image
image
image

Votre IP : 54.196.213.0
Dernier ajout : 25 février
Visiteurs connectés : 9

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports côte lycienne > Côte lycienne/Baie de Göcek zone sud

Rubrique : Mouillages et ports côte lycienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte lycienne/Baie de Göcek zone sudVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2013, (màj Octobre 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Lycienne

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Baie de Göcek zone sud

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : aucune des nouvelles marinas n’est à jour
    • Edition 2013 : manque de précision sur les nouvelles lois environnementales... Comme tout le monde...
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Claire
  • Quelques hauts fonds bien balisés
  • Les restrictions au mouillage obligent à beaucoup de vigilance
  • Le sud de la zone, à hauteur de Wall Bay peut être soumis à de violentes rafales, de secteur ouest, dès le début d’après midi
  • Il faut veiller aux très nombreux bateaux de location, tirant des bords de vent de travers...

Les zones de mouillage

NDLR : avertissement

  • L’application des nouvelles règles environnementales, éditées en 2009, en turc et … en turc !!! Ont été gelée pendant deux ans. Remaniées, confuses, souvent inapplicables, les traductions laissent planer un doute sur leur faisabilité. De ce fait, on reste à la merci d’une administration tatillonne ou plus embêtant d’un petit chef visant de l’avancement.
  • Les données traitées ici, relèvent de mon expérience personnelle et d’informations par mes contacts. A ma connaissance, et à ce jour, personne n’a été verbalisé pour infraction à cette loi. Je ne connais que deux cas de contrôles, qui se sont terminés par un blâme léger.
  • Je viens de faire mon entrée à Bozburun, zone SEPA, et refusé catégoriquement le flicage de la carte bleue, ce qui n’a gêné en rien mon entrée en Turquie. Le transitlog a été obtenu sans aucune difficulté
    • Il faut savoir qu’en Turquie il y a la loi, et… l’interprétation de la loi…

Cet avertissement pour vous mettre face à vos responsabilités… C’est vous le skipper !!! Deux liens récents traduisant en anglais le texte turc :

Les mouillages extérieurs à la baie de Göcek

Bien qu’en zone SEPA, ils ne semblent pas soumis aux restrictions de mouillage. On y trouvera quelques bonne protection du Meltem, soufflant dans le sens des anses, à la côte, mais limités par gros temps.
Ces mouillages permettent d’attendre dans de bonnes conditions de pouvoir faire route vers Marmaris, Rhodes, ou à l’opposé vers Kalkan, en raccourcissant le trajet.


Kizilkuyrik pour Rod Heikell. Aga Port pour les turcs.

L’anse présente deux criques

  • Orientée au NW : Küçük Koy, on passe des amarres à terre, au fond de l’anse. Le mouillage est mieux orienté par rapport aux vents dominants (W-NW ici) que Büyük Koy
  • Orientée au SW : Büyük Koy, on peut mouiller, en passant des amarres à terre au fond de l’anse, bien orienté par rapport au vents dominants, mais on prend le risque de se faire relever l’ancre, par les nombreuses Gulets mouillants amarres à terre sur la côte sud. Cette côte devient vite intenable si le vent (de travers) se lève
  • Küçük Kuyruk et Ragged Bay, on trouve de nombreux mouillages, tous en passant des amarres à terre. Mouillage de beau temps généralement

Kapi Creek pour Rod Heikell Göbün pour les turcs

  • Petite crique superbe, refermée sur elle même. C’est un des lieux le plus visité de la baie de Göcek. Le restaurant réputé, a installé des pontons. Bien que zone SEPA restrictive avec interdiction de mouillage, les turcs semblent indiquer que l’on puisse mouiller une ancre pour venir passer des amarres au ponton du restaurant
  • La carte jointe, montre une alternative au manque de place pour les grand yachts avec Ravine Cove pour Rod Heikell, mais, Merdivenli Bay pour les turcs... Relativement protégée des vents dominants (W-NW ici), elle est rouleuse. J’y ai vu outre de grands yachts, des voiliers passant des amarres à terre, de préférence sur la côte NW

Seagull Bay pour Rod Heikell, Yavansu Cove ou Marti Köyü pour les turcs

Bien qu’en zone SEPA de restriction de mouillage, aucune indication ne le précise dans le descriptif officiel. J’y ai mouillé sur ancre en mai 2013.

  • Les pontons branlants du restaurant sont à l’abandon, il semble préférable de mouiller sur ancre. C’est un des seuls endroits permettant un mouillage forain dans la baie de Göcek
  • Les fonds remontent très vite, et la recommandation de Rod Heikell de passer des bouts à terre me semble incertaine... très incertaine
  • On peut passer des bouts à terre, à l’opposé, au sud de 22 Fathoms Cove, mais qui semble elle, en zone restrictive stricte.

22 Fathoms Cove pour Rod Heikell, Kuyrucak pour les turcs

  • Dans l’anse NW, un restaurateur installé sur un bateau a posé des pendilles. Il vous aidera à la manœuvre
  • Le cadre est superbe, et le restaurateur met de l’ambiance. Ambiance conviviale et maritime. Vous serez entre marins
  • Il faut veiller aux hauts fonds mal cartographiés. Les eaux sont très claires
  • Plus au sud Cave Cove permettait de passer des amarres à terre, mais on était mal protégé des vents dominants soufflant de W-NW ici. Donnée comme zone SEPA, interdite à la navigation, on y trouverait cependant des bouées et des bollards à terre

Wall Bay pour Rod Heikell Kapi Köyü pour les turcs

Le nom de la baie est en fait Manastir Köyü, pour Heikell et les turcs), indentée de nombreuses criques, dont :

  • Ruin Bay pour Heikell ou Hamam Köyü, voire Cléopatra’s bay pour les turcs. Aujourd’hui, zone SEPA totalement interdite à la navigation
  • En face au NW : Wall Bay, ou l’on trouvera un ponton restaurant. les vents dominants extrêmement violents imposent de s’y mettre alongside. On doit pouvoir trouver des bouées, et des bollards tout à l’ouest et au fond de la baie. Très bien protégé des vents dominants
  • On trouvera de nombreux mouillages, toujours en passant des amarres à terre, dans toutes les criques de Manastir Köyü. Zone SEPA restrictive, il faudra prendre des bouées et des bollards à terre

Küçük Sarsala Köyü

  • Un des meilleurs mouillage de la baie de Göcek, aujourd’hui occupé par une ponton de restaurant couvrant tout le fond de la baie
  • Zone SEPA restrictive de mouillage, on devrait n’y mouiller que sur bouée et sur bollards à terre ? Cependant de très grands yachts viennent y mouiller sur ancre
  • La forme de la baie, fait que la vague d’étrave des grands yachts (jusqu’à 100 m), peut entrer en résonance et provoquer un mini tsunami faisant monter les bateaux sur le ponton !!!
  • Au NW des pontons, on trouvera une station de traitement des eaux grises et noires récupérés par les bateaux collecteurs...

Sarsala pour Rod Heikell et pour les turcs !!!

  • Proche de Dalaman et de son aéroport international à 15 km, dont elle dépend administrativement, c’est un point d’embarquement pratique et bon marché pour de nombreuses Gulets, mais aussi des flottes de location de voiliers. C’est souvent plein pour le weekend
  • Au nord de la baie, une belle plage et un restaurant. Le ponton au sud de la plage est réservé aux bateaux de service servant à l’embarquement des bateaux à passagers
  • Zone restrictive SEPA, on ne peut plus y mouiller sur ancre, on utilisera les couples bouées/bollards en passant des amarres à terre
  • En semaine, c’est un mouillage enchanteur
  • On peut faire de l’eau au ponton d’embarquement.

Deep Bay pour Rod Heikell ou Siralikbük Port pour les turcs

  • Tout de suite au nord de Sarsala ; elle offre de nombreux points de mouillage. Les grands yachts y ont leurs habitudes...
  • Zone SEPA restrictive de mouillage, on devrait y trouver des bouées et des bollards
  • Ce qui condamne le mouillage en embossant sur deux ancres comme il était pratiqué sur la plage à l’ouest de la baie
  • La crique profonde au sud de la baie est généralement occupée par les grands yachts (motors yachts)
  • On trouve deux petites anses au nord de la baie

Tomb Bay pour Rod Heikell Taskaya pour les turcs

  • Somptueux mouillage aux pieds de tombeaux rupestres lyciens, la baie offre plusieurs possibilités de mouillage
    • Ponton restaurant tout au fond de la baie, ponton en T, et ponton aménagé le long de la côte. On mouille sur pendilles
    • Ponton et point d’eau au NE de la baie. C’est depuis ces deux pontons qu’il est le plus facile de gagner les tombeaux rupestres par des sentiers escarpés et rustiques !!!
    • La crique de l’arbre, au SW, ainsi nommée parce qu’une branche d’un arbre surplombant la mer permettait aux enfant de plonger depuis une corde. Zone SEPA restrictive, il n’est peut être pas certain que l’on puis y mouiller. Veiller aux hauts fonds dans l’anse. Au nord, un ponton en béton ruiné permettait de s’accrocher à terre, avec une ancre au large
  • On pouvait aussi mouiller sur ancre au fond NW de la baie, en passant des amarres à terre. Si des bouées et des bollards à terre ont étés installés, cette option reste intéressante
  • Une autre possibilité s’offre dans les mêmes conditions dans Asilik Bay, à l’ouest de l’îlot Taskaya islet, juste à l’entrée sud de Tomb Bay

Tersane Adasi

  • La baie, complètement refermée sur elle même, protégée de tous les vents, est victime de son succès. On aura beaucoup de mal à y trouver une place en saison.
  • Marquée sur la carte comme une zone SEPA interdisant l’entrée, mais elle est listée sur les documents règlementaires comme une zone à mouillage règlementé, protégeant les posidonies. Cependant, on y trouve ni bouées ni bollards à terre (2012)
  • Un ponton restaurant, cher et de piètre qualité (à mon avis)
  • Il existe une possibilité de mouillage à l’extérieur au nord de l’île avec les même contradictions de règlementation SEPA.

Domuz Adasi

  • Ile privée, appartenant à un grand patron de presse turc, on n’est pas autorisé à débarquer
  • Néanmoins, il semble qu’un forme de tolérance soit acceptée pour passer des amarres à terre dans l’anse NW de la baie. Les restriction SEPA devraient s’appliquer, mais... il n’y a pas de restriction SEPA ...
  • On peut aussi passer une amarre à terre au sud de l’îlot Hacidede Deresi, se trouvant entre Tersane et Domuz Adasi.
  • Domuz Adasi sépare deux routes permettant d’entrer depuis le SE, vers la zone sud de la baie de Göcek. Bien qu’étroites, les passes sont saines. Soumises à de violente rafales de secteur W et NW, mieux vaut les pratiquer au moteur, contre le vent.

Clearance

  • Rien ici

Général

  • Aucune possibilité d’approvisionnement, ici, si ce n’est un peu d’eau. On trouvera aussi des boulangers vous proposant du pain à domicile, livré tout chaud, en bateau !!!
  • On trouvera de nombreux pontons restaurants, de qualité inégale, tous très chers...
  • La baie est encombrée de bateaux de locations, rentrant gentiment au port le soir (6 marinas sur Göcek), et qui empoisonnent l’ambiance. C’est pas méchant, c’est juste lassant...
  • Plus gênant les maxi yachts, en mai 2013 ; j’en ai compté 5 dans la baie de Marsala. Le plus grand fait 100 mètres, celui mis en exergue ci joint ne fait que 65 mètres... Mouillé comme il l’est, en travers de Kuçuk Sarsala (140 m de large)... Il mange pratiquement la moitié de la baie. Ce n’est pas de sa faute... c’est nous qui ne sommes pas à notre place... Terrifiant...

Michel, Laorana octobre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

2 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 9 mai 2014 14:35, par yoruk écrire     UP Animateur
    • Küçük Sarsala Köyü
      Le restaurateur a pris la grosse tête : c’est cher et on est mal reçu. On mouille sur pendilles, arrière au ponton rustique. Obligation d’aller au restaurant, 50 euros pour deux personnes, et l’on y mange mal. Pas d’eau, pas d’électricité, pas de Wifi
    • Sarsala, la grande plage située juste à côté, au nord de Kucuk Sarsala, offre des bouées sécurisées. On peut y rester amarré, elles sont prévues pour tenir des Gulets de plus de 20 m. On peut aussi par très fort vent embosser entre ces bouées et des bollards installés à terre, voir les photos jointes (le cadre est enchanteur…)

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 21 août 2014 11:20, par bulle écrire     UP  image

    Complément pour Kapi creek : les pontons sont désormais équipés de pendilles, ce qui évite de se poser la question du mouillage... Mais quand les pontons sont pleins, les derniers arrivants mouillent cul au caillou sans que ça ait l’air de déranger qui que ce soit...SEPA ?
    yves

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales