image
image
image

Votre IP : 54.80.33.183
Dernier ajout : 19 novembre
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > OpenCPN -forum- > Divers non classés OpenCPN -forum- > Sauvegarder une route

Rubrique : Divers non classés OpenCPN -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Sauvegarder une routeVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2014, (màj Septembre 2014) par : SaphirExpress  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour à tous

Je souhaite archiver mes routes pour y avoir accès a la demande, avant de les supprimer sur la carte pour désencombrer ma carte.
Sur CMAPEX et maxsea, c’était possible..
Sur OpenCPN je n’y arrive pas. J’ai essayé de trouver les fichiers de route dans les fichiers programmes mais je ne vois rien qui porte le nom de mes routes.
Je n’ai rien trouvé sur le tuto. Ma carte est saturée, et avant de tout supprimer j’aimerai avoir confirmation.........de mon manque de savoir faire.
Grazzie mille

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

8 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 13 septembre 2014 21:32, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonsoir

    Non, rien de plus facile que de sauvegarder vos traces, comme vos routes , sous OpenCPN... C’est aussi dans le tutoriel... Je vous ferai un topo demain matin...
    Cordialement
    Michel

    Répondre à ce message

    • 14 septembre 2014 07:01, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Bonjour

      Pour sauvegarder une route, ou une trace, c’est la même démarche, voir ce lien
      http://www.plaisance-pratique.com/c...

      Sinon, je vous un fait une copie d’écran des opérations à réaliser

      • Ouvrir la fenêtre des propriétés de la route, soit par un clic droit sur cette route, soit par l’onglet de gestions des routes et traces
      • On nomme cette route, ce nom sera repris alors par le gestionnaire de route
      • Un mat cette route en surbrillance
      • On clique sur ‘’Exporter la sélection’’. Une fenêtre de dialogue vous proposera de la sauvegarder sur un répertoire de votre choix sur votre PC
      • On peut ensuite recharger cette route en cliquant : ‘’Importer GPX’’ qui vous proposera d’aller rechercher un chier GPX (donc route qui est un assemblage de WP, donc de fichiers au format GPX), dans votre répertoire sur votre PC

      Michel

      JPEG

      Répondre à ce message

      • 14 septembre 2014 07:06, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Une fois votre route sauvegardée sur un répertoire sur votre PC, vous pourrez effacer cette route du gestionnaire de route, donc de la carte... Cela n’affectera pas votre sauvegarde sur votre répertoire personnel...
        Avant de faire la manip de suppression, il est quand même prudent de vérifier, hors OpenCPN, par l’explorateur Windows, que le fichier a bien été enregistré sur le disque dur

        Michel

        Répondre à ce message

        • 14 septembre 2014 13:30, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Je suis toujours en 3.2.0 (et wxp sp3), qui me suffit tout à fait.

          J’ai bien la possibilité, dans le gestionnaire de trace et routes, et sous l’onglet route, de sélectionner une et une seule route et de cliquer exporter, qui me propose de l’exporter en .gpx (du xml très lisible par un humain). mais dès que je sélectionne plus d’une route/trace le bouton « exporter » disparait

          Je suis sur, mais sans doute avec une version précédente, d’avoir pu sauvegarder d’un seul coup non pas une seule route mais un groupe de routes, que je retrouve toujours sous l’onglet couche avec les noms (de mon cru) « track été 2012 » ou « wpt été 2010 », donc peu après l’automne 2012

          Cette fonctionnalité, d’export d’un groupe de route, de trace, de wpt en un seul package existe-t-elle toujours.

          Autre point :
          Je peut toujours, dans cet onglet couche, décocher le masquage, histoire de retrouver une route (ou une track), et la voit alors apparaitre sur la carte. MAIS : je peux aussi déplacer les wpt de cette route, y compris et surtout accidentellement et à l’insu de mon plein gré.

          Question : Comment verrouiller ces routes/traces sauvegardées lors d’utilisations ultérieures. Une solution consistant à copier la route d’origine avant de masquer cette route d’origine et de travailler (et endommager accidentellement) la copie me convient parfaitement.

          Question : les couches existent-elles toujours dans la version courante ?

          Répondre à ce message

          • 14 septembre 2014 16:28, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            Autre point :

            Je peux toujours, dans cet onglet couche, décocher le masquage, histoire de retrouver une route (ou une trace), et la voit alors apparaitre sur la carte. MAIS : je peux aussi déplacer les wpt de cette route, y compris et surtout accidentellement et à l’insu de mon plein gré.

            • La fonction couche permet de sauvegarder les routes, les traces ou les WP, en les archivant dans un répertoire spécifique qu’OpenCPN reconnait : sous W7, tous les fichiers GPX (trace, route ou WP), sauvegardé dans un répertoire nommé : C :\ProgramData\opencpn\layers
            • Layers pour couches en français. Cette particularité de sauvegarde sous C :\ProgramData\ alors que le programme lui est sous C :\Program Files (x86)\OpenCPN 3.2.x , permet de sauvegarder les données personnelles, y compris les couches, quand on met à jour une version nouvelle d’OpenCPN. C’est plutôt bien fait…

            Question : Comment verrouiller ces routes/traces sauvegardées lors d’utilisations ultérieures. Une solution consistant à copier la route d’origine avant de masquer cette route d’origine et de travailler (et endommager accidentellement) la copie me convient parfaitement.

            • Une fois protégée en couche (layers) une route, une trace ou des WP, on peut les afficher ou les masquer (l’outil œil dans l’option couche du gestionnaire de routes)
            • Mais on peut aussi demander une duplication d’une couche avec le gestionnaire de WP, route ,trace et couches, option ‘’couches’’. La syntaxe est la suivante
              • Gestionnaire de trace, routes WP et couches  couches  la couche que l’on souhaite traiter  vers routes, trace WP qui aura comme effet de dupliquer les données de la couches vers les onglets correspondants… Là… chaque trace ou route ou WP peut être traité individuellement, renommé et sauvegardé sous un autre répertoire… Cette fonction puissante permet des agrégations, et des regroupements spécifiques. Par exemples, des routes et des traces regroupées par régions géographique.

            Question : les couches existent-elles toujours, dans la version courante ?

            • Oui elle s’est perfectionnée dans les dernières versions beta. Puissantes elle nécessitent un minimum de savoir-faire sous Windows, mais leur potentiel dépasse de loin tous les programmes pré mâchés habituels (je ne cite personne)

            Michel

            NB en copie jointe le process de duplication des données des couches

            JPEG

            Répondre à ce message

  • 14 septembre 2014 20:38, par SaphirExpress écrire     UP  image

    grazzie mille Yoruk
    Je n’avais jamais vu le gestionnaire de route , et pour cause : décochée de ma barre d’outils.
    J’utilisai uniquement la trace et la création de route.
    . .............. et rarement vu autant d’efficacité. je vais rester sur ce forum sans abuser de votre temps.
    Je vais étudier les couches et mon dada du moment :
    Je souhaite travailler la connexion NMEA 0183 et 2000 pour court-circuiter l’electronique au profit de mon ordinateur en lui branchant directement les capteurs .
    J’ai du raymarine qui a 11 ans et je ne supporte pas les commerciaux qui me disent que c’est trop vieux quand ils sont incompétents à la réparer. Peut être parce que j’ai 66 ans !
    Bon vent et encore merci.

    Répondre à ce message

    • 14 septembre 2014 20:53, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      je vais rester sur ce forum sans abuser de votre temps.

      Heu... il faut rester sur le forum et en abuser... on est là pour çà :-)

      Michel 74 ans bientôt...si,si...

      Répondre à ce message

    • 14 septembre 2014 21:08, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Je souhaite travailler la connexion NMEA 0183 et 2000 pour court-circuiter l’electronique au profit de mon ordinateur en lui branchant directement les capteurs

      J’ai aussi du raytheon/raymarine/autre nom du moment et le laisse faire son boulot tout en récupérant ce qu’ils racontent sur mon PC, avec un convertisseur Seatalk-NMEA (et aussi un mux nmea avec sortie RS232 vers le PC)
      J’aime beaucoup l’idée de séparation des pouvoirs en laissant chacun faire ce qu’il censé bien faire (donc capteur+module) et en permettant à tous les autres de jeter un coup d’oeil par dessus son épaule (par ex aussi capteur vers PC), sauf bien sur en mode dégradé.

      Dans le cas précis que vous évoquez (réparabilité, pérennité) je ne suis pas sur qu’on puisse si facilement raccorder un capteur (sonde, anémo, loch) vers un PC : très rares (mais il y en a un tout petit peu) sont les capteurs qui causent directement en NMEA, le modèle général est de vendre ensemble le capteur et le module qui traite/affiche et cause NMEA
      Si je partais dans la direction de ces capteurs causant directement NMEA, j’aurai tendance à raccorder banalement chaque capteur d’une part à son module de traitement/affichage/causerie et aussi à un bout de code dédié sur mon PC. Ainsi si le module défaille, loin de tout ou loin d’un réparateur plausible, je pourrai survivre en mode un peu dégradé avec le PC. Mais personnellement je ne confierai pas l’exclusivité de la gestion de l’électronique à un truc aussi peu prouvable/certifiable qu’un operating system.

      Par effet de bord, avec ces sondeurs NMEA, le fournisseur du module de traitement/affichage n’est plus fortement lié au fournisseur du capteur, voyez par ex. le capteur (sans pièce en mouvement) vent à ultra-son causant directement NMEA.

      Merci de nous tenir au courant de vos progrès, je lirai avec grand intérêt.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales