image
image
image

Votre IP : 54.234.0.2
Dernier ajout : 21 janvier
Visiteurs connectés : 16

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillage et ports côte carienne > Côte Carienne/de Karaburun à Marmaris

Rubrique : Mouillage et ports côte carienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte Carienne/de Karaburun à MarmarisVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2013, (màj Septembre 2014) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Carienne

Imray-Rod-Heikell / Turquie/côte Carienne/Karaburun à Marmaris

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour (pour les deux éditions) :
    • Nombreuses lacunes sur l’édition française de 2001, liées à l’évolution exponentielle des marinas de Marmaris
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Claire pour toute cette côte
  • Les conditions de navigation dans le détroit de Rhodes (entre le cap Karaburun et Ciftlik) seront influencée l’après midi, par la montée en puissance des vents de SW s’orientant dans le sens du détroit et s’opposant au courant, levant une mer dure. Venant de l’Est, Fethyie en particulier, il est fréquent l’après midi de ne pouvoir rejoindre Bozuk Bükü, et de se retrouver un peu sous le vent, à Ciftlik...

Les bassins de navigation

En venant du Sud Ouest

  • Aussitôt après le cap Karaburun
    • Bozuk Bükü
    • Serce Liman
  • A 10 milles plus dans le NE
    • Arap Adasi, mouillage de beau temps
    • Byzantine Crique, superbe, mais très étroite, également mouillage de beau temps
    • Ciftlik très bien protégé, on mouille ou, on accosteà un des pontons restaurants
  • Juste avant les passes commandant l’entrée dans Marmaris, sur 5 milles 4 mouillages bien protégés du meltem mais exposés au NE
    • Kadirga Liman, juste sous le cap éponyme
    • Kumlu Bükü
    • Turunç Bükü
    • Içmeler, dans la passe Est de Marmaris
  • Toute la baie de Marmaris avec peu de possibilités de mouillage mais de nombreuses Marina

 

Du cap Karaburun à Serce Liman

  • Bozuk Bükü ou l’ancienne Loryma
    • L’approche en venant de l’Est, peut se faire entre les îles Catal Adalari, en restant au milieu des passes, et en serrant plutôt l’ile nord. C’est quand même mieux par beau temps... Le contournement de Catal rallonge peu...
    • Dans Bozuk Bükü, on trouvera des pontons restaurants. Ceux du fond de la baie ont installé des corps morts
    • On peut passer des amarres à terre sur la rive SW
    • On peut mouiller par 10 m de fond tout au NW et au NE de la baie, sans gêner, les bouées des restaurants
  • La forteresse de l’ancienne Loryma
    Amer remarquable, posté sur sommet au Sud de la baie et commandant son entrée, cette forteresse cyclopéenne a une curieuse histoire
  • Postée comme elle l’est, on pourrait penser à une fortification de défense de la ville... Pas du tout, c’est une sentinelle...
    • Au 3ème ou 4ème siècle avant JC, le roi de cette citée prospère, pris de folie des grandeurs, décide d’aller conquérir Rhodes à moins de 10 milles dans le SE. Il arme une petite flotte, et débarque sur l’île. Bien sûr il se fait tuer et ce qui reste de son armée rembarque pour Loryma. Les habitants de Rhodes, retournent à leurs occupations…
    • Quelques génération plus tard, l’arrière petit fils du roi présomptueux, oubliant la leçon de l’histoire, décide d’aller… envahir Rhodes … “bis repetita placent”, ils se ramasse une colossale déculottée
    • Lassées les autorités de Rhodes envoient deux ou trois galères et des hommes d’armes, détruisent Loryma, réunissent quelques survivants et leur font construire cette forteresse qui permettra à leur garnison de vérifier que les habitant de Loryma ne reprennent pas leurs fâcheux travers…
  • Serce Liman
    Baie complètement refermée la courte passe d’entrée, fait juste une centaine de mètres. Elle sera difficile à identifier venant du large
  • On trouve partout de grande profondeurs, de 20 à 30 m, sauf dans l’anse SW où l’on trouvera un peu de sable.
  • On peut passer des amarres à terre dans un trou de vent dans le renfoncement situé au milieu de la côte NW
  • Un restaurant a installé des corps mort au fond NE de la baie. Il faut passer des amarres à terre, en principe, il vous donne un coup de main.
  • Il faudra se méfier des vents tournants dans les passes. On pense pouvoir y entrer sur seul bord et arrivé à la pointe à doubler, le vent refuse. Repartant sur l’autre bord, le vent refusera aussi sur l’autre pointe... Rod Heikell raconte qu’il s’y est cassé les dents, moi aussi, et pourtant avec un voilier remontant bien au vent et très maniable... Une galère Byzantine, y a sombré. Les objets de cette épave, sont exposés au musée océanographique de Bodrum.

 

  • La crique sans nom
    Entre Serce Liman et Bozuk Bükü, au nord de l’îlot le plus septentrional des Catal Adalri, une petite crique réservée aux équipages talentueux... Peu de place, et pour un seul bateau. On passe des amarres à terre

 
De Arap Adasi à Ciftlik

  • Arap Adasi
    Derrière la petite île, entre les cailloux, c’est un mouillage de beau temps, relativement bien protégé du Meltem
  • Byzantine creek
    Profonde indentation orientée vers le SW, seuls les 2 ou 3 mouillage au fond de la baie sont sécurisés. Touts les autres, avec des amarres à terre, par le travers du Meltem, sont à considérer comme des mouillages de beau temps
  • Ciftik
  • Que ce soit sur pendille aux nombreux pontons restaurants, ou en mouillage forain sur des fonds de très bon sable, le mouillage est parfaitement sécurisé pour les vents dominants. On trouve un peu d’approvisionnement à terre

Mise à jour sept 2014 - Ciftlik évolue

  • Alarga Sail, le plus au SW des ponton-restaurants, s’est équipé de pontons flottants dernier cri (deux pontons avec des pendilles, pas d’assistance sur l’eau)… Eau, électricité sur bornes, comme les autres pontons, mais… plus modernes en apparence… c’est à vérifier. Il faut noter que ce ponton est le mieux protégé des vents de SE. Partie intégrée d’un hôtel, on a l’impression que la clientèle visée, est celle des riches nouveaux plaisanciers turcs de Marmaris toute proche.

 

  • Mehmet Place, aussitôt à côté, s’est aussi amélioré. Les planches du ponton sont pratiquement maintenant toutes jointes !!! Pendilles, eau, électricité, excellent accueil sur le ponton, et très bons restaurant, prix modérés, WC, toilette et douches très bien tenues… C’est là où nous avons nos habitudes
  • Deniz , et Rafet Baba qui lui succède, offrent les mêmes services, avec la présence d’une petite épicerie offrant le minimum. Ces deux pontons sont très vite remplis de bateaux de location qui y ont leurs habitudes
  • Green Platan Hôtel Pier, Le cinquième ponton, est réservé au service de l’hôtel Son style stalinien se remarque…

Michel, s/y Laorana sept 2014

 

De Kadirga à Içmeler

  • Depuis le cap Kadirga, jusqu’à Içmeler dans les passe occidentale d’accès à la baie de Marmaris, 4 mouillages permettant éventuellement d’attendre que le meltem se tasse...
  • Selon les baies et leur fréquentation, on trouvera des corps morts, ou il faudra passer des amarres à terre, dans une ambiance très touristique
  • Içmeler offre en principe une jetée, toujours pleine avec les bateaux d’excursion. On peut tenter d’y mouiller sur ancre dans une ambiance de tourisme populaire bruyant et mécanisé (jet ski, ski nautique, parachute ascensionnel, etc...)
  • S’il faut attendre une amélioration du Meltem, mieux vaut le faire à Ciftlik, plus paisible et distant d’à peine plus de 2 milles du cap Kadirga

La baie de Marmaris

Grande baie en forme de triangle équilatéral de 2 milles de côté, on y sera protégé de tout, sauf du bruit, du tourisme clinquant et de la surpopulation. C’est pourtant l’endroit idéal si on veut y laisser son bateau en sécurité, ou si l’on souhaite y faire des travaux

  • Netsel et les quais municipaux.
    Proche de la ville, les quais sont gratuits mais inabordables en saison, occupés par des centaines de Gulets et de bateaux d’excursion. La marina Netsel offrira de la place à un tarif très élevé
  • Albatros Marina, réservée au stockage à terre
  • Pupa Yat, petit ponton offrant éventuellement quelques places pour un séjour limité
  • Yat Marin, giga marina au développement exponentiel et au financement sulfureux, loin de tout, offre des possibilité de séjour court et moyen terme. L’incroyable entassement des bateaux, peut légitimement poser la question de la sécurité incendie...
    On ne peut correctement mouiller que dans SW de Marmaris, dans un cadre très concentré... Il y a beaucoup de monde
Maramris et Netsel Marina Albatros marina Pupa Yat Yat marin

Clearance

  • Marmaris est un port d’entrée et de sortie. Grande ville, avec de nombreuses marinas, ce ne sera pas toujours facile d’effectuer vous même les démarches. certtaines marinas savent le gérer, d’autres proposent des agences en douanes...

Général

  • Toute cette côte est sous l’influence économique de Marmaris.
  • A Marmaris, on trouvera tous les services, et tous les techniciens dont vous aurez besoin pour l’entretien ou les réparations sur le bateau
  • Dans Marmaris même et en bordure de Netsel Marina, une concentration exemplaire de savoir faire : mécanique, électricité, électronique, voilerie, charpentiers, peintres... C’est un véritable pôle de savoir faire maritime. probablement le meilleur de Turquie...
  • Il faudra en payer le prix : une ambiance mercantile quelques fois désagréable...
  • Tous conforts dans les marinas, dans tous les cas larges possibilités d’approvisionnement, possibilités diminuant quand on s’éloigne vers le cap Karaburun... A l’autre bout, sur Bozuk Bükü... mieux vaut avoir prévu de l’approvisionnement... sinon, il faudra aller au restaurant !!!

Michel Laorana septembre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

7 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales