image
image
image

Votre IP : 54.234.0.2
Dernier ajout : 20 janvier
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillage et ports côte carienne > Côte Carienne/Sud du golfe de Gökova

Rubrique : Mouillage et ports côte carienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte Carienne/Sud du golfe de GökovaVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2013, (màj Septembre 2013) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Turquie côte Carienne

Imray-Rod-Heikell / Turquie/côte Carienne/Sud du golfe de Gökova

Edition française 2001
Edition anglaise 2013
http://www.4-oceans.com/guide-imray...
http://www.imray.com/Publications/I...

  • Pas d’erreur relevée.
  • Lacune de mise à jour (pour les deux éditions) :
    • Nombreuses imprécisions, des cartouches cartographiques Imray, utilisées dans les deux éditions. Mises en évidence par les photos aériennes de Google Earth
    • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)

Approche

  • A soigner, extrêmement délicate
    • Nombreux hauts fonds et écueils
    • Cartographie indigente
    • On se trouve au vent d’une côte, sans aucun abri fiable sous son vent. En cas de problème, il faudra re-traverser le Golfe de Gokova pour trouver des abris : Bodrum où Cokertme. L’autre option sera de gagner au vent vers la cap Teke Burnu, débordant Tuzla, puis d’abattre vers Degirmen ou mieux Sögut
  • Aucune carte, aucun guide n’est totalement fiable, pas plus que les indications données ici... ce ne sont que des indications

Tuzla

  • Grande baie, il faudra parer des hauts fonds en venant du nord ou de l’ouest. Encadrée de deux grands cap Teke Burnu, et Koyun Burun, on pourra avoir à subir de violentes rafales
  • Les vents dominant s’orientent dans le sens de la baie, renforcés des thermiques l’après midi
  • Nombreux écueils débordants les pointes, une veille attentive est recommandée
  • Les eaux sont très claires, et on mouille avec des amarres à terre, dans des fonds descendant très vite
  • Si l’on peut, le meilleur mouillage, se trouve dans la première baie le plus au sud ouest. mais, elle est souvent occupé par des pêcheurs.
  • Rien ici... et c’est pour ça que vous êtes là

Yedi Adalari

Les passes d’entrée

La baie est protégée par un chapelet d’îles et de hauts fonds. Si cet arc procure une forme de sécurité une fois à l’intérieur, son accès et la maîtrise de la route du bateau par des passes étroites et présentant des seuils significatifs,méritent beaucoup d’attention. En effet :

  • Entre Taneli Br et Kuefre Koyu, trois passes et quatre îles commandent l’entrée vers la baie.
    • au SW une passe saine et assez large
    • au centre une passe étroite (moins de 100 m utiles)
    • au NE contournant au choix une petite île, offre une passe saine et deux options
  • Les fonds remontent de 60 à 10 m en moins de cent mètres...
  • Or vous arriverez obligatoirement plein vent arrière. par petit temps, c’est sans difficulté, par Meltem établi et un mer obligatoirement forte... Mieux vaut que tout soit en ordre sur le bateau, la route et les amers pré établis et reconnus...
  • Après, vous êtes libres, en connaissance de cause de choisir le trou de souris qui vous convient... Dans tous les cas... ça ira vite !!!

Les mouillages de Yedi Adalari

Bien que la mer soit cassée par la barrière des îles et des hauts fonds fermant la baie à l’ouest, nous avons trouvé tous les mouillages exposés (vent de NW F6/7). Seule la petite anse du NE a pu nous procurer une protection suffisante. Les mouillages, en partant su sud

  • Gökagaç, protégé si les vents viennent de l’ouest, beaucoup moins du NW. on peut mouiller en forain ou passer des amarres à terre, au choix. probablement soumis à du clapot résiduel
  • Karaagaç, juste au sud de débouché de East Creek : mouillage de beau temps.
  • East Creek : c’est un phantasme, sauf à caler 1 mètre et à entrer tout au fond de la ria. On le voit bien sur la loupe dans la copie d’écran jointe, en sécurité, les 3 bateaux ont mouillé sous le vent de la petite presqu’île, en mouillage forain, probablement gentiment secoués...
  • L’anse du NE en évitant les hauts fonds du nord de la baie. On passe une amarre à terre, tranquilles et loin de tout.

Amazon Creek

  • pur délire, probablement lié à son nom, c’est une longue ria envasée très rapidement dans sa partie Est. c’est typiquement un mouillage de beau temps
  • Un petit quai permet d’aborder en annexe. Un hôtel, peut délivrer des repas à récupérer à cette jetée
  • On mouille dans la partie Nord, par 5 ml de fond en passant une amarre à terre
  • Le cadre tout en verdure est superbe
  • Ne pratiquer qu’avec une météo bien établie.

Gerence Cove à GokcelerBükü

  • Sur deux milles, une série de mouillages spectaculaires, à ne pratiquer que par beau temps bien établi. la côte est frangée de hauts fonds mal cartographiés.
  • Vous êtes au vent d’une côte hostile, et aucun abri fiable sous votre vent. Ce sont des mouillages de beau temps, dans l’ordre :
    • La plus à l’Est et la plus grande des baies : Gökceler Bükü. Si le vent force, on peut trouver un abri inconfortable, tout au fond SW de la baie, comme indiqué sur la la loupe
    • Kucuk Cati, uniquement que par grand beau temps
    • Büyük Cati, l’anse SW, peu de place en évitant les hauts fonds
    • Plus à l’ouest Grence Köyü, mouillage de beau temps

Clearance

  • Rien ici

Général

  • Rien, de rien ici, sauf la nature encore sauvage... Vous êtes livrés à vous mêmes... Vertiges.....

Michel Laorana septembre 2013

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales