image
image
image

Votre IP : 54.198.86.28
Dernier ajout : 23 juin
Visiteurs connectés : 19

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Méditerranée occidentale > Marina Laghi di Sibari

Rubrique : Mouillages et ports Méditerranée occidentale

__________________________________________________________________________________________________________________

Marina Laghi di SibariVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2015, (màj Novembre 2015) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Italie / Calabre / Marina Laghi di Sibari

39 44.3830 N 016 30.6790 E
26IT,IIM,graph,26

Approche

  • Au SW du golfe de Tarente, en fait à cet endroit, le golfe de Corigliano, sur une côte plate et marécageuse
  • Au débouché du fleuve Crati dont il occupe son delta.
  • Les fonds sont mal connus, et la cartographie approximative. La plus grande prudence est recommandée pour entrer.
  • La marina édite un site indiquant la position actuel du chenal balisé et du WP d’approche
  • Appel VHF : 16/09

 


La marina di Laghi di Sibari
  • Les passes draguées sont sujettes à l’ensablement
  • Les bancs se déplacent, et la cartographie approximative incitent à la plus grande prudence
  • Les instructions nautiques recommande de contacter la marina avant d’entrer. Un dinghy viendra vous assister pour reconnaître le chenal balisé (bouées vertes et rouges)
  • Le WP d’accès indiqué sur la carte est celui donné par le site de la marina début novembre 2015. Il peut évoluer
  • Sur son site, la marina recommande de ne pas tenter d’entrer par mer forte de NE à SE, et de se dérouter sur Corigliano Calabro à 4 milles dans le sud. Ce que nous avons fait en sept 2015, mais... Carigliano ne voulait pas nous accepter...
  • Donc, logiquement téléphoner ou contacter par VHF Sibari, pour obtenir leur accord
  • Puis contacter Carigliano (VHF 16) pour accord
  • En sept 2015 Cariglano, ne répondait pas à nos appels sur le 16
     
  • Précision des CM93 v2 ed2011 : peu précise et aucun détail
  • Précision des Navionics : la géodésie est juste et elles manquent de détail (nov 2015).
  • Kit de téléchargement des cartes locales, pas de traces ” (zip), Format KAP pour les cartes et GPX pour le WP dont le positionnement est sujet à la caution de l’exactitude de carte Google Earth et aiux informations données par le site de la marina . Sous la seule responsabilité de l’utilisateur, ce ne sont pas des outils de navigation, ils ne doivent servir qu’à titre pédagogique
    Zip - 84.7 ko

 

Réparations ; entretien et services

  • Zone technique : à vérifier
    • Carburant : à vérifier
    • Chantiers : à vérifier
    • Une darse équipée d’un travellift.
    • Shipchandlers : sans info
  • Services
    • Approvisionnement : à vérifier
    • Le centre ville : il n’y a pas de centre ville, on est dans un village lacustre résidentiel
    • Marché : pas de marché
    • Confort : Eau et électricité : aux bornes des pontons. Sanitaires et douches. Accès internet-wifi : rien. On capte la 3G (Vodafone) selon toute vraisemblance, à vérifier
    • Restaurant, bars et pizzeria, à vérifier

Clearance

  • Rien ici

Général

  • A noter l’exellente évaluation de « Ratafia » sur le site STW/marina

Histoire et culture

  • Richissime cité de la grande Grèce, elle compta plus de 300.000 habitants, célèbres pour leur goût du luxe et de la jouissance
  • Mais, imprudemment, en 511, elle déclara la guerre à Crotone qui avait refusé d’extrader et de lui remettre des oligarques sybarites qu’elle avait bannis. Crotone prit alors la tête d’une ligue de cités et vainquit Sybaris en 510. La ville fut prise, détruite et rasée par les Crotoniates, qui détournèrent le cours du fleuve Crathis pour qu’il passe sur les ruines de la cité.
  • En 1950, l’état italien a tenté sa reconstruction, en assainissant les marais du Crati... Le résultat serait tristounet..
  • Liens :

 

s/y Laorana nov 2015

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales