image
image
image

Votre IP : 54.161.77.30
Dernier ajout : 16 octobre
Visiteurs connectés : 22

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillage et ports côte carienne > Côte Carienne/Yesilova Körfezi

Rubrique : Mouillage et ports côte carienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte Carienne/Yesilova KörfeziVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2013, (màj Septembre 2014) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Carienne

Imray-Rod-Heikell / Turquie/côte Carienne/Yesilova Körfezi

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour (pour les deux éditions) :
    • Bozburun est maintenant un port d’entrée et de sortie
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Claire en contournant Kizil Adasi par le sud. La passe nord peu profonde, est réservée aux pratiques et par beau temps
  • Venant du golfe d’Hisarönü, ou de Datça par le NW, Il faut bien parer Atabol Kayasi, au SW immédiat du cap éponyme.
    • Plateau étroit (30 m) juste émergent, les fond descendent très vite à 60 et 80 m, laissant peu de chance en cas d’échouage, à un bateau ayant talonné. En cas de voie d’eau, il peut être très vite entraîné dans les fonds
    • La photo jointe à été prise à 60 mètres de la balise de danger isolée qui le marque. les fonds sont encore à 35 m... Et on peut encore s’en approcher...
  • Venant de Simi ou du SW, la route est claire

Les bassins de navigation de Yesilova Körfezi

  • Toute la côte Nord, depuis Atabol Kayasi, jusqu’au passes de Kisil Adasi, indentée de belle criques, sujettes au Meltem, mouillages de beau temps exclusivement
  • Toute la côte sud depuis Kizil Burnu au SW de Yesilova Körfezi, jusqu’à Sogut Limani au SE. Là aussi mouillages de beau temps. mais en cherchant bien on trouvera des criques protégées du Meltem...
  • Sogut Liman, peu fréquentée, avec de bon abris du Meltem, et un ponton restaurant
  • Enfin toute la baie de Bozburun, présentant de nombreux mouillages et un excellent port.

Les passes et le mouillage au nord de Kizil Adasi

  • La passe au nord de Kizil Adasi et Kiseli Adasi, ne se pratique que par très beau temps. On y trouvera un seuil et des fonds de 3 mètres. Les eaux sont très claires. Un équipier à l’avant, sera utile pour vous guider
  • On peut mouiller à l’ouest de Kiseli, à la sortie des passes, ou en face, au NE de Kizel Adasi
  • Sur la face NE de kisil Adasi, on trouvera de nombreuses possibilités de mouillage en passant des amarres à terre. Les fonds descendant très vite limitent les possibilité
  • La petite anse à l’Est de Kiseli Adasi, là aussi amarres à terre
  • la crique de l’autre côté du petit bras de mer impraticable au nord de kiseli
  • En face sur la côte Est de Bozburun Limani, un ponton restaurant récent, offre des possibilités de mouillage.

Le nord de la baie de Bozburun


Outre le port de Bozburun lui même, la baie offre plusieurs possibilités de mouillage
  • On déborde l’île Yesil Adasi, par l’Est ou par l’ouest, sans problème
  • Sur le NW de la baie, un large banc de sable non balisé (ou mal balisé, je l’ai vu avec une perche et un drapeau turc !!!), sera à parer. On arrive à l’identifier par la couleur des fonds, mais une grande attention est recommandée
  • Au sud et l ’ouest de ces hauts fonds, une petite baie ronde, bien protégée du meltem, offre un joli mouillage forain, limité par des fonds remontant très vite
  • Au SW du port, et au débouché d’une rivière, un bon mouillage forain, avec des fonds tenant bien
  • Tous les autres quais, y compris le môle extérieur du port sont le domaine des Gulets en finition ou en réparation... On comprend très vite que l’on y est pas à sa place

Le port de Bozburun

Il faut garder en tête que ce port était entièrement dédié à la construction des Gulets. C’est la port le plus important en Turquie de ce point de vue. En baie, des dizaines de chantiers navals construisent ces Gulets. Il arrive qu’elles soient finalisées dans le port. Respectez les instructions des opérateurs, c’est leur métier, et ils sont chez eux

  • Des places sont réservées aux voiliers de passage, et ils seront bien reçus :
    • On se met sur ancre, arrière au quai,
      • sur le nord de la face Ouest
      • Sur le nord de la face Est
    • Alongside, et souvent à couple, sur tout le quai nord.
  • Les fonds sont de bonne tenue, et vous n’aurez pas à mouillez trop long dans 3 m d’une vase d’une tenue indestructible !!!
  • Rod Heikell indique une possibilité de mouillage arrière au quai à l’intérieur du môle SW. C’est une erreur. les gulets occupent la place

La baie de Sögüt Limani et la baie des chantiers

Complètement excentrée, Sögüt Liman au Sud Est du complexe de Yesilova Körfezi, offre d’excellents mouillages, peu fréquentés. La baie des chantiers et la vision extraordinaire de tous ces entreprises, petites comme grandes, mérite une visite

  • Venant de Bozburun, il faudra contourner par le sud, les îles Sögüt Adasi et Zeytin Adasi, en parant les hauts fonds à l’Ouest de cette dernière. La passe au nord de Sögüt Adasi est impraticable pour nos voiliers avec 1,5 m d’eau en son milieu.
  • On mouille au nord de la baie, les fonds n’ont pas bonne réputation. Ou on s’amarre à l’un de nombreux ponton restaurant.
  • La baie des chantiers, immédiatement à l’Est avant d’entrer dans Bozburun Liman, mérite un détour... C’est colossal !!! Certains chantiers proposeraient des bouées d’attente.

Clearance

  • EDIT sept 2014  : Bozburun n’est plus un port d’entrée et de sortie. Le port d’entrée de plus proche sera Datça, ou Marmaris

Général

  • Beaucoup moins fréquenté que le Golfe de Gökova, Le contraste est saisissant, venant de Bodrum, ou de Marmaris et leur luxe tapageur. Bozburun est complètement dédié au monde de la construction classiques de Gulets, ces belles goélettes traditionnelles en bois. Elle les produit, mais aussi les entretient, les répare, les rénove. C’est le monde du travail et de l’artisanat, tous corps de métiers confondus…
  • Toute l’activité de la petite ville est orientée vers le monde maritime ; nombreux shipchandlers en particuliers. S’il y a un endroit au monde où tomber en panne, c’est ici...
  • Large approvisionnement en ville
  • Eau, électricité au quai, Wifi avec les bars et restaurants de la ville. 3G turque performante
  • Nombreuses liaisons journalières, par Dolmus vers Marmaris

Michel Laorana septembre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

8 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 2 octobre 2013 17:10, par yoruk écrire     UP Animateur

    Clearance à Bozburun….

    Cà se passe bien si on fait les choses dans le bon sens.

    • Nous étions sortis de Turquie, pour limite de date (un an) du précédent transit log, à Datça… En passant par une agence, pour faire facile. Documents demandés : le transitlog arrivant à terme, l’acte de francisation du bateau, les passeports de l’équipage, les attestations d’assurance… Cà se fait tout seul, on n’a qu’à attendre à bord. En une heure c’est bâché, coût avec les frais d’agence : environ 30 euros
    • Par sécurité, nous sommes passés par Symi, 5 milles plus loin, pour récupérer une facture de port montrant que nous éions bien sortis de Turquie
    • Ce matin, en arrivant à Bozburun, 7 milles plus loin !!! On a tenté de faire notre entrée en Turquie. Pour ce faire, il faut d’abord acheter un transitlog vierge chez le Harbour master… Là… impossible… personne ne comprend !!!
    • Solution en prenant les choses dans le bon sens :
      • Aller dans une agence en douane. La nôtre : Lodos, dans la rue principale de Bozburun, 50 mètres sur la gauche après le minaret. Là miracle… tout le monde comprend !!!
      • On donne les documents exigés :
        • Acte de francisation
        • Attestation d’assurance
        • Passeports de l’équipage
        • On indique quelle zone de navigation on envisage en Turquie
        • On refuse catégoriquement l’achat de la fameuse ‘’blue card’’ qu’ils tentent de nous imposer. C’est un risque à prendre. Or à ma connaissance, personne n’a été verbalisé pour défaut de cette carte (c’est un fait un outil informatique de flicage)

     
    On revient trois quart d’heure après, avec tous les membres d’équipage à l’agence. De là :

    • on va chez le Harbour master qui tamponne le transitlog…
    • On passe dans le bureau d’à côté, à la police des frontières, qui vérifie, sur un fichier informatique, si vous n’avez pas tué père et mère, et surtout si vous êtes règle avec les date de visa touristique en Turquie (pas plus de 90 jours de présence lissées sur une période de 6 mois). On vérifie éventuellement la validité de votre permis de séjour, si vous en avez un…
    • Puis en rentre à bord du bateau, pour revenir à l’agence, une demi-heure plus tard, récupérer tous les documents, y compris les démarches vers le contrôle sanitaire et les douanes, qui sont fait par l’agence
    • Pour finir, on paye 85 euros rémunérant l’agence et les services concernés

     
    Voilà, on a compris en deux petites heures, dans quel sens il fallait faire les démarches d’entrée en Turquie, à Bozburun

     
    Sans aucun intérêt particulier (il y a d’autres agences, mais Lodo était la seule ouverte à cette saison)
    LODOS YACHTING

    Tel et Fax : +90 252 455 20 92
    GSM : +90 534 624 37 70
    e-mail : lodos@bozburun.eu
    web : www.bozburun.eu

    Répondre à ce message

  • 3 octobre 2013 06:06, par yoruk écrire     UP Animateur

    Mouillages sur Bozburun

    • Sur la côte Est de Bozburun Limani, le ponton restaurant récent, offre aussi des possibilités de mouillage, sur corps morts. Une dizaine sont installés.
    • Dans le port lui-même, l’intérieur de la jetée n’est plus occupé par des gulets, mais par de gros motors- yachts, ce qui ne change rien nous concernant…
    • Beaucoup de monde ici, début octobre, peu de place…

    Michel

    Répondre à ce message

  • 31 janvier 2014 08:05, par yoruk écrire     UP Animateur

    Le mouillage de Sogut

    Dans la baie de Yesilova, dans la grande baie, au SE de Bozburun, on trouvera des ponton/restaurants peu fréquentés, bon marché, dans un décor superbe.
    On vous prendra les amarres et on vous assistera sur l’eau. Accueil parfait… mais attention peu d’eau au NE du plus nord des pontons, il y a vraiment très peu d’eau…
    On peut aussi mouiller en baie, mais les fonds descendent très vite, et il faudra aller chercher un abri au NW de la baie, avec deux amarres à terre, dans un mouillage un peu acrobatique
    Michel, janvier 2014

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 14 mai 2014 15:28, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bozburun facile

    • Pour laver le linge, les toilettes, les douches chaudes : Aqvarium Restaurant
    • La capitainerie
    • Les petits super marché sur le port
    • Un magasin où trouver du camping gaz, ou son équivalent turc : Ipragaz Marin
    • Le super marché bien achalandé Tansas

    Bozburun easy

    • For washing machines, toilets, hot showers : Aqvarium Restaurant
    • The harbor master
    • The small super market on the harbor
    • A store where to find camping gas, or its Turkish equivalent : Ipragaz Marin
    • The well-stocked supermarket Tansas

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • Bozburun balisage du banc de Bulgaz Koyu

    Ce haut fond, dangereux, dans le SW des passes d’entrée du port de Bozburun, entre le port et le mouillage de Bulgaz Koyu, est maintenant bien balisé, par une marque de danger isolé
    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • Depuis peu, On ne peut plus faire d’entrée ou de sortie à Bozburun. voir la modif sur le dossier

    Michel

    Répondre à ce message

  • Atabol Kayasi

    Les CM93 v2, même récentes sont particulièrement floues sur ce récif. Les Navionics rendent mieux compte de sa position. Voir le copie d’cran ci dessous, et la trace, montrant bien la largeur effective de la passe

    Michel à Bozburun

    PNG

    Répondre à ce message

    • Et sur la même route, le même jour, la trace enregistrée sous OpenCPN, sur une fusion/transparence, faisant apparaître des décalages géodésiques importants : de 100 à 150 m

      Il plus que probable que la balise est mal positionnée sur la CM93...

      Bon... ça de dédouane pas de rester très vigilant, et de garder un œil sur le sondeur en permanence. Sauf très mauvais temps ou il sera préférable de le passer très au large, pour le reste on a intérêt à le passer sous son vent (NW en été), la passe est très large

      Michel à Bozburun

      JPEG

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales