image
image
image

Votre IP : 54.196.213.0
Dernier ajout : 25 février
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports côte lycienne > Côte lycienne/Kas - Vieux port

Rubrique : Mouillages et ports côte lycienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte lycienne/Kas - Vieux portVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2013, (màj Octobre 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Lycienne

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Kas- Vieux port

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour :
    • Édition 2001 : Les données liées à la nouvelle marina ne sont pas à jour
    • Édition 2013 : à jour
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Claire, en veillant aux passes du vieux port, exposé par le travers au meltem
  • Veiller au trafic dans les passes, avec peu d’eau et peu de place

Les zones de mouillage

  • Dans la baie de Kas proprement dite, on trouvera deux zones de mouillage et le vieux port. Sur une zone de un demi mille de rayon, on trouvera de parfaits abris tous temps. Bayindir est le meilleur abri par vent de SE d’Antalya jusqu’à Féthiye.
    • Bayindir protégé de tous les vents sauf de N à NE
    • Longos protégeant parfaitement de W à N-NE
    • Le port Kas et éventuellement, le môle extérieur protégeant des vents de NE
  • En saison, les vents dominant, dès 11 H, virent du NW au SW en se renforçant de thermiques, dans l’après midi, levant une mer dure dans l’axe des passes entre la presqu’île de Cukurbag et Kastellorizo.

Le vieux port
De l’avis de Rod Heikell qui le murmure (mais on l’entend très bien !!!) c’est le plus joli port turc. Enchâssé dans la vielle ville grecque peu défigurée, aux pieds d’une falaise vertigineuse, ouvert depuis peu aux échanges avec l’île grecque de Kastellorizo, fréquenté d’artistes et d’adeptes de sports extrêmes (plongée et parapente) le port se mérite cependant. Très étroit, très fréquenté, on y mouille pourtant plus facilement que ce qu’en pense beaucoup de plaisanciers frileux, préférant la sécurité atone de la nouvelle marina, là bas, à l’autre bout du monde, finalement bien loin de Kas...

  • Il faut arriver de bonne heure pour espérer trouver une place.
    • Les bateaux d’excursions, les Coast Guards, et le petit ferry de Kastellorizo et sont mouillés sur ancre, AR au quai au NE du port.
    • Le fond du port, avec peu d’eau est utilisé par les barques de pêcheurs et les bateaux taxis collectifs assurant le tour des plages de Bayindir (pas de route là !!!)
    • L’intérieur du môle SW est partagé entre les Gulets, les bateaux de plongeurs, et... les plaisanciers de passage, à peu près au milieu du quai, comme indiqué sur le plan
  • A votre arrivé, le responsable du port vous indiquera une place et vous assistera à terre.
  • Il faut mouiller sur ancre, avec un piège : au milieu du port existe toujours une chaîne mère, posée pour des pendilles qui on depuis longtemps disparues
    • On mouille de l’autre côté du port entre les deux étraves, de deux bateaux, dans l’alignement des chaînes des bateaux qui deviendront vos voisins, ce qui évite d’emmêler les chaînes, et d’accrocher la chaîne mère...
    • On mouille dans 4/5 mètres d’eau très claire et plutôt fraîche (sources d’eau dans le port), ce qui permet très facilement de plonger pour récupérer son ancre le lendemain... Pas toujours !!! mais, souvent !!! Vous n’aurez d’ailleurs pas à plonger, il y aura toujours un jeune turc qui le fera bénévolement pour vous... c’est un sport national ici.
    • ceci dit, en prenant bien ses précautions, çà se passe tout le temps très bien...

Les mouillages de Longos
  • Au milieu et au sud de la presqu’île de Cukurbag, dans une grande anse protégeant de l’ouest au Nord/Nord-Est, Longos offre deux bons mouillages d’attente par Meltem. La copie d’écran jointe montre bien la protection de la houle de SW (probablement l’après midi)
    • Le plus à l’ouest, de part et d’autre d’un petit îlot facile à identifier de près, on trouve deux mouillages. On passe des amarres à terre ici. Le mouillage à l’Est de l’îlot est meilleur, avec des fonds de sables
    • Fonds de sable aussi derrière une petite presqu’île, à 700 m dans le NE de l’îlot. Là on peut mouiller sur ancre en prenant soin de ne pas gêner ceux qui souhaiteraient passer des amarres à terre.

Les mouillage de la baie de Bayindir

  • En turc, signifie au choix : “prospère ou épanouissement”. C’est tout dire.
  • Bon fonds, ici, avec souvent bonnes profondeurs, des plages qui manquent à Kas, et... Aucune route (pourvu que ça dure). ici tout se fait par la mer. On y trouve de nombreuses possibilités de mouillage :
    • Le long de la côte Ouest ou l’on passe des amarres à terre
    • Dans la partie SW où l’on mouille en forain
    • Dans l’anse Sud, où l’on trouve deux bons pontons restaurants et où l’on peut aussi mouiller sur ancre en forain, tout à l’Est, aux pieds des tombeaux rupestres lyciens... Phénoménal...
    • Situés sur la Voie Lycienne (chemin de randonnée allant de Fethiye à Antalya), les ponton restaurant offrent des bungalows pour la nuit. On y mange également très bien. Des navettes (un quinzaine) de bateau taxi les relient à kas de 08H à 17H, permettant d’y faire de l’approvisionnement. Coût très léger : 12 TL AR, par personne (2013)

Clearance

  • Kas est un port d’entrée, mais le parcours administratif n’est pas des plus faciles. Il est surement plus pratique de passer une nuit dans la marina, parfaitement équipée pour cela.

Général

  • En saison... mais même hors saison (c’est juste un peu plus calme) le port et la vieille ville doivent ressembler à ce que fut St Tropez, dans les années 50.
    • C’est un peu clinquant, mais sans excès... Vous trouverez tout ici des vieux kilims traditionnels à des carpettes faites à la machine, des vieux bistrots (beaucoup) des boites de jazz (beaucoup, et de qualité, Thelonious Monk à l’honneur l’hiver dernier !!!) Misterioso dans la brise évanescente du soir... ça va bien...
    • Partez à la découverte, tranquillement, vous êtes dans la vieille ville !!! Pour retrouver le port, c’est simple, il suffit de descendre
  • Vous ne le verrez pas car elle s’est effacée, mais un artiste peintre renommé d’Istanbul avait peint une fresque magnifique sur tout le mur du môle, une cinquantaine de peintures naïves, dont les quatre ci-dessous. Sur celle de gauche on voit le port de Kas, et Bayindir, figuré par une murène ou un serpent, et un aigle... Celle de droite laisse apparaître un fantasme d’artiste... bienvenue à Kas, vous êtes dans un autre monde !!!
  • Voir ce lien : Fresque de môle

 
Mais avant de pouvoir apprécier l’ambiance du port, cette vue de la jetée et en arrière plan les falaises, et à droite une vue du village depuis le quai ou vous serez mouillés. C’est vue qui a servi à Rod Heikell pour illustrer la couverture de son dernier guide sur la Turquie

 
les pontons de Bayindir

D’abord, vous êtes sur la voie lycienne. Habituellement elle se fait à pieds, par les falaises, en direction de Kekova et Demre... Quelques jeunes gens plein de talent ont eu l’idée d’installer des petits bungalows et un restaurant rustiques, mais bien tenus, sur la plage au fond de la baie de Bayindir. Tout aussi avisés, quelques pêcheurs de kas, s’organisant en coopérative, ont équipés une quinzaine de petites barques, assurant le trafic entre Kas et la plages de bayindir. Du coup les tour opérateurs de Kas organisent des nuitées dans ces bungalows, pour les marcheurs de la voie lycienne.
Les voiliers sont aussi admis à ces pontons et au rstaurants, dans une étonnante ambiance de gens de voyage... Les nomades ont encore frappé, bienvenue en Turquie...
Ci dessous, quatre vues depuis la plage de Nuri’s...

la bateau bien sagement au ponton Toujours au ponton, avec une vue sur Kas en arrière plan Sous un des tombeaux rupestres lyciens La bateau à quai, et derrière le restaurant

 
Et pour en finir et peut être mieux comprendre pourquoi Rod Heikell (et quelques autres...) apprécie tellement Kas, cette photo de la baie et arrière plan de la tombée du Taurus en Méditerranée, vue depuis Bayindir...

 

 
Michel, Laorana octobre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales