image
image
image

Votre IP : 3.95.23.35
Dernier ajout : 24 avril
Visiteurs connectés : 15

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Entretenir le bateau -forum- > reprise de gelcoat

Rubrique : Entretenir le bateau -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

reprise de gelcoat Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2014, (màj Mars 2014) par : antares  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour ,
j’ai a refaire une surface en gelcoat après reprise de faïencage .
Si c’est envisageable , comment refaire les pointes de diamants pour éviter une surface lisse ?
Merci pour toute suggestion .
Antares

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 19 mars 2014 12:39, par Pil-Poil écrire     UP

    Je ne l’ai jamais fait, mais la seule idée qui me vient à l’esprit serait de faire un moulage en silicone (spécial moulage http://resishop.com/800094-silicone...) d’une zône ayant de belles points diamant, puis de se servir du moule pour recréer les pointes sur la nouvelle surface ... mais ça m’a l’air acrobatique :-P

    Répondre à ce message

    • 19 mars 2014 13:20, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      recréer les pointes sur la nouvelle surface ... mais ça m’a l’air acrobatique

      Vouiii... probablement très acrobatique

      En Turquie, ou il existe une véritable tradition de réfection des coques comme des ponts, ils préfèrent nettement peindre. Avec les peintures antidérapantes modernes, on peut obtenir des décors efficaces et esthétiques. Il y a une contre partie, c’est à reprendre tous les deux ou trois ans. Mais ces peintures s’appliquent très facilement. C’est ce que j’ai fait pour ma nouvelle passerelle

      Michel

      JPEG

      Répondre à ce message

  • 20 mars 2014 11:32, par Chicochica écrire     UP

    Bonjour,
    J’ai trouvé une réponse intéressante en lisant un livre sur la restauration des bateaux en plastique, « Fiberglass Boat Repair Illustrated » de Roger Marshall, voici quelques jours.
    J’ai fait une copie de la page qui vous concerne.
    Une société américaine produit des moules flexibles, positifs ou négatifs, reproduisant toutes sortes d’antidérapants.
    Voici le lien : http://gibcoflexmold.com/shop/
    Allez voir, c’est une réponse élégante au problème.
    Dites nous si vous essayez !
    A bientôt

    Répondre à ce message

  • 28 mars 2014 11:34, par scorseau écrire     UP

    Bonjour,

    Excellente trouvaille !!!

    Le tuto de procèss est édifiant ... sous réserve, certainement , d ’un sacré tour de main !!!!

    Je suis proche proche de craquer ... ;Je vais demander un devis au préalable .

    Juste une question pour infirmer / confirmer mon « questionnement » s’ agissant de pointes de diamant à refaire sur un pont c’est un moule mâle ou femelle qu ’il faudrait utiliser ?

    salutations cordiales .

    Répondre à ce message

  • 16 mai 2014 09:56, par scorseau écrire     UP

    Bon, j ’ai craqué ...

    j ’ai obtenu des échantillons ( tout un lot gratuitement , mais frais de transport non négligeables ) et leur modelè nommé « Beneteau » correspond assez bien à ce dont j ’ai besoin sur un Wauquiez ;

    J ’ai fait quelques de compatibilité esthétique avec les échantillons,( 2.5 x5 cm) et ça a l ’air de vouloir le faire(.en acceptant un infime décalage mais qui sera plus esthétique qu ’un rebouchage lisse, à mon gout) .

    J ’ai donc fait une commande ; cela coute environ 64 U$ pour 2 pieds carré , plus leur coupelle « densitometrique » et la spatule appropriée + ce satané transport...

    Les correspondants sont très sympa, réactifs et volontaires, c’est à souligner .

    Prochainement test in situ et feed back .

    Salutations cordiales .

    Répondre à ce message

    • 16 mai 2014 12:36, par Chicochica écrire     UP     Ce message répond à ...

      Bravo et tiens nous au courant …
      J’ai aussi de la rénovation en perspective !
      Bon courage.

      Répondre à ce message

    • 17 mai 2014 17:46, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      J ’ai fait quelques de compatibilité esthétique avec les échantillons

      Un peu hors sujet mais à retenir : assez fréquemment les tons des gelcoat suivent le codage RAL des peintures, très utilisé en peinture auto et industrielle.
      Bien sur obtenir ce code RAL du fabriquant du bateau ne garanti pas que la couleur d’origine n’a pas dérivé dans le temps, mais c’est une bonne base de départ.
      Gogol(RAL) vous en dira plus.

      Répondre à ce message

  • 8 août 2016 14:03, par scorseau écrire     UP

    Bonjour,
    2 ans pour réunir conditions météo , envie de le faire, temps de le faire .. ;gel coat adéquat , mais je m ’y suis mis avec les moules de Gibco ( reçus en mai 2014 ...) .
    Le « process » est bien détaillé, facile à mettre en ouvre, le résultat est excellent !!!!.
    Après avoir fait un « raté » d ’essai , j ’ai re poncé à zéro ma reprise et en ai réussi une très belle !!!!
    La difficulté unique consiste à teinter le gel coat pour rester dans une teinte proche de l ’existant qui à évidement vieilli .
    L ’application soigneuse de 2 couches de cire de démoulage est primordiale pour une finition facile de la reprise .
    Les moules étant réutilisables plusieurs fois, inutile de commander de grandes surfaces ( bien que le port soit plus lourd que le prix du moule en lui même ) .
    je reste à votre disposition pour d ’autres informations .
    bien cordialement ;

    Répondre à ce message

  • 9 août 2016 11:20, par pupuce35 écrire     UP  image

    Apparemment, j’arrive un peu tard, puisqu’il semble que tu aies trouvé une solution... Je te propose néanmoins plusieurs techniques, que nous avions utilisées jadis à l’époque où nous étions jeunes et où nous fabriquions planches à voile et planches de surf. Il faut d’abord se procurer de la résine de finition (enrichie en paraffine, de mémoire), compatible avec le gel-coat utilisé.
    Solution 1 (facile) : gros sel ou sucre semoule, selon la taille du « grain » souhaitée. On passe, au pinceau ou au rouleau, une couche de résine (ne pas oublier de mettre des caches pour délimiter la surface, en papier journal, par exemple) ; ensuite on saupoudre de sel ou de sucre. On laisse sécher, puis on rince à l’eau chaude : le sel ou le sucre se dissout et laisse un empreinte en relief.
    Solution 2, plus compliquée, mais qui donne un résultat plus flatteur : la toile d’arrachage. Trouver un morceau de toile de verre, pas trop épaisse, un peu plus grand que la surface à traiter. Là encore, délimiter la surface par des masques, et prévoir un « témoin » (morceau de contreplaqué, ou un bout de stratifié quelconque)
    Comme dans le cas précédent, étaler une couche de résine (un peu plus épaisse que dans la première méthode). En passer un peu aussi sur le témoin. Etaler la toile d’arrachage sur la surface à traiter et bien l’imprégner, à la raclette ou au débulleur. Surveiller le témoin : quand la résine commence à durcir, arracher la toile, avant qu’elle ne soit prise dans la masse. L’aspect est plus régulier qu’avec le sucre ou le sel.

    Répondre à ce message

  • 9 août 2016 13:15, par scorseau écrire     UP

    Bjr,
    merci pour ces infos complémentaires , en l ’occurrence il s ’agit d’un pont de voilier récent et je voulais une solution « esthétique » proche de l’original pour reboucher tous les trous des « trucs » que l ’on monte , puis qu ’on démonte un jour ou l ’autre ....
    Bien cordialement .

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales