autorisation expresse ou nécessité absolue, le stationnement et le mouillage des ancres sont formellement interdits dans les chenaux d’accès et dans le cercle d’évitage d’une installation de signalisation maritime flottante.
                Les capitaines et patrons qui, par suite d’une nécessité absolue, ont dû mouiller leurs ancres dans les chenaux d’accès ou dans le cercle d’évitage d’une installation de signalisation maritime flottante doivent en assurer la signalisation, en aviser immédiatement la capitainerie du port et procéder à leur relevage aussitôt que possible.
                Toute perte d’une ancre, d’une chaîne ou de tout autre matériel de mouillage à l’intérieur du port pendant les opérations de mouillage et de relevage doit être déclarée sans délai à la capitainerie.

                Tout le décret ici
                http://www.legifrance.gouv.fr/affic...

                Répondre à ce message

  • mise à jours des passes du vieux port et des ormeggiatori

    Les passes du vieux port viennent d’être balisées... On a aussi complété l’accueil pour Yachting Krotone Club et le chantier du nouveau port
    Michel

    Répondre à ce message

  • 18 mai 2017 19:45, par yoruk écrire     UP Animateur

    3 des 4 bouées de chenal balisant les hauts au nord des passes d’entrée du vieux port sont submergées, à peine visibles. ce sont les boues 4, ", et 2 sur le plan ci dessous. Seule la bouée n° 1 est parfaitement visible.
    Situées sur la sonde des deux mètres, on les évitera sans problème en restant au milieu du chenal sur la ligne des 3 m. Une fois bien intégré visuellement la topographie, les passes sont saines.
    On trouve de l’eau dans le port une fois passé le chenal

    Laorana, Crotone, le 18/05/2017

    NB aux deux commentaires suivants, une photo des bouées telles qu’elles étaient en état en 2016 et leur état aujourd’hui

    PNG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales