image
image
image

Votre IP : 54.224.83.221
Dernier ajout : 17 juillet
Visiteurs connectés : 22

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillage et ports côte carienne > Côte turque, Côte Carienne/Bozburun/passes de Kizil adasi

Rubrique : Mouillage et ports côte carienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte turque, Côte Carienne/Bozburun/passes de Kizil adasiVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2014, (màj Mars 2015) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie, Côte Carienne/Bozburun/passes de Kizil adasi

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Côte Carienne/Bozburun/passes de Kizil adasi

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Erreurs : la version 2013 indique sous la photo aérienne une vue vers l’Est alors qu’elle est vue en regardant vers l’ouest
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : Obsolète
    • Edition 2013 :
      • Photo aérienne peu parlante.
      • Inversion du sens de prise de vue
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Passe étroite, à peine 35 mètres de large au plus rétréci du parcours
  • Longue de près d’un demi mille
  • Les fonds de sable et grosses pierres éparses remontent très vite, passant en quelques mètres de moins 25 à moins 3/5 m, au moins profond du passage
  • Il faudra zigzaguer pour trouver les bonnes profondeurs, sans amer significatif
  • Ouverte plein ouest la passe déferle vite avec même peu de Meltem
  • Raccourci brillant venant ou allant vers Bozburun, elle n’est à pratiquer que par grand beau temps parfaitement établi.
  • La cartographie CM93 est complètement fausse et dangereuse, inutilisable. Meilleure, la cartographie Navionics est plus précise, bien que pessimiste sur les profondeurs.
  • Les profondeurs données par les CM93 entre Kiseli et la presqu’île, sont fausses. ce passage est impraticable pour nos bateaux. il faut impérativement contourner Kiseli par son sud

Les passes nord de Kizil Adasi

  • Entre le nord de Kizil Adasi, l’ouest de Kiseli Adasi et le sud de la presqu’île de Bozburun, le raccourci fait gagner deux milles, en évitant de contourner Kizil Adasi par le sud
  • Vite impraticable, il est recommandé de n’y pénétrer que sans vent, pour pouvoir apprécier les profondeurs. On trouvera généralement peu de vent le matin de bonne heure. Rapidement ; dès la fin de matinée les thermiques renforcent le Meltem qui souffle d’ouest ici.
  • La prudence recommande d’y mouiller, pour reconnaître les passes avant que les pratiquer. on mouille avec des amarres à terre à l’Est de la pointe nord de Kizil Adassi, ou sur ancre de l’autre côté de la passe à l’ouest de Kiseli

Pratique

Concernant cette passe,

  • Rod Heikell écrit : utilisé par les pêcheurs locaux, il ne faut l’emprunter la 1ère fois qu’avec un pratique local et un équipier à l’avant. C’est à vous faire dresser les cheveux sur la tête
  • Un de mes ami, excellent connaisseur de ces eaux (Peïo), me disait : bah... c’est plus facile qu’il n’y parait
  • Les deux ont raison. Bien préparé et reconnu avec une cartographie en fusion transparence, sans vent on aura peu de problème, si ce ne’est la conjonction de l’extraordinaire limpidité des eaux jointe à la remontée brutale des fonds, qui vous feront non seulement dresser les cheveux sur la tête, mais aussi se hérisser tous les poils...

La copie d’écran de gauche ci-dessus, montre bien l’intérêt des fusion/transparences obtenues depuis le processus GE2KAP. Il rend utilisable et bonifie la CM93 complètement inexploitable en l’état. Elle montre bien en particulier les bonnes profondeurs. Et !!! ma trace hésitante au moment de la remontée des fonds
La carte Navionics, à droite ci dessus, semble plus plus précise, mais... tous comptes faits très difficiles à utiliser, faute d’une bonne appréciation des fonds. En fait, comme l’indique Rod Heikell, nous avons trouvé entre 3 et 5 mètres ...

  • Vous pouvez télécharger ci après, ma trace et les deux cartes en fusion transparence. l’un comme l’autre sont à utiliser sous votre seule responsabilité, leur précision restant dépendante de celle de mon GPS et... du vôtre !!!
    Zip - 353.8 ko

Les mystères cartographiques vectoriels et les dangers du marketing

  • Navionics propose des cartes vectorielles bon marché, couvrant toute l’Europe et la méditerranée. Probablement exactes pour les zones très fréquentées, on trouve des erreurs grossières en méditerranée orientale. C’est d’autant plus embêtant, que Navionics ne communique pas ses sources, et que sa présentation très soignée peut mettre en confiance. Du moins pour ces types de carte et pour cette région. C’est très net concernant la passe nord de Kizil adasi.
    Soit le même jour, sur le même lieu, à la même heure et sur le même bateau, deux enregistrements de traces
    • Une trace enregistrée par OpenCPN sur deux types de cartographie : CM93 v2 2011 et une fusion transparence de cette même carte avec Google Earth. Système géodésique WGS 84. Système d’exploitation : Windows 7. GPS Garmin 72H
    • Un trace enregistrée par l’application Navionics Europe sous Androïd. Smartphone Samsung Note, en utilisant l’option satellites GPS , habituellement précise
    • La copie d’écran ci-contre, montre une foultitude de sondes et d’écueils, le trait de côte est précis. Or elle est mal positionnée d’environ 70 mètres. Sur une passe de moins de 50 m de large… c’est embêtant, certains hauts fonds rajoutés par la base de données communautaire sont mal placés
  • Par ailleurs, on peut se demander par quel miracle, le trait de côte s’ajuste au millimètre près à ceux des photos satellites, qu’elles soient traitées par Google Earth, ou par Bing
  • Retraitée en fusion/transparence, sur une base CM93 + GE, la trace est exactes, voir ci dessous

 

 

Cartographie Navionics et trace enregistrée depuis un smartphone Androïd Même trace, même carte Navionics, et trait de côte Google Earth Même trace, même carte, mais fondue sur des images MapStreet Carte CM93 v2 2011, et trrace ous OpenCPN, GPS Garmin 72H OpenCPN + CM93 v2 2011 en fusion/transparence avec GE... la trace est exacte

Ambiance

  • de bonne heure le matin et sans vent : ci dessous la vue des passes entre Kizil Adasi et Kiseli en faisant de l’ouest
  • Et la vue de la même passe de l’autre côté en regardant vers l’Est
  • Cerise sur le gâteau, un pêcheur est venu m’assister entre les passes pour m’indiquer que je me trouvais bien sur le bon axe... Je vous souhaite le même...

Clearance

  • A Datça, un peu plus à l’ouest.

Général

  • Absolument rien ici, sauf un endroit privilégié

Michel, Laorana, mai 2014

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales