image
image
image

Votre IP : 44.200.136.171
Dernier ajout : 29 septembre
Visiteurs connectés : 6

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Electronique, instruments -forum- > AIS/VHF/GPS > GPS brouillage du signal

Rubrique : AIS/VHF/GPS

__________________________________________________________________________________________________________________

GPS brouillage du signalVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 20 mars, (màj 20 mars) par : PeeF  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Les compagnies aériennes font état d’un brouillage des signaux GPS s’étendant jusqu’à la Méditerranée Orientale (Turquie, Chypre, Liban, éventuellement Grèce...). Ce brouillage peut se traduire par la perte des signaux ou par l’indication d’une fausse position, ce qui est plus pernicieux.
Quelqu’un a-t-il constaté ce phénomène ?

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

9 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 20 mars 10:52, par yoruk écrire     UP Animateur

    Non, pour moi à Riposto (Sicile), mais peu de cibles stratégiques à proximité. Par contre je me souviens parfaitement, il y a quelques année à Gaeta (à côté de Naples), avoir été totalement brouillé en réception GPS comme VHF. Nous étions mouillés tout à côté de la VIème flotte US...

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 21 mars 09:53, par Négofol écrire     UP Animateur

    L’EASA (European Union Aviation Safety Agency) a publié un SIB (Safety Information Bulletin) sur le sujet :

    https://ad.easa.europa.eu/blob/EASA...

    Répondre à ce message

  • 21 mars 10:49, par yvesD écrire     UP Animateur

    Des satellites de Galileo devaient faire l’objet d’un lancement fin février par Soiouz depuis Kourou, ce lancement (et tous les suivants) ont été annulés. J’imagine que l’impact sur la fiabilité de Galileo est impacté bien que ne sachant si ce service est déjà ouvert.

    Le Glonass russe fait-il partie du GNSS utilisés par les aéronefs ?

    Répondre à ce message

    • Galileo est en service depuis fin 2016. Les satellites qui restent à lancer sont des engins en réserve. En 2020, 26 satellites sur les 30 prévus étaient opérationnels ainsi que le système EGNOS permettant de « recaler » les incertitudes éventuelles de positionnement.
      Ceci dit les émissions sont tout aussi faciles à brouiller, comme n’importe quelle émission radio. Reste la bonne vieille carte papier, le compas de relèvement et l’estime. On peut même déterrer la gonio ou bien le Loran dans la mesure ou nos « amis » russes ont remis le système en service. Mais qui va aller trainer sa quille en mer Noire cet été ?

      Répondre à ce message

      • La gonio... sauf que la plupart des balises Marine on été arrêtées !

        Une exception ;-) : on peut encore l’utiliser dans la zone Bayonne Hendaye grâce à la balise NDB du cap Higuer (HIG 328 kHz) et le NDB de Biarritz (BZ 341 kHz)...

        Répondre à ce message

        • Je dis bien la gonio, dont la plupart des balises actives sont sur des aéroports et repérées en tant que telles sur les cartes marines.
          Ceci dit n’importe quelle émission radio, sous réserve que l’on en connaisse la fréquence et la position peut suffire. On m’a rapporté une traversée Tamatave/La Réunion en homing sur l’émetteur FR3. (Le poste gonio était un transistor tenu à bout de bras).
          Le plus difficile serait de trouver un appareil. Attendons donc que les choses se calment en Méditerranée orientale.
          Il y a aussi les centrales inertielles mais n’oublions pas que nous sommes en « plaisance de moins de 25m ».

          Répondre à ce message

  • 22 mars 10:34, par yoruk écrire     UP Animateur

    Retour aux anciens temps, et aux ressources des pilotins : nourrir et entretenir l’estime, préparer sa route, chercher et trouver des alignements et des amers, contrôler les passages des lignes de sonde, et... serrer les fesses...

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 22 mars 11:33, par lysigee écrire     UP  image Animateur

    Je pense qu’il ne faut pas s’angoisser par rapport à la dégradation du signal GPS par les Russes.
    C’est assez normal que l’aviation civile se préoccupe de cette dégradation : pour un avion volant à 800 km/h et entre 8000 et 15000 mètres, la précision de la position est une nécessité de sécurité.
    Pour un bateau de plaisance, naviguant dans les meilleurs de cas entre 7 et 8 nds, et à l’altitude 0m, l’éventuelle dégradation du signal n’a aucune importance. Avant 2000, le signal pour les civils était dégradé par les US, et l’ECP (écart circulaire de positionnement) était au mieux à 100 m. Et on trouvait ça merveilleux, la précision des relevés cartographique, la plupart fait avant l’apparition du GPS, est beaucoup moins sûre.

    Répondre à ce message

    • 22 mars 12:43, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Merci, Robert.
      Je pense que les remontées d’inquiétude (surtout sur les réseaux sociaux :’-)) ) sont surtout liées aux utilisateurs des facilités offertes par les smartphones !!!
      Du coup je vais relancer, ici sur PTP un tuto sur les moyens simples de recadrer une estime, que ce soit avec OpenCPN ou, comme tu l’as montré (PJ récupérée chez toi) avec ScanNav. Tout celà sur un PC, seul capable d’archiver des images d’amers, de tracer des droites, d’afficher des lignes de sonde, comme au bon vieux temps, en économisant les soucis de la gestion d’une règle Cras ou la multiplicité de cartes papier !!!

      JPEG

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales