image
image
image

Votre IP : 54.91.203.233
Dernier ajout : 14 novembre
Visiteurs connectés : 28

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Patras à Corinthe > Aigion Golfe de Corinthe

Rubrique : Mouillages et ports Patras à Corinthe

__________________________________________________________________________________________________________________

Aigion Golfe de CorintheVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 1er novembre, (màj 1er novembre) par : pacolarame   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Cet article est géolocalisé.

“Grèce”/de Patras à Corinthe/Aigion

JPEG - 459.9 ko

Approche

  • Coordonnées géodésiques du port de plaisance : 38 15.50 N 022 05.62 E
  • origine de la carte : GR,HNHS,graph,231/1
  • VHF : 16 mais pas de veille ici.
  • Plusieurs orthographes :Aigio, mais aussi Egio, Ayion, Aegio ou Vostitsa

La baie d’Aigion

  • Aigion, située sur la rive Sud du Golfe de Corinthe, juste en face de Trizonia, présente l’opportunité d’un mouillage et d’un petit port d’accès pratique, selon les conditions de vent , hors vents de secteur nord qui lèveront un clapot désagréable.
  • On y trouve des possibilités de mise au sec et de réparation compétente, rares dans le Golfe de Corinthe , depuis les difficultés de la marina de Messalonghi.
  • Outre le mouillage en baie, trois possibilités d’abri :
    • Le petit port de pêche, au NW de la baie, Il est possible de mouiller devant le port à l’extérieur de la jetée. Par temps calme, suivant leur tirant d’eau, certains mouillent dans le port.
    • Le quai commercial, aujourd’hui dédié au terminus du ferry en provenance de Kallythea, il est possible de s’y amarrer. On est alors à proximité de la partie station balnéaire d’Aigion. A noter : le quai a été refait et agrandi sur les restes d’un ancien chantier naval : « Shipyard Aegio Marina » aujourd’hui abandonné, mais information obsolète reproduite par certains guides nautiques
    • A un demi mille dans l’Est, on trouve le port de plaisance, doublé d’un chantier compétent et équipé pour remonter des bateaux jusque 25 mètres. La plupart des réparations y sont possibles, et possibilités d’hivernage au sec sécurisée.
JPEG - 503.3 ko
Au NW le port de pêche
JPEG - 525.6 ko
Centre ville : le quai commercial
JPEG - 638 ko
A l’Est, le port de plaisance

Les mouillages d’attente

  • Par beau temps établi, toute la baie offre de bons mouillages forains
    • On mouille sans difficulté le long de la vaste plage. Le mouillage est bien protégé de l’est. Les vents d’ouest amèneront un gros clapot, en particulier en été avec les vents dominants de NW qui se lèveront à la mi journée. Parfaitement bin protégé des vents de SW à SE par le sud
    • Devant le port de plaisance, il est possible de mouiller sur un fond de 4 à 8 mètres, sable de bonne tenue, protégé des vents d’Est, mais très exposé au NW dominant, vite intenable
    • devant le port pêche offrant une petite protection des vents d’ouest
  • Par mauvais temps de NW le clapot court vite désagréable amènera à rechercher un abri au Nord du golfe de Corinthe, tout proche : Trizonia à 5 milles et à un peu plus de huit milles dans l’Est, de belles baie, au delà du cap Psaromyta, vers Galaxidi.

Réparation, entretien et services

Le chantier de mise au sec et de réparation

JPEG - 325 ko
Trace vers le port de plaisance et le chantier
JPEG - 194.8 ko
Accès au port et à la cale du chantier
JPEG - 106.7 ko
Façade nord du chantier

Récemment repris par 3 frères , dont l’un parle très bien anglais, l’ancien chantier a été rénové et notamment équipé de moyens de mise au sec et à l’eau puissants et modernes, permettant de déplacer des bateaux jusque 25 mètres.

  • La plupart des réparations sont possibles.
  • Le chantier jouit d’une sécurité parfaite, la rampe d’accès se trouve à l’extérieur, au SW de l’entrée du port de plaisance.
  • Les tarifs y semblent attractifs, en particulier pour l’hivernage.
  • Contacts :
  • excellente vidéo de levage pour la mise au sec : https://www.youtube.com/watch?v=9tj...
  • Attente avant la mise au sec
    • On mouille sans difficulté le long de la vaste plage.
    • Devant le port, il est possible de mouiller sur un fond de 4 à 8 mètres, sable de bonne tenue. Le mouillage est bien protégé de l’est, mais les vents d’ouest amèneront un gros clapot devant le port.
    • Le port autorise quelques places pour le passage ( s’adresser au chantier)
      • L’accès au port lui même est facile, mais limité en tirant d’eau, il faudra soit sonder avant, soit interroger le chantier
      • On tourne la jetée surmontée d’un petit feu et on vient s’amarrer , face au quai nord.
      • Le port est un peu encombré par les petits bateaux locaux, mais en prévenant, on trouvera normalement de la place.

Clearance

  • Rien ici il faut aller à Patras ou à Itea

Informations générales

  • Contact :
    • VHF 16 limitée
    • 4G
  • Services
    • Eau et électricité : pas d’information (octobre 2018)
    • Pas de station de distribution de carburant, mais on doit pouvoir faire venir un camion citerne et son long tuyau
    • Toutes les ressources d’une station balnéaire et d’une ville laborieuse, adossée à son arrière pays agricole. Elle montre cependant les stigmates de la crise économique touchant la Grèce.
    • Bars et restaurants, et pizzerias, notamment en bordure de mer.

Ambiance

La ville n’a pas grand charme. La crise a frappé durement. En témoignent les friches industrielles.
Pour autant, une certaine renaissance est en cours, autour du tourisme balnéaire. L’ambiance est plutôt chaleureuse.
Venant du port de plaisance, il ne faut pas se laisser abattre par les 300 mètres de friches industrielles à l’Est du port Elles sont le témoin d’un passé agro industriel révolu. Une partie d’entre elles est déjà en cours de rénovation ainsi que le front de mer.
Si on poursuit vers l’est, on arrive à la partie touristique de la ville, avec des bars, des terrasses , des restaurants

Histoire et culture

La ville a un passé glorieux. Les Assemblées de la première ligue des 12 villes Achéennes se tenaient à Aygion.
La ville a ensuite largement vécu sur son arrière pays agricole.
Un petit Musée archéologique rappelle le passé antique d’AIGIO.
Liens utiles :

s/y Moussaillon, ocobre 2018

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

4 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 1er novembre 11:17, par yoruk écrire     UP Animateur

    Evolution des travaux portuaires à Aigion. De 2009 à 2018, pour le port commercial.

    Pour une ville ruinée par la crise, on note une belle évolution montrant deux choses

    1. Les grecs se remontent les manches
    2. Les aides européennes ne sont pas nécessairement dilapidées

    On note qu’en 2012, le projet qui devait prévoir à l’origine un port avec une jetée extérieure pour l’accostage des ferries, a évolué vers un terre plein, probablement pour répondre aux risques d’ensablement
    L’image 2018 est accidentellement présentée sous une autre échelle et avec un angle différent...

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 3 novembre 10:43, par pacolarame écrire     UP Animateur

    En complément, lil est possible de rentrer (2018) dans le port de plaisance avec 2, 30 mètres de TE
    Il n’y a pas de seuil inferieur
    Le mouillage se fait devant le port par 4 à 6 mètres d’eau sur un fond qui m’a paru de bonne tenue. Sable grossier

    Répondre à ce message

    • 3 novembre 11:11, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Merci, François
      C’est moi, qui en faisant la mise en page avait relevé une sonde douteuse des navionics (image jointe). dans tous les cas comme d’habitudes dans cette zone cartographiée avec des documents anciens, il faut surveiller le sondeur et la couleur de l’eau !!!!

      JPEG

      Répondre à ce message

  • 6 novembre 12:06, par pacolarame écrire     UP Animateur

    Entre Histoire et Mythologie Homérique,
    Aigion, ( Aigio en grec moderne) dont l’origine se perd dans la nuit des temps , a fait partie du royaume d’ Agamemnon, roi de Mycene .

    Les 12 villes de la ligue Acheienne faisaient partie de ce royaume .La raison de cette Ligue avait bien sûr à voir avec les échanges et le pouvoir royal.

    Dans la littérature, dont semble t il l’Illiade, on retrouve Aigion, où se réunissaient les villes , ce qui tend à valider la qualité du mouillage.
    La flotte d’ Agamemnon est décrite dans la littérature comme particulièrement imposante, regroupant une centaine de ateaux.
    Plusieurs rapports tendent à indiquer que, toujours suivant ces textes, Agamemenon aurait réuni les Achéens à Aigio, avant de lancer la guerre de Troie.
    N’en déplaise à Jean Giraudoux, il semble que les vestiges de Troyes aient été retrouvés ( decouverte à laquelle est associé le nom de l’Autrichien Schliemann), ce qui confirmerait la réalité de la guerre de Troie.

    https://books.google.fr/books?isbn=...

    Un déplacement aux extraordinaires ruines de Mycene, justifie à lui seul une escale lors d’une croisière dans la région.
    très accesibles notamment depuis tous les ports d’Argolide.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Myc%C...

    Francois.

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales