image
image
image

Votre IP : 54.82.73.21
Dernier ajout : 17 novembre
Visiteurs connectés : 26

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports en Mer de Marmara > Côte turque, les Dardanelles/Canakkale

Rubrique : Mouillages et ports en Mer de Marmara

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte turque, les Dardanelles/CanakkaleVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2013, (màj Novembre 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Cet article est géolocalisé.

Turquie, les Dardanelles

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Canakkale

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : obsolète
    • Edition 2013 : les procédures de clearance ne sont pas à jour
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Conditions de navigation généralement rencontrées en été
  • claire, et sans problème
  • Il faut veiller aux courants et au trafic intense.
  • La veille sur le canal 16 est recommandée
  • Longer la ville pour éviter le plus fort du courant

Marina de Canakkale

  • Seul abri tout temps en été, une fois à l’intérieur
  • Accès délicat voir impossible par fort meltem, l’étroitesse du port rendant la manœuvre très difficile
  • On mouille sur pendille, impossible d’y poser une ancre
  • Par fort vent, plutôt que de tenter d’y venir en marche AR, la solution est de viser une place libre entre deux bateaux déjà installés et d’y entrer en marche AV,et assez de vitesse pour rester manœuvrant. On ne touche à rien, de gros pneus de tracteurs peints en blanc, amortiront votre “atterrissage
  • Le Talweg, au nord de la marina, débouchant sur l’axe de la partie nord des Dardanelles, accélère le vent et rend le mouillage forain illusoire. C’est très vite impraticable

 

par Meltem bien établi Par beau temps bien établi Espace de manœuvre très limité

 

Ambiance

Superbe point stratégique, Canakkale, et les détroits, commandent l’accès à la mer de Marmara, à Byzance/Constantinople/Istanbul, au Bosphore et à toutes les richesses de la Mer Noire... Ce qui fit sa puissance et... son malheur... Elle les a tous vu passer : Jason, Darius et/ou Xerxès, Alexandre le grand, Saint Paul, Marco Polo, et, entr’autres ... Laorana...
 

Déjà, il y a plus de trois millénaires, à Troie, la région connaissait la violence et les meurtres 1452 : Kilitbahir, réalisé par Mehmed II le Conquérant, après la prise ce Constantinople Mars 1915 : “Arrêtez-vous, et considérez où vous êtes, sur cette terre, il a coulé du sang…

 

Clearance

  • Cannakale avait très mauvaise réputation pour les conditions administratives des entrées comme des sorties. Çà s’est considérablement amélioré, tout se faisant dans les locaux de la Marina (2012)

Général

  • Grande ville, animée, affairée, riche et prospère. On n’a vraiment pas l’impression de se trouver en Asie...
  • Outre son activisme industriel, la ville possède trois pépites touristiques :
    • Les transferts intercontinentaux par ferry depuis l’Europe, éloignée de moins de deux kilomètres.
    • La proximité du site de Troie
    • Et... l’exploitation des vestiges de la victoire ottomane sur les alliés, lors de l’invasion des Dardanelles en 1915...
  • On y trouvera de tout, mais, pas toujours très près. Comme si bizarrement cette ville gardait en mémoire ses souffrances, elle tourne le dos à la mer...
  • Sans locaux technique sur place, les gestionnaires de la marina sauront vous trouver des moyens de réparation
  • Eau, électricité au ponton, Wifi gratuite, carburant à la demande par mini camion citerne
  • En ville surtout et peu sur le front de mer, de nombreux bars et restaurants
  • Il faut visiter le musée retraçant les combats de 1915, et aussi de « Nusrat », la reconstitution sur l’eau, du petit poseur de mine qui causa à lui tout seul la défaite de l’orgueilleuse flotte franco britannique dans les Dardanelles

 
Michel, Laorana novembre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales