image
image
image

Votre IP : 54.196.213.0
Dernier ajout : 25 février
Visiteurs connectés : 15

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports côte lycienne > Côte lycienne/Kekova SW Polemos Bükü

Rubrique : Mouillages et ports côte lycienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte lycienne/Kekova SW Polemos BüküVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2013, (màj Octobre 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Lycienne

Imray-Rod-Heikell / Turquie/Kekova SW Polemos Bükü

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour :
    • Edition 2001 : Aucune
    • Edition 2013 : Aucune
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • Claire, une fois dans Kekova Road

Les Mouillages

Moins couru que le lagon d’Uçagiz ou Kalekoy, la baie porte le nom turc de Siçak Köyü, souvent appelée à tort Aperlai, et que Rod Heikell nomme Polemos Bükü, on y trouve de bons mouillage, très ventes l’après midi. La plaine alluvionnaire entre Polemos Bükü et Apelai, déclenche un venturi impressionnant. Pas de mer cependant, et des fonds de très bonne tenue


Polemos Bükü
  • Tout au fond de la baie, sur de très bons fonds de vase, on ne peut mouiller qu’en mouillage forain, les fonds remontent vite et trop loin de la côte, pour passer des amarres à terre
  • On peut aussi si on cale peu, il y a deux mètres d’eau au bout des pontons, s’installer alongside, le long de pontons branlants installés par deux restaurants.
  • Il faudra partager la place avec, les bateaux d’excursion, et... les piétons, on est sur un des embranchement de la voie lycienne.
  • C’est l’endroit idéal pour aller visiter Aperlai à pieds, tout proche.
  • Sur la photo, on aperçoit à gauche un petit îlot, où l’on trouvera de bons fonds de sable. On peut aussi passer des amarres à terre au NE de l’îlot.

Woodhouse Bay
  • Comme l’écrivent les anglais. En fait : « Kisle Bogazi » pour les turcs, se trouve sur la côte NE de Siçak Köyü, juste en face le débouché des passes ouest de l’aquarium.
  • Il faut parer et contourner un groupe d’îlots et de rochers affleurants, pour aller passer des amarres à terre au NW de la petite anse.
  • Parfaitement protégée du Meltem, dans des eaux transprentes, et un cadre sauvage... Elle est très recherchée par les gulets et les bateaux d’excursion. Il sera difficile d’y trouver une place.
  • Le soir ça se calme avec les bateaux d’excursion, pas toujours avec les Gulets !!!

Degirmenlik Köyü
  • Degirmenlik, pour les turcs, baie de la source pour les francophones, est une crique étroite et entourées de hautes falaises, un peu au NE de Woodhouse bay.
  • Il y vient peu de monde, car très ombragée, les eaux manquent de clartée
  • Il s’en dégage une ambiance un peu lugubre qui ne manque pas de charme
  • Il sera par ailleurs très difficile d’y mouiller, on trouve beaucoup d’eau tout de suite.
  • On n’y mettra qu’un seul bateau en fait, tout au fond, avec peu d’eau, et des amarres à terre à l’avant et à l’arrière.

Clearance

  • Rien ici

Général

  • Beaucoup plus calme que les autres bassins de navigation de Kekova, on n’y trouvera aucun approvisionnement, hormis les deux restaurants, typiquement nomades du bout des pontons.
  • La promenade à pieds vers Aperlai, montre bien les traces alluvionnaires qui on fait de Siçak (chaude, en turc) une Yarim Adasi (demi île) !!! Avant son comblement partiel, l’ensemble du système de chenaux, allant de l’extrémité Est de de l’île de Kekova à l’Ouest d’Iç Adasi (prolongeant Siçak Yad), fait 10 milles de long !!! Au milieu, Aperlai, protégée de tout ennemi, ouverte au commerce de l’Est comme de l’Ouest, avec ses deux accès, a pu se développer et s’enrichir... Le site le montre bien...

 

Michel, Laorana octobre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales