image
image
image

Votre IP : 54.92.182.0
Dernier ajout : 19 août
Visiteurs connectés : 12

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports côte lycienne > Côte lycienne/Kas - Buçak Deniz

Rubrique : Mouillages et ports côte lycienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte lycienne/Kas - Buçak DenizVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2013, (màj Mai 2014) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Lycienne

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Kas- Buçak Deniz

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : La marina n’est ps à jour sucette édition
    • Edition 2013 : à jour
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Claire, en veillant au balisage des hauts fonds du sud de l’entrée de la baie

Les zones de mouillage

Au fond de Buçak Deniz

  • Même avant que la nouvelle marina n’occupe les lieux, Buçak a toujours eu mauvaise réputation. Sous certaines conditions de vent d’ouest à Sud-ouest, la houle entre en grand.
  • Rod Heikell recommande l’anse en retrait au fond de la baie, dans une anfractuosité du nord de la presqu’île. Ce qui peut être vrai en passant des amarres à terre, avec des vents bien positionnés au NW, mais qui peut se révéler douteux, si le vents virent au sud-sud/ouest, là ils ne viendront plus de Buçak Deniz mais du talweg marqué au sud du mouillage sur, la presqu’île
  • Le mouillage forain au fond est à prendre avec précaution, on aura peu d’eau, et il ne faudra pas gêner les manœuvres des bateaux de la marina. De plus, avec les vents dominants, on se trouvera exposé aux hauts fonds de la baie... Peu recommandé de laisser le bateau sans surveillance
  • Autre plaisanterie, les services de la marina on soigneusement verrouillé les accès à terre... Sauf à faire beaucoup de gymnastique, on n’aura pas accès à la vieille ville de Kas
  • An nord et au milieu de la baie, une petite plage permettait un abri du Meltem. Occupée par une zone de baignade, elle est devenue inaccessible.

Marina

Il n’aurait jamais dû se construire une marina ici. du moins du point de vue maritime. Le bon emplacement de ce point de vue était à l’évidence dans la baie de Bayendir, pauvre du point de vue de la valorisation immobilière.
Il en va tout autrement des terrains dégagés par la nouvelle route de Kas, libérant deux hectares, à très forte valeur ajoutée, au dessus de la marina, face probablement, au plus beau panorama de Méditerranée orientale

  • Exposée au clapot et au vent de secteur Ouest, l’amarrage peut de révéler très acrobatique
  • Positionnés sur des fonds de près de 30 m à leurs extrémités, l’amarrage des pontons pose problème. Par forts vent d’ouest, dominant ici, et c’est visuel quand on s’y trouve, les pontons dérivent et prennent du ventre, En 2012, un des ponton a lâché.
  • Plus embêtant, sous les hautes falaises dominant Kas, elle est sujette à des vent catabatiques de NE.
  • Très critiqué par Rod Heikell, dans son édition de 2001, ces critiques restent d’actualité. Néanmoins, cette marina a le mérite d’exister et de pratiquer des tarifs attractifs pour son lancement

La topologie, et les conditions de vent

  • Sous certaines conditions météorologiques, les hauts plateau situés au dessus de la marina peuvent servir au déclenchement de vents catabatiques de NE
  • C’est visuel quand on interroge une carte de la région en 3D
  • C’est très ressenti quand on s’y trouve !!! Les usagers estiment qu’il est prudent de mettre les bateaux au sec en hiver...
  • Curieusement, les Gulets du vieux port de kas avait pour habitude de s’y réfugier par ce type de temps. Elle se mettaient alongside, le long du quai, avant que la marina ne pose les pontons transversaux...

Clearance

  • Rien ici, mais Kas est un port d’entrée, la marina se charge des démarches, ou trouve un agent...

Général

  • Animée par un staff très performant, et une équipe portuaire sur l’eau et à terre très efficace, la marina connait du succès. Nul doute non plus que les tarifs hyper attractifs de lancement, n’y soient pas étrangers
  • Les services techniques connaissent des défaillances, bien connues des usagers de la marina de Finike, ce sont les mêmes. Dans un cas comme dans l’autre, mieux vaut faire réparer ou entretenir à Göcek ou à Marmaris...
  • On trouve un petit shipchandler mal accastillé (ou trouvera mieux en ville), quelque bars et restaurants, un petit super marché assurant le minimum, une laverie, un distributeur de billet, et... guère plus. La vie se trouve à Kas à plus d’un kilomètre. Là on prendra du plaisir...
  • A l’extrémité Ouest des quais de la marina, s’est développé un complexe hôtelier haut de gamme avec une piscine (une piscine au bord de la mer, c’est tout de même top !!!). A un kilomètre AR, vous pourrez prendre une navette électrifiée, silencieuse et peu polluante... Hightech... non ??? Certain préfèrent moins polluer à pieds...
  • Très gardienné, certains apprécient...
  • Pour terminer, deux vues de cette marina avec en arrière plan le panorama s’étageant jusqu’à Kastellorizo :
    • à gauche la vue actuelle avec en premier plan, les bâtiments lourdauds de la marina
    • à droite... c’était avant... Nostalgie... nostalgie...

Michel, Laorana octobre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

4 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Exposée à tous les vents, la nouvelle marina de Kas nous a montré que la nature était têtue.

    • Bien signalés, dans le dossier sur les mouillages en méditerranée orientale, la fragilité des installations vient d’être mise en évidence ce matin
    • Par flux de SE bien établi, les vents compte tenu de la topographie, se sont orientés au NE dans la marina, descendant des hauteurs toutes proches. On a touché 40 nœuds de vent avec des rafales à 70 nœuds.
    • Le ponton E, qui avait déjà lâché l’an dernier, s’est à nouveau désolidarisé de ses attaches à terre.
    • L’équipe de maintenance et de surveillance est immédiatement intervenue, en contrôlant la situation

     
    Si vous passez par-là, il faut éviter le ponton E (celui indiqué sur la photo jointe). Photo montrant bien l’influence du talweg dans la presqu’île pour accélérer les vents de NE

    Michel… ponton F (ouf…)

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 6 mai 2014 10:25, par anterak écrire     UP  image

    Je suis partagé sur l’idée du marina à Kas.
    Etant plaisancier et client Setur, je trouve évidemment que c’est une chouette idée, peut être que j’y mouillerai un jour.

    Ce mini golfe de Kas était déjà bétonné avec des navires à l’abandon ou en entretien, ce n’était pas très joli à côté du charme du port, c’est donc pour moi une belle évolution. Quand les abords auront poussés les bâtiments construits seront un peu plus cachés, l’intégration dans le paysage sera plus aboutie.

    Par contre Kas est un petit écrin dans cette côte turque de plus en plus urbanisée. Erdogan et son gouvernement viennent d’ailleurs d’ouvrir à la construction une tonne de sites classés en zone naturelle ou archéologique. Kas a bien résisté à la pression immobilière car elle est loin des aéroports un peu loin de tout ce qui fait son charme, elle a conservé un air de petit port méditerranéen des années 60-70, comme était Bodrum avant. A Kas, après 10 jours, vous commencez à saluer les commercants :-)

    Ce serai évidemment dommage que la construction d’un marina ajoute une pression immobilière sur ce joli petit port. Voilà pourquoi mon avis est partagé.

    Répondre à ce message

    • 7 mai 2014 09:28, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      On vient finalement d’y passer près d’une semaine, entre des travaux à faire et une météo plutôt agressive. Pour confirmer ce que nous dit Anterak :

      • C’est vrai que la marina finalisée, c’est quand même mieux que les anciens quais bétonnés sinistres…
      • Si la marina dégage une impression de légèreté et de fragilité (les pontons flottants sont mouillés par 30 m de fond à leur extrémité), c’est bien compensé par le professionnalisme du staff et de l’équipe Setur.
      • Si cela manque du charme du vieux port, on peut laisser son bateau quelques jours sans soucis, ce qui est impossible dans le vieux port
      • Enfin, n’hésitez pas à négocier, la marina est vide à près de 50%, ils font des efforts.
      • Dernière recommandation : ne quittez pas la marina sans les prévenir. L’assistance est là pour vous aider, mais surtout pour éviter la perte d’une pendille par 30 m de fond !!!

      Michel en route pour Küçük Sarsala, en baie de Goçek…

      Répondre à ce message

  • 7 mai 2014 15:09, par anterak écrire     UP  image

    Je suis moi-même chez Setur à Kusadasi, je confirme ceci :

    - Le sérieux de Setur est vérifié à Kusadasi aussi, ils sont hyper professionnel

    - Moi-même débutant je les appelles de temps en temps pour sortir (par temps fort venteux), à chaque fois pour rentrer, ils sont là pour ça, hyper disponible

    - Au niveau gardiennage, comme on le dit en turc « il ne laisse pas un seul oiseau volé » :) Super contrôlé

    - Niveau prix, à l’année super intéressant, on est à 1800 €/an + 3 mois gratuit pour un bateau de 9 m

    J’oubliai, bonne route Michel ;)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales