image
image
image

Votre IP : 54.196.73.22
Dernier ajout : 16 août
Visiteurs connectés : 17

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Méditerranée occidentale > Corigliano Calabria

Rubrique : Mouillages et ports Méditerranée occidentale

__________________________________________________________________________________________________________________

Corigliano CalabriaVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2015, (màj Novembre 2015) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Italie / Calabre / Corigliano Calabria

39 44.3830 N 016 30.6790 E
26IT,IIM,graph,26

Approche

  • Claire
  • Les fermes marines obstruant les passes ont été dégagées
  • On trouve de l’eau dans les passes : 10 m
  • Les passes, larges, doivent permettre un accès tout temps
  • Un bassin d’expansion, large de 400 m et long de 800, une fois passé les passes donne accès à deux immenses chambres :
    • A l’Est le bassin des cargos et ses quais de plus de 2.5 m de hauts
    • A l’ouest, celui des chalutiers, où l’on installe un ponton susceptible d’accueillir les bateaux de passage (sept 2015)
    • Au fond de ce bassin à l’Est les gardes côtes, et un quai réservé aux douanes, et un petit ponton au sud, ponton privé, géré par une association locale de pêche de plaisance
  • Appel VHF : 16

 


Le port artificiel de Corigliano
  • Si l’arrivée dans le bassin d’expansion ne pose aucun problème, on se rend vite compte que le bassin oriental est réservé aux cargos, mais... sans cargos. Totalement désert, et à l’abandon (sept 2015)
  • Le bassin occidental offre quelques possibilités, mais limitées en places. Les quais sont occupés par des chalutiers en désarmement, ou en réparation, sans aucune trace d’activité
  • Un ponton est travaux sur la face NW, mais là aussi, complètement à l’abandon
  • Au sud la quai des gardes côtes, et celui des douanes, sans aucune activité visible
  • Plein sud, un petit ponton à l’accès cadenassé, est réservé à la petite pêche de plaisance locale
  • En périphérie : quais, voies d’accès et terrains proches : rien !!! le désert total, pas un commerce, pas un bistrot, pas un chien, pas un chat, pas un humain
  • Précision des CM93 v2 ed2011 : peu précise et aucun détail
  • Précision des Navionics : la géodésie est juste et elles manquent de détail (nov 2015).
  • Kit de téléchargement des cartes locales, pas de traces ” (zip), Format KAP pour les cartes et GPX. Sous la seule responsabilité de l’utilisateur, ce ne sont pas des outils de navigation, ils ne doivent servir qu’à titre pédagogique
    Zip - 289.7 ko

 

Réparations ; entretien et services

  • Zone technique : à vérifier
    • Carburant : à vérifier
    • Chantiers : à vérifier
    • Shipchandlers : sans info
  • Services
    • Approvisionnement : à vérifier
    • Le centre ville : il n’y a pas de centre ville, on est dans un désert calabrais
    • Marché : pas de marché
    • Confort : rien
    • Accès internet-wifi : rien. On capte la 3G (Vodafone)
    • Restaurant, bars et pizzeria : rien
  • Une façon de régler le problème des autorisations d’accostage, est de se rendre directement au quai des douanes... Là ils finiront par bouger
    • En septembre 2015, arrivés depuis Argonauti (45 milles), avec un NE costaud, rendant impossible l’accès à Sibari, nous sommes arrivés à Corigliano en début d’après midi. Aucune réponse à nos appels sur le 16. On a fini par trouver une place entre deux chalutiers désarmés. A 19 H on vu arriver les gestionnaires du port nous déclarant que l’on ne pouvait pas rester ici, qu’il fallait aller à la marina de Sibari, que ce port n’était pas fait pour les bateaux de plaisance. J’ai refusé la mer étant trop grosse, et l’entrée sur Sibari, trop risquée... Il fallu donner tout notre pédigré, puis dégager vers le quai des douanes, ou les gardes côtes ont recommencé l’interrogatoire.. A 10 H du soir c’était réglé... On n’a jamais compris pourquoi, sauf que nous étions... en Calabre

Clearance

  • Rien ici

Général

Histoire et culture

  • Le nouveau port

 

  • Le village perché à 8 km

 

s/y Laorana nov 2015

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales