image
image
image

Votre IP : 54.161.77.30
Dernier ajout : 16 octobre
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillage et ports côte carienne > Côte Carienne/port de Palamut

Rubrique : Mouillage et ports côte carienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte Carienne/port de PalamutVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2014, (màj Septembre 2014) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Carienne/Palamut

Imray-Rod-Heikell / Turquie/côte Carienne/Palamut

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour (pour les deux éditions) : aucune des deux édition n’est à jour. Rien sur les nouveaux quais du NW et du SW.
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Claire, l’île Baba Adasi toute proche s’identifie très bien, les enrochements du port aussi
  • L’entrée se soigne et sera à éviter par mer forte. les fonds sablonneux remontent très vite et on aura à négocier un seuil de +/- 2,50 m juste au milieu des passes, à la hauteur de l’épi NE. La passe n’est pas large et les fonds débordant l’épi comme la jetée SE remontent très vite à 1,50 m.
  • Une fois dans le port, on trouvera presque partout entre 3 et 4 m d’eau.
  • La cartographie CM93 2011 est indigente. on peut l’améliorer notoirement avec une fusion/transparence. Les Navionics (sept 2014) ne sont pas à jour, on observe le même décalage compensation que pour les CM93. Leur pseudo précision et le soin marketing de l’affichage (les sondes données clairement et clairement fausses), les rendent dangereuses.
  • En été le vent soufflera de NW l’après midi, dans l’axe de la vallée. Il peut être extrêmement violent. Par forts de sud l’entrée est déconseillée

Palamut

  • On peut mouiller sur 3 faces du port. par rapport à l’image ci-contre, vue depuis la jetée empierrée du môle SE, les deux nouveaux quais réaménagés au SW et au NW. Le quai NE lui n’avait pas besoin de travaux :
  • A gauche et le quai SW, on mouille sur ancre et on revient arrière au quai. A cet endroit le port fait un peu plus de 100 m de largeur. En allongeant 40 m dans 4 m d’eau on doit logiquement éviter de mouiller sur les ancres des bateaux situés en face. On peut avoir intérêt à mouiller plus long, ce qui permettra de bien viser entre deux lignes de mouillage opposées. De plus, les fonds sont de sable friable. Mouiller long est un plus, car vous recevrez du vent par le travers l’après midi
  • En face, sur l’épi NE, on appliquera les mêmes règles. il faudra penser que les bateaux mouillés sur le nouveau quai NW le sont sur pendille. il y a une chaîne mère qui courre, pour tenir les pendilles !!!
  • Ce quai NW bien équipé de pendilles est généralement réservé aux équipages novices. on revient arrière au quai dans l’axe du vent. Les gestionnaires du port auront vite identifié vos compétences...

Palamut, les facilités au quai

  • Rien sur le môle SE, en enrochement. Par gros vents de SE il arrive que des chalutiers viennent s’y réfugier, en s’accrochant alongside à l’enrochement protégé par endroit de gros pneus de tracteurs
  • Le quai SW est équipé de deux bornes d’électricités, suffisantes pour les bateaux à quai. De nombreux points d’eau son disponibles et efficaces
  • le quai NW ne dispose que d’un seul poste d’électricité, avec une distribution à la turque : de nombreuses prises multiples imbriquées les unes aux autres... C’est spectaculaire. On trouve des bornes d’eau partout
  • Le vieux quai NE dispose de deux bornes électriques, là aussi suffisante pour les besoin locaux. On trouve aussi de l’eau.

Sinon, pas de toilettes, pas de douches. Il faut, et on peut négocier, avec les bars et restaurants voisins... qui ne demandent que çà

Môle SE, non aménagé. Des chalutiers peuvent venir s'y réfugier des vents de SE. Des pneus de tracteurs ont été installés sur l'enrochement pour les protéger Le nouveau quai SW, récemment aménagé. on trouve envron 2,00 m d'eau au quai sauf aux deux extrémitées, réservées aux barques avec peu d'eau Le quai NW, vient d'être finalisé, équipé de pendilles, on trouvera +/- 2,00 m d'eau au quai, sauf comme pour le quai SW aux extrémités Le quai NE, le plus ancien, généralement réservé aux habitués... là aussi +/- 2,00 m d'eau au quai, sauf aux extrémités

 

Palamut généralité, l’ambiance

 

2005, rien d’aménagé.

  • tout le charme du village rien que pour nous

 
Palamut début mai 2005, depuis le quai NW aujourd'hui réaménagé avec des pendilles {JPEG}toujours, en 2005, depuis l'angle SW. aujourd'hui les frondaisons ont fait place aux pendilles {JPEG}Toujours 2005, l'angle NW avec vue sur l'ancien quai SW {JPEG}2005, les passes vues depuis l'angle SW. A gauche le quai NE, réservé à l'accueil à cette époque {JPEG}2005, le môle empierré, vu depuis le petit angle des pêcheurs {JPEG}

 

Le 12 septembre 2009

  • Le coup de tabac
    • On aurait dû se méfier, en voyant les chalutiers s’installer sous les enrochement rugueux du quai SE.
    • Le temps était instable, pluvieux et lourd. Un orage montait.
    • Sur le coup de 10 H du soir, les pêcheurs sont venu me voir et m’ont dit : “tu ne devrais pas rester comme çà”. J’étais arrière au quai SW, plein travers au coup de SE qui arrivait.
    • Ils m’ont donné un coup de main, pour manœuvrer. le vent était déjà monté. j’ai eu un peu de casse, mais rien de grave, étrave bout au vent, j’étais protégé
    • Tous les autres bateaux ont aussi manœuvré, quelque fois dans la pagaille, jamais dans la panique
12 sept 2009, Palamut, les chalutiers se réfugient sous le vent du quai SE
  • La nuit infernale
    • Pas pour nous, mais pour ceux qui se sont échappé du mouillage Ova Bükü, à 3 milles dans l’Est, pour eux ça a été l’enfer. Complètement ouvert au SE, c’est rentré en grand.
    • Une Gulet s’en couchée sous le vent, arrachant les pontons. Le voilier avec le génois déchiré ci contre a tenté de se désengager, en larguant son mouillage engagé sous celui de la gulet. En tranchant sa aussière, le malheureux a aussi tranché sa retenue d’enrouleur de génois. il est arrivé en catastrophe dans les passes de Palamut, moteur à fond son génois claquant comme un malade
    • Il ne sait pas comment il a pu entrer dans des passes avec un seuil de 2.50 m et de creux de plus de 3 mètres... Ce qu’il sait c’est qu’une fois à l’abris dans le port, il a vu surgir 5 ou 6 barques de pêcheurs qui ont pris son bateau en main, et l’on mis à couple des chalutiers De nombreux autres bateaux sont entrés aussi en catastrophe cette nuit là, et toujours des marins pour les accueillir
le 12 sept 2009, réfugié depuis l'anse d'Ova Bükü toute proche, arrivé en catastrophe dans la nuit, il y a eu de la casse
  • Les orages peuvent être meurtriers par ici. Cette nuit là, à 20 milles de là, le port de Datça a été complètement détruit : 3 morts...

2014 tout a changé

  • Il faut partager

2014, le coin où les pêcheurs se sont repliés {JPEG}2014 à droite l'ancien quai NE, à gauche la partie N du quai à pendille, et entre les 2 écrabouillés et planqués les derniers pêcheurs {JPEG}2014, le quai SW, on mouille sur ancre et on recule à quai. En principe le quao des experts, c'est là où nous sommes (si, si...) {JPEG}2014, l'angle W, et de face la partie ouest du quai à pendille {JPEG}2014, le quai NE réservé à quelques bateaux ventouses locaux... A l'angle, le bateau blanc, mouillé à l limite (extrême limite) des hauts fonds {JPEG}

 

Les mouillages forain


Par beau temps d’été, même avec du Meltem établi, on trouvera de nombreux mouillages forains bien protégés
  • Au SW de Palamut, la crique de Echo bay, où il faudra passer des amarres à terre. très prisée par les Gulets, il faudra trouver de la place
  • Sous le vent des enrochements de la jetée sud en passant des marres sur la jetée
  • Tout le long de la plage de Palamut, sur de bons fonds de sable
  • A l’extrémité Est de la plage, derrière un petit éperon rocheux, ce que les turcs appellent “Akvarium”, un mouillage aux eaux limpides. relativement bien protégé du meltem
  • Un peu plus loin à l’Est la crique d’Ova Bükü, où l’on trouvera un ponton restaurant

Clearance

  • Rien ici

Général

Bien protégée sous le vent du promontoire dorien, Palamut est une escale pratique entre le cap Krio et Datça ou Symi.

  • excellente ambiance turque familiale traditionnelle
  • Bien équipé, le port permet de refaire de l’eau ou du carburant (un camion citerne y passe)
  • On y trouve de l’électricité avec des bornes et des rallonges rustiques. Wifi avec les bars et restaurants avoisinants. Excellente 3 G avec Turkcell.
  • On négociera aussi avec les bars, les toilettes et les douches
  • Nombreuses liaison par bus (dolmus)avec Datça et Marmaris
  • Deux petites épiceries sur le port, assurant un minimum de service et quelques unes un peu plus loin sur la route côtière. On y trouvera aussi un marchand de légumes et de fruits bien achalandé.
  • Nombreux bars et restaurants, souvent de qualité. Parmi ceux ci Semra sert une cuisine fine et recherchée... ses prix vont avec
  • Le port est payant et bien géré par la coopérative de pêcheurs de datça. Sans assistance sur l’eau, vous serez tout de même convenablement assisté à terre. Une petite charge est demandée, entre 40 et 50 lira (environ 15 euros) incluant l’eau et l’électricité

Michel Laorana septembre 2014

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales